Société

Nomination d'un Réunionnais à la direction du recouvrement de la CGSS

Un Réunionnais vient d’être nommé Directeur Adjoint du Recouvrement par le directeur général de la CGSS, Christophe Madika. Thierry De Laburthe a pris ses fonctions le 2 mai 2016.


 Nomination d'un Réunionnais à la direction du recouvrement de la CGSS
Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale, Thierry De Laburthe, originaire de l’île de la Réunion a quitté celle-ci pour poursuivre ses études en métropole en 1998, après l’obtention d’un bac littéraire et d’une première année de lettres supérieures au Lycée Leconte Delisle.

Il connaît parfaitement le recouvrement puisqu’il a exercé ses premières fonctions en URSSAF de 2006 à 2011, avant de prendre la responsabilité de Directeur Adjoint à l’ARS de Bretagne à Rennes. Ce nouveau poste lui permet donc, non seulement de retrouver son île natale mais également de renouer avec ses premières missions professionnelles.

"Il s’agira pour moi de valoriser au maximum les atouts d’une branche dont le professionnalisme est réel afin de poursuivre et de renforcer la qualité du service aux cotisants. Pour ce faire, il s’agira de stabiliser l’organisation de cette branche de la CGSS et de l’ouvrir au maximum vers les autres secteurs d’activité de la caisse (maladie, retraite…) Les entreprises réunionnaises ont beaucoup à gagner à dialoguer avec une CGSS qui leur parle d’une seule voix sur l’ensemble des champs qui les concernent" explique Thierry De Laburthe.

C’est la deuxième fois que le Directeur Général de la CGSS permet à un cadre dirigeant, natif de la Réunion de revenir sur l’île. En 2014 déjà, lors du départ du Directeur-Adjoint Retraite, il avait retenu Emmanuelle Hoareau-Sautières, elle-même Réunionnaise. Elle aussi était partie suivre ses études en métropole, notamment à l’Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale à Saint-Etienne qui forme les futurs cadres dirigeants.

Christophe Madika, Directeur Général de la CGSS est également l’initiateur d’un partenariat, actuellement en construction, entre l’Université de La Réunion et la CGSS pour favoriser, sur l’île de la Réunion, le recrutement local de futurs cadres dirigeants de la Sécurité sociale.

"Le poste de directeur adjoint recouvrement à la CGSS de la Réunion me permet de renouer avec un domaine d’activité qui m’a fortement intéressé lorsque je l’ai découvert en Bretagne. Le monde de l’entreprise par son dynamisme et par la richesse des partenariats qui se nouent pour le soutenir est un univers très stimulant. Les agents qui travaillent au service du recouvrement des cotisations sociales sont des interlocuteurs dont le professionnalisme est reconnu et qui ont un sens aigu du service public. Exercer ces missions avec et pour les réunionnais a un sens particulier pour moi après 18 années passées en métropole" conclut Thierry De Laburthe.
Mardi 3 Mai 2016 - 10:26
Lu 2437 fois




1.Posté par eno le 03/05/2016 11:01
Félicitation à ce monsieur !
Il mérite sa promotion ... au vue de ses diplômes !

2.Posté par charles le 03/05/2016 11:35
Eh
Thierry de LABURTHE un créole???????
Payettt , Hoareauuuu,Grondinnnn et j'en passe Oui
Jamais connu nu Créole de ce nom la The First alors !!!

3.Posté par Olivier Montfort le 03/05/2016 11:35
" C'est la deuxième fois que le directeur général de la Cgss PERMET à un cadre dirigeant natif de la Réunion de revenir sur son île" Ce monsieur est vraiment trop bon pour le " natif de l'île" qui, vu le patronyme est un natif de l'île de base, certainement issu du Moufia, des Camélias, ou du chaudron.... Bref pour le recouvrement des cotisations Cgss je croyais qu'il y avait déjà les huissiers...Qui eux n'ont pas besoin de faire des études pour vous saisir...

4.Posté par directeur le 03/05/2016 11:59 (depuis mobile)
Qui est directeur?. Arrêtet avec subalterne.

5.Posté par Le Taliban. le 03/05/2016 12:00
Bof, il natif à la Réunion.
Mais c'est pas un Payet ou un Lougnon et j'en passe.

6.Posté par Elena le 03/05/2016 12:59 (depuis mobile)
A 2.charles c'est vrai que TOUS les créoles i appel Payet , Hoarau ou Grondin!

7.Posté par Dadou le 03/05/2016 13:01
Mais comme d'habitude les petits seront embêtés mais les grosses entreprises avec tous leurs passes droits auront toujours des ardoises impayées

8.Posté par Fabiho le 03/05/2016 13:27 (depuis mobile)
@1, 3, 5 faut évoluer un peu les gars ! Les marmailles qui sont nés et ont grandi ici ont le droit d'être appelés Réunionnais non ? Sinon personne n'a droit à ce titre vu qu'à l'origine, tout le monde vient du deor^^

9.Posté par Banana le 03/05/2016 15:35 (depuis mobile)
Merci au commentaire qui mettent tout de suite le niveau.....très très bas....aile école dont

10.Posté par SECU le 03/05/2016 18:58
Un bonne enquête sur l'absentéisme, la masse salariale totale et le nombre de personnes rétribuées
serait un bon indicateur sur l'efficacité de cette grosse boite noire.
On paye sans véritablement demander des comptes... cherchez l'erreur !

11.Posté par li le 03/05/2016 20:07
Siper.
Et à la cantoch secu lo plat vedette c est : bouillon larson, ke la moru grillé, pimen galaber.

" Bat la min dansé banm moman
Bat la min dansé
Bat la min dansé bann monmon
Zenfan lé sové
Zordi vi kalkil porézon
Zenfan lé sové
Li giny bien kosé
Dopi lo tan li lé déporté
Asé plèr partou bitasyon lé abandonné
Bat la min dansé. .."

12.Posté par Bisik le 03/05/2016 23:17
Pas réunionnais ? Est-ce qu'on penserait à dire ça d'un Chane-Hive descendant d'immigré chinois arrivé dans les années 60 ? Il faut montrer son arbre généalogique irréprochable pour être réunionnais maintenant ?
Moi qui pensais que c'était la langue et la culture qui faisait notre identité... amis racistes bonsoir !

13.Posté par Nono le 04/05/2016 04:18
Payet, Grondin, Hoareau.... Et les kafres, les malbars, les zarabs? Et les sinois comme le rappelle @12?

Elle est belle la définition du Réunionnais pour les dignes descendants de Madame Desbassyns...

14.Posté par Recouvre-ment? le 04/05/2016 06:09
Au delà de son origine (pourquoi faut-il en justifer? C'est sûr que c'est pas un Grondin, Payet, Hoareau ...), je ne comprends pas trop de quoi il parle.

"Il s’agira pour moi de valoriser au maximum les atouts d’une branche dont le professionnalisme est réel afin de poursuivre et de renforcer la qualité du service aux cotisants. Pour ce faire, il s’agira de stabiliser l’organisation de cette branche de la CGSS et de l’ouvrir au maximum vers les autres secteurs d’activité de la caisse (maladie, retraite…) Les entreprises réunionnaises ont beaucoup à gagner à dialoguer avec une CGSS qui leur parle d’une seule voix sur l’ensemble des champs qui les concernent" explique Thierry De Laburthe."

Ah bon? Mois je croyais qu'il s'agissait surtout de recouvrement. Discours littéraire?

En tous cas, bon courage, avec le paquet d'entreprises et leurs "ardoises"... Sauf s'il entend ne pas être très sévère. On parlera alors de recouvre-ment?

15.Posté par Laurent le 04/05/2016 07:06
Si le bonhomme son cordon lé coupé ici , c un réunionnais

16.Posté par dalton le 04/05/2016 07:56
encore un dalton

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales