Blog de Pierrot

Népotisme à Air Austral : Pire qu'à la Région sous Paul Vergès !

Vendredi 11 Juin 2010 - 11:17

Jusqu'ici, quand on parlait de népotisme, c'est à dire le fait pour des dirigeants d'embaucher des membres de leurs familles dans des collectivités ou dans des sociétés dont ils ne détiennent qu'une toute petite partie du capital, on pensait immédiatement à Paul Vergès et à sa propension à caser ses enfants et ses proches, que ce soit à des postes d'administratifs ou sur des listes avec la certitude d'être élus. Ou à Nassimah Dindar, ce qui lui a d'ailleurs valu une plainte en bonne et due forme.
Il est malheureusement à craindre que l'on ne soit obligés de revoir nos "classiques" et de faire référence désormais à Air Austral et à son dirigeant emblématique Gérard Ethève, qui pourrait donner des leçons à l'ancien président de Région.


Les membres de la famille de Gérard Ethève (et de quelques autres dirigeants) travaillant à Air Austral sont nombreux et nous aurons l'occasion de montrer à quel point le président à vie de notre compagnie aérienne régionale, bâtie grâce à des fonds publics, a su mettre en place un véritable système aboutissant à vivre sur la bête, un peu "comme carapates su tété bœuf".

Mais, puisqu'il faut un début à tout, commençons par les liens qui unissent Gérard Ethève à la société Nautilus...

Nautilus est une SARL (société à responsabilité limitée) créée en le 14 juin 1994 à Saint-Denis, avec un capital de 880.000 francs (environ 134.000 euros). Son intitulé exact est, comme spécifié dans l'article 3 de ses statuts : "Créations et Perspectives / Nautilus" et son sigle est "C&P Nautilus". Son objet est "la création et l'exploitation d'une agence conseil en publicité".

Nautilus va bientôt s'occuper du budget pub de Air Austral, qui devient l'un de ses principaux clients. Les sommes en jeu sont considérables puisqu'en 2004, c'est 1,927 million d'euros qui est consacré par Air Austral à sa "promotion, publicité, image". En 2005 2,529 millions, l'année suivante 2.216 millions, en 2007 2,210 millions, en 2008 1,940 millions, et en 2009, dernier chiffre connu, c'est l'explosion avec 2,710 millions !
Copie du procès-verbal de l'assemblée générale constitutive du 14 juin 1994
Copie du procès-verbal de l'assemblée générale constitutive du 14 juin 1994

Un gérant et des actionnaires au parfum

L'agence Nautilus n'a pas dû avoir beaucoup de difficultés à obtenir ces marchés qui, bien sûr, ont été attribués sans aucun appel d'offres puisque ce n'est pas obligatoire dans une société. On est en effet entre gens de connaissance...

Le gérant de Nautilus est Alain Graulich qui possédait à l'origine 624.000 francs sur les 880.000 francs du capital, soit un peu plus de 70% des actions. Les deux autres actionnaires sont... Gérard Ethève, pour 117.000 francs, soit 13,29%, et Geneviève Graulich, l'épouse d'Alain, accessoirement fille de Gérard Ethève et cadre chez Air Austral pour le reste ! Sur l'organigramme 2009 d'Air Austral, Geneviève Graulich apparait au poste d'adjointe au directeur commercial et marketing. Dans la réalité, tout les employés s'accordent à dire que son rôle est bien plus important que son titre ne le laisse paraître...

Pour résumer l'affaire qui nous intéresse pour le moment, il apparait donc que Gérard Ethève, le président du Directoire d'Air Austral, confiait sans aucune mise en concurrence d'énormes budgets pub à la société de son gendre, dont lui même et sa fille étaient actionnaires ! Ce n'est pas vraiment illégal, à condition d'avoir rédigé une convention réglementée et de l'avoir portée à la connaissance de l'assemblée générale des actionnaires. Par contre, ça pose de sérieux questionnements en matière d'éthique et de déontologie...

Les choses ont légèrement changé depuis une assemblée générale du 29 décembre 2007 de la société Nautilus. Gérard Ethève et Geneviève Graulich se sont sans doute dit que les choses étaient trop voyantes. Ils ont vendu leurs parts à Alain Graulich, qui en a cédé une poignée à ses deux enfants (voir ci-dessous copie du procès-verbal de l'assemblée générale du 29 décembre 2007 entérinant cette décision). C'est un peu moins visible, mais tout aussi choquant...

La suite au prochain épisode...
Copie du procès-verbal de l'assemblée générale du 29 décembre 2007
Copie du procès-verbal de l'assemblée générale du 29 décembre 2007

Népotisme à Air Austral : Pire qu'à la Région sous Paul Vergès !
Pierrot Dupuy
Lu 16544 fois



1.Posté par aux clairvoyants le 11/06/2010 15:35

On comprend mieux pourquoi pépé ETHEVE s'accroche au fromage. le jour où il disparaît il y aura de la déconvenue familiale.

J'ose espérer que personne n'aura penser que c'était par goût immodéré du travail que pépé ne raccroche pas.

Pierrot tu n'auras pas fini de consulter la généalogie de la direction de AA.

Nautilus avec un peu de chance n'a comme seul et unique client que AA. Ce qui veut dire que le même travail réalisé par des salariés de l'entreprise coûterait moins cher.


2.Posté par Itamare le 11/06/2010 16:02

Bravo. Quel est le problème, nous avons à faire à une personne qui est un fin stratège, je ne peux que le félicité. Il me faudrait prendre des cours en stratégie avec M. Ethève. Au lieu de se plaindre je préfère voir une entreprise se développer que de la voir couler, aujourd'hui il est extrêmement important pour un chef d'entreprise d'anticiper pour éviter certains problème, et c'est le cas de AA. Si ces manœuvres n'avaient pas été effectuées, aujourd'hui il serait dans la tourmente, au lieu d'être occuper à faire prospérer la société il serait préoccupé par des procès. Je dis BRAVO.

3.Posté par FRANCO le 11/06/2010 16:40

COLL'AIR, dans ses combats depuis 2003 contre le cherté abusive des prix des billets d'avion, dont ceux d'Air Austral, la compagnie présidée par Paul Vergès, n'est en rien étonnée du fait que cette compagnie, depuis des décennies, constitue un "onctueux fromage" grâce auquel quelques personnes se sont enrichies en familles.

Malgré la terrible opacité qui était la règle dans cette société privée si abondamment dotée de deniers publics ( de la région, du conseil régional, des subventions européennes, du trésor public par le biais de la défiscalisation, des usagers par les tarifs prohibitifs ), les faits vont surgir au grand jour et COLL'AIR participera activement, avec de nombreuses autres associations citoyennes, à cette moralisation de l'usage de l'argent public qui ne doit plus être la manne financière qui gave quelques familles.

Nous ne sommes qu'au début des découvertes sur les dysfonctionnements d'Air Austral car cette compagnie est comme un iceberg : ce ne sont que 10% qui sont visibles, le reste est à découvrir.

4.Posté par HD le 11/06/2010 16:47

c'est qui Itamare? le cousin de Gérard Ethéve, son chauffeur, ou l'idiot de Air Austral?

5.Posté par Première classe !! le 11/06/2010 17:24

Tous pourris !!!
le gôut du pouvoir et du gain appelle la pourriture ou l'inverse ?
et en famille c'est encore meilleur à priori.
Politique, affaire, même combat.
bande de rapaces.
On comprends pourquoi tous ces vieux croutons s'accrochent à leur sièges (de première classe bien sûr)
Merci Pierrot mon canard (enchaîné) pour ces infos.

6.Posté par ludovic leste le 11/06/2010 18:42

Pour moi le plus choquant dans cette affaire est le prix que pratique cette société sur les billets d'avions. Surtout quand la plus grande partie des fonds qui l'ont créer viennent du peuple qu'elle étrangle. Mais si tous cela se révéler exacte,
- comment se fait t'il que la justice de notre pays n'est pas agis?
- Le Président de région actuel peut t'il agir au nom du peuple qui l'a élu et qui a tand perdu dans cette affaire?

7.Posté par Tcherno-Bill le 11/06/2010 19:31

L'affaire du siècle ? Quelle incidence sur le prix des billets ?

8.Posté par babar le 11/06/2010 19:33

Ce qui me fait peur c'est de retrouver les années noires où pour avoir un billet c'était la galère et on le payait au prix fort. Vous me direz les choses n'ont pas beaucoup changé on se fait avoir!!!

Les politiques ne veulent pas s'attaquer à ce problème.

Des familles sont séparées. (je n'ai pas vu mon fils depuis un an) (message pour les pleurnicheurs qui voient leurs enfants une fois toutes les semaines ou une fois tous les 15 jours papaïo et consorts) et les réunionnais ont besoin de se ressourcer au pays de temps en temps et de se retrouver.

En Corse ils ont compris eux.

Arrêtez de voter pour ces politiques qui ne ne cherchent qu'une chose tout comme le pdg d'air austral s'en mettre plein les fouilles.

9.Posté par alain de bordeaux le 11/06/2010 19:56

il faudrait que le nouveau président de région intervienne rapidement .

10.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 11/06/2010 22:53

D'après Ethève (cette interview: http://www.tourmag.com/Air-Austral-renfort-de-la-flotte-et-ouverture-Bordeaux-et-Nantes-en-fevrier-2011_a38960.html ) , Air Austral a transporté 184 000 passagers en 5 ans. Ca fait 36800 environ par an. Pour la seule année 2009, 36263 passagers de et vers la Réunion.

A 2 710 000 euros en 2009, considérons hypothétiquement un surcoût de 10% du contrat. Beaucoup, sans être énorme dans ce genre d'affaires. Ca représente un surcoût (toujours très hypothétique) de 271 000 euros. Soit un peu plus d'un euro cinquante de surcoût par billet. Ceci étant, c'est théorique.

11.Posté par Tcherno-Bill le 12/06/2010 08:50

post 10 1,50 Euros par billet c'est presque " petit joueur " comparé aux taxes aéroport !

12.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/06/2010 09:43

Toutes mes excuses, je devais être fatigué et je n'ai pas bien lu ma calculette. C'est du 7 euros 50 et non du 1 euro 50.

13.Posté par GRV le 12/06/2010 10:14

Itamare doit être un des membres cupides de la "famille", Il fait semblant de ne pas comprendre que le "gâteau" aurait pu être partagé, différemment . Touche pas à mon pote, près de 3 Millions d'€ ça se défend!!!

14.Posté par Service Com' le 12/06/2010 11:12

brave "franco", que pensez vous des propos tenus à votre encontre par la vice présidente de la région mme fabienne couapel suaret, sur le site zinfos974, le 07 avril 2009 :

"FRANCO, c'est bien parce que je t'ai approché, et que j'ai découvert tes méthodes, que j'ai décidé de m'éloigner, et je ne suis pas la seule !
Allez, sois un peu honnête, précise aux lecteurs de Zinfos974, combien tu as récupéré dans "ta collecte" sur le billet d'avion. Un jour, certains se chargeront de dire la vérité sur tes pratiques.
Et au fait la vente des autocollants "STOP au....", ça rapporte ?

Je m'appuie sur des faits et des éléments probants, c'est bien pour ça que je dérange et que je te dérange.
SVP, lorsque tu répondras, parce que ton égo ne supportes pas de ne pas avoir le dernier mot, épargne moi tes discours sur mes appartenances, mes activités honorables passées et tutti quanti. Je n'ai rien à cacher et j'ai la conscience tranquille. Tu ne peux pas en dire autant." "

15.Posté par l'observateur le 12/06/2010 15:57

chapeau bas pierrot

16.Posté par Charly le 12/06/2010 17:22

Ca ne me dérange pas que le gendre d'Ethève ai obtnu ce marché!
Dans tous les cas, il fallait bien que quelqu'un l'obtienne.

Ce qui me gène :

C'est que Air Austral étant une SA dont le principal actionnaire est la SEMATRA ( Société d'économie mixte) en est le principal actionnaire et que par voie de conséquence, (contrairement à ce que affirme Pierrot) on aurait bien du passer par un appel d'offre et celà n'a pas pas été fait!
Vergés, Etheve le savait très bien. Il y a donc là effectivement des actes condamnables par la loi. "Notemment abus de biens sociaux"

17.Posté par Abaslespistons le 12/06/2010 17:25

Et on dit quoi lorsqu'on parachute un fonctionnaire (en congé sabbatique) comme secrétaire général? Qui de surcroit n'a aucune expérience dans le commerce et encore moins dans le domaine aéronautique!!!

18.Posté par bouboul974 le 12/06/2010 17:53

J'ai l'impression que Pierrot Dupuy n'aime pas les enfants des autres, SI Mr DUPUY avait une société comme Mr ETHEVE n'aurait-il pas fait la même chose donnons à Mr DUPUY les pouvoir qu'avait Vergès et qu'à actuellement ROBERT Didier ? Donnons ces même possibilité à Mr DUPUY et on verra comment il réagi ,chiche!

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il y a une différence entre un père qui embaucherait un de ses enfants dans une société qu'il aurait créée avec son argent et le dirigeant d'une société constituée à 50% d'argent public, qui bénéficie des garanties publiques, et qui case directement ou indirectement ses enfants, les enfants d'un premier lit de sa femme, comme j'aurai l'occasion de le prouver prochainement.
Mais le plus grave à mes yeux n'est pas là. Le plus grave c'est quand un dirigeant qui n'a que quelques milliers d'euros dans le capital d'une grosse société, soit actionnaire d'autres sociétés qui s'engraissent "comme carapates su tété boeuf" sur le dos de la la première. Ca aussi, j'aurai l'occasion de vous le prouver prochainement.
Et qu'il vire toute personne qui ose lui en faire la remarque, comme certains procès actuellement devant les Prud'hommes le prouvent.
Voilà où se situe pour moi le scandale...

19.Posté par Alex le 12/06/2010 20:17

je prends ma calculette je tape 2 710 000 puis j'appuie sur la touche division ; je fais 36 800 et j'appuie sur la touche = et ma machine affiche 73,64
pourquoi 7 euros 50?

20.Posté par malolle le 12/06/2010 20:18

et les autres liens de parentés ,avec des elus de la place, de certains cadres .... a particule ??? tu as recherché Pierrot ???

21.Posté par malbarais le 12/06/2010 20:22

et si tu nous faisais un rapide calcul de mandats et cumuls divers de certains potentats locaux , style LAGOURGUE , aujourd'hui qui bénéficie de 5 indemnités conséquentes ?????????
Vas Y Pierrot !!!

22.Posté par Alex le 12/06/2010 20:53

Et la mcur qui paye de la publicité dans la revue de la compagnie aérienne pleine page?
combien ça coûte au contribuable ? et combien ça rapporte aux profiteurs?

23.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/06/2010 21:04

19. Parce qu'il faut lire l'intégralité de mon post et non juste les parties qui vous intéressent... Le service rendu par Nautilus aurait de toute façon dû être fait et donc payé à un moment ou un autre. Mais compte tenu du fait que cette société ait été choisie sur de mauvais critères , elle est probablement plus chère que ses concurrentes pour le même service. J'ai donc choisi une hypothèse de 10% de surcoût et n'ait calculé que l'impact de ce surcoût sur le billet puisque de toute façon les 90% restants auraient dû être payés, mais à un autre, pour calculer l'impact du fait d'avoir choisi cette société et pas une autre sur le coût du billet.

24.Posté par Tcherno-Bill le 12/06/2010 22:43

post 23 Te fatigues pas avec N° 19 , y sait pas lire !

25.Posté par Alex le 13/06/2010 07:52

Dont acte PFD.
effectivement dans la précipitation, j'ai retenu le montant global et je m'en suis rendu compte juste après avoir posté mon commentaire. Mais s'agissant d' échanges de point de vue sur un blog, une mauvaise interprétation de cette nature ne va pas entrainer une catastrophe nucléaire.

26.Posté par Aurelia le 13/06/2010 11:15

AIR AUSTRAL est une SA à directoire. Le principal actionnaire d'Air Austral est une société d'économie mixte, la Sematra. Cette dernière réunit le conseil régional de La Réunion, la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (Mme DINDAR Nassimah née MANGROLIA,M. ARMAND Alain, Mme PANSBHAYA Yasmina, Mme POMBAYEN SOUPRAMANIEN Christine, M. LAURET Raymond).
Même si un appel d'offre n'est pas obligatoire dans les SA les actionnaires via les 5 membres du Directoir peuvent réclamer des explications ou suggérer des actions.

Dans le cas présent, pendant de nombreuses années, le président du conseil de surveillance (Paul Vergès) et le président du Directoire (Gérard Etheve) ont validé ces budgets de communication. Nul doute que les membres du conseil de directoire n'ont rien dit à ce moment là.

Beaucoup de professionnels de la communication à la Réunion connaissent bien le « cas AIR AUSTRAL ». Lorsqu'un pro de la com prospectait AIR AUSTRAL via NAUTILUS il avait 99% de chance de ne pas avoir de réponse et de na pas être sélectionner dans la stratégie et dispositif de communication.
Certains professionnels ont essayé de travailler en direct et ont eu les réponses automatiques de se retourner vers NAUTILUS.

La mise en concurrence des budgets de communication aurait permis plus de créativité, une concurrence d'efficacité et aux niveaux des tarifs. Une agence de communication conseil marge entre 20 et 39% (marge commerciale) avec des "marge sur achat" inconnu du client final (et réductions tarifaire sur les volumes d'espace achetés à l'année).
Il serait intéressant de faire analyser les propositions (devis, facturations) de l’agence NAUTILUS sur les 4 dernières années. Histoire de voir s’ils sont dans la moyenne ou si « certaines » opération et actions commerciales ont été surfacturées.

Dans la liste de ceux qui veulent du changement et ose donner leur avis dans les journaux, certains sont des directeurs d'agences de communication pressé ou envieux de récupérer les budgets de Air Austral. Cela ne m'étonnerais pas que celui qui témoigne dans le Journal de l'Ile de samedi dernier soit lui aussi membre de l'AACC.RE (des confrères qui se mangent entre eux gentillement)

Aujourd’hui, le Conseil Régional de la Réunion a changé de majorité, nul doute que ces interrogations, suspicions sont intimement liées. Le ménage a donc commencé.


http://www.societe.com/societe/sematra-379102858.html
http://www.societe.com/societe/air-austral-323650945.html

27.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/06/2010 13:33

il faudra voir combien prendra le nouveau prestataire, à moins qu'air austral n'internalise cette prestation...

28.Posté par Charly le 13/06/2010 15:58

Post 26:
C'est ce que j'avais dit en plus court.
Et, il y a bien "abus de biens sociaux".

29.Posté par AVIATAR le 13/06/2010 16:22

Mesdames, Messieurs,
Arrêtez de critiquer Air Austral, ses dirigants....! Mr Ethève est quelqu'un de grand, qui a fait d'une petite compagnie Air Réunion, une compagnie en pleine expansion aujourd'hui, Air Austral. Voyez les bons côtés des choses, au lieu de vouloir à tout prix dégrigrer à tout va, notre si belle companie fraçaise de l'Océan Indien. Au niveau service, Air Autral se situe en 5eme postion, la compagnie national, en 10eme position. Air Austral c'est aussi de nouveaux avions très prochainement, avec de nouvelles destinations, toujours pour mieux satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Air Austral c'est aussi la compagnie qui transporte le plus de passagers sur la Réunion. Air Austral crée des emplois, innove, à l'heure où beaucoup de compagnies ferment.Alors Mesdames et messieurs, du respect pour Mr Ethève, pionner de l'aviation à la Réunion, regardez le monde, visitez des pays et vous verrez Air Austral autrement, vous la verrez comme une étoile qui brille dans le ciel, vous l'admirerez, mais il faudra être fou pour la décrocher, see you again

30.Posté par coco le 13/06/2010 22:12

réponse au poste 29 , tu es hors sujet . Demande au employer qui vienne de faire grève évangéliser AA .......
Il y a eu tricherie tout le monde le savait et on dit pas tout car d'autres affaires son lié.

31.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 14/06/2010 10:15

Tiens, un employé de Nautilus qui fait dans la poésie en prose...

Bref. Air Austral doit beaucoup de son succès à l'argent public (lui même lié à du copinage avec nos élus) et à une politique tarifaire... peu innovante par rapport à ce que la Réunion avait connu jusqu'alors (comprendre : CHERE! ) . Et ce n'est pas parce qu'Air Austral est un voleur réunionnais que ça n'est pas un voleur! En conséquence, en tant que citoyens, on se doit de s'indigner de ce genre de pratiques.

32.Posté par AVIATAR le 14/06/2010 13:21

Mesdames et messieurs,
Je ne pense pas être hors sujet, puisque c'est d'UU dont nous parlons, de même, comment pouvez vous affirmer que je suis une employée de Nautilus? Vous me connaissez Monsieur? Encore une fois, vous balancez des certitudes infondées, sans preuves aucunes, comme toujours. De la poesie, oui j'adore puisque je suis une battante, une positive. Non je ne suis pas employée chez Nautilus, je suis pilote qualifiée A320/A330 chez AF, je suis réunionnaise, et j'ai parcouru beaucoup de chemin semés d'embûches,et j'ai réussi grâce à ma manière de voir la vie autrement.......vivre la vie en poésie. En étant gamine, mon père m'emmenait voir les avions tous les dimanches à gillot pendant que d'autres allaient à la plage. Je contemplais ce gros 747 d'Air France, et ces 737 d'Air Austral. Un jour mon père m'a dit : tu vois ces petits avions d'avions d'Air Austral? un jour ils seront plus gros que ceux d'AF. J'y ai cru et aujourd'hui, oui Air Austral a grandi. Et moi j'espère pouvoir revenir à La Réunion lorsque je serai qualifiée sur le 380. Voilà comment je vois la vie Monsieur. A Coco, il n'y a eu qu'une petite partie de pnc qui ont fait grève. La majeure partie ne l'a pas faite. Pourquoi? parce qu'ils sont restés positifs, ils veulent avancer, tellement de personnes rêvent de faire ce métier, de bons salaires, des hotels 5 étoiles, 15j de repos par mois, et ce plaisir de parcourir le monde avec le sourire. Non ils n'ont vraiment pas à se plaindre chez UU. Chez nous ce sont des plans de départs qui sont proposés aux pnc. Vous trouvez que les billets coûtent cher? On ne compare pas une voiture à un gros boeing...il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu.... Réfléchissez! Je demande le plus grand respect pour Mr Ethève, pourquoi ne vous interressez pas à d'autres entreprises? Je ne veux pas polémiquer sur l'argent publique.....mais en tout cas, il est utilisé à bon escient, de nouveaux avions sont commandés dont le 380, qui permettra Mesdames et messieurs, de baisser les billets d'avions, et de vous transporter dans un plus grand confort absolu. En espérant de vous retrouver très prochainement sur un vol.....d'Air Austral ou d'Air France, vous êtes libres de vos choix, à condition que vous "open up your mind and u will see"

33.Posté par lephilconducteur le 14/06/2010 18:14

Si on veut être objectif je crois qu'il faudrait comparer le coût respectif de ces prestations de com' entre ce qui a été facturé par Nautilus et ce qui serait facturé pour les mêmes produits par un autre prestataire. Ce n'est que s'il y a un écart significatif qu'on pourrait penser que la compagnie a été lésée, non ? M'enfin moi les trucs juridico-financiers j'avoue ne pas être spécialiste.

En revanche, travaillant dans l'aéronautique et m'intéressant à l'aviation commerciale depuis longtemps, je confirme moi aussi l'appréciation d'Aviatar sur la performance d'Air Austral.
Il est en effet un peu facile de dire que la réussite de la compagnie n'est due qu'au fait qu'elle est subventionnée. D'abord parce que c'est beaucoup plus courant qu'on ne veut bien le dire : c'est le cas d'Air Mauritius ; AF l'a été pendant longtemps ; les florissantes Emirates et Etihad sont également indirectement et copieusement subventionnées (je pourrais écrire un bouquin là dessus) ; Ryanair l'est indirectement par les CCI (et oui) etc. Ensuite parce que ce n'est malheureusement pas suffisant pour survivre dans ce business (AF n'était pas franchement profitable du temps où elle était largement soutenue par l'Etat ; voir aussi la défunte Air Afrique, etc.)
On ne peut donc pas dire que le développement d'Air Austral ne soit pas AUSSI lié à une bonne gestion quand on voit le nombre de compagnies richement dotées qui se sont quand même effondrées par des fautes de management (Un cas d'école : Swissair !... Ou la SABENA !) L'aérien est un business super particulier, une niche industrielle où il faut vraiment être de la partie pour ne pas faire n'importe quoi.
Aussi, je pense que si on reproche des choses à M. Ethève (ce qui est peut-être fondé, je ne connais ni l'homme ni le menu détail de tous ses agissements), on peut tout de même, comme Aviatar, avoir du respect pour le capitaine d'industrie : dans ce métier on ne réussit jamais par hasard. Si un jour prochain quelqu'un lui succède j'espère qu'on trouvera aussi une pointure car le réunionnais que je suis, fier des réussites locales, n'a pas franchement envie qu'Air Austral devienne Air Bourbon ou nous offre un feuilleton à la Air Liberté !
J'ajouterais enfin une mention particulière pour le personnel d'Air Austral : les quelques pilotes que je connais sont très professionnels et les PNC que je connais sont aussi à la hauteur de la réputation d'excellent service de la compagnie. Eux aussi, ne l'oublions pas, ont leur part dans le succès de la compagnie.
En conclusion je crois vraiment qu'AA est une belle aventure industrielle et qu'elle a son rôle à jouer dans le développement de l'île : soyons en fiers et vivement l'A380 !

34.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 14/06/2010 20:29

Pardon? C'est pas grâce à l'argent public? En 1990 , Air Austral n'a dû son développement qu'à l'entrée en jeu de la Sematra. C'est elle aussi qui a repoussé les avances de Chateauvieux de peur qu'elle ne s'expatrie. De plus, il faut noter que, selon les aveux mêmes d'Etheve, Air Austral pratique des tarifs 3 à 4% plus chers que ses concurrents. (références: http://www.tourmag.com/Ocean-Indien-Air-Austral-se-pointe-a-Marseille_a8163.html ) Etonnant, alors que la seule raison pour laquelle le crédit agricole y est entrée (au détriment de Chateauvieux) était soi disant pour éviter son départ vers d'autres cieux (mauriciens) et donc prétendumment au plus grand profit des réunionnais! De plus, sa marge d'exploitation était à 5,2% l'an dernier alors qu'à titre comparatif elle était de... 2,8% pour Air France. (http://www.tourmag.com/Air-Austral-le-chiffre-d-affaires-progresse-de-6-en-2008-2009_a32529.html et malheureusement wikipédia pour Air France, j'ai rien trouvé de mieux) . Donc non seulement ils se sont développés avec le soutien de l'argent public , non seulement leurs billets sont plus chers que la moyenne alors qu'on ne les a soutenu QUE parce qu'ils étaient sensés diminuer le prix mais en plus ils se goinfrent sur les billets! Désolé si je n'ai pas de respect pour "le capitaine d'industrie"!

33. Non, pas nécessairement, parce que la qualité du travail effectué entre aussi en compte. A prix égal, la qualité ne l'est pas toujours.

35.Posté par Therno-Bill le 14/06/2010 21:14

Il ne faut pas mélanger des pratiques de " favoritisme" un peu limite et éventuellement condamnables ( ressort de la justice ).......et la gestion globale de l'entreprise!
Si AA fait réellement 5,2% de marge d'exploitation quand AF en fait 2,8% , cela ne me parait pas si abusif compte tenu de la différence de taille entre les deux entreprises ( le montant brut de cette marge serait plus pertinent ) sachant l'énormité des investisssements dans ce secteur ( A380 en particulier ) il faut bien présenter des bilans positifs aux banquiers pour obtenir les prêts nécesssaires au développement !
NB l'histoire de AF n'est qu'une longue succession d'aides publiques englouties jusqu'à ce que Bruxelles y mette le Holà !

36.Posté par Jean Fuma le 14/06/2010 21:21

Aviatar

1/ si tu veux etre qualifiée sur 380, tu ne travailleras pas à Air Austral mais plutot dans sa filiale low cost Outremer 380 et qui dit low cost dit salaire low cost, tu pourras dire adieu à tes 8000 euros par mois

2/ Si la majeure partie des PNC d'Air Austral n'ont pas fait greve, c'est surtout qu'ils ne sont pas solidaires et QU ILS ONT PEUR de leur hierarchie et de la repression de la part de cette derniere : savais tu qu'un cadre de la boite a tiré des photos des grevistes lorsque ceux ci ont fait leur sitting ? Pourquoi a t il fait ces photos d'apres toi ? Reveille toi Aviatar, autant les PN sont intouchables chez AF, autant chez UU le pere Etheve tire a bout portant et peut abattre n'importe qui, PS comme PN comme cadre.................. Air Austral a une politique sociale CATASTROPHIQUE !!

3/ Tu parles de confort pour le 380, tu as l'air d'oublier que ta compagnie AF case pas loin de 538 passagers alors que Outremer prevoit d'en caser 840, c'est quand meme beaucoup meme pour une version monocabine !

En definitive, comme beaucoup de gens ici tu ne connais pas ce qui se passe derriere les rideaux de cette belle vitrine pas tres nette qu'offre cette compagnie reunionnaise, mais crois moi ça n'a rien a voir avec AF, ou les employés ont beaucoup plus d'avantages (pas de GP en J ou en Alizé pour les employés d'Air Austral par exemple) quand Air Austral est un vrai panier de crabes (délation aupres de la direction qaund il y a un surclassement on board).......................

37.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/06/2010 06:43

35. Ca serait vrai si le prix du billet n'était pas aussi plus cher... De plus, la présence des collectivités comme actionnaire principal limite considérablement les problématiques de financement et les difficultés bancaires, celles ci apportant une caution non négligeable...

38.Posté par lephilconducteur le 15/06/2010 08:55

@34 Pierre Frédéric Dupuy
désolé mais vous avez déformé ma pensée. Si vous me relisez bien vous verrez que je dis que si le financement public est parfois une condition NECESSAIRE de la survie d'une compagnie aérienne (c'est pourquoi il existe ou a existé si souvent, même de façon déguisée : cf exemples plus haut) ce n'est en aucun cas une condition SUFFISANTE. En effet, argent public ou pas, les marges faibles et les considérables investissements requis dans ce secteur peuvent couler une boîte en un rien de temps si le manager la gère en dépit du bon sens. Et les exemples ne manquent malheureusement pas.
Mon propos était donc de rappeler qu'à mon sens M. Ethève s'est acquitté de ces tâches de management (je parle de vision stratégique et de développement de l'entreprise) de belle manière, ce qui dans le monde des compagnies aériennes n'est pas chose si courante. Relisez l'aventure Air Lib et vous comprendrez pourquoi Air Austral, c'est pas mal (tiens, ça pourrait être un slogan ;-))

39.Posté par cartton le 15/06/2010 08:58

qui peut amener la justice a regardé la dedans ?
N'importe quel citoyen ?
Les service fiscaux ?
est ce que quelqu'un pourrait m'informer ?
Merci

40.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/06/2010 12:53

38. Choix stratégiques qui ont pour l'essentiel consistés à vendre avec l'argent public des billets d'avions plus chers avec une marge plus élevée et donc des bénéfices indûs. Ca revient grosso modo à faire payer le réunionnais deux fois: une via ses impôts et une via le billet sans qu'il n'en retire le moindre bénéfice. A celà s'ajoutent, manifestement, une utilisation de ces bénéfices pour accroître la fortune d'une famille, comme le montre l'article ci dessus... Bel exemple de leadership industriel! Privatiser les profits, nationaliser les pertes...

Résumons nous: nous avons donc une société financée principalement par l'argent public, qui malgré tout reste plus chère que ses concurrents de l'aveu même de son PDG , qui réalise des marges deux fois plus élevées sur le dos des réunionnais qui lui ont déjà fourni l'argent lui permettant d'exister via leurs impôts et qui EN PLUS se permet de s'arranger pour enrichir les membres de la famille de son PDG d'une manière plus que douteuse... S'il n'y avait eu que la première partie , ça aurait été questionnable sans plus. Mais là, c'est du braquage à main armé commis en bande organisée!

Mais ok, vous avez raison, il a eu une politique industrielle géniale. Je vais la jouer cérémonie des oscars : je veux aussi féliciter les banques, qui par leur imprudence ont fait couler le système capitaliste, ont ensuite bénéficié de l'aide public mais n'ont ni assoupli leurs politiques de crédit ni diminué les rémunérations de leurs employés responsables de la crise; je ne peux non plus oublier les entreprises pétrolières pour leurs profits formidables avec l'aide de l'argent public, des services secrets et des démazouteurs qui ont su peindre le monde en noir et créer des gouvernements corrompus; je ne peux aussi que m'incliner devant ...

Le monde a grand besoin de capitaines d'industrie qui développent des entreprises grâce à l'argent public, en menant une politique tarifaire à la limite de l'assassinat financier des classes populaires (forçant du coup les collectivités à mettre une nouvelle fois la main à la poche pour compenser les effets de cette politique tarifaire sur les pauvres, d'ailleurs! ) et en favorisant leurs familles! On n'en a pas assez des comme ça!

41.Posté par lephilconducteur le 15/06/2010 16:07

@37, 40 Pierre Frédéric Dupuy
Ne mélangeons pas tout.
Je ne parle pas des banques, dont la grande sagesse nous a menés là où l'on sait (ce n'est d'ailleurs pas terminé....) Je n'ai pas assez de mots durs pour le secteur de la finance et je ne vous contredirai pas là dessus.
Ni des pétroliers (bien que ce soit aussi une industrie qui me passionne, on pourra en discuter sur d'autres forums spécialisés si ça vous intéresse)

Donc, les Oscars, je crois qu'on peut oublier.

En revanche, posons un petit problème toute simple niveau primaire.
Données : prenons une entreprise qui ne peut dans les meilleurs années générer que quelques % de marge d'exploitation... quand elle n'est pas déficitaire : cas typique d'une compagnie aérienne. Disons 5% (et croyez moi c'est un grand crû). Ses recettes viennent de la vente d'un seul produit : ses billets d'avions (les ventes à bord sont complètement anecdotiques, de même que les services supplémentaires qui ne comptent vraiment que pour les low-cost).
Question : de combien peut-elle réduire le prix de ses billets, que vous trouvez visiblement VRAIMENT trop chers ?
Mmmh ?
Sans être grand économiste je crois que ça doit être un ordre de grandeur à peu près similaire : 5%. Soit un max de 40 euros sur un billet de 800 euros. Est-ce à la hauteur de votre colère ? (j'allais faire un mauvais jeu de mots ;-)) En espérant bien sûr que cette marge se maintienne au fil des ans et que l'entreprise n'ait pas besoin de générer un peu de trésorerie d'avance pour encaisser les retournements de conjoncture. Ce qui n'arrive jamais en aéronautique (SRAS, 11 septembre, crise économique, nuage volcanique, etc.)
Bien sûr il y a d'autres solutions. On peut aussi non diminuer les frais fixes.
Je ne sais pas moi... Embaucher des PNC mauriciens ou des pilotes russes par exemple (dans un cas comme dans l'autre, c'est autorisé. C'est moins cher. Est-ce que c'est ce que vous souhaitez ?)

42.Posté par Pierre frédéric dupuy le 15/06/2010 21:22 (depuis mobile)

Sauf que, ce qu ignore encore une fois votre commentaire, c est le fait que sa marge est proportionellement supérieure à celle de ses concurrents... Or en toute logique, son besoin d un matelas de surete devrait etre proportionnel (peut etre pas par le passé où elle était dépendante d une seule ligne, mais ce n est plus le cas... Et encore une fois, bénéficiant de l appui de collectivités, les banques ne doivent guère s inquiéter d un défaut et ne doivent donc pas lui faire trop de misères en cas de découvert...). Du coup l argument ne tient pas...

43.Posté par lephilconducteur le 15/06/2010 22:36

@42 Pierre Frédéric Dupuy
oh...my god. Ce raisonnement me laisse perplexe. Mais je suis sûr que vous avez comparé les chiffres de marge sur plusieurs années, en prenant en compte l'impact des fluctuations du kéro (couvertes différemment chez nos 3 compagnies), les provisions passées, les amortissements liés aux achats d'avions, le tout rapporté au yield management de chaque ligne du réseau etc. Rien à dire alors, je n'ai simplement pas tout compris.
J'en étais arrivé au bout de 20 ans à me dire que l'aérien (enfin, celui qui marche...) est vraiment une affaire de spécialistes. Mais plus ça va, plus je me dis que même si je ne prétends aucunement faire partie de ces fameux spécialistes, je suis très loin d'être le seul :-)...

Allez, concluons.

Cet été je me rends à la Réunion par Corsairfly (moins cher), mais il y a 4 mois mon épouse a pris AA qui pour le coup était la moins chère.

Je suis heureux d'avoir ce choix.

Je confirme donc espérer que dans l'intérêt d'Air Austral et de la Réunion les esprits mal informés et/ou mal intentionnés s'apaiseront et qu'on trouvera toujours de VRAIS spécialistes à placer aux commandes de notre compagnie régionale. Sinon ce n'est pas grave : la boîte coulera parce qu'on aura cru pouvoir la gérer comme un hypermarché avec des promos permanentes ; on aura au moins aussi cher ailleurs avec moins de choix et moins de sièges en période tendue. Sûr qu'on s'y retrouvera mieux.

44.Posté par la jalousie mes amis !!! le 16/06/2010 19:57

Qu'est ce que vous en avez a faire de AA si les actionnaires sont en accord avec la gestion de Gérard Etheve. Vous n'êtes pas actionnaires, alors foutez leurs la paix ou sinon investissez et vous pourrez enfin cracher votre venin bande de jaloux.

45.Posté par masteci le 17/06/2010 17:21

A la jalousie mes amis:

On en a à faire que les actionnaires majoritaires sont les collectivités locales, donc NOS IMPOTS. Le minimum C donc la transparence dans les comptes.
Le venin n'est craché que par le nid de vipères de cette Direction mafieuse et de sa gestion INHUMAINE.
Il est temps que la loi du silence cesse, merci pierrot!

46.Posté par AVIATAR le 17/06/2010 21:51

Je rentre de Tel Aviv, Pour répondre à tous, oui , il y a de la jalousie dans l'air, si vos impots vont à UU, vous voulez voyager gratuit? OUI!!!!!!!!!!!!!!! Oui Masteci. A Paris, l'Elysée et Matignon sont payés par nos impots. Vous voulez y loger gatuitement? OUI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Oui Masteci. Et sans compter que nos impots c'est aussi la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, tu veux organiser une mega fête avec l'armée french, payée par nos impots? OUI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Oui Masteci. Nous en reparlerons plus tard, je suis crevée, chez nous à Air France, y a bcp de problèmes aussi, le problème des sondes pilotes, je m'étais révoltée aussi. Conséquences : AF a réduit le réseau A330, en les remplaçant par des B777. Beaucoup de vols nationnaux et europe, très peu d'international, donc réduction de prime de vols. A bientôt sur UU ou un vol Skyteam......

47.Posté par Jean Fuma le 09/08/2010 01:08

@Aviatar, dis toi bien que tes collègues d'UU vendraient pere et mere pour avoir le meme salaire et meme statut que toi à AF donc merci de ne pas trop cracher dans la soupe par respect pour eux, bonne semaine quand meme :-D

48.Posté par bouboul974 le 09/08/2010 09:03

Mais Mr DUPUY qu'auriez vous fait à la Place de ETHÈVE8?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter