Politique

Nathalie Kosciusko-Morizet : "Il ne faut pas se focaliser que sur le Dash"

La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas annoncé de mesure symbolique concernant la mise à disposition en saison sèche d"un avion bombardier d'eau car elle a rappelé que "la victoire contre les flammes se gagne en disposant avant tout d'un panel de dispositifs humain et matériel".


 
Pas de retard cette fois-ci, dans le planning de la ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet. Arrivée à 8 heures sur le site du Gîte des Tamarins par hélicoptère, la ministre n'a pas hésité à serrer les mains des quelques sapeurs-pompiers toujours impliqués dans la surveillance du site calciné.

Les premiers mots de la ministre ont été ceux du "constat de désolation, surtout vu du ciel" a-t-elle ajoutée. Avant d'atterrir au Gîte des Tamarins qui se situe à environ 6km du croisement route du Maïdo et route de Tévelave, elle avait en effet pu survoler la zone sinistrée.

Elle n'a pas tardé à rappeler que ses premières remarques allaient à l'endroit "du personnel qui a combattu le feu". Sur le site,  seulement une dizaine de pompiers sont encore en poste, un mois et demi après le départ de l'incendie.

En termes de moyens, la ministre a voulu éteindre l'incendie, du Dash, cette fois-ci. Comme un symbole, le retard pris pour faire appel à l'appui aérien (autre que héliporté) a marqué les esprits. "Il ne faut pas se focaliser que sur le Dash. Le Dash n'est intervenu qu'à la fin de parcours, après le travail conséquent des hommes. La lutte se gagne grâce au déploiement d'un panel de dispositif".

Pour calmer l'impatience ardente des politiques locaux, Huguette Bello était évidemment présente ce matin, la ministre a toutefois annoncé que "les moyens nécessaires seraient déployés si nous en avons besoin", avion bombardier ou pas. "J'écoute les spécialistes des feux de forêts. Ce sont eux qui déterminent les moyens dont ils auraient besoin".

Elle poursuit, en pointant du doigt  une retenue collinaire : "Regardez, juste là, cette réserve n'était pas opérationnelle pour l'incendie de 2010. Elle l'a été cette fois-ci". Une manière de ne pas noircir le tableau.

Avant de quitter le site du Gîte des Tamarins où elle passera une bonne demi-heure en huis clos avec le commandement du SDIS et des élus (Didier Robert, Nassimah Dindar  Huguette Bello, Thierry Robert), Nathalie Kosciusko-Morizet a promis que des moyens humains et matériels plus conséquents verraient le jour. Son contenu sera dévoilé vers mai 2012, un peu avant la saison sèche. Une piste a été évoquée :  installer du matériel adéquat pour charger un avion bombardier en retardateur sur la base militaire 181, inexistant pour le moment. Une dernière phrase de la ministre a enfin évoqué une culture du risque incendie peu présente à la Réunion, "comme les élus ont pu me le dire à l'instant". "Il faut que les réunionnais s'approprient la culture du risque incendie, de la même manière que la culture du risque cyclone est intégrée".

A 10h, la ministre décollait du Maïdo pour rejoindre le bas de la rivière, à l'entrée de la ville de Saint-Denis.

Nathalie Kosciusko-Morizet  : "Il ne faut pas se focaliser que sur le Dash"

Nathalie Kosciusko-Morizet  : "Il ne faut pas se focaliser que sur le Dash"

Nathalie Kosciusko-Morizet  : "Il ne faut pas se focaliser que sur le Dash"
Lundi 12 Décembre 2011 - 11:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1620 fois




1.Posté par NEMO le 12/12/2011 11:22
Sages paroles d'une Ministre hyper compétente,... connaissant parfaitement ses dossiers,... sachant écouter les spécialistes des feux de forêts seuls habilités à mettre les moyens en oeuvre parmi un panel de dispositifs !!!

Le contenu des mesures qui seront dévoilées en mai 2012, devraient satisfaire les 4 élus et le commandant du Sdis réunis en huis clos autour d'elle dans le gîte des Tamarins ....

2.Posté par anonymouss le 12/12/2011 11:27
Et écologiquement combien vous coute votre voyage et autre déplacement? parlons que de bilan carbone

3.Posté par MASCARET le 12/12/2011 12:15
Malgré toutes ses compétences (voir Wikipédia), NKM fait preuve d'une mauvaise foi évidente sur le DASH 8....A ce niveau de ministre, elle gagnerait à dire que ce fut une erreur de ne pas envoyer cet avion rapidement.
Pas besoin d'être spécialiste pour s'en apercevoir, c'est une évidence même si le DASH 8 n'est pas la seule solution. D'ailleurs à REUNION 1ère ce midi, nous l'avons vue peu à l'aise, s'exprimant difficilement car elle cherchait surtout à ne pas froisser SARKO et GUEANT.
Un ministre ne doit pas être un mouton !

4.Posté par prot le 12/12/2011 12:58
Elle se promene surtout et pas d'avion a venir!!!Ca craint

5.Posté par Jyves974 le 12/12/2011 14:14
Mascaret doit vraiment etre un specialiste contre les feux de forets. Tellement competant, qu'il est pret a envoyer un Dash pour eteindre un barbecue.. Huguette devrait l'embaucher comme specialiste..

6.Posté par kinderpara le 12/12/2011 15:56
Ce n'est pas parce que l'on est une femme ou un homme politique que l'on possède la science infuse. Je trouve très intelligent de s'adresser à des spécialistes pour savoir ce qu'il est nécessaire de mettre en place pour éviter que cela se reproduise et non de céder à une population plus ou moins orientée par la politique . Voilà une personne responsable qui ne fait pas de fausse promesse conforme au discours politiquement correct tenu par des femmes et des hommes politiques démagogiques bravo Madame la Ministre.

7.Posté par Jacky Grondin le 12/12/2011 20:59
Madame,
Avec tout le respect, je m'autorise à vous dire le plus simplement possible:
Vous n'êtes pas spécialiste, je ne suis pas spécialiste, notre population n'est pas spécialiste...
Notre environnement est très vulnérable et nous n'avons pas le droit de laisser disparaître, tous les ans, sous nos yeux impuissants, des pans entiers de notre patrimoine ; alors demandons aux spécialistes de s'engager sur une demande simple. C'est la nature de la demande qui doit être claire!

Que l'Etat demande à ses spécialistes de s'engager sur une proposition:
"Faites une proposition de moyens nécessaires et suffisants à mettre à la disposition de cette région pour qu'aucun départ de feu ne puisse avoir lieu à l'avenir. Vous engagerez votre responsabilité sur les moyens proposés."
Il ne faut pas attendre que les flammes aient tout détruit, pour après (seulement) déverser des tonnes d'eau sur les cendres, et expliquer à la population que l'incendie a été vaincue,... Non !
Le bon sens nous recommande de souffler sur l'allumette avant qu'elle ne mette le feu à la maison ; raison pour laquelle le législateur demande l'installation de détecteurs dans les habitations...

8.Posté par NEMO le 13/12/2011 07:24
à poste 7. Jacky Grondin

Le non spécialiste que je suis, mais citoyen de bon sens, respectueux de son environnement, fidèle auditeur de votre émission matinale sur Radio Festival qui nous invite à "Refaire La Réunion" vous suggère de commencer d'abord par EDUQUER la grande majorité de la population pour qui la protection de nout'patrimoine ne sont que des mots vides de sens !!!

Le nettoyage consistant au ramassage et à l'élimination définitive des déchets en tous genres dans toute l'île ne doit pas simplement être l'apanage d'un seul parti politique ou servir de slogan racoleur en période électorale, mais être l'affaire de TOUS les habitants qui sont représentés par des élus, lesquels doivent avoir le COURAGE de prendre des décisions parfois impopulaires dans l'intérêt général !!!

Votre suggestion utopiste de détecteurs d'incendies (?) inapplicable dans des lieux aussi accidentés,engageant la responsabilité de la personne ayant proposé cette solution, afin de trouver un coupable (...) sans doute pour mieux déresponsabiliser le plus grand nombre (...),

Sauf à mettre une sentinelle tous les 5 mètres équipée d'un seau d'eau, en réquisitionnant pendant 7 heures par semaine, tous les titulaires d'aides en tous genres du Département, ce qui serait peut-être,une façon CONCRETE de les éduquer à la protection de LEUR environnement,...n'empêchera jamais les pyromanes en tous genres de sévir !!!

Commençons par appliquer les règles de prévention dictées par le bon sens, consistant:

-à la mise en place par les Autorités compétentes d'une signalétique,suffisamment claire, sur les zones sensibles expliquant les éventuelles sanctions en cas d'infraction
-à ramasser ses déchets en tous genres
-à procéder à des débroussaillages réguliers des lieux à préserver,
-à la mise en place de suffisamment de retenues collinaires de grand volume dans les zones sensibles interdites au public
-à la création de zones pare-feux et de chemins d'accès uniquement réservés aux services de secours
-à la mise en place de tours de guet équipées de moyens de communication adéquats
-à la mise en place lors des périodes rouges ,d'unités d'interventions prépositionnées sur site
-à une formation permanente de nos équipes de SP avec du matériel en bon état de marche (...)
-à la création de brigades vertes assermentées qui seraient habilitées à verbaliser TOUS les contrevenants

La mise en oeuvre de ces mesures et un rappel JOURNALIER au civisme des Réunionnais sur tous les médias Télé/Radios/Presse... ainsi que dans les Ecoles/Collèges/Lycées... afin de changer les mentalités,.. avec celles qui doivent être annoncées au mois de mai 2012 à la suite des propos tenus hier, par Madame La Ministre de l'Environnement, devraient contribuer à une prise de conscience EFFECTIVE pour protéger DURABLEMENT " nout'patrimoine" !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales