Politique

Nassimah Dindar répond à Paulet Payet sur le terrain de l'ancienne APECA

Hier, nous vous annoncions le lancement de travaux de nettoyage sur le site de l'ancienne APECA à Bourg-Murat, à la Plaine des Cafres. Informée de cette décision, la présidente du Conseil général s'est empressée de répondre au maire du Tampon, Paulet Payet. Une réponse empreinte d'étonnement.


Nassimah Dindar répond à Paulet Payet sur le terrain de l'ancienne APECA
Il risque d'y avoir de l'eau dans le gaz entre le Département et la commune du Tampon. En cause, la présence d'une "décharge à ciel ouvert" sur le site de l'ancienne APECA à la Plaine des Cafres (voir l'article "Imbroglio autour du terrain de l'ancienne APECA "). Une décharge composée de carrosseries de voitures, gravats, électroménagers et autres encombrants dédiés, ponctuellement, aux entraînements et formations des sapeurs-pompiers du SDIS. Une décharge aussi que le premier magistrat du Tampon, Paulet Payet, a dans son viseur avec les travaux de nettoyage programmés ce vendredi. Une initiative qui semble étonner la présidente Nassimah Dindar qui n'a pas attendu bien longtemps pour répondre à l'élu.

"Vous êtes intervenus, sans même prévenir (...) mes services..."

L'affaire risque fort de ne pas en rester là. Après que Paulet Payet ait expliqué ses motivations et sa responsabilité dans une affaire qui s'invite sur le terrain politique, la présidente du Département a fait part de son étonnement dans une lettre adressée au maire du Sud. "Je fais suite à votre courrier en date du 25 novembre dernier concernant l'état du terrain de l'ex APECA, propriété de ma collectivité" informe Nassimah Dindar. "Son contenu m'a étonnée, d'autant plus que vous êtes intervenus, sans même prévenir préalablement mes services, au moins téléphoniquement", poursuit la présidente de la collectivité.

Confirmant, de fait, la mise à disposition du site pour des usages ponctuels du SDIS, Nassimah Dindar évoque la mise en place volontaire de "l'amoncellement constaté" pour la "réalisation d'exercices d'entraînement en situation réelle". Quant à la sécurisation du site, un sujet sensible qui a visiblement mené Paulet Payet à bloquer l'accès du site et à engager une procédure de nettoyage, le Département estime être "particulièrement vigilant sur sa surveillance" et évoque l'hypothèse d'une renforcement du dispositif de contrôle du site pour mettre fin aux allées et venues.

Chose étonnante, Nassimah Dindar demande tout de même à Paulet Payet de "bien vouloir faire retirer" certains des déchets déposés sur la parcelle concernée. Des déchets qui, selon elle, auraient été entreposés, "il y a plusieurs mois", par des "entreprises, travaillant dans le secteur, à l'époque pour votre compte", peut-on lire dans cette lettre. Il y aurait donc deux types de déchets sur le site, ceux en lien direct avec les pratiques du SDIS et ceux imputables aux entreprises de la zone, pour "le compte" de la municipalité. Le bal des ordures semble avoir commencé.
Vendredi 26 Novembre 2010 - 07:50
Ludovic Robert
Lu 2476 fois




1.Posté par noe974 le 26/11/2010 09:36
Le département doit faire le nettoyage de ce site et très vite .
Que cherche à prouver Mme Dindar ?
C'est rempli de rats , d'herbes folles ....

Les pompiers font des exercices dans de la Me.... ?

2.Posté par bouboul974 le 26/11/2010 09:37
Marmaille Paulet y rente dan rond pour les cantonales mais y di ke lu su Tampon 4 , peut-être que le Tampon 2 le Candidat socialiste y fé pèr a lu !!!!!! Avoir
Lé vré que l'espace y appartient au Département mais néna beaucoup d'associations Municipalisées qui résident. Y faut leur demander pourqoui il y a que maintenant que le problème est posée?

3.Posté par boyer le 26/11/2010 10:10
"Je fais suite à votre courrier en date du 25 novembre dernier concernant l'état du terrain de l'ex APECA, propriété de ma collectivité"


"ma" collectivité ...
Une tournure de phrase qui révèle sa méconnaissance de la rigueur des écrits administratifs (en d'autre terme: une grosse buse) et témoigne d'un ego démesuré et déplacé.

4.Posté par Filou le 26/11/2010 13:57
@ post 3. : +1 cé clair !!

de toute façon na pu rien i fé peur band gros zozos mafioso su ce ti pays
même les flics i inquiét pu zot
alors partant de ce principe, de + en + d'élus macotte i coz sans retenue
le mot à la mode c'est : décomplexé !!!

alors zot i lache a zot : ma ville ; ma collectivité ; mes services ; mes électeurs ; mon... ma... mes...

mes amis, mes amours pou zot ;
mes emmerdes pou nou :)))))))

5.Posté par ti colon le 26/11/2010 14:38
Tout simplement hallucinant !!!
Nassima et toute sa bande...

Cette majorité zembrocal fait preuve, une fois de plus, d'un niveau d’irresponsabilité jamais atteint.
Cette bande d’incapables, à l'approche des élections, font feu de tout bois...
À l'heure où la problématique de santé publique s'impose, voilà la réponse apportée par Mme la présidente et ses collaborateurs de pacotille.
À l'heure où la problématique environnementale devrait être une priorité, voilà la réponse apportée par ces irresponsables, tout est traîné sur le terrain de la basse politique politicienne.
Quel crédit leur accorder lorsqu'ils balbutient sur la thématique de la gestion des déchets ?

Ce comportement est tout simplement ahurissant !
Comment avons-nous fait pour nous faire représenter par ces sans foi ni loi ?
Allons-nous encore longtemps leur confier la gestion de notre département ?
Quel crédit leur accorder ?

6.Posté par CG974 le 26/11/2010 14:40
A post 4:
Ma Région et moi disait Vergers... lol
... Battu ???

7.Posté par Mehdi le 26/11/2010 16:40
Entre Nassimah la folklorique et Paulet l'incompétent qui est devenu maire grâce au jeu politique, ben marmaille nou lé pas dans la merde !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales