Social

Négociations à la SHLMR entre les grévistes et la direction

Les grévistes de la SHLMR ont entamé des discussions avec la direction par intérim de la société. Ils réclament notamment un 14ème mois, tout comme les cadres dirigeants de l'entreprise.


Négociations à la SHLMR entre les grévistes et la direction

Depuis hier après-midi, les salariés de la SHLMR sont en grève. Actuellement, ils ont entamé des discussions avec la direction. Leurs revendications portent notamment sur l'instauration d'un 14ème mois, un avantage accordé pour le moment uniquement aux cadres de la société. Les négociations sont en cours au siège de l'entreprise entre la direction des ressources humaines et les représentants de l'intersyndicale, notamment FO, la CFDT et la CGTR.

Ce mouvement de grève arrive dans un contexte très particulier pour la société, alors que l'ancienne directrice générale, Véronique Douyère Ozil, a quitté l'entreprise depuis une quinzaine de jours. Les négociations ont donc commencé avec une direction par intérim, ce qui ne simplifie pas la situation. D'autres revendications des salariés concerneraient les conditions de travail et d'attribution des logements.

Si "rien n'est figé", explique t-on en interne, la direction de la SHLMR, temporairement représentée par Richard Cachoux et Armelle Monnier, a d'abord tenté l'argument "des caisses vides" pour refuser d'accéder aux exigences des salariés. Une stratégie qui n'a ,semble-t-il, pas porté ces fruits car les syndicalistes se seraient procurés des documents qui établissent la bonne santé financière de la société.
Mercredi 11 Mai 2011 - 16:58
Lilian Cornu
Lu 2316 fois




1.Posté par paspossible ! le 11/05/2011 17:10
Comment peut on réclamer à une société qui construit et loue à des gens modestes, souvent sans emploi et donc aidés par la CAF ou autres organismes, de distribuer 14 salaires par an ?

Un peu de pudeur vis à vis des personnes qui se saignent pour payer leur loyer, ne serait pas de trop.

Vive l'esprit de solidarité !

2.Posté par BeeBeautifull le 11/05/2011 19:14
Il faut plutôt se dire, pourquoi les cadres se sont octroyés un 14 mois, en pensant que les collaborateurs de niveau inférieur ne le méritaient pas...
Ce principe est indécent alors que, en effet cette société se doit d'abord d'aider les familles nécessiteuses, à la recherche d'un logement.
Il serait bien d'évaluer l'impact de cette mesure en équivalent loyers moyens qui ne sera pas investi pour ces familles.....mais perdu dans la rémunération du personnel pour s'ajuster sur les privilèges d'un petit nombre qui se croyait intouchable.
Dans le cas présent, il semble que la suppression de ce 14ème s'impose....

3.Posté par cassepapaye le 11/05/2011 20:45
Post 1 ok, alors que la SHLMR supprime cette avantage aux cadres !

4.Posté par Defeu le 11/05/2011 21:24 (depuis mobile)
Quand les salaries de la Shlmr demande un quatorzième mois justifier par le fait que le code du travail n a pas été applique a l ensemble des salaries, on veut que les salaries culpabilisent.
Mais sachez que certains d'entre eux, qui représente une bonne majorité de salaries ne peuvent accéder au logement pour cause de taux d effort trop élevé, posez la question de savoir s'ils sont bien payes.
Par contre quand la DG fait de la promotion en faisant venir Mr et mme Daniel Narcisse tout frais payé et une belle commission pour le remercier de venir passer 2 jours avec nos jeunes du quartier, là, personne ne culpabilise.

5.Posté par ndldlp le 11/05/2011 22:00
cachoux ? celui du cilr ?...
aucun journaliste pour investiguer là bas..bizarre...

ahhh.. le 1% et les acquéreurs d'immobilier moins cher.. de quoi faire un bon sujet..

6.Posté par pere Plexe le 12/05/2011 11:30
BEEEENNN
il sont OBTENUS

zinfo est ENCORE en retard

c'est en UNE du QUOTIDIEN

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales