Social

Nassimah Dindar s'exprime sur l'Arast

Nassimah Dindar a choisi le site du Conseil général pour s'exprimer sur la liquidation de l'Arast et les revendications des ex-salariés. La communication du Département a donc préparé six questions relatives à l'épineux dossier. Six questions et six réponses que Zinfos vous fait découvrir. A noter que nous avons demandé au Service communication du Département l'autorisation de mettre ces vidéos en ligne sur Zinfos, ce qui nous a été refusé...


Nassimah Dindar s'exprime sur l'Arast
Nassimah Dindar a souhaité communiquer et répondre à plusieurs questions en relation avec la liquidation de l'Arast par le biais du site internet du Département. Des questions posées par Faustine Bègue-Allali, chargée des relations avec la presse au Département. Nous vous en livrons l'essentiel...

La responsabilité, premier point abordé

La première question porte sur la responsabilité du Conseil général et de sa présidente : "Madame la Présidente,(...), avez-vous une quelconque responsabilité dans ce dossier ?"

A cette interrogation, Nassimah Dindar évoque, comme elle l'avait déjà fait, la responsabilité des anciens dirigeants de l'Arast. Le Département se contentant de financer un plan d'aide aux personnes âgées et d'apporter des subventions complémentaires à l'association : "Je crois surtout que l'Arast a été liquidée parce qu'elle a eu une gestion hasardeuse et que les dirigeants n'ont pas su effectivement bien gérer cette association avec un train de vie élevé et des dérives financières qui ont fait l'objet d'alertes de la part du Conseil général".

Résultat, une subvention complémentaire de 10 millions d'euros versée il y a trois années et l'apparition malgré cela d'un nouveau trou de 40 millions d'euros en 2009. Trou qui a été refusé par les membres de la Commission permanente et Nassimah Dindar.

Exemplarité de la collectivité et assistance aux personnes âgées avant tout, la présidente du Conseil général estime qu'elle n'a pas failli et qu'elle ne pouvait pas cautionner les dérives financières relatives à l'Arast.

"On dit que vous devez reprendre les 1.200 salariés licenciés, est-ce vrai ?"

"On dit aujourd'hui que le Conseil général à l'obligation de reprendre les ex-salariés de l'Arast. Là encore on ment et pourquoi ? Parce que l'Arast est une association Loi 1901, une structure privée qui a été liquidée suite à un licenciement économique. Il n'y a pas eu de plan de cession donc pas d'obligation de reprise par qui que se soit. C'était une liquidation prononcée de manière sèche sans reprise d'activité..." estime la présidente.

Nassimah Dindar explique par ailleurs que sa collectivité peut déléguer cette mission mais qu'en aucun cas le Département n'a à "reprendre les ex-salariés de l'Arast qui sont principalement concernés par l'activité d'aide à domicile", ce qui correspond à près de 800 personnes.

"Il y a donc une mauvaise information ?"

Sur ce point, la présidente du Conseil général s'exprime durant 1 minute et 20 seconde et sa réponse est claire, il y a eu une véritable manipulation et une volonté politique de bloquer l'institution : "Il y a en tout et pour tout une vingtaine (d'ex-salariés) avec d'autres syndicalistes venu les soutenir. Je crois qu'il y a une volonté clairement affichée de fragiliser le Conseil général et cette majorité".

Evoquant également les "attaques souvent personnelles" à son encontre, Nassimah Dindar précise que le Département a déjà débloqué la somme de 900.000 euros et que si "l'on pouvait trouver des solutions en occupant des locaux, ça se saurait. (...). Ils (les ex-salariés de l'Arast) savent que le Conseil général a essayé d'apporter des solutions".

L'annonce de la création de postes signifie t-elle une volonté de reprise ?

Concernant la volonté de reprise relative aux poste créés, Nassimah Dindar indique que le contexte de la liquidation nécessitait une "réponse sociale d'urgence à caractère provisoire" afin de ne pas laisser les personnes âgées à l'abandon.

Selon la présidente de la collectivité, une création de postes sur six mois constituait une solution provisoire dans l'attente d'une manifestation de la part d'autres partenaires : "Seul un juge pourra établir si il y a ou non reprise d'activité. Je ne le crois pas puisque notre seule obligation légale au Conseil général est de financer le plan d'aide directement aux personnes âgées.(...). Donc nous payons la prestation et la personne âgée choisit elle quel intervenant elle veut avoir pour l'accompagner."

Le rôle de l'AGS dans cette affaire

Pas de cadeaux à l'AGS. Selon Nassimah Dindar, la "position de l'AGS est incompréhensible. (...). Les AGS aujourd'hui abusent au fond de la naïveté des gens et je me demande même s'il n'y a pas derrière cela une utilisation politicienne ou politique par rapport à la posture des AGS qui reste incompréhensible." Les ex-salariés attendaient en effet le versement des indemnités et la présidente du Département explique que ce rôle n'incombait en rien au Conseil général.

Nassimah Dindar a donc souhaité communiquer ses positions sur un dossier qui occupe les devants de la scène médiatique locale par le biais de l'outil internet. Reste désormais à savoir quelles seront les réactions des ex-salariés de l'Arast suite à cette interview.
Samedi 30 Janvier 2010 - 15:00
Ludovic Robert
Lu 3950 fois




1.Posté par Jeff le 30/01/2010 16:05
Questions :

A quoi correspond ce "trou" de 40 M€? Dettes à des fournisseurs? charges sociales non-payées? Dépenses de fonctionnement (salaires, primes, voyages, voitures, etc.) ne correspondant pas à la mission de l'ARAST?

Je ne vois guère d'éclaircissement dans ces explications. La vrai démonstration est l'irresponsabilité du CG, incapable de prendre des décisions.

Sans vouloir "dédouaner" l'AGS, on peut comprendre qu'il doit être difficile d'accepter de payer les "pots cassés" : Indemnités de licenciement = Congés payés, anciennetés qui leur échouent à cause du CG qui n'a pas pris de mesure conservatoire dès les permières "alertes" de mauvaises gestions.

On ne me retirera pas de la tête qu'il faille changer tout ce beau monde, y compris ceux qui crient !au scandale!, pour "récupérer" ce véritable scandale à leur profit.


2.Posté par fanal le 30/01/2010 16:17
La gestion de ce dossier est une illustration de l'état de délabrement dans lequel se trouve le Conseil général.

Sur un dossier de la compétence de la collectivité, le constat d'échec est sans appel!

C'est véritablement de la Casse sociale organisée!

On peut toujoours rechercher un autre responsable. C'est un peu facile.

La première responsabilité c'est celle de la collectivité qui devait choisir entre 2 ou 3 solutions. Elle n'a pas choisi laissant au Tribunal le soin de trancher et la décision fut désastreuse : la liquidation.

Parler de manipulation de la part de syndicats ou de politiques c'est fuir sa propre responsabilité. Nassimah Dindar a été une fois de plus dans c e dossier, comme dans tant d'autres, d'une légéreté effarante pour quelqu'un qui gère une collectivité et un budget aussi important que celui du Département.

D'ailleurs, un autre constat ceux, qui l'ont encouragé ou laissé faire, ont été très silencieux et ont fait montre d'un courage éloquent!

Il serait temps que Nassimah Dindar prenne ses responsabilités. Elle a fauté et doit reconnaitre ses erreurs. Ce serait faire preuve d'un certain courage politique et d'une humilité.

3.Posté par Guillotine le 30/01/2010 16:25
C'est plus facile de manipuler son monde quand on enregistre des images avec des questions et des réponses bien rodées. pas de gaffes possibles de cette façon. On sent que le cuistre qui s'occupe de la communication de mme Dindarde a retenu la leçon de ses précédentes bévues et finalement, nous avons à faire à un robot bien huilé.
Logique, il faut tenter de recoller les morceaux et sauver les meubles, les élections approches!
Tout ce que l'on retient de ce petit exercice de communication c'est;
"C'EST PAS MOI C'EST EUX" Pitoyable!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/01/2010 16:27
des résultats concrets et factuels, madame !

5.Posté par ti colon le 30/01/2010 16:55
Madame !!!

Comment pouvez-vous tenir de tels propos ?

Tous les points que vous abordez pourraient être démontés un à un ! Mais à quoi bon ?

Juste une question quelle est votre position avec les objectifs publiés sur le site de CG à l'adresse suivante : http://www.cg974.fr/index.php/Social/Presentation/Social.html ???

6.Posté par Caton2 le 30/01/2010 16:59
Oui Jeff, à quelles dépenses correspondent ces 40M€ de dettes? Pierrot, il nous faut obtenir l'audit (ou les audits) de l'ARAST. D'autre part, si je comprends bien, la position actuelle du CG c'est de verser aux ayants droits l'argent destiné aux prestations:"Donc nous payons la prestation et la personne âgée choisit elle quel intervenant elle veut avoir pour l'accompagner." Bien. Solution durable ou conjoncturelle? Avec quel contrôle sur les prestations fournies?

7.Posté par minable le 30/01/2010 17:24
minable, nassima nous exprime par video interrogée par une salarié du CG son grand courage pourquoi ne pas vous exprimez devant les salariés ou la presse local de quoi avez peur
- si l'ARAST est une association loi 1901 comment avez vous fait pour faire embaucher 300 militants en 2007 ?
- qui a placé vos amis d'enfance a la tete de l'ARAST? elle les dénigre aujourd'hui
- qui depuis le 13 octobre 1 mois avt la Liquidation a écrit au préfet pour la création d'un GIP etes vous MEDIUM ?
- ARAST 1200 salariés pas 800 que faites vous des autres ils ne vous interesse pas pouvez vous ns dire pourquoi ? un début de réponse :
AEMO les enfants ne votent pas donc vous n'avez pas besoin d'eux pour les régionales
par contre vos gramounes vous les mettez dans un bus et HOP tout le monde votent et ils sont nombreux avec l'aide de certaines personnes qu'actuellement vous graissez la patte
- le departement est en charge du social faites votre travail et trouvez des solutions de sortie de crise avec l'AGS c'est cela qu'on vous demande si vous ne l'avez pas encore compris arretez de vous renvoyez la balle des gens souffrent vous les avez virés cela ne vous suffit pas

en plus vous faites preuve de lacheté
pourquoi avons nous des élus a quoi servez vous
Comment voulez vous qu'on vote pour ces personnes aussi lache si demain il y a un probleme à gerer au Conseil Régional ils vont tous fuir, se cacher, je ne voterai pas pour des laches je prefere m'abstenir j'ai peur pour la Réunion j'ai trés peur pour l'avenir de mes enfants car avec cette histoire je vois que les élus sur tous les plans sont trés limités

8.Posté par Liberté le 30/01/2010 17:46
Les autres ont mal géré, c'est, trop facile, c'est le Conseil général qui comblait le trou. vous êtes le première responsable ainsi que votre majorité.
Ne perdait pas votre temps, on vous a assez vu comme ça.

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/01/2010 18:19
sauf erreur :
1) l'arast effectue une mission de la compétence du conseil général
2) le conseil général finance l'arast
3) le conseil général est membre du conseil d'administration de l'arast
4) le conseil d'administration et ses administrateurs jouent un rôle dans la gestion de l'association.

la responsabilité de l'exécutif départemental est donc évidente.
faut pas demander à des prof, à des médecins, et autres fonctionnaires territoriaux, élus au conseil général, de se prononcer sur la manière de gérer...incapables, incompétents.

10.Posté par lina le 30/01/2010 19:25
confirmation
en effet suite a la reunion de mercredi entre le prèsident verges et la prèsidente du c g
madame DINDAR sera bien sur la liste de l alliance avec trois personnes de son equipe
pierrot tu avais raison comme souvent tu l as annoncè avant les autres

11.Posté par Nassimah le 30/01/2010 19:27
Non seulement j'ai les réponses à tous les problèmes, mais j'ai même les questions !

12.Posté par chikun le 30/01/2010 19:31
Nassimah a raison.
Elle n'est en rien responsable du fiasco de l'arast.
Au contraire , elle a subventionné cette association loi 1901 plus que de raison .....
Les gens qui étaient employés par cette association se sont grassement payés sur le dos des contribuables.
Hélas, se payer sur le dos des contribuables est une dégueulasserie quand ça dégénère. Cas récurrent dans toutes les associations. ?
Avis aux amateurs : toutes les collectivités : assez esclavagé les salariés des associations.
Je ne vais pas versé une larme aux salariés de l'arast qui se sont laissés acheter et comptaient bien profiter , à vie, des largesses de cette association digne de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf.
Amis, assez mendié, faites un vrai boulot.

13.Posté par mwa la pa di le 30/01/2010 19:43
Toujours très courageuse, le site du Conseil Général ne permet pas la discussion c'est simplement un monologue avec des affirmations qui ne me satisfont pas et qui occultent les paroles qu'elle a prononcées !


14.Posté par Amer constat le 30/01/2010 19:49
Effectivement post "minable" il faut bien savoir (et je suis d'accord avec vous) que les embauches d'environ 300 personnes en 2OO7 constituaient un vivier électoral pour les municipales. Merci Nassimah n'est-ce-pas Monsieur Annette ?
Pourquoi les ex-arast concernés et aujourd'hui licenciés ne dénoncent-ils pas dans quelles conditions ils ont été embauchés par la présidente ? Elle a beau jeu maintenant de dénoncer une cabale politique à son encontre nassimah mais elle en fut l'organisatrice en 2007. Tous les politiques ne vous ressemblent pas tous Madame. Certains ont encore le courage de se battre pour des idées.
Puisque vous saviez qu'il existait des anomalies dans les comptes de l'arast vous avez continué à payer parce que cela servait vos ambitions politiques.
L'histoire retiendra de vous, madame, que vous aurez été la présidente la plus nulle de tous les temps, celle qui aura apporté le malheur chez des centaines de familles et en cela aidé par votre majorité au CG. VOUS ETES TOUS COUPABLES ET RESPONSABLES.

15.Posté par pseudo jetable le 30/01/2010 19:59
Drôle de communication de la présidente, après avoir essayée de diviser les ex
1 La reprise des 1200 salariés et les services au soir du 27 novembre
2 L embauche de 1020 CDD en décembre (avec des nouvelles personnes)
3 La manipulation des salariés bafoués contre les emplois protégés en janvier 2010.
4 Une intervention dans l’hémicycle réservé qu’aux AD
5 L’achat de la paix sociale avec 1000€ mais que pour les salaires de moins de 2500€.
6 Une absence remarquée à la réunion de la dernière chance à la préfecture mais suivi d’une conférence de presse par cette présidente à la villa.
7 Je ne parlerai pas de la visite de l’huissier, l’arrivée des maitres chien à la villa, de 50 gros bras au palais ou encore l’épisode de l’eau et de l’électricité avant une convocation devant le tribunal.
Maintenant elle utilise son service com pour dire encore n’importe quoi. Il suffit de se référer à la vidéo de son futur ex sur zinfo. Ils sont dans la même assemblée mais pas avec les mêmes informations sur le dossier arast.
Si à l’avenir, il s’avère que la présidente avait programmé la mort de cette association comme le stipule certains membres de sa majorité et le préfet, ce caprice risque de couter cher au département et aux contribuables que nous sommes. Je suis très étonné de ne pas entendre Mr social (PS) du CG depuis le début de ce mouvement. Oui monsieur « nou cale pa la mer, mais nou demande des comptes aux élus mais pas à ou parce qu’ou la partie cachette, inquiète pas nou va trouv à ou néna un avis de recherche su out tête ».
Pour revenir, la fin est proche pour beaucoup d’élus du CG de tout bord.
mr dupuis, vous avez l'audit de secafi, il ne reste plus qu'a demander au cg les 2 autres.

16.Posté par lili le 30/01/2010 20:28
le comble quand on sait qu elle a ete marie a un "expert comptable"

17.Posté par zanzibar le 30/01/2010 20:30
Au Conseil Général tout le monde fuit ses responsabilités ... y en a même qui se cache derrière les buissons ... Mais vous élus du Conseil Général, qui êtes les bailleurs de fond de l'Arast, ayez le courage de réclamer les bilans de les rendre publique et de saisir la justice envers ses responsables et directeurs ... avez-vous peur que vos amis ou familles soient appelé à la barre risquant de dévoiler vos magouilles ... le problème se répète avec au début l'ARFUTS puis l'Ass St Jean de Dieu et la avec l'Arast ... A qui le tour demain ? le peuple a vu et commence à comprendre vos jeux de rôle ... Les personnes âgées sont pour la plupart prisonnières de ce système que vous entretenez ... misérables conseillers ayez du respect pour nos gramounes

18.Posté par pierrot 974 le 30/01/2010 20:53
bonjour a vous tous pour moi avec se qui se passe madame nassimah dindar doi donne sa des miction comme messie verziese

19.Posté par kaloupillé le 30/01/2010 21:46
aurait-il un tribunal,et un juge à l'ile de la réunion qui soit compétant ,sur la loi dites association 1901 pour cette affaire ? ou cette loi 1901 serait -il compatible avec des gens honnétes ,ou fait -elle du profit sur des gens les plus démunies et les obligés à travailler gratuitement et qui leurs permettent de ramasser des jolies petits magots sur la misére du monde ( exp/les stars qui chantent sois disant pour haitie , le restaut du coeur , side action ,secours populaire ,secours catholique , témoins géovahs,ext:et on découvrent aprés que le sommes annoncées dans les pays en difficultés qui n'ont jamais distribués correctement pour les personnes en difficultées exp:en thailande , quand on pense que les réunionnais sachent d'avance que nassimah dindar sera sur la liste des votants serait -il pas un mépris pour ces gens que cette femme est encore au devant de la scéne et pour un simple P.V. on se retrouvent en prison car on n'a plus de voiture et de travail , qui sont vraiment des gens honnétes dans cette démocratie française ? à méditer!

20.Posté par Amer constat le 30/01/2010 21:49
Rencontré ce jour une ex-arast qui s'occupait depuis une dizaine d'années d'un malade atteint de la maladie de Charcot. Le patient a vu sa santé se dégrader au fil des ans suite à sa maladie mais conserve tout sa lucidité. Cette dame a pleuré dans mes bras me disant qu'elle avait dû cesser les soins suite à son licenciement et a laissé le jeune homme désespéré. Des liens d'affection s'étaient crées entre eux. De plus, elle se trouve confrontée à de graves difficultés financières étant seule à élever deux enfants adolescents. Sa propriétaire patiente pour les loyers (deux mois de retard) mais jusqu'à quand sera t-elle conciliante et les parents l'aident pour la nourriture.
Des cas comme celui-ci d'abandon forcé de patients laissés sans soins du jour au lendemain suite aux lettres reçues par les ex-arast ne sont que des exemples parmi d'autres. Il y a beaucoup de détresse de part et d'autre. Et le marasme continue...
Le conflit s'éternise et sans tarder nous assisterons à des scènes de désespoir.
J'estime personnellement qu'il y a NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER.
Plainte doit être déposée contre la présidente du CG et contre les dirigeants de l'arast.
Il faut une enquête sérieuse sur le sujet afin que les responsabilités soient établies.

21.Posté par lorant le 30/01/2010 22:16
A lina (post 10) si Pierrot le veux bien car ça n'enlève rien au travail de son équipe, mais la présence de Dindar sur la liste de l'Alliance a été annoncée en premier par Idriss Issa du Quotidien.

22.Posté par moucatage... le 30/01/2010 22:23
Quelle belle mise en scène ! Questions préparées par le CG pour le CG ! Au fait, il manquait un peu plus de tenue... vestimentaire.... un relooking quoi !
Plaisanterie mise à part car l'affaire arast est trop sérieuse et grave, nous n'avançons guère. Dame Dindar essaie de s'offrir une virginité via le net mais la sauce ne prend plus, donc essai raté et piteux. Rien de nouveau que nous ne sachions déjà mais arrangé à la sauce Dindar.
Une phrase que vous avez prononcée devant témoin Madame et qui m'a profondément marquée au tout début de l'occupation du CG alors que vous vous prépariez à la pause-déjeûner : cela ne m'empêchera pas de bien manger et de bien dormir ! (allusion à l'article de Zinfos ?). Vous veniez de refuser de répondre aux questions des ex-arast, dont certains en grève de la faim. Vous êtes passée, de manière royale, à quelques mètres d'eux pour aller vous restaurer. Que chacun médite sur votre comportement suffisant et indigne. Mais qu'es-tu devenue Nassimah ?

23.Posté par QBR974 le 30/01/2010 22:27
Cachez ce sein que je saurais voir....

24.Posté par KGB - CIA - RG le 30/01/2010 22:47
Bon nous voyons Nassimah partout se défendre bec et ongles dans tous les médias mais où sont passés ses sbires du CG, Annette, Vlody, celui qui se cache derrière les buissons, Fidji and co ?
Contact a été pris avec les services de renseignements. L'affaire est grave.On a kidnappé des élus sur une île française de l'océan indien. Pas d'indices, rien. Ils se sont volatilisés !
Demande de mobilisation de tous les réunionnais pour aider à les retrouver...

25.Posté par mamodo le 30/01/2010 23:29
depuis plus d"un mois l'ARAST par çi l"ARAST par là......il faut que la Justice et que le Préfet prennent les choses en main......qui sont les vrais responsables de ce gachis avec un aussi gros déficit......le droite pense tirer profit de ce drame.....pourquoi ne pas lançer une enquête de l'IGAS pour essayer de faire la lumière sur cette affaire.
pourquoi les AGS qui ont encaissés de l'argent de l"ARAST ne veut RIEN payer.....allez Mme Benard faites preuve d'équité en allant bloquer les bureaux de l'AGS .


26.Posté par Caton2 le 31/01/2010 00:11
Je viens de visionner la video de l'"interview" de Madame Dindar. En termes de communication c'est consternant. Sur le fonds c'est consternant. Que retient-on? Que le Département, responsable de l'argent de l'État, ne pouvait pas cautionner les déficits cumulés. Bon, ça on l'a tellement entendu, que c'était pas la peine de le redire. En fait, ce qu'on constate surtout, c'est que Madame Dindar simule. Elle simule une interview, avec une pauvre jeune femme terrorisée dans le rôle de la journaliste. Elle simule la transparence et l'honnêteté, mais avec un regard qui ne se pose nulle part, comme si elle avait peur du regard des caméras, donc de notre regard. Ce qu'elle exprime, sans le vouloir, c'est la peur. La peur d'une communication véritable, en face à face avec des journalistes. La peur d'affronter les conséquences d'une faute de parcours. Si elle communique c'est uniquement pour essayer de se préserver, pas pour se coltiner avec la réalité. Elle a peur et elle fait peur...

27.Posté par Christophe (P 4) le 31/01/2010 01:03
Du n’importe quoi la DINDAR.
Des questions posé par son service de communication, et puits quoi encore, c’est comme si elle demandait à son fils, suis-je une bonne maman ? La réponse et déjà faite.
Mme Dindar faite un vrais débat avec des gents de l’ARAST, ou mieux encore avec Mr Pierrot Dupuit sur Zinfos.
Un peut de courage SVP, assumez votre salaire, et vos responsabilités vous avez fait encore une erreur.

28.Posté par kaloupillé le 31/01/2010 01:11
mr michel LALANDE ( le nouveau préfet de l'ile de la réunion ) serait -il à la hauteur de classer cette affaire de L'ARAST, mieux que MACCIONNI ? et nous montrer que la justice en france existe bien en une seule voix ( LIBERTE- EGALITE - FRATERNITE - ) ou la justice à deux vitesses ? ( la justice des pauvres et la justice des capitalistes )à méditer !!!!!

29.Posté par boyer le 31/01/2010 07:05
On a pu voir, vendredi soir, Max Banon de la CGTR annoncer encore une fois qu'il se retirait de la lutte. Apres l'experience du COSPAR,il confirme qu'il est le francois chèreque de la REUNION: le torpilleur de conflits sociaux.

non seulement la demarche etait celle d'un jaune mais le discour categoriel qu'il tenait "on s'occuppe de nos adherents et que les autres se demerdent" etait dans la droite ligne des syndicats collaborationistes.

30.Posté par ARASTAGNAC le 31/01/2010 07:23


Elle fait des progrés !

Ca coute moins cher que de communiquer sur les bus, sur les radios et de prendre des pleines pages dans les journaux à 5000€....

31.Posté par Zoiro le 31/01/2010 08:44 (depuis mobile)
Mme Dindar, il est trop tard:Vous donnez aujourd'hui une reponse froide, cinglante, tardive...politique a la souffrance de 1200 familles hommes femmes et enfants. Tout cela ds un exercice de mise en scene ratée et glacial. Vous apparaissez encore plus que jamais comme un monstre sans pitié ni coeur face a la souffrance que vous avez engendrée. Oui, vous êtes ... Minable

32.Posté par Darkalliance le 31/01/2010 09:14 (depuis mobile)
Politique poubelle en action !

33.Posté par Bras-Long le 31/01/2010 11:57

Le roi de la pyramide a demandé à son valet DINDAR de jouer son rôle préféré si elle veut une petite place sur sa liste. il y aura aussi le conseillé qui se cache ou peu être son Dir Cab. Mais quel cirque va-t-il jouer aux ex -Arast de l'Entre-deux.
Mystère et boule de gomme ?
Nous ne voulons plus de ces élus qui ne pensent qu'a gardé leur place et toujours en avoir plus. ayez le courage de démissionner.

34.Posté par ti colon le 31/01/2010 13:50
post 33

Effectivement le roi des rois a demandé un signal fort à Nassima, comme il a déjà demandé au maire des Avirons un signal fort qui lui a été donné sur radio festival ...

35.Posté par Z'embrocale le 31/01/2010 15:55
Le Collectif soutien la Présidente du département, cette affaire est manipulé par le petit roi
du sud ,afin d'écarter la Présidente du débat des Régional, il continu à faire cavalier seul
lors de ses conférence de presse il oubli d'inviter le Président de L'UMPet le Coordonnateur Virapoullé, Faite voté la liste Paul Verges , le Collectif est pour le Tram-Train le gouvernement est pour , les commune de la CIVIS est pour, il faut dépolitisé se débat et construire la Réunion de demain. avec les vrais politique

36.Posté par Grand mer kal le 31/01/2010 18:49
50 ans de Verges cela suffit, on ne mettra pas ti-pierre à la tête de la Région.
Le z'embrocal la fini touné

37.Posté par Mardé le 31/01/2010 19:51
Madame la Présidente du CG de la Réunion mi croit que vos réponses aux questions sur l'ex arast par votre questionneuse la pas convaincre un bon peu de moune.pou moins lé simple l'avait liquidation judiciaire prononcée, un mandataire judicaire à la liquidation nommé pour traiter ce zistoir alors pouqué ou fait votre l'intéressant à la minute qui suive cette décision ? reconnait au moins ou la cause trop vite et la créer une situation aujourd'hui génante au lieu de faire croire que néna la politique derrière ce conflit pou fait passe à out pou un martyr. Domoun y connait que chaque politique lété de près ou de loin de cette association y peut pas lave plus propre que madame ou monsieur Propre. Alors pourquoi tourner autour du pot ? Car plein de gens y attendent les vrais réponses à ces interrogations pour juger de la compétence de nos élus pour ne plus ajouter le qualificatif alimentaire ...

38.Posté par ti colon le 31/01/2010 20:50
Oté zembrocal vous n'avez pas encore compris, ou vous ne voulez pas comprendre, que la réunion est en panne et que les Réunionnais aspirent à retrouver leur dignité et le chemin de la confiance (tant sur le plan politique, économique que social) !!!

Vous n'aimez pas la Réunion zembrocale ?

Le chaos sans précédant que ces usurpateurs nous font subir vous convient t-il ?
C'est ça la Réunion à laquelle vous aspirez ?
C'est ça la Réunion que vous voulez laisser à vos enfants ?
C'est ça la culture démocratique que vous voulez inculquer à vos enfants ?

Pour ma part j'aspire à autre chose et je lance un appel à toutes les bonnes volontés pour rompre avec cette politique zembrocale !!!

Le temps de l'expression de la maturité de l'électeur Réunionnais est arrivé !

La recette du zembrocale pour notre culture culinaire OUI ; mais la politique zembrocale NON !!!

Il faut admettre que nos 2 plus grandes collectivités ont besoin d'un changement de perspective avec des élus dignes d'une grande démocratie telle que la France !!!!
La crédibilité politique est à ce prix !!!

39.Posté par FRANCO le 31/01/2010 21:39
"Z'embrocale" l'embrouille , il faut vraiment que vous preniez les Réunionnais pour des abrutis en osant attribuer à Didier Robert ce qui relève de Mme Dindar et ses alliés communistes, socialistes, Modem, les vrais responsables et coupables de l'actuelle scandaleuse affaire de terrible casse sociale qui jette à la rue de façon fascisante, en les traitant comme des chiennes, les 1 200 salariées, sans argent, sans indemnités, qui leur coupe l'eau pour se laver, les WC, l'électricité, qui interdit en toute illégalité l'accès du public au conseil général, qui envoie un huissier anonyme la nuit photographier les occupants en lutte POUR LEURS DROITS et LEURS DUS non réglés en total irrespect des Lois de la République et du Code du Travail, qui poursuit devant le Tribunal un militant syndicaliste !!

Quand je pense que les élus conseillers généraux communistes, soi-disant défenseurs des travailleurs, qui sont aujourd'hui les complices et même les commanditaires de cette répression, ont osé publier un communiqué dans la presse pour apporter "leur solidarité" à celles là même qu'ils font combattre par des "nervis en chemises noires" !!!

Plus que jamais des propos comme ceux de Z'embrocale me confortent dans ma conviction : T.S.V.V.V. Tout Sauf Vergès (Paul), Vergès (Pierre), Vergès (Françoise) et leurs partisans style Z'embrocale !!!

40.Posté par Ah, Ah.... le 31/01/2010 21:42
A ZEMBROCAL

C'est ça nous allons tous voter l'Alliance avec Nassimah en 5e position (du moins ce sont les infos qui m'ont été rapportées) et nous abandonnerons ainsi les 1200 arast à leur sort ainsi que leurs familles sans oublier les malades et personnes âgées. Vive le social avec Z'EMBROCAL !!!

41.Posté par Pitié pour eux ! le 31/01/2010 21:47
Toute la gauche réunionnaise, Cocos, PS, Modem, droite sociale (elle me fait bien rire celle-là !) se trouve bien em... à l'approche des régionales avec celle qu'elle téléguidait jusqu'à présent, ND, car pour accumuler les bourdes, personne ne l'a jamais égalée.
Adieu veau, vache, cochon, couvée....

42.Posté par berverly une réunionnaise (un parent de beverly, ce week end le 31/01/2010 22:41
post29 boyer concernant Max Banon
Tu as raison Max Banon.Tu est au milieu de tout ca, fais comme tu le sent.Comme partout ailleurs, les gens n'adherent plus parce que cotiser represente un frein, mais veulent pour autant etre defendu par quelqu'un et ne se rendent pas compte que c'est justement le nombre qui represente le vrai contre pouvoir face aux nombreux coups de canifs que prennent nos acquis sociaux.
On est une epoque, ou cette generation n'ayant pas lutté pour les acquis comme nos parents, on est au stade de la grenouille qui se sent bien dans son hamam ou son spa et ne se rend pas compte que le thermostat est collé et que l'eau continue à chauffer.
S'il faut en passer par là, prends des vacances et laisses cette generation apprendre à savoir meriter à ce qu'elle acquiere ou veut garder en la gagnant de" haute lutte" comme nos parents.Ainsi soit il.Le mot du jour "aides toi, le ciel t'aidera.
C'est un parent de Beverly qui est cfdt, et le beauf et beaucoup de la famille sur notre ile est cgtr.

43.Posté par Malaise au CG le 01/02/2010 02:02
Vraiment pas à l'aise ces dames dans l'interview !

- une pseudo journaliste, très mal à l'aise, peu sûre, posant les questions préparées car la présidente est désormais incapable de s'adresser désormais aux médias car les bêtises ou bourdes (au choix) elle les accumule chaque fois qu'elle prend la parole. Avez-vous remarqué que lorsqu'elle perd les pédales en français, elle enchaîne aussitôt en créole ?

- une présidente aussi mal à l'aise que la "journaliste" du jour, le regard vague, lointain. Elle a beaucoup perdu de sa superbe.

A vous deux mesdames ignorez-vous que lorsqu'on est filmée, et pour faire passer des messages, en terme de com faut aussi veiller à la présentation. Vous ressemblez à deux pouilleuses ! Toilettes affreuses. Franchement tout est loupé dans votre mise en scène même si je reconnais que l'idée de communiquer ainsi était originale.

Hélas nous n'avons rien appris de nouveau, que du bla, bla, bla.

C'était encore une nouvelle erreur de votre part madame la présidente. Quelle déchéance ! Ou fait pitié...

44.Posté par andré le 01/02/2010 07:15
pour une fois que les gens s'expriment directement vers nous sans l'intermédiaire des média pour remettre les choses dans leur contexte, merci madame Dindar, il y a trop d'informations ou de désinformations qui circulent sur cette affaire ? Et les ags ? on ne les entends toujours pas ? ETRANGE !!!

45.Posté par jina le 01/02/2010 07:17
Tu vois nassimah, c'est super le net, on n'a pas bessoin de se deplacer à paris tt les 15 mn, on peut faire des video confererences

46.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/02/2010 23:13
max banon ? pas crédible pour un sou ! malgré son expérience chez edf, il est loin d'être "la lumière" dont on besoin les travailleurs dans ce conflit..

47.Posté par beverly, une réunionnaise le 02/02/2010 01:17
post46, c'est votre point de vue et je le respecte.Je reconnais que les combats qu'il a mené sur la Réunion, tel le Cospar a été à moitié resolu, peut etre pas du tout pour d'autres, mais est ce vraiment à cause de lui ?Si les supermarchés et autres ne suivent pas, ce n'est pas la faute à celui qui aurait essayé, vous n'etes pas d'accord?

sur notre ile, il est de tous les combats dont il croit juste.Il est syndicaliste et il fait son boulot.Au moins lui, il était là depuis le début avec les ex arast salariès, et c'est à eux de dire s'il est crédible ou pas, et j'aimerais bien s'il y a un salarié de l'ex arast qui pourrait en parler sur la question de lumière ou non.Et il ne se cache pas derrière un buisson, il est là pour eux.
Qu'est ce qui s'est passé après entre tous les syndicats on ne le sait pas, peut etre qu'il y en a qui ont voulu tirer un peu trop fort sur le morceau à gerer, et cela devient impossible à gerer, et c'est dommage, je pense.
Je n'ai pas vu le reportage, mais des amis qui regardent rfo,m'ont dit l'avoir vu venir s'expliquer, et ils ont ajouter, il est brave quand meme, il est dans tous les combats sur notre ile, et pourtant ? quand on fait quelque chose, on est toujours critiqué, il faut l'accepté et avancer dans le bon sens.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales