Société

Nicolas Hulot et Didier Robert face aux projets "innovants" des lycéens réunionnais

Dans le cadre du Climate Group, cet après-midi, Didier Robert, président de la Région, et Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, sont allés à la rencontre des lycéens réunionnais lors de la présentation de projets innovants dans le domaine du développement durable.

En tout, 8 lycées ont présenté différents projets alliant la mobilité, le solaire ou encore les énergies renouvelables.


Nicolas Hulot et Didier Robert face aux projets "innovants" des lycéens réunionnais
Du kart au four thermique, en passant par l'utilisation de drones dans la protection de notre patrimoine naturel, les lycéens réunionnais de 8 établissements de l'île ne sont pas avares de projets innovants. Didier Robert, président de la Région, et Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, ont pu en faire la démonstration tout l'après-midi à la pyramide inversée.

Dans le cadre de la conférence du Climate Group (Conférence internationale sur les îles et le changement climatique), la Région a voulu valoriser les travaux des lycées dans le domaine du développement durable. "Avec l'ouverture de la conférence internationale sur le climat et l'énergie, on a souhaité ouvrir cette journée avec les jeunes lycéens. Ils ont pu faire la démonstration une fois de plus de leur savoir-faire et de leur grande implication sur ce qui touche à la protection de l'environnement", explique le président de Région, Didier Robert.

"Tous les projets préparés et présentés par les lycées de la Réunion sont exemplaires. Une dimension à retenir, c'est la dimension solaire. Cela montre bien que la Réunion, "île solaire", est une démarche dans laquelle nous nous inscrivons aujourd'hui pour faire en sorte d'arriver à l'autonomie d'énergie à l'horizon 2030. Tourner définitivement le dos aux énergies fossiles. C'est un objectif sur lequel nous travaillons à la Région", poursuit-il. Et la Région compte bien s'appuyer sur l'expertise et l'envie de la jeunesse réunionnaise.

"Tout ce qui se fait ici peut avoir valeur d'exemple"

Nicolas Hulot s'est tout de suite senti conquis par les projets présentés. "On débouche sur quelque chose de très concret qui allie connaissance et technologie. Il couvre un éventail très important, la mobilité, les stockages de l'énergie, l'énergie renouvelable et aussi les projets qui peuvent aider des pays qui ont besoin de s'adapter. Tout ce qui se fait ici peut avoir avoir valeur d'exemple. Ce serait intéressant que le réseau éducatif et le ministère de l'Education s'emparent de ces projets pour les multiplier par le nombre de régions en France", explique Nicolas Hulot.

Cyril Chattot et le kart du Lycée Lislet Geoffroy
Cyril Chattot et le kart du Lycée Lislet Geoffroy
Les jeunes ont été "ravis" et à la fois "impressionnés" de présenter leur savoir-faire. Pour la plupart des lycées représentés, il s'agissait de projets présentés au baccalauréat de cette année.

Deux projets ont fait sensation et ont bien amusé Didier Robert et Nicolas Hulot: une voiture de golf électrique et un kart électrique (voir ici). Pour l'un des concepteurs, Cyril Chattot, élève au lycée Lislet Geoffroy en terminale STI2D section énergie et environnement, il s'agissait dans un premier temps d'expertiser l'impact environnemental entre un kart thermique et électrique. "Après avoir procédé aux études, nous sommes passés à la partie construction début octobre pour arriver au modèle présenté aujourd'hui. Nous avons présenté notre projet au baccalauréat et maintenant on attend les résultats", explique-t-il.

Ouverture officielle du Climate Group ce soir

L'idée est simple, un kart relié à des batteries de voiture montées en série. Le kart peut atteindre 40 km/h en vitesse de pointe et a une autonomie de 40 minutes. Sur le même principe que les véhicules hybrides d'aujourd'hui, il se recharge en freinant ou tout simplement à l'aide d'une prise électrique.

Passé ce petit moment de détente, les 8 lycées représentés cet après-midi ont tous reçu un prix pour leur travaux en matière de développement durable, des mains du président de Région et Nicolas Hulot.

Place désormais aux choses sérieuses et l'ouverture officielle du Climate Group ce soir. L'objectif étant d'élaborer une contribution commune des îles, un document partenarial traduisant les préoccupations et les attentes partagées des territoires insulaires qui sera présenté lors du sommet de l'ONU en septembre à New-York et à Paris en 2015.
Mardi 24 Juin 2014 - 16:53
Lu 1258 fois




1.Posté par noe le 24/06/2014 18:03
Nos jeunes ont de bonnes idées !
Vive l'école de la République !

2.Posté par jean-jacques le 24/06/2014 18:49
La Réunion étouffe sous ses déchets , le culte du tout auto avec son totem la NRL nous mène au coma circulatoire , la climatisation électrique explose alors que l'électricité vient en grande partie d'une centrale
à mazout , l'éolien est inexistant et le solaire moribond , le lagon est condamné par l'affluence de fréquentation aggravée par la crise requins , les ressources en eau et en terre cultivables ne sont déja plus suffisantes dans cette île surpeuplée... Et hulot et dr s'extasient de quelques gadgets certes sympathiques alors que la poubelle déborde avant d'aller se gargariser avec une conférence SUPER-PIPEAU !

3.Posté par BLUESHARK le 24/06/2014 18:52
Bravo aux enseignants et aux élèves, c'est SUPER!

4.Posté par JORI le 24/06/2014 19:59
1.Posté par noe le 24/06/2014 18:03
Blueshark vous répondrait que la haute technicité de cette école n'est du qu'à la bonne grâce de son super cumulard de président de région D.Robert. Veuillez l'en remercier.

5.Posté par Bofbof le 25/06/2014 03:30
Super, les voitures electriques ça sera silencieux pour le golf de Cilaos, pour apprécier le calme au soleil du matin lors des parties... cherchez l'erreur...

6.Posté par Titi or not Titi le 25/06/2014 08:36
Haute technicité !! je me marre !!
Batterie au plomb de voiture !!

Pour infos : depuis 10 ans les chinois font des
modeles moteur Brushless + batterie Lipo
Vendu n'importe ou dans le monde sauf en France !

Impossible de les Homologuer en France !!
Car la Drire vous dit tout simplement que cela ne correspond
pas a un modèle de constructeur reconnu ( type renault, peugeot..)

Si vous êtes tenace avec la Drire , ca vous coutera la bagatelle
de 40 000€ pour quand même un refus de leur part !!

C'est bien jolie de faire rêver des lycéens et d'amuser la galerie !

et sans oublier les Ong écolobobo qui n'en veulent pas car
pour recharcher les batteries, la source n'est pas ecolo :
centrale au charbon ou nucleaire !!

la solution recharge avec panneau solaire non plus car d'apres eux
on n'est pas capable de recycler la silice des panneaux !!

Eolienne non plus , ca perturbe la migration des ptits oiseaux migrateurs.

Tout ce progrés technologique ( qui irait dans le bon sens ) est contesté
par les ecolos car ils n'auraient plus rien a reprocher et n'auraient
surtout plus de financement de gros industriels pollueurs !!

7.Posté par polo974 le 26/06/2014 17:32
à titi

on n'a pas de nuk ici, mais coté charbon, on est gâté.

je n'ai strictement rien contre l'éolien, mais ici, on se retrouve vite confronté à des pb de terrain.
soit trop près de maisons (eh oui, une éolienne est classée pire qu'une raffinerie en terme de distance à respecter (à ste rose des riverains ont réussi à faire arrêter les machines du bas la nuit et week-end).
soit trop haut (le vent souffle moins fort à 1000m qu'au niveau de la mer).
soit en mer...

de plus le prix de d'achat du kWh ici est inférieur à celui payé aux centrales thermiques (trouvez l'erreur...).

pour les ventilateurs joujoux, vendus aux particuliers, c'est un autre problème, où le client est vraiment arnaqué dans les grandes largeurs...

pour le solaire: la silice, c'est du verre. c'est donc du silicium qu'il s'agit, il est presque pur, les fabricants de composants seront heureux de le récupérer.
et comme on change un panneau une fois tous les 30ans, ça pose moins de problème que les téléphones portables...
(bon, tous les capteurs solaires ne sont pas à base de silicium, mais le recyclage est aussi avantageux)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales