Faits-divers

Nivôse : "L'agent des TAAF a été pris en charge par le GHSR"

La frégate Nivôse est arrivée ce matin au Port des Galets après avoir effectué une mission d'évacuation sanitaire d'un agent féminin de l'administration des TAAF (Terres Australes Antarctiques Françaises) en plus de sa mission de surveillance des pêches. La jeune femme de 19 ans a été héliportée vers le GHSR lors du passage de la frégate au large de Saint-Pierre.


La frégate Nivôse, bâtiment de la Marine Nationale, est arrivée ce matin sur la base navale du Port. Le bâtiment, parti depuis le 5 décembre pour une mission de surveillance des pêches dans les mers du sud en coopération avec l'Australie, a effectué, à son retour, une évacuation sanitaire d'un agent féminin sur le district des îles Kerguelen, zones éloignées de plus de 3.000 km de la Réunion.

"L'évacuation sanitaire n'a pas été difficile a réalisé", explique le capitaine de frégate Boris Solin, "on m'a prévenu d'un cas médical avéré sur le district de Kerguelen. J'ai pris contact avec le CROSS et avec l'administration des TAAF pour mettre en place cette évacuation sanitaire. La frégate terminait sa mission de surveillance des pêches".

La jeune femme de 19 ans a été évacuée et héliportée sur le GHSR vers 6h, ce matin, lors du passage de la frégate au large de Saint-Pierre, "l'évacuation médicale ne requérait pas d'urgence particulière, en revanche elle nécessitait une assistance médicale que seule la frégate pouvait apporter", souligne Boris Solin. Il faut savoir que la Nivôse dispose d'une infirmerie et un médecin totalement apte à réaliser la surveillance médicale adaptée au cas rencontré.

"L'agent des TAAF a été pris en charge par l'hôpital de Saint-Pierre et son état est stationnaire, mais je n'ai pas plus d'information sur son état médical", conclut-il.

Surveillance des pêches

La Nivôse était partie du Port, le 5 décembre dernier, pour effectuer une mission de surveillance des pêches, en coopération avec l'Australie, dans les eaux sous juridictions françaises, les ZEE (Zone Economique Exclusive) d'une superficie de 2,5 millions de km2, soit une superficie 4 fois supérieur à la France, "une mission effectuée au profit des TAAF et du préfet de la Réunion"

Seuls des navires de pêche français et certains navires étrangers détenteurs de licences spécifiques peuvent pêcher dans ces zones.

"Les missions sont partagées avec l'Australie (…) compte tenu de la distance il avait été décidé de rassembler nos périodes de patrouille et de surveillance. Nous embarquons a bord des bâtiments français des officiers des pêches australiens qui permettent, dans les zones australiennes, d'avoir un pouvoir judiciaire et un pouvoir de coercition", explique le capitaine de frégate.

Une coopération internationale qui a été mise en place en 2007 pour protéger les ressources marines.
Samedi 22 Janvier 2011 - 10:57
Julien Delarue
Lu 2258 fois




1.Posté par citoyen le 22/01/2011 13:00
Bravo à nos marins pour leur présence et leur aide sur la zone ZEE/TAAF!

Mais une frégate pour 2,5 millions de Km², ne fait-on pas dans la présence symbolique? Mëme si c"'est vrai il y a aussi les moyens aériens voire le satellite....

2.Posté par dar vlodt le 22/01/2011 23:31
poussières dérisoires de nos ambitions colonialistes....les taaf !
bravo à l'équipage et courage !

3.Posté par vipère le 23/01/2011 07:52
à2.Posté par dar vlodt le 22/01/2011 23:31
tu trouves ça ridicule ?

La France, de par ses département d'outre-mer et ses collectivités territoriales éparpillé dans tous les océans de la planète, possède la seconde plus grande zone économique exclusive du monde, avec 11 035 000 km2 (juste derrière celle des États-Unis : 11 351 000 km2 ; mais devant celle de l'Australie : 10 648 250 km2)
Cependant, d'après un autre mode de calcul utilisé par le Pew Research Center, la ZEE de la France serait de 10 084 201 km2, la plaçant ainsi en troisième position derrière celle des États-Unis et de l'Australie qui selon le même mode de calcul couvrirait respectivement 12 174 629 km2 et 10 648 250 km2, mais devant celle de la Russie avec 7 566 673 km2.

La ZEE de la France couvre approximativement 8% de la surface de toutes les ZEE du monde, tandis que la superficie terrestre de la République française ne représente que 0,45% de la superficie des terres émergées.

4.Posté par Réaliste le 23/01/2011 09:14
Moi j'espère que les patrouilleurs vont vite être rénové ! Ce manque deviens urgent !
Que deviens le Malin qui devait venir ici ?

5.Posté par vipère le 23/01/2011 11:38
à réaliste
le Nivôse Mis sur cale le 16 janvier 1991, il a été lancé le 11 août de la même année, et est entré en service le 15 octobre 1992.
le Floréal 1990
les autres bâtiments sont aussi des années 80 le Malin devrait être là mais que voulez vous on a un président qu'il a un bel avion
on ne peut pas tout avoir !

6.Posté par Réaliste le 23/01/2011 13:46
A Vipère

Et le nombre de patrouilleur qui diminue rapidement et aucun pour les remplacer ! Il y'a beaucoup de chose que la défense demande (remplaçant du vab, nouveau fusil ect...) mais oui comme vous dite on peut pas tout avoir !


7.Posté par FAA le 23/01/2011 23:52
blog de la JEUNESSE ANJOUANAISE AVERTIE tout sur les Comores
http://jaacomoresanjouan.skyrock.com/

Front Autonomiste Anjouanais 22 Janvier 2011
(FAA)
«Mieux vaut savoir que douter»

…………..
Contact Tél: (00 262 639) 28 32 50; E-mail: mirereni.mchindra@gmail.com


Président Ikililou otage à tous les niveaux:

1. Ikililou otage du sortant Sambi,
Le Mohélien Ikililou nouvellement élu Président de l’Union des Comores pour succéder à Sambi évolue sous l’otage de Sambi qui se refuse de lui passer le Pouvoir et qui le contraint à des intérims à la fonction présidentielle dont il est le titulaire constitutionnel depuis le 13 Janvier 2011;

2. Ikililou otage de la Médiation de l’UA de Madeira et Mourad,
Le Mohélien Ikililou nouvellement élu Président des Comores le 26 décembre 2010 est sous otage d’une Médiation de l’UA de Madeira et Mourad qui cautionne le renvoi au calendrier grec de la passation de Pouvoir en référence à une Plateforme diplomatique made in Madeira qui bafoue la Constitution Comorienne;

3. Ikililou otage de la Cour Constitutionnelle du colonel gendarme Abdourazak:
Le Mohélien Ikililou nouvellement élu est face à une Cour Constitutionnelle qui s’est éloignée de la Loi fondamentale du Pays, une Cour qui navigue à vue avec des adaptations sous la dictée de Sambi et de la Médiation de l’UA de Madeira et Mourad;

4. Ikililou otage d’une manipulation diplomatique de Madeira et Mourad de l’UA:
Le Mohélien Ikililou nouvellement élu Président des Comores subit les manipulations diplomatiques de Mourad et Madeira, lesquelles plaident pour faire adhérer à leurs holdups électoraux de respectables Pays et Organisations Internationales qui continuent malheureusement à leur faire confiance;

5. Ikililou victime de sa nocivité politique:
Ikililou s’est très facilement affiché candidat sans le moindre programme si ce
n’est la continuité du Sambisme basé sur de fausses promesses, de rêves et
cauchemars avérés;

6. Ikililou affaibli face à sa victoire électorale biaisée, tronquée:
La manière dont se sont déroulées les élections présidentielles avec autant
d’irrégularités et de contestations, Ikililou se complexe et du coup il est face à
une conscience partagée entre, devoir sa victoire à Sambi, ou aux Mohéliens
qui l’ont désigné aux primaires, ou aux Anjouanais qui ont forgé sa victoire au
deuxième tour avec les manières fortes les plus révolues de la planète.

Une assignation à résidence qui ne dit pas son nom
Sous la haute surveillance de l’AND du Colonel Gamil, Ikililou est consigné à Moroni dans une maison d’hôtes le plus souvent mise à disposition à de responsables politiques Mohéliens; c’est là même où Ben Massoundi alors vice Président de l’Union avait élu domicile.
Hé-wé Ikililou! Seul tu ne peux recouvrer la plénitude de tes fonctions surtout que ceux qui devront être tes alliés et protecteurs, la Médiation de l’UA et la Cour Constitutionnelle ont choisi leur camp, celui du sortant Sambi.
Le Bureau Politique du FAA

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales