Politique

Nicolas Sarkozy: "La France doit financer la stabilité des Comores"


Nicolas Sarkozy: "La France doit financer la stabilité des Comores"
Nicolas Sarkozy poursuit sa journée marathon. Après avoir rencontré les chefs d'entreprises et les membres du dialogue inter-religieux, l'ancien chef de l'Etat s'est rendu au nouveau centre de dialyse de la Clinique Sainte-Clotilde pour aborder le thème de la santé en compagnie de la présidente du Département, Nassimah Dindar, et accueilli par le groupe de santé Clinifutur.

Une quarantaine de professionnels de la santé ont fait le déplacement. Parmi les sujets abordés, l'inquiétude des médecins généralistes. Nicolas Sarkozy a ainsi affirmé son opposition au tiers payant généralisé : "L'assurance maladie sera leur seul client et c'est elle qui décidera comment traiter une pathologie, dénonce-t-il, car c'est celui qui paye qui décide". Il a aussi déclaré vouloir revoir le système de rémunération des médecins qui devraient selon lui être payés différemment selon le type de consultation et de traitement.

Autre source d'inquiétude, la situation générale de Mayotte qui touche également le centre de dialyse de Clinifutur de l'île aux parfums. Des membres du personnel sont parmi les victimes de violences de ces dernières semaines et certains ont décidé de partir. 

"ça coûtera bien moins cher"

Aux cotés de la directrice régionale de Clinifutur, Jeanne Loyher, Nicolas Sarkozy a affirmé que "la France doit financer la stabilité des Comores" pour éviter qu'elle ne déborde sur Mayotte, "ça coûtera bien moins cher". Un exemple : la construction d'une maternité digne de ce nom pour éviter la saturation de celle de Mayotte.

En évoquant le problème des personnes en situation illégales à Mayotte, il est ainsi revenu sur la question du droit du sol. Si l'ancien président ne souhaite pas le remettre en cause, il refuse que la nationalité française soit accordée aux enfants nés de parents en situation illégale.

Nicolas Sarkozy a enfin répondu à la question d'un médecin généraliste préoccupé par la loi santé et l'avenir du secret médical. "L'article 47 (qui prévoit la création d'un système de recensement des données médicales de chacun, ndlr) est inadmissible. La relation qu'un patient a avec son médecin est basée sur la confiance".

Vendredi 27 Mai 2016 - 17:34
SH sur place
Lu 3031 fois




1.Posté par Françoise le 27/05/2016 16:07
mon c..

2.Posté par Dazibao le 27/05/2016 18:57
Après avoir rencontré les chefs d'entreprises et les membres du dialogue inter-religieux, l'ancien chef de l'Etat s'est rendu au nouveau centre de dialyse de la Clinique Sainte-Clotilde pour aborder le thème de la santé ..
........................

C'est qui le bonhomme assis à droite sur la photo qui consulte son téléphone? C'est quiqui? C'est.........C'est.....

3.Posté par Zozossi le 27/05/2016 19:14
Responsable du ratage complet de la départementalisation de Mayotte (opéré pour une poignée de voix), partisan de l'imbécile droit du sol qui crée des fournées de "Français" de papier, revoici cet individu qui, du haut de son arrogante incompétence, revient pour nous dire comment faire pire encore!

Incapable de financer le développement de Mayotte, il faudrait encore que la France "finance la stabilité des Comores"!

Personne pour le remettre dans l'avion, et plus vite que ça?...

4.Posté par kafir le 27/05/2016 20:17
posté dazibao .

C'est wanted karambao , vanilla opportuniste, margoulin inculte et pleurnichardpour l'éternité !!!
vive Juppé , restons libres !

kafir

5.Posté par symphonie le 27/05/2016 20:23 (depuis mobile)
NON. Je n''aide plus la France. Comment ? Je ne déclare plus les impôts et je vis à Rodrigues. POURQUOI ? Je dois être idiot mais je ne comprends plus la France. Je préfère m''isoler que de brailler ... pour rien. Ba@tibato.net pour ceux qui oseront

6.Posté par kafir le 27/05/2016 20:53
Karamba devrait savoir que la Réunion n'est plus une colonie même en rêve !!!

kafir

7.Posté par GIRONDIN le 27/05/2016 20:59 (depuis mobile)
2. Dazibao
Karam bar est là à quel titre ?
Devant chaque personne il y a écriteau sauf lui. Il a honte ou il s'est imposé ? Pic assiette ?

8.Posté par Oui le 27/05/2016 21:07
Ce charlot mouille dans sa culotte, car on paye maintenant les Con...ies de chichi et de lui même ! Kass toi pôv C.n !

9.Posté par kafir le 27/05/2016 21:57
Au secours Pierrot et Bondamanjak le loup est de retour ! parole , parole , et parole !

kafir

10.Posté par anonyme_mouse le 27/05/2016 22:10
"La France doit financer la stabilité des Comores" .... mais pov con!!! vous avez même pas les moyens de stabiliser Mayotte!!!!

11.Posté par Dazibao le 28/05/2016 08:25
2.Posté par Dazibao le 27/05/2016 18:57
... pour aborder le thème de la santé ..
...................

Le "CRIFORT", pardon le CREFOM (erreur de frappe), est spécialiste de la santé? Première nouvelle....

12.Posté par Dazibao le 28/05/2016 08:27
10.Posté par anonyme_mouse le 27/05/2016 22:10
"!!! vous avez même pas les moyens de stabiliser Mayotte!!!!
................
Ni la France, ni la Libye, ni l'alibi Paul BISMUTH, ni le Parti républicain, ni bygmalion......

13.Posté par fruits et légumes le 28/05/2016 09:15
il fera un bon ministre de l'outre mer dans le futur gouvernent JUPE allé gout à nou

14.Posté par lenou le 28/05/2016 09:59
Pauvre gaulois....dire que la France était un des seul pays au monde a résisté aux Américains""mais ca c'est le passé"" et aujourd'hui elle s'est résignée moralement à conquérir des épaves""pour des profits extérieures", la preuve de sa dégénérescence tant bien dans ces valeurs que ces principes...faudra vous y faire.....

15.Posté par Choupette le 28/05/2016 12:15
Les centaines de millions que la France déverse aux Comores tous les ans, c'est pourquoi faire ?

Je confirme 1.Posté par Françoise

Mon Q, oui.

16.Posté par Coco le 28/05/2016 13:49 (depuis mobile)
La France doit surtout appliquer ses lois et ne pas laisser les DOM à l abandon sous prétexte qu on habite sous les tropiques...

17.Posté par aurelien le 28/05/2016 14:05
Mayotte est l'illustration concrète de ce qui attend le territoire de l'hexagone dans les très proches années qui viennent. Le processus a déjà commencé et il s’amplifiera donc jusqu'à ce que l'exaspération s'exprime par des réactions peu glorieuses mais inévitables.



La France est en train de creuser sa tombe en tentant d'accueillir toute la misère du monde.



Il ne faut pas le dire trop fort car les anesthésistes qui nous gouvernent, dans leur propre petit intérêt et en refusant de voir plus loin que le bout de leur carrière, n'approuveront pas que soit dévoilé ce secret de polichinelle.



Quel est le bilan des (faux) représentants du peuple qui se sont succédés aux manettes de la France durant des dizaines d'années ? Pas terrible !



Nous avons des terroristes nourris avec le sein de la France, la délinquance chouchoutée par des mesures angéliques, la dette qui explose et plombe l'avenir de nos enfants, le code du travail qui nous transforme davantage en esclaves kleenex, la réduction des aides au financement de notre santé avec des médicaments moins remboursés, les poisons mis dans nos assiettes par la recherche du profit maximum et la liste n'est pas close.



Sarkozy viendra peut-être achever le malade qu'est la France car le choix dans les urnes n'existe pas et forcément l'un des deux partis abonnés au pouvoir s'imposera avec des mensonges, comme d'habitude grâce à leurs gros moyens de communication renforcés par la complicité des trop nombreux journalistes "faiseurs d'opinions". De vrais complices sans état d'âme !



Lorsque nous aurons touché le fond, il sera trop tard pour réagir et nous ne sommes pas loin du point de non-retour. Chut !!!



18.Posté par Dazibao le 28/05/2016 20:59
Interview de Nicolas SARKOZY dans Le Quotidien de La Réunion, 27 mai 2016.


"A Mayotte, l’Etat n’a pas le droit d’hésiter ou de reculer. Il n’y a aucune raison pour qu’un pays comme la France n’arrive pas à garantir la sécurité des 250.000 compatriotes qui vivent sur ce territoire de la République."
.......................

De facto, SARKOZY assimile les clandestins comme étant des compatriotes....

19.Posté par Zozossi le 28/05/2016 21:44
Petit rappel à mini-Bismuth:
en 2013, la France a annulé la dette des Comores d'un montant de 6,8 millions €, et a versé à ce pays un million € à titre d'aide budgétaire.

Avec ça, on peut construire combien de maternités?...

20.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/05/2016 22:03
fukcd473
2.Posté par Dazibao le 27/05/2016 18:57
C'est un alimentaire celui qui joue avec son smartphone !

7.Posté par GIRONDIN le 27/05/2016 20:59 (depuis mobile)
Il est venu comme Vice-président de la R2gion Ile de France. Je ne vois pas trop ce que vient foutre la Région Ile de France la dedans !

Blague à part. Sarko devrait faire comme Trump. Faire construire un mur aux frontières pour empêcher l'invasion à Mayotte et pour que Mayotte ne sombre pas.
Sarko l'idiot pense qu'en construisant aux Comores des maternités, des hôpitaux, etc. on mettra un terme à l'invasion.
Il n'y a pas si longtemps, on remettait une prime aux ROMS pour qu'ils retournent chez eux et pour qu'ils ne reviennent surtout pas en France. Nous connaissons le résultat de ce dispositif. Les mêmes ROMS sont revenus en France ! Mdr !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales