Faits-divers

Normandie : Un Réunionnais décède dans un accident de voiture


Normandie : Un Réunionnais décède dans un accident de voiture
 
Vers 21 h, ce samedi, un automobiliste de Cartigny-l’Epinay est mort dans un accident de voiture sur son lieu de résidence. Patrice Andriana, 49 ans, originaire de Saint-Denis, était à bord de sa Polo Volkswagen dans une ligne droite. Pour une raison indéterminée, son véhicule s'est déporté vers la gauche pour finir sa course dans un fossé.

Le Réunionnais a été éjecté de l'habitacle, si bien que les gendarmes et pompiers n'ont pu que constater son décès une fois sur place. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident.

Patrice Andriana avait 49 ans et était père de quatre enfants. Il était bien connu à la Réunion pour avoir lutté il y a quelques années en tant que secrétaire général de la section syndicale de la CFDT à la CCIR.
Lundi 1 Août 2011 - 07:38
Lu 2195 fois




1.Posté par noe10000000000000000000 le 01/08/2011 08:50
Mourir loin de son île dans des conditions .....
ça fait mal au coeur de voir des gens aller travailler si loin ...mais c'est peut-être leur choix ...

Condoléances à la famille !

2.Posté par ancien collègue le 01/08/2011 09:52
Triste nouvelle pour ce Grand syndicaliste que j'ai cottoyé pendant quelques années, quelqu'un qui avait vraiment les compétences dans ce domaine et qui n'a jamais pu être égalé
Repose en paix camarade.
Condoléance à la famille.

3.Posté par Midnight le 01/08/2011 09:59
C'est sur noé que toi tu as surement jamais dépassé la frontière de ta case, autant dans la réalité que dans la tête l'ami...

4.Posté par lionceau le 01/08/2011 10:30 (depuis mobile)
Repose en paix mon frère que j'appellai affectueusement le lion. Tu nous manqueras.

5.Posté par MA le 01/08/2011 10:32
Post 3

Noe10000000000000000000000 est déjà allé au fin fond de la France !!!! n'est-ce pas ?

il en connait de choses là-bas !!! trop drôle !!!!

6.Posté par cendrovocaliste le 04/08/2011 12:17
Dur de voir son Frère mourir des loin siens ,quand il avait un travail à la réunion et qu'il à été licencié pour les cause que certaines personnes doit connaitre.
Dur de voir son Frère mourir sur la route quand le bien de vouloir réussir l'abandonne avec le CNARM la mobilité n'a pas de frontière.
Dur de dire que nous sommes des soit disant français et ne pas pouvoir vivre à la Française dans son pays quand la langue créole ne peut être reconnue comme française mais les langues étrangères.
Mais enfin avec le cnarm l'emploi n'a pas de frontière .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales