Blog de Pierrot

Nicolas Sarkozy chute pour la première fois...

Vendredi 23 Octobre 2009 - 10:23

Jean Sarkozy a donc finalement annoncé hier soir sur France 2 qu'il renonçait à briguer la présidence de l'Etablissement public d'aménagement de la Défense (Epad), pour tenter de mettre fin à la polémique née après l'annonce de cette nomination.

"Je serai candidat au poste d'administrateur de l'Epad mais si je suis élu, je ne briguerai pas la présidence", a-t-il affirmé hier soir. "Je ne veux pas d'une victoire qui porte le poids d'un tel soupçon. Je n'accepte pas que ce soupçon de favori, de passe-droit ou de traitement de faveur puisse peser", a ajouté Jean Sarkozy.

Si je puis me permettre un conseil, les mêmes causes produisant les mêmes effets, que Jean Sarkozy en profite aussi pour démissionner de ses fonctions de leader des élus de la majorité au conseil général des Hauts-de-Seine. Car comment expliquer autrement que par le fait qu'il soit le fils de son père qu'un jeune de 22 ans, qui n'a jamais travaillé de sa vie, qui n'a pour tout diplôme que le Bac, fraîchement élu conseiller général dans un canton où même un épouvantail estampillé UMP serait élu, devienne le "patron" de vieux routiers de la politique?

Et si on va dans cette direction, comment expliquer que ce soit lui que son père ait choisi pour être candidat dans ce canton gagné d'avance? Uniquement pour ses qualités?

Cette reculade est la première du quinquennat de Sarkozy. Espérons qu'elle aura au moins l'avantage de faire prendre conscience au Président de la République qu'il ne peut pas tout faire, que les Français ne sont pas prêts à tout accepter.

Jusqu'ici, Nicolas Sarkozy agissait comme un bulldozer, convaincu qu'il pouvait en permanence passer en force. Que son dynamisme, ses convictions, étaient suffisants pour convaincre les Français. Que sa main mise sur les médias, associée à une tactique rodée d'"un projet chasse l'autre", sans laisser le temps aux Français de réfléchir et de réagir, pouvait tenir lieu de méthode de gouvernance.

Pour la première fois, il a butté sur un os et a du faire marche arrière. Que ça lui serve au moins de leçon...
Pierrot Dupuy
Lu 1516 fois



1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 23/10/2009 11:45

"Jusqu'ici, Nicolas Sarkozy agissait comme un bulldozer, convaincu qu'il pouvait en permanence passer en force. Que son dynamisme, ses convictions, étaient suffisants pour convaincre les Français":
Ça a été vrai très longtemps, mais le réveil est difficile pour ceux comme moi ont voulu croire, croire ne une VRAIE JUSTICE SOCIALE EQUITABLE, LOYALE, PARITAIRE, croire que les ripoux trépasseraient vite, croire qu'il fallait encore attendre un peu pour que la "Mafia" tombe sous les coups de la République...

Le réveil est encore une fois difficile pour ceux qui n'attendent même pas des PRIVILEGES pour leurs Enfants, mais SEULEMENT LE DROIT DE VIVRE AVEC EUX et une VRAIE JUSTICE...

2.Posté par darkalliance le 23/10/2009 11:51

Je vous invite à revoir la comédie 'le père Noel est une ...'

3.Posté par Basile le 23/10/2009 11:56

C'est la chute finale !

4.Posté par piment vert le 23/10/2009 12:02

Un autre devrait prendre conscience qu'il ne peut pas tout faire selon son bon vouloir : Paul Verges.

5.Posté par Cambronne le 23/10/2009 12:27

"Est-ce là, s'exclame-t-il, tout ce qui reste de la Grande Moscou ? " ......Ou sont nos députés ?
quand l'erreurs ont été celles de Néron Sarkoléon. regardant Rome brulé avec le retour des infos selon quoi les militants de l'UMP étaient nombreux à envisager de rendre leur carte.
Napoléon aussi est tombé sur un Os devant Moscou l'hiver froid ....en guise de réchauffement climatique ; il perdra le tiers de la grande armée La retraite de Russie fut un vaste carnage
L'histoire n'st qu'un éternel recommencement
Toute ressemble avec des personnes existant ou ayant existé ne serait que pure coincidence. ...
Beaucoup plus tard Napoléon déclarera un jour devant ses compagnons en exil sur Sainte-Hélène, qu'il avait songé, au lendemain de ce double désastre que constituait la destruction de la ville et l'hostilité grandissante de la population à se retirer de Moscou et faire marche arrière .
Il affirmera même qu'il avait renoncé ce plan d'horreur à exécuter ce projet simplement parce qu il espérait l'ouverture prochaine de négociations avec le gouvernement russe et qu'il lui avait semblé inopportun d'abandonner en un tel moment le gage que représentait à ses yeux l' ancienne capitale des Tsars.
Il était donc resté, mais reconnaissait que ce faisant, il avait probablement commis une faute.

Le chaos bientôt ? Chaos et foi La polémique fait rage, l’anathème fleurit. A l’occasion, insidieusement, une nouvelle problématique se fait jour.

D'ailleurs le plus drôle ils n'ont rien retenu car c'est plutôt marrant, mais force de constater qu'hier soir, sur France 2, j'ai cru entendre parler les conseillers spéciaux en communication de l'Élysée dont ce "pauvre" "petit génie" "super mature" avec son Bac + +++ rien premières années de fac bénéficiant du fait du Prince .
On ne le dit pas assez mais, ce jeune homme juste conseiller général bénéficie de l'assistance d'un spin doctors et pas des moindres.
Qui paye la facture hein ? on ne sait pas mais on a assisté ces derniers jours à un grand cirque quelle mascarade phénoménale dont l'acte de fausse contrition d'hier soir était le point d'orgue.

Que l'on se réveille enfin! La France a d'autres soucis que les petites agitations de la mafia immobilière des hauts de seine , à croire que se sont les Jacobins défroqués de Neuilly-sur-Seine qui dirigent la France .


6.Posté par kiki le 23/10/2009 12:50

Oui, tout ça est très bien, mais comment fait-on avec les familles Vergès, Virapoulé, Lagourgue, Annette, Roland ?

7.Posté par laluno le 23/10/2009 15:16

Nous en faite donc pas ?meme quand il y aura l'althernance, (d'ailleurs rappelez vous de tonton et sa tribu) les fils a Papa ont encore de beaux jours

8.Posté par bertel le 23/10/2009 15:37

Le bal des hypocrites ne finira jamais.... et c'est bien cela qui est pitoyable.... ici comme ailleurs en doulce france.

Tout un gouvernement s'est focalisé, pendant plusieurs semaines, sur cet abus de pouvoir... pour dire qu'il avait raison de se présenter tellement il était brillant et méritant...

Les mêmes hypocrites encensent aujourd'hui la décision du jeunot ( comme si c'était la sienne ) et nous expliquent qu'il est courageux, responsable... et bien sûr toujours brillant et méritant...

Le Net, ce contre-pouvoir, aura eu raison de ce népotisme... mais aucun hypocrite ne le reconnaîtra !!!

Bertel de Vacoa


9.Posté par Cambronne le 23/10/2009 15:51

8. Posté par bertel le 23/10/2009 15:37

mon bon bertel on la fait cette bouffe

10.Posté par kissassa le 23/10/2009 16:29

Et nous allons assister au retour du "GRAND" .... de VILLEPIN qui aura la chance d'être le prochain candidat contre Sarko après toutes ces bavures ( Mitterand, Jean SARKOKO , Clearsteam .... le bouclier fiscal , les deficits ABYSSAUX de la France .... ) Bref ! La descente en enfer s'annonce au bour de 30 MOIS DE ROYAUTÉ !

11.Posté par pimanzoizo le 23/10/2009 16:45

Bofff! Si c'est comme au tarot,la prochaine fois il amènera peut etre le petit au bout .
Après ti Pierre,pourquoi pas ti Jean ?
Et bientot le petit Robert(pas le dictionnaire)

12.Posté par Caton2 le 23/10/2009 20:54

Ça aurait de la gueule le mea culpa public des chefs bien aimés de notre île, par exemple au Barachois, devant une foule émue. Ils pourraient présenter les lettres de démission de leurs chers enfants et reconnaître qu'ils ont pêché par népotisme. Allons, un petit effort avant les élections. Avant qu'il ne soit trop tard...

13.Posté par mansour le 23/10/2009 22:37

C'est toute la politique de Nicolas Sarkozy (fiscalité,emploi,aménagement,sécurité etc) qui n'est qu'échec !
Quant à défendre l'indéfendable(voir certains posts sur ce site) ses conseillers l'ont ramené au principe de réalité : expliquer que placer un étudiant en échec(en deuxième année de droit!!), à de telles responsabilités, meme la pire des républiques bananières se serait prise autrement!
Le SARKOZYSME entame sa glissade et c'est tant mieux!

14.Posté par Montfort le 24/10/2009 08:25

Reculade ??!! Nous en reparlerons il faut savoir reculer pour mieux sauter en tant que "simple" administrateur il sera en place et, tel un vautour il observera LA place convoitée de président, et quand les francais penseront à autre chose le président en place démissionnera, un nouveau votre mettra en place ce surdoué qui redouble chaque année de licence, le vote se passera un dimanche comme celui des fichiers " Edwige" . Personne ne verra rien et s'il faut des diplômes il fera comme Raticha il en achetera un ou deux et le tour sera joué. Ilne faut pas croire que Naboléon 1er lachera la pactole que représente la main mise sur l' epad, Le petit dictateur n'étant pas sur d'être réelu en 2012 il vaut mieux pour lui avoir les poches bien pleines pour son avenir qui sera des plus ternes, car aprés sa défaite, ce sera Haro sur le baudet, il pourra compter ses amis" fidèles" sur les doigts d'une seule main quand il sera le perdant sans plus aucun pouvoir de vous tuer politiquement. Les Francais sont ainsi, malheur au vaincu et ils sauront tirer sur l'ambulance.

15.Posté par thibaud le 24/10/2009 20:33

Effectivement, la politique de Sarko est une entreprise de démolition du pacte républicain( dérive népotique) et social..... lorsque j'écris celà , j'ai conscience d 'écrire quelque chose de vrai ....mais, de n'avoir point apporté de réponse à des problèmes structurels bien plus fondamentaux....touchant à l'économie , à la dette , au nécessaire redressement de l'Etat....on s'apercevra, dans quelques décennies que son dépérissement, sa critique incessante au profit des interets des "féodaux " constituent une source majeure d'inefficacité et d'inégalité......entre les personnes et les Régions!....Regardons les grands groupes du secteur privé....ils se concentrent et se regroupent....une leçon?

16.Posté par Basile le 25/10/2009 09:44

Jean Sarkozy, seulement deux années de droit, et déjà deux semaines de travers !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter