Politique

Nicolas Dupont-Aignan à La Réunion: "Le 23 avril se joue l'avenir de la civilisation française"

Mardi 14 Février 2017 - 08:50

Nicolas Dupont-Aignan, le président de "Debout la France", candidat aux présidentielles, est en visite à la Réunion pour deux jours. A peine débarqué de Mayotte, il donnait déjà de la voix hier soir lors d'un meeting à la Saline-les-Bains.


Nicolas Dupont-Aignan à La Réunion: "Le 23 avril se joue l'avenir de la civilisation française"
Dès son arrivée sur l'île, Nicolas Dupont-Aignan a tenu un meeting de campagne devant une centaine de personnes acquises à sa cause, à la Saline-les-Bains. Le candidat gaulliste "anti-système" a présenté son programme pour la France, se proclamant "unique alternative patriotique et humaniste".

L'habitué des présidentielles s'en est pris à l'ensemble du paysage politique français, de la droite à la gauche, du Parti de Gauche au FN, passant par Macron. "Depuis 20 ans, la classe politique a abandonné sa responsabilité", dit-il, ajoutant "On n'a pas envie de confier la France à Mélenchon ou Le Pen".

Après avoir fustigé le néolibéralisme et la politique de l'Union Européenne, qu'il qualifie de "hold-up démocratique", le candidat "Debout la France" a présenté quelques mesures phares de son programme.
 
Rendre le pouvoir au peuple Français

Le député-maire de Yerres dans l'Essonne, propose de "rétablir la démocratie en France" notamment en prenant en compte le vote blanc. Au-delà de 50% de votes blancs à une élection, celle-ci serait annulée, et les candidats se verraient interdire toute candidature future.

L'homme propose l'exigence d'un casier judiciaire vierge pour tous les élus, la réduction d'un tiers du nombre de parlementaires, ainsi que l'instauration de la proportionnelle aux législatives, "pour aérer et sortir du parti unique".
Par ailleurs, concernant l'Union Européenne, "une belle idée", il souhaite dénoncer les traités existants pour mettre fin au dumping social des pays de l'Est, stopper les négociations avec la Turquie, et rétablir le contrôle aux frontières françaises.
 
Pour ce faire, le candidat à la présidentielle veut rétablir un service militaire mixte et obligatoire d'une durée de 3 mois, et faire construire des prisons.
 
"Les migrants sont mieux traités que les Français, la préférence étrangère est permanente"
 
Pour appuyer son propos, il cite l'exemple d'un centre de rétention pour migrants à Mayotte "confort 5 étoiles", qu'il met en parallèle avec "les enfants de Mayotte qui n'ont pas de bancs dans les écoles" . Nicolas Dupont-Aignan est adepte de la théorie du "Grand remplacement" (remplacement progressif de la population française par des étrangers), qu'il pense éviter par une augmentation de l'aide financière à l'Afrique, et la fermeture des frontières.

Pour faire cesser "l'appel d'air" , Nicolas Dupont-Aignan souhaite un délai de carence de 5 ans pour les étrangers résidant en France avant de percevoir la moindre allocation sociale.
 
Produire Français
 
Nicolas Dupont-Aignan projette la mise en place d'un bonus fiscal de 50% pour les entreprises produisant en France, ainsi que la promotion des produits 100% français: "Une Toyota fabriquée à Valenciennes est plus française qu'une Renault fabriquée en Slovaquie". À ce sujet, il estime que Donald Trump a raison lorsqu'il veut boycotter les entreprises qui délocalisent. "Le président Trump est caricaturé, car pas si idiot qu'on ne le pense, son élection est le symptôme d'une révolte des peuples, et la preuve qu'un président peut prendre les décisions qu'il a annoncées à ses électeurs".

Afin de redonner du pouvoir d'achat aux retraités, il supprimerait l'aide au développement des pays de l'Est d'un montant de 8 milliards d'euros qu'il juge désormais inutile, voire suicidaire (cf le dumping social), pour la redistribuer aux retraités, leur donnant 100€ par mois, selon ses calculs.

Ses mesures égrenées, Nicolas Dupont-Aignan a enjoint son auditoire à essaimer, à convaincre les électeurs de ne pas voter selon les projections des instituts de sondage "manipulés par le pouvoir", mais bien pour lui, afin de "sauver la France".
Bérénice Alaterre
Lu 2582 fois



1.Posté par Hugues Neau le 14/02/2017 09:36

Son objectif est juste de dépasser les 5%...

2.Posté par sylvain le 14/02/2017 10:13

Quoiqu'il en soit,, Nicolas Dupont-Aignan, maire de Yerres (Essonne) a la réputation d'un bon maire et a quelques bonnes idées, notamment concernant l'Ecole. Par ailleurs, à propos de la protection animale, un sujet où il y a beaucoup à dire et à faire, Nicolas Dupont Aignan est un défenseur de la cause animale, est contre la corrida et il a été récompensé par la Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis pour son implication envers la protection animale dans sa commune de Yerres En 2010, la Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis, Reha Hutin, a remis symboliquement le Ruban d'Honneur de la Fondation à Nicolas Dupont-Aignan, pour l'action de sa municipalité en faveur des animaux. Cette distinction récompense chaque année des élus régionaux, départementaux ou locaux qui se sont engagés avec succès dans des actions concrètes en faveur de la protection animale

3.Posté par Oscar DUDULE le 14/02/2017 10:55

Certes certaines de ses propositions sont ,un peu, exagérés, .mais c'est un homme qui fait preuve de beaucoup de bon sens, au delà des diverses idéologies.
Et beuucoup de candidats ont des propositions irréalisables.

Il n'est pas contre l'Europe mais contre CETTE EUROPE là. Ce qui est différent.

Il faut aussi remarquer que dans sa commune, il est chaque fois élu largement, au premier tour.
J'espère qu'il fera un bon résultat au premier tour.

4.Posté par Tous pourris le 14/02/2017 11:06

Oui, ils sont tous pourris et vendus au Qatar.

La preuve.

5.Posté par gael le 14/02/2017 11:18

il recueille 643 900 voix, soit 1,79 % des suffrages exprimés en 2012, bon là il va faire 5 % pour se faire rembourser.

6.Posté par carole le 14/02/2017 11:19

MAUVAIS candidat, il se dit pouvoir s' allié avec la gauche le FN même s' il adhère pas à leur politique juste pour se faire une petite place !!! mais nous notre place.

7.Posté par Dan Run le 14/02/2017 11:35

Nicolas Dupont-Aignan , Le candidat gaulliste "anti-système"

Ce candidat fait campagne alors que de gaulle n'est plus depuis 1970

pourquoi pas tintin et milou ?

8.Posté par Gnognotte Island aux Comores et basta ! le 14/02/2017 11:37

Mais qu'est-ce qu'il est allé foutre à Gnognotte Island au lieu de venir directement à La Réunion !

9.Posté par JORI le 14/02/2017 12:23

7.Posté par Dan Run le 14/02/2017 11:35
Fillon aussi se dit Gaulliste et pourtant comme vous dîtes De Gaulle n'est plus depuis 1970.

10.Posté par KLOD le 14/02/2017 13:33

assise , dobout , assise , dobout ..oté le hugues maillot , combien d'exemplaires de vendu de out livre ???????????? fo bien croire en quelque chose , HIN ? à compte d'auteur ?

11.Posté par Fredo974 le 14/02/2017 13:56

Rien que cela !

12.Posté par A mon avis le 14/02/2017 14:08

"Le 23 avril se joue l'avenir de la civilisation française"

Le titre suffit, pas besoin de lire l'article.

l'avenir de la civilisation française ! Rien que ça !...
sous entendu " avenir de la civilisation judéo-chrétienne"?

Encore un sauveur de la France !
Sa seule différence avec le FN, c'est que lui, il est honnête ! (tout au moins, il ne traîne pas de casseroles)

Marre de ces candidats qui basent leur campagne sur le repli sur soi et sur la peur !...

Un peu d'optimisme que diable !

13.Posté par KLOD le 14/02/2017 14:24

"l'avenir de la civilisation française" , rien que ca !!!!!!!!!!!!!!!!!!

une grande civilisation , plus exactement une grande nation , le mot civilisation française n'ayant aucun sens , au sens étymologique du terme , sauf chez les frustrés du bon vieux temps comme le aignant et autres maurassien ou natios haineux , n'a que faire d'une élection présidentielle , les amoureux de la culture française , au sens des Lumières , n'ont que faire de ces discours oiseux ............. la culture française , a de solides fondations et heureusement !

pov France , elle vaut mieux que ca , c'est la défaite de la pensée chére au triste finky ..................... qui en est l'aboutissement à l'insu de son plein gré , malgré ses nouveaux habits d'académicien comique............ la Culture française est grande , on a pas attendu ces comiques pour le savoir !

Vive la République !

avec ces gens , les mots n'ont plus aucun sens , sauf pour le copain frustré du bar d'à côté et autres intellos tristes à la finky .

14.Posté par samwinsa le 14/02/2017 17:09

Perso mi té coné pa lu mais mi voi ke son bann zidées lé claires, lu na point un discours stéréotypé politicien. Un boug na d'bon sens.
Son seul tort? Pas être dann un des 2 grands partis. La démocratie lé pu.
Mi croi mi sa vote autrement à partir coméla. Zot aussi, arrête vote po d'partis i entretient un système antidémocratique. En attendant, ma continué rêver.

15.Posté par KLOD le 14/02/2017 20:30

JE rajouterais : Vive la Civilisation Créole à venir !


: gage de multiculturalisme ( pour les malcomprenants habituels depuis si longtemps, on les connait !!!!! : le multiculturalisme ( pour faire SIMPLE) respecte la culture "d'origine " et permet de ne pas renier sa culture propre ( tout le contraire de "l'assimilation" , question de SEMANTIQUE................. ) .d'autres l'on dit mieux que moi .....................) la route est longue mais on y arrivera .malgré les "natios de tout bord "...................... on y croit pour un monde meilleur ! BEN ! ONE BY ONE !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"