Blog de Pierrot

Nassimah change une fois de plus de DGS...

Jeudi 7 Avril 2011 - 00:17

Nassimah change une fois de plus de DGS...
Charles-Olivier Manès était le directeur général des services (DGS) du Conseil général depuis novembre 2009. Un an et demi, presqu'un record sous l'ère Nassimah : Le précédent, Bernard Fontaine, n'avait tenu que 8 mois !

Et même 8 mois, c'est déjà pas mal au regard des trajectoires de certains membres du Cabinet.

Cette fois, Nassimah souhaite "donner un nouvel élan à son mandat". Exit donc l'actuel DGS et c'est Nasserine Tréjaut qui effectuera l'intérim. En attendant de trouver la perle rare qui satisfasse autant le PCR, le PS que les Modérés...

D'ici à ce que Nasserine Tréjaut assure un intérim d'un an, comme ce fut le cas à la Région...
Pierrot Dupuy
Lu 6103 fois



1.Posté par ndldlp le 07/04/2011 02:59

l'ancien dgs de la région...?

2.Posté par Observateur le 07/04/2011 06:37

Elle a bien raison il était temps ! Et elle fait le bon choix dans cette dame de poigne et compétente!

3.Posté par timagnola le 07/04/2011 07:42

...laquelle NT s'est faite remarquer par sa totale incompétence et sa "transparence" il y a quelques années en tant que chef de service dans ce même "garde-malade". Qu'en pense le nouveau "président délégué fils de son père" ?.

4.Posté par lete le 07/04/2011 08:58

un seul commentaire : il était temps de virer ce gar!

5.Posté par Anticon le 07/04/2011 12:38

4.Posté par lete le 07/04/2011 08:58
un seul commentaire : il était temps de virer ce gar!

ou de virer cette garce

6.Posté par Fils de Rode le 07/04/2011 13:11

Un bon intérim qui ressemblera au moins espérons le à celui que Madame la dgs a effectué à la CINOR...avec en final une sortie sous les huées des agents et des syndicats et uneun retour case départ au département sous les bons auspices de la présidente qu'elle avait dénigré e -pour rester poli- ouvertement avant de partir ... et qui l' aaceuillie à bras ouvert à son retour...
En relations humaines et absence totale de considération des autres vous avez gangné le pompom chérs collégue du département.!
Pour bien vous encourager allez jeter un oeil sur les cause de la gréve à la Cinor qui l'a poussée dehors...

7.Posté par Cambronne le 07/04/2011 15:33

6.Posté par Fils de Rode le 07/04/2011 13:11

dans un jargon technique dans l'infanterie l'on pourrait dire que la technicienne de surface sait faire le ménage , ou dans la marine la mère Denis dirait "c'est ben vrai ça" bref la preuve que les strings à l'élastique tendu se change régulièrement , question de fairplay ... d'ailleurs c'est justement ce que la grande prêtresse défini de politique politicienne

8.Posté par franck le 07/04/2011 22:14

pas mal pour une fois post 7 et aussi le 6 :)

9.Posté par Bertrand le 08/04/2011 11:21


mais depuis la prise du département pas nassimah dindar juan etc.. que sais je encore

je m'interroge elle est aussi de confession musulmane aussi !alors combien depuis son "avènement "ça commence à se voir

: trouver la perle rare qui satisfasse autant le PCR, le PS que les Modérés...

quelqu'un qui seraitt tout à la fois cherchons bien ......... Gino ponimbalom peut- être
non bien sûr il n'a pas de diplômes

allez un peu d'humour!!

moi j'en vois un mais c'est avec nassimah que ça ne va pas cherchez....... il a un blog

10.Posté par Citoyen le 08/04/2011 11:33

La nomination au poste de D.G.S. du C.Général , d'une femme réunionnaise ayant fait preuve de compétence et de courage à la Mairie de St. Denis , à la Cinor et au Département est une bonne décision , n'en déplaise aux sectaires "défenseurs" des AVANTAGES acquis !

11.Posté par berg le 08/04/2011 14:50

Je souhaite à NAsserine Tréjaut toute la réussite dans ce poste difficile. Mais c'est une dame très compétente qui a déjà fait ses preuves avant. Je n'ai hélas pas eu l'honneur de travailler avec elle mais Beaucoup de gens que j'ai rencontré qui ont eu la chance d'apprendre auprès d'elle me disent qu'ils ont appris à travailler avec elle, une femme exigeante qui vous pousse au meilleur.
Sans être féministe, c'est super de voir une femme réunionnaise à un tel niveau de responsabilité.

12.Posté par Ibrahim N. le 08/04/2011 20:06

...et quand est-ce que vous allez lui foutre la paix à notre petite et jolie Nassimah ?

13.Posté par Sentinelle le 09/04/2011 10:46

Avec Charles Olivier les accès du Conseil Général n'ont jamais été bloqués par le personnel mécontent qui manifestent pour le respect de leur droit .

Espérons que dorénavant ce sera la même chose dans tous les services et qu'on ne verra pas la période vécue par les agents de la CINOR à une certaine époque!!!

14.Posté par tigre le 09/04/2011 11:25

Tu couches avec lui Sentinelle ? Ou plutôt tu lui grattouilles sa petite main....

15.Posté par Sentinelle le 09/04/2011 12:24

Poste 14 il faut élever le débat et non pas tomber dans le trou et surtout il faut trouver autre chose comme argument pour justifier ce changement entre un administrateur territorial hors classe et un ingénieur territorial principal. Ce n'est pas la même chose!!!

je répète "Espérons que dorénavant ce sera la même chose dans tous les services du conseil général et qu'on ne verra pas la période vécue par les agents de la CINOR à une certaine époque" !!!

Allons , allons !!!

16.Posté par zadig@gmail.com le 09/04/2011 14:08

Peut être qu'elle va embaucher Kwanchee et son assistante spéciale qu'il emmène partout, surtout que la directrice de cabinet de La Cirest et accessoirement adjointe à ST Benoit va également être recrutée au CG.
On va retrouver toute la clique qui a plombé St Paul; La CIREST.
N Dindar n'est plus à une connerie prés.

17.Posté par DGS le 09/04/2011 14:13

Ah cette présidente.
J'ignore quel était son métier, mais je crois qu'elle a un sacré problème.
Car dans sa tête le DGS est comme un emploi aidé qu'elle veut faire faire n'importe quoi.
Je lui rappelle que pour exercer cette fonction de DGS on doit avoir le minimum d'un BAC + 5 , avoir réussi le concours d'attaché principal , de directeur territorial ou d' Administrateur, voire d'Ingénieur en Chef.
Ayant moi-même passé par cette filière, je suis étonné de ces changements. Je ne les connais pas tous mais au moins deux et s'ils sont partis ce n'est surement à cause de leur incompétence.
Notre métier est exigeant mais nous avons aussi une déontologie, ce qu'oublie parfois certains élus.
Je n'ai jamais vu un DGS perdre un procès intenté à son ex-élu?
Enfin je souhaite bon courage à Nasrine TREJAULT , une dame qui a une haute valeur de la fonction de direction et une intégrité infaillible.

18.Posté par Sentinelle le 10/04/2011 09:16

Poste 17 --DGS quand vous écrivez :

"Enfin je souhaite bon courage à Nasrine TREJAULT , une dame qui a une haute valeur de la fonction de direction et une intégrité infaillible."

Quelles sont vos sources ?? d'où tenez vous ces informations??

Est ce qu'ils proviennent du Service Transports du Conseil général ( avant le départ de NT ) ou des Agents de la CINOR??


19.Posté par Marie Claude Barbin le 10/04/2011 13:34

Vous avez dit: "Valser?" ou le ballet des danseurs non étoilés.
Tant de turn-over dans une collectivité! Y a de quoi interpeller ! Na point un l'est assez bon pour faire le travail? C'est pire que dans un centre de remise en forme où les profs valsent à tour de bras! Enfin: valser, virevolter, virer tout court si i marche pas droite ou... gauche (au choix!).

20.Posté par Kanou le 10/04/2011 16:04

A post 13, Certes, Charles Olivier Manes est administrateur territorial mais pouvez-vous me dire comment il a fait pour arriver à ce grade ??? A ma connaissance, le seul concours qu'il a réussi durant son parcours professionnel est celui de rédacteur territorial. Cela est bien évidemment vérifiable. A force de virer sa veste, il a été nommé attaché, directeur puis administrateur territorial, pas de quoi être fier quand on sait qu'il n'y a pas si longtemps, une directrice du Conseil Général qui avait été reçue haut la main au concours d'administrateur, s'est vue dans l'obligation d'aller "se vendre ailleurs", car sous l'ère Poudroux, il n'y avait de place dans les hautes sphères pour une femme. Quand à Madame TREJAULT, elle n'assure que l'intérim du D.G.S. et ses compétences ne semblent plus être à démontrer. Allons allons !!!

21.Posté par Sentinelle le 10/04/2011 16:46

Post 20 vous oublier deux choses.

la première : C.O.M. a été controleur des finances locales à la Prefecture dépendant de la Direction des Finances à l'époque de la Tutelle .

A cet époque il n'y avait aucun concours pour accéder à la fonction Publique territoriale sauf le concours de rédacteur préparer au CFPC présidé par Yves Barau et je peux vous assurer que Charles Olivier Manès ( COM) a passer avec succès le concours ( il n' y avait que 4 reçus).

La seconde : Après la loi de 1982 , plusieurs agents du Département on passer avec succès le dernier concours organisé sous cette forme par le Conseil général présidé par Auguste Damase LEGROS et Guy Dupont à l'époque Secrétaire Général du Conseil Général [ lui même ayant bénéficier de l'avancement au grade d'Administrateur par promotion interne prévu par la loi] COM faisait partie de cette promotion d'attaché (interne) ;

Ensuite et je peux vous l'assurer il s'est présenté au concours d'attaché principal et après quatre ans d'exercice dans ce grade et vu ses fonctions , conformément à la loi , il a été inscrit sur une liste d'aptitude interne et nommé Directeur.

Enfin il a bénéficié d'un avancement au choix ( en raison de ses compétences ) au grade d'administrateur. De la même manière que tous les DGA du Conseil Général ( SAUF UN , qui à ma connaissance n'est pas administrateur).

Alors la question se pose comment justifier que quelqu'un du niveau de Manès , avec ses connaissances en Finances Publiques notamment soit remplacer par un Ingénieur Territorial Principal: C'est le grade de Mme TREJAUT.

Sur ses fonctions , dans toute la France , il faut un cadre A+ ( c'est la loi )pour y être nommer ou alors , il faut un recrutement de l'article 47 de la loi 84-83 et dans ce cas il faut un appel à candidature!!!

22.Posté par Cp le 10/04/2011 20:25

Mme Nasserine Tréjaut est à ma connaissance été la seule ingénieure " bâtiment " à avoir été nommé DGA à l'action sociale - c'est l'expression même du peu de considération que Mme DINDAR accorde à cette compétence majeure de la collectivité.
l'essentiel était juste de donner un poste à son amie peu importe que la connaissance de la matière n'y ait pas - Le CG est la risée de nos partenaires en matière d'action sociale qui cherchent en vain le soit-disant chef de file ???
je lui souhaite malgré tout de porter haut l'administration territoriale départementale .La tâche ne devrait pas être difficile vu le niveau actuel.

23.Posté par Lancelot le 11/04/2011 10:54

Cass' pas la tête.... On reste en famille. En plus, l'ex belle soeur et compagne d'élue, après un passage par la SR 21, travaille au protocole.

Tout va bien dans le meilleur des mondes....

24.Posté par DGS le 11/04/2011 22:39

Un autre exemple de C....rie de Mme DINDAR, la nomination d'un ingénieur au poste de DRH. C'est à croire que les cadres de la filière sont nuls, si nuls pour qu'elle ne recrute aucun attaché de la liste d'aptitude au profit de 20 contractuels.
Pauvre CG974 au bord du dépôt de bilan.

25.Posté par dédé le 12/04/2011 09:07

Carrasou DGA au Conseil Général

26.Posté par @ sentinelle le 12/04/2011 14:52

Même si Mme TREJAUT est ingénieur principal, elle a les compétences et l'expérience nécessaires;
par contre toi, tu sembles loin de ce niveau, vu tes fautes d'orthographe !!!

27.Posté par @ sentinelle le 12/04/2011 14:53

Au fait, tu dis qu'il faut être A+ et lancer un appel à candidatures pour ce type de poste, c'est ce qui a été fait pour Charles Olivier ?

28.Posté par citoyen le 12/04/2011 16:10

De vrais machines à fonctionnaire... et à magouille aussi, Le Procureur a fait quoi de ta plainte Pierrot? lui qui va examiner l'agression au verre d'eau de TAK?

29.Posté par Sentinelle le 13/04/2011 08:36

Post 26 et 27 , OK je remplace immédiatement ( oh la la.. j"allais mettre deux t à immédiatement) mon correcteur d'orthographe ( et puis c'est la faute de Pierrot il doit mettre un bon correcteur sur son blog) . Voila çà c'est fait.

Maintenant au fond : Deux choses.

1° Il faut insister sur le fait que le CG 974 pouvait prendre un administrateur en interne cela n'a pas été fait. Pourquoi ?

Mme TREJAUT ne remplit pas les conditions légales pour occuper un emploi de ce niveau selon les règles fixées par l'article 53 de la loi 84-53.

2° Oui il fallait mettre en oeuvre la procédure prévue par l'article 47 de la loi 84-53 pour introniser Mme TREJAUT.

Enfin Mr Manès en sa qualité d'administrateur a été choisi en interne pour occuper les fonctions de DGS par détachement sur l'emploi fonctionnel et ce, suivant les dispositions de l'article 53 de la loi 84-53.

Enfin nous savons ce que cela veut dire l'intérim pour certain(s)...

Je vous invite par exemple à vous mettre au dernier étage du CG , vous regardez vers l'océan et vous verrez un autre bâtiment dans lequel sévit depuis 2008 un DGS par intérim.

30.Posté par gro le 13/04/2011 17:43

ça gêne toujours lorsqu'on a des femmes au pouvoir !
@ sentinelle : tu as déjà travaillé avec Mme TREJAUT pour dire tout cela ? tu as l'air bien informé

31.Posté par berty le 13/04/2011 17:45

De toutes façons, le système de la promotion interne, autorisé par la loi, est vraiment écoeurant car ce ne sont pas forcément les plus compétents qui sont nommés. Suffit de faire de la lèche, d'avoir un bon réseau ou encore de faire valoir sa confession !
Et dire que les brillantES qui passent le concours TRES difficile d'administrateur sont débarquées en raison de leur sexe (dit faible).

32.Posté par Sentinelle le 14/04/2011 07:26

Post 30 : Ah bon elle est au pouvoir ... je pensais qu'elle faisait l'intérim .. en attendant l'arrivée du titulaire du poste homme ou femme , cadre A + de la fonction publique.

Ben oui alors!

33.Posté par cris974 le 14/04/2011 15:03

Parcours digne du grand raid pour Nasserine TREJAUT
Mairie de St Denis pendant x années
Conseil Général
CINOR
surtout que son époux fait la même chose comme principal de collège
je pense qu'Annette y est pour beaucoup dans ces mouvements!!!!!!!!!!

34.Posté par derg @ DGS le 14/04/2011 17:38

madame tréjaut est une femme d'expérience et surtout compétente, évidemment lorsqu'elle donné un coup de la fourmilière de paresse et mis tout le monde au travail à la CINOR çà a fait grincer des dents (parce que c'est pas une évidence de travailler en collectivité locale, n'est-ce pas)
désolé de voir qu'aujourd'hui parce que c'est une femme çà fait jaser et grincer des dents, tout le monde sait très bien que si ça avait été un homme à sa place, même "simple ingénieur principal" personne n'aurait trouvé rien à redire
et puis il faut préciser que les poste de DGS/DGA sont des postes dits "fonctionnels", c'est à dire que certes la compétence doit être de mise, mais c'est une question de confiance et de proximité avec l'élu, c'est quand même la direction générale qui doit mettre en oeuvre les décisions politiques ! maintenant, les personnes non compétentes mises en place car copines avec les élus, c'est une autre histoire qui est très regrettable...
d'ailleurs Mme tréjaut est ingénieur principal, équivalent de attaché principal dans la filière administrative, elle est donc éligible à cette fonction
Peux-tu nous éclairer DGS ???

35.Posté par oki le 14/04/2011 23:41

a post 21

"A cet époque il n'y avait aucun concours pour accéder à la fonction Publique territoriale sauf le concours de rédacteur préparer au CFPC présidé par Yves Barau et je peux vous assurer que Charles Olivier Manès ( COM) a passer avec succès le concours ( il n' y avait que 4 reçus). " : normal, à cette époque seuls les initiés, même s'ils n'avaient pas le niveau mais avaient des pistons, pouvaient l'avoir!! Barau et le père de COM étaient 2 camarades il me semble!!

"La seconde : Après la loi de 1982 , plusieurs agents du Département on passer avec succès le dernier concours organisé sous cette forme par le Conseil général présidé par Auguste Damase LEGROS et Guy Dupont à l'époque Secrétaire Général du Conseil Général [ lui même ayant bénéficier de l'avancement au grade d'Administrateur par promotion interne prévu par la loi] COM faisait partie de cette promotion d'attaché (interne) " : pareil c'était un concours sur dossier, autrement dit réservé aux initiés. Entre camarade de "droite" on se serre les coudes!!

"Ensuite et je peux vous l'assurer il s'est présenté au concours d'attaché principal" : c'est pas un concours, c'est un examen professionnel, présidé par des camarades encore une fois!

"et après quatre ans d'exercice dans ce grade et vu ses fonctions , conformément à la loi , il a été inscrit sur une liste d'aptitude interne et nommé Directeur" : toujours des avancements en interne donnés par le président de l'époque pour les camarades, les fidèles!!

"Enfin il a bénéficié d'un avancement au choix ( en raison de ses compétences ) au grade d'administrateur" : toujours une promotion négociée entre camarades!!!

"Alors la question se pose comment justifier que quelqu'un du niveau de Manès , avec ses connaissances en Finances Publiques notamment" : c'est sûr qu'avoir passé sa carrière dans les finances, n'importe quel imbécile peut en savoir plus qu'un autre, mais là aussi j'ai quelques doutes car il avait de bons sous-fifres qui lui mâchaient le travail!!

36.Posté par SENTINELLE le 16/04/2011 09:07

Poste 35 :

le Centre de Formation des Personnels Communaux ( CFPC ) était présidé par M. BARAU en tant que Président de l'Association des Maires.

Mais , le CFPC était dirigé par l'un des plus rigoureux Professeurs de Droit : M. Albert LANZA et ceux qui ont été étudiants à IEJ de la Rue de la Victoire se souviennent de la rigueur de ce Grand Prof ( pour les initiés les cours de M. LANZA pour les 3 premières années se déroulaient dans les salles 23 et 25).

A coté de M. LANZA , il y avait les professeurs SOLER- COUTEAUD et TABONNE ( ensuite M. MICLO a mis toutes ses compétences au sein de la direction pédagogique du CFPC.).

Par conséquent , Monsieur BARAU , à l'instar de tous les Présidents , il ne participait pas aux débats et délibérations .Il signait seulement les diplômes ( à l'époque on ne délivrait pas d'attestation mais un diplôme).

Pour vos remarques sur les autres concours ou examen professionnels concernant M. ainsi que les avancements de grade et sur la compétence de celui qui connaît toute la M52 et la M14 " par coeur " , je vous laisse " la libre antenne".

Je vous signale simplement que COM a été directeur de mémoire " finances publiques" pour de nombreux étudiants, et lorsqu'on maîtrise les finances publiques "on" maîtrise également tout ce qui vient "avant et après".

Enfin personnellement , je ne connais pas les compétences de votre nouvelle DGS ( en même temps cela ne m'intéresse pas ) , je connais seulement qu'elle n'a pas les titres pour occuper ces fonctions, sinon à quoi servent les formations à l'INET et les concours d'administrateur ou les avancements au grade d'administrateur.


37.Posté par juliet @ SENTINelle le 16/04/2011 20:56

SENTINELLE, la nouvelle DGS fait partie de la filière technique, à savoir celle relative aux ingénieurs, administrateur fait partie de la filière administrative
Pour info, administrateur est l'équivalent d'ingénieur en chef, attaché principal équivalent d'ingénieur principal, ingénieur l'équivalent d'attaché, chacun dans sa filière
enfin, tu ne peux pas dire en même temps que tu ne connais pas ses compétences mais qu'elle n'a pas les titres puisque précisément, tu mets en avant les compétences de COM pour justifier sa promotion interne. Puisque tu as l'air dans le circuit, (et pour rejoindre le POST 35), tu dois savoir que pour être promu administrateur, certes il faut cumuler de l'ancienneté. Mais sache que lorsqu'un poste d'administrateur doit être pourvu par promotion interne, plusieurs personnes au sein d'une même collectivité sont "éligibles" pour se positionner. A partir de là, c'est la guerre, les coups bas, on se tire dessus et on vendrait père et mère pour y être. Il n'y a qu'à voir le courrier publié sur ce site même par un candidat à la promotion d'une très grande collectivité qui expliquait pourquoi ses concurrents ne pouvaient prétendre au poste et pourquoi lui oui en mettant en avant d'autres arguments que ses compétences professionnelles...
Alors je te le dis, il faut arrêter de se leurrer et de penser que les nominations se font en considération totale et exclusive des compétences, et puis c'est compréhensible, pourquoi un élu se priverait-il de nommer un ami, un militant ? pourquoi irait-il nommer quelqu'un qu'il ne "connaît" pas ? c'est un pouvoir tellement grand !
Qu'on se le dise, la méritocratie n'existe pas dans les collectivités locales !

38.Posté par SENTINELLE le 17/04/2011 08:28

Post 37 :

"Qu'on se le dise, la méritocratie n'existe pas dans les collectivités locales !". Certes.

Pour autant , la Présidente du CG 974, avait le choix malgré tout entre les promus administrateurs " concours" et "promotion interne" pour nommer sur l'emploi fonctionnel de DGS ou alors elle aurait pu le faire directement sur la base de l'article 47 de la loi 84-53. Dans ces conditions Mme TREJAUT n'aurait pas pu occuper le poste en sa qualité d'agent du département.

C'est le Décret n°87-1097 du 30 décembre 1987 qui organise les trois concours ( externes, interne, 3ème voie) et la promotion interne. La promotion interne est réservée pour:

les attachés principaux, directeurs et conseillers principaux des activités physiques et sportives comptant au moins 4 ans de services effectifs dans l'un de ces grades en position d'activité ou de détachement.

les fonctionnaires territoriaux de catégorie A (toutes filières et tous grades confondus) qui ont occupé pendant au moins 6 ans l'emploi de :
Les directeurs généraux et directeurs généraux adjoints des services d'une commune de plus de 10 000 habitants;
Les directeurs généraux et directeurs généraux adjoints d'un établissement public local assimilé à une commune de plus de 20 000 habitants;
Les directeurs généraux adjoints des services d'un département ou d'une région.

Par voie de conséquence cette "promotion déguisée " d'un ingénieur principal ou attaché principal ( si vous voulez ... encore que pour l'équivalence il faut l'avis de la CAP) pour occuper les fonctions réservées , devraient interpeller tous les cadres de la FP et ce n'est pas parce que"la méritocratie n'existe pas dans les collectivités locales" qu'il faut accepter tous les abus comme un phénomène naturel.

Les phénomènes naturels sont " organisés " en phase , en alerte.......!!!

Dommage qu'il n'existe pas d'alerte " par intérim"



39.Posté par La clé secrète le 17/04/2011 18:52

Il faut à la direction du Département, quelqu'un qui connait le fonctionnement des Communes

40.Posté par juliet le 19/04/2011 18:12

comme nasserine tréjaut qui a travaillé en commune, en intercommunalité et en département, elle a donc une vision d'ensemble qui correspond bien aux compétences du CG

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter