Politique

Nila Minatchy et Charles Moyac : "Donnez à l'écologie sa vraie place"

Les candidats d'Europe Ecologie les Verts de la 2ème circonscription* Nila Minatchy et Charles Moyac (suppléant) ont tenu ce samedi matin une conférence de presse dans le cadre des élections législatives de juin. L'occasion pour eux d'afficher leurs ambitions s'ils venaient à être élus dans quelques semaines.


Charles Moyac et Nila Minatchy (à dr.) se félicitent de la présence d'écologistes au gouvernement
Charles Moyac et Nila Minatchy (à dr.) se félicitent de la présence d'écologistes au gouvernement
"Depuis le 6 mai, la transition est acquise. Une majorité de gauche, riche de sa diversité, doit se construire. Elle est en marche avec la nomination de deux écologistes confirmés au gouvernement: Cécile Duflot et Pascal Canfin.  Il nous faut, à présent, faire entendre la voix de l’écologie, les 10 et 17 juin, pour lui donner les moyens de peser dans les choix politiques des années à venir.

L’écologie ne se décrète pas, elle se construit avec le citoyen, sur le long terme et à tous les niveaux de la société. Aujourd’hui, plus que jamais, dans la vie de tous les jours et dans les institutions, les propositions et les valeurs écologistes ont toute leur place.

L'écologie, c'est agir au quotidien, avec une vision du long terme.

Agir au quotidien, avec une vision du long terme, c'est : engager la transformation écologique de la société en prenant en compte les limites de notre environnement:

Réduire  la facture énergétique par la révolution des déplacements (dispositif législatif favorisant les Transports en Commun en Site Propre et autres dispositifs proposant une alternative au tout-automobile, fin des subventions pour les projets routiers pharaoniques, ...) et la relance des énergies renouvelables;

Engager la transition vers une agriculture paysanne locale, plus propre, créatrice d'emplois, qui garantisse à tous les Réunionnais une alimentation saine;
Construire des logements sociaux en nombre, de qualité environnementale, dans des quartiers durables. Pour nous, écologistes, il y a là, un enjeu fort, encore 23 000 demandes de logements en attente à l’heure actuelle, à la Réunion et quelque 69.000 logements surpeuplés. Rajoutons à cela 2600 jeunes en situation de mal logement. Avec Cécile Duflot, nouvelle ministre du logement, urbaniste de formation, nous aurons l'occasion de répondre à cette urgence;

Agir au quotidien, avec une vision du long terme, c'est : renouveler les pratiques politiques et permettre la participation citoyenne, sans laquelle, il n'y a pas de vraie société écologique:

Deux fois par an, nous organiserons un débat participatif éclairé sur les enjeux du Parlement, pour réellement maintenir le lien avec les citoyens.

Je me consacrerai à 100% à ma mission de députée. Nous soutiendrons le principe du non-cumul de mandats en simultanée et nous soutiendrons le principe de limiter à deux mandats maximum dans le temps pour permettre le renouvellement de la classe politique;

Agir au quotidien, avec une vision du long terme, c'est : redonner à chaque jeune les moyens de se construire durablement.

Aucun jeune ne doit rester sans solution : celles et ceux qui travaillent pourront accéder aux formations complémentaires dont ils ont besoin pour progresser; pour les étudiants, une « allocation autonomie » sera mise en place pour rétablir l'égalité des chances; enfin, chaque jeune sans solution se verra proposer un service civique, accompagné par un tuteur, valorisé par une formation et une reconnaissance des acquis de cette expérience."

Nila Minatchy et Charles Moyac

*Le Port, La Possession et les cantons 1, 2, 3 de la commune de Saint-Paul
Samedi 19 Mai 2012 - 15:08
.
Lu 1265 fois




1.Posté par kréol pakon le 19/05/2012 17:06

fau ki l'arèt prend'nous pou des couillons tou cé zécolobobo d'sin-pôl qui touche la surémunération dé fonctionères é ki voyaze pas dan nout' kommune pou voir les merdes a zôt' ;;; kontinué d'allé manzé lé miètte dan lé main a hugette bello don !!!!!

2.Posté par ChuiVert le 19/05/2012 17:48

Super candidate Nila et Charles complète à merveille le tandem...

Un maximum de voix pour l'écologie politique, pour que ça bouge vraiment.

3.Posté par Charles Durand du Brûlé le 19/05/2012 19:44

Il faut encourager ces candidats qui représentent seuls l'avenir acceptable de notre île. L'écologie a désormais dépassé le stade de la petite touche de peinture verte apposée sur n'importe quel projet. L'écologie doit être la colonne vertébrale de notre développement humain.

La construction de logements dits HQE (haute qualité environnementale) est un peu plus coûteuse à court terme mais bien plus économique de ressources sur le long terme. La chasse aux gaspillages doit devenir un des piliers de notre avenir : moins de déplacements inutiles, moins de consommation superflues, recyclages poussés à l'extrême...et plus de propreté.

Nila et Charles ont un programme d'avenir ! Vert l'avenir...!

4.Posté par ouighour le 19/05/2012 20:10

Foncez Nila et Charles vous êtes des "politiques" sincères. Bonne campagne a zot'

5.Posté par JMT97400 le 19/05/2012 21:08

Belle équipe qui donne envie de voter pour elle maintenant! :-)

6.Posté par môvélang le 19/05/2012 23:18

la politique c'est comme les marchandises ou autres appareils, c'est garantie jusqu'au paiement complet, après c'est la galère

7.Posté par Fabiho le 20/05/2012 12:41

L'écologie au quotidien
C'est déjà de mettre ses ordures à la poubelle plutôt que dans la nature (je n'ose pas dire de trier ses déchets !) et de cesser de déverser des eaux sales à la mer... Ce serait un bon début ! Et puis aussi de sanctionner financièrement les pollueurs, particuliers ou industriels, qui salissent leur île. L'éducation a montré ses limites : cela fait 30 ans que l'école sensibilise les enfants au respect de l'environnement à La Run et l'île est toujours aussi sale. ASSEZ !
Le reste, ce n'est que de la politique...

8.Posté par guides d'achat le 20/05/2012 19:02

durable, signifie renouvellement limité. Dit autrement, réduire l'impact écologique c'est accroître la durée de vie des biens. Réduire l'impact écologique c'est accroître la durée de vie des biens.

9.Posté par Réunionnais initié le 21/05/2012 06:50

La pédagogie a montré ses limites... il faut rechercher et sanctionner sévèrement les pollueurs afin de modifier durablement les comportements et ne pas détourner la tête pour des raisons électoralistes ainsi que l'actuelle majorité Saint-Pauloise le fait si bien !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter