Politique

Nassimah Dindar a rencontré trois représentants de son opposition départementale

Les grandes manœuvres ont commencé à droite. A moins d'un an des prochaines cantonales et des sénatoriales de 2011, une redistribution des cartes se prépare. Outre la mise en place d'un vrai appareil de guerre pour les échéances à venir, l'enjeu reste la présidence du Conseil général en 2011, et la mairie de St-Denis en 2014.


Nassimah Dindar a rencontré trois représentants de son opposition départementale
La droite va-t-elle se rabibocher ? Sans aucun doute. Quand ? C'est la question à laquelle devront répondre les deux chefs de file de la droite, aujourd'hui : Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, et Didier Robert, président du Conseil régional.

Une première rencontre a eu lieu hier après-midi entre Nassimah Dindar et trois représentants de l'opposition départementale, proche de Didier Robert. Le rendez-vous avait été fixé la semaine dernière, au lendemain du clash (mercredi 7 avril) qui a eu lieu lors de la Commission permanente du Conseil général.

Pour rappel, ce jour-là, Jean-Louis Lagourgue et ses amis avaient quitté la Commission permanente après que Bruno Mamindy-Pajany ait parlé d'illettré du Lazaret. L'opposition a vu dans les propos du maire et conseiller général de Sainte-Rose, “une insulte à Didier Robert”. “Pas du tout, quand j'ai dit illettré du Lazaret, je pensais à Michel Vergoz et non pas à Didier Robert”.

C'est donc une semaine après cet “heureux malentendu” que Nassimah Dindar a rencontré trois représentants de son opposition de droite : Stéphane Fouassin, Daniel Gonthier et Serge Hoarau, désignés par leur groupe.

Rassurez-vous, ce n'était pas encore les grandes retrouvailles : “Le maire de Salazie, Stéphane Fouassin, est venu sans chouchous, pas la moindre gousse de de vanille de la part de Daniel Gonthier, maire de Bras-Panon. Serge Hoareau, conseiller général de Saint-Denis, aurait bien voulu amener quelques ananas Victoria, mais ça aurait été sans doute mal interprété”, a dit un proche de l'opposition départementale.

“Plus sérieusement, c'était une première prise de contact, ils vont se revoir bientôt”. Différents sujets seront peu à peu à l'ordre du jour. Le premier sera sans conteste la recomposition de la Commission permanente. Celle-ci devrait intervenir après les cantonales partielles de Saint-Leu et Sainte-Marie.

L'opposition départementale souhaite en effet récupérer un siège au sein de ladite commission, celui détenu par Bruno Mamindy-Pajany qui avait changé de camp après son élection. Le second enjeu sera la présidence du Conseil général à l'issue de cantonales de 2011. En cas de succès de la droite, Nassimah Dindar pourrait bien passer la main, si la contrepartie en vaut la peine : “Nassimah Dindar veut continuer à exister et à peser sur l'échiquier politique local. Et à droite, elle est désormais incontournable...”, conclut ce proche de l'opposition.
Mercredi 14 Avril 2010 - 04:01
Jismy Ramoudou
Lu 3068 fois




1.Posté par Cambronne le 14/04/2010 07:57
“Nassimah Dindar veut continuer à exister et à peser sur l'échiquier politique local. Et à droite, elle est désormais incontournable...”
Se ne n'est donc plus le peuple qui décide ? SI ELLE EST INCONTOURNABLE elle est aussi nuisible que la mouche bleu sur l'environnement

2.Posté par SUPERKAT le 14/04/2010 08:20
ATTENTION à la naïveté de croire que cette pauvrette, qui ne représente plus qu'elle même, soit nécessaire au retour effectif de la droite aux affaires. D. Robert vous a montré le chemin en éliminant de sa liste des has-been ayant "démago sur rue". Du courage, renvoyez la au placard politique avec ses complices du pseudo-social, sinon la population n'oubliera pas ses souteneurs de circonstance...

3.Posté par Va s'y le string le 14/04/2010 09:00
pauvre nassimah qui ne se distingue pas des hommes politiques baltringues de la réunion. peu de convictions mais un grand penchant pour la voiture avec chauffeur. nos élus ont décroché d'avec l'Histoire pour leur seul profit personnel.
Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent.

4.Posté par La sentinelle du Conseil général le 14/04/2010 09:08
Y aurait-il un lien entre ce rabibochage de la droite et le retour de M. DARGAUD au Conseil Général ? L'ancien directeur de Cabinet de Mme DINDAR n'a donc pas été "remercié" par Nassimh, comme il avait été annoncé sur ce même blog, mais "mis au repos" (avec sans doute une petite rétribution). On.l'a vu la semaine dernière inspecter divers locaux du Conseil Général pour lui-même et ses collaborateurs. Je n'ai pu malheureusement apprendre quelles étaient les nouvelles occupations de monsieur.

5.Posté par demission le 14/04/2010 09:24
puisqu'elle refuse de demissionner j'espère que l'année prochaine ellle ne sera plus Présidente cette casseuse du social car sinon je ne pourrai plus voter car on ne peut pas laisser cette laveuse de petite culotte à la presidence.
elle a envoyé plusieurs agents contractuels au pole emploi, l'année prochaine qu'elle parte en pré retraite ou qu'elle retourne enseigner ce qu'elle pourra au lycée heureusement pour moi que je n'ai pas d'enfant en age d'etre au lycée

6.Posté par Cambronne le 14/04/2010 09:58
5.Posté par demission le 14/04/2010 09:24

MDR LA phrase finale "qu'elle retourne enseigner ce qu'elle pourra au lycée heureusement pour moi que je n'ai pas d'enfant en age d'être au lycée " elle serait bien incapable de le faire ...et surtout de tenir une classe en main il y aurait une Insurrection dans l'établissement avant la fin de la première journée de classe ...
je vous rejoins je partage votre avis je plains la jeunesse avec des profs de cet acabit ensuite l'on s'étonne naïvement des chiffres sur l'illettrisme , lorsque l'on découvre les crétins d'instructeurs , à l'image de ceux qui squattent l'hôtel de la Région pour bénéficier des primes coloniales ...

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/04/2010 10:54 (depuis mobile)
"Incontournable"? Une bonne voix de contournement, c'est possible? A moins qu'il faille comprendre autre chose?

8.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 14/04/2010 11:30
L'enjeu est important, tout l'Electorat Féministe tant convoité lors des échéances...
Comme d'Hab dans les Pouponnières entretenues par la France....

9.Posté par alex le 14/04/2010 11:59
Il y a peu, certaines personnalités (suivez mon regard) de l'Alliance se croyaient indispensables à la conduite de la Région.Les élections leur a démontré l'inverse, le temps passe et les électeurs n'oublient plus les erreurs de leurs élus.Que représente cette dame, si ce n'est qu'elle même et ses propres intérêts? la question que tout le monde devrait se poser :nous porterons nous mieux sans cette présidente? et qu'a t-elle réalisé au Conseil général?A t-elle été à la hauteur de sa tache?(voir le dossier Arast).

10.Posté par sam le 14/04/2010 12:48
elle ne doit plus figurer à la présidence du Cg, car d'une part elle n'a ps respecter ses paroles et d'autre part elle affirme que l'aide sociale à l'enfance n'est pas la compétence du Cg de qi alors? de la région? des entreprise? ou au famille qu'elle se débrouille seule seule! les assistantes sociales interviennent dans quoi : dans la gestion du stock, ou dans l'aide sociale à l'enfance?

11.Posté par ti colon le 14/04/2010 13:59
Vous avez dit "incontournable" ???

Incontournable, définition:
Se dit d'un obstacle, d'une difficulté que l'on ne peut contourner, dont il est impossible de ne pas tenir compte.

Alors oui Nassima est un obstacle, oui elle représente une difficulté, oui il est impossible de ne pas tenir compte des ses méfaits, particulièrement en sa qualité de Présidente...

Oui, je le redis, Nassima est un obstacle pour la Réunion car elle a représenté et représente toujours, tout ce qui a empêché ou qui empêchera la Réunion d'avancer en toute liberté, en toute égalité et il faut le rappeler en toute fraternité, car elle est impardonnable à ce sujet ; n'oublions pas nos aïeux, nos pères et mères de famille abandonnés et livrés à eux-mêmes, pour de basses raisons politiciennes, voire pour des raisons d’inconscience ou d’incompétence !!!

Oui elle a été et elle sera toujours cet obstacle qui a gêné et qui gênera le bon fonctionnement de notre démocratie. Dois-je rappeler cette période obscure des combines pour usurper le pouvoir au conseil général, avec il faut le rappeler la participation active des sans foi ni loi, des sans conviction, de ces (...) tel que Michel Dennemont et consorts ???

Oui, elle a été un obstacle à la République. Dois-je rappeler cette période de grand désordre qu'elle a installé à la Réunion ???

Oui, Nassima et ses barbouzes représentent une difficulté pour la vie politique à la Réunion.
Dois-je rappeler la demande, la supplication des Réunionnais dans le cadre des régionales, si proches ?
Avons-nous oublié cet appel au changement de la classe politique et particulièrement de ceux-là même qui ont fait preuve de mépris envers les citoyens ???
Avons-nous oublié cette demande de faire de la politique autrement ???
Pouvons-nous changer dans la continuité, c’est-à-dire avec les mêmes qui ont déjà manqué à leur mission ?
Non, les Réunionnais ne le comprendraient pas !!!

Nassima et ses barbouzes sont autant d’obstacles à contourner…


12.Posté par l le 11/05/2010 05:13
j'adresse ces mots au conseille générale et régionale de
a la REUNION
Il y a des recensements de la population partout en FRANCE y compris les DOM et TOM
POURTANT DANS CERTAINE COMMUNE IL Y A DES PERSONNES QUI N'EXISTENT PAS AUX YEUX DU MAIRE CONSEILLE GENERALE .ET PAS N'IMPORTE QUI BIEN SUR .LES HANDICAPES
ces personnes qui ont besoin d' aides et d' informations
ALORS TROUVER L'ERREUR ET FAITES EN SORTE QUE QUE TOUS CES GENS ONT LES MEMES DROITS . ET FAITES EN SORTE QU'ILS SOIENT AIDER ET RESPECTER
JE VOUS SOUHAITE BON COURAGE CAR IL Y A BEAUCOUP DE TRAVAIL
D'UN AUTRE COTE VOUS ETES PAYER POUR CE TRAVAIL ALORS PRENEZ LE TEMPS DE BIEN LE FAIRE S'IL VOUS PLAIT

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales