Politique

Nassimah Dindar : "Le Conseil général n'a jamais dit qu'il allait supprimer l'ADI"

“Aucun élu ne s'est positionné pour la suppression de l'ADI", a dit la présidente du Conseil général, qui a ainsi mis en discussion le rapport 130, à l'ordre du jour. Nassimah Dindar a ainsi coupé cours “aux rumeurs infondées et au débat politicien” autour du devenir de l'ADI. Reste plusieurs questions essentielles : quel visage aura l'ADI à partir du 1er janvier 2011 ? Quel va être son rôle ? Comment va-t-elle fonctionner et avec quels moyens ?


Nassimah Dindar : "Le Conseil général n'a jamais dit qu'il allait supprimer l'ADI"
Ibrahim Dindar a commencé son intervention par de l'ironie et des critiques ciblées : “Le faux débat sur la situation personnelle de l'ADI est un flop. C'était un débat politicien. Les agents de l'ADI sont des fonctionnaires territoriaux. Donc ce désordre sur l'ARASTisation de l'ADI, est venu du même personnel de l'Agence départementale de l'insertion. Il y a de quoi être inquiet si des agents ne connaissent pas leur statut. Nous avons à faire un personnel qui fait de la politique politicienne. Il est vrai que si l'on regarde ce qui s'est passé à l'ARAST, na un moun l'a gagne un p'tit place bordage à la Région, après plusieurs mois de grève”.

Le conseiller général s'est ensuite emporté contre “certains syndiqués qui passent leur temps en réunion, à réclamer des promotions sociales, mais qui ne se soucient jamais des bénéficiaires, des usagers et des gramounes. J'en ai assez de ces personnes”. Cyrille Hamilcaro a pris la parole pour dire “qu'il ne s'agit pas ici de pointer les responsabilités ou de stigmatiser les agents de l'ADI. Nous avons aussi nos responabilités. Aujourd'hui, nous devons répondre aux problématiques que soulève le rapport de la Chambre régionale des comptes".

"Avec la mise en place du RSA, nous devons demander quelles sont les orientations que nous allons prendre pour le meilleur fonctionnement de la structure. C'est pour cela que l'on une séance spéciale pour travailler sur le devenir de l'ADI”, a précisé Cyrille Hamilcaro.

“Cela fait déjà un an et demi que nous travaillons sur la mise en œuvre du RSA”

“Cela fait déjà un an et demi que nous travaillons sur la mise en œuvre du RSA”, a répondu Jean-Jacques Vlody, vice-président du Conseil général et président délégué de l'ADI. "Les syndicats de l'ADI ont voulu s'associer aux élus de la République pour la mise en œuvre du RSA à La Réunion. En ce qui concerne le rapport de la Chambre régionale des comptes, nous avons commencé à apporter des réponses".

“Nous devons déterminer quels vont être les exigences en matière d'insertion ? Quels vont être les objectifs de chaque partenaire social ? C'est ce qui préoccupe notre collectivité. Nous nous donnons encore un délai de réflexion. Et bien avant le fin décembre, nous aurons défini la mise en œuvre du RSA”, a conclu Jean-Jacques Vlody.

“Une conseillère régionale (...) a enregistré notre conversation"

“Le Conseil général n'a jamais dit qu'il allait supprimer l'ADI. Nous attendions aussi le rapport Victoria”. Pour montrer sa volonté de procéder dans la clarté et la transparence, Nassimah Dindar a donné la parole au directeur de l'ADI. Marc Paoli a dressé un bilan positif de l'action de l'ADI et de la situation financière de la structure. 

Avant de mettre ce rapport 130 au vote, Nassimah Dindar a livré une information étonnante à l'assemblée plénière : “Une conseillère régionale venue nous demander nos décisions sur le devenir de l'ADI, a enregistré notre conversation. Elle a dit qu'elle ferait connaître notre position à la population réunionnaise”

Le rapport 130 a été adopté sans problème.
Mercredi 23 Juin 2010 - 12:00
Jismy Ramoudou
Lu 2780 fois




1.Posté par GUTANU le 23/06/2010 17:29
“Une conseillère régionale (...) a enregistré notre conversation"

Qui est ce son nom ? c'est une honte !!!!!!!!!!!!

C le camarade de celui ki defend band domoun st louis ? au lieu de 5% de baisse si zot salaire zot va etre licencié ...ca c fort........................

2.Posté par cafir le 23/06/2010 18:26
Pour combattre la crise qui perdure il ne faut pas alourdir les impôts locaux . IL convient d'augmenter les crédits pour les travaux afin d'aider les entreprises du batiments et des travaux publics afin de lutter contre le chômage. Cest ce que fait le conseil Régional du "974 "mais tous les élus ne l'ont pas compris merçi monsieur Didier Robert
cafir

3.Posté par pseudo jetable le 23/06/2010 18:50
« Il est vrai que si l'on regarde ce qui s'est passé à l'ARAST, na un moun l'a gagne un p'tit place bordage à la Région, après plusieurs mois de grève dixit mr dindar ADN ». ou lé jalou out droite « sociale » test ADN l’été absent.
Mais il se prend pour qui ce monsieur ? Il a déjà oublié que pour avoir son bordage au cg il a utilisé son copain DG à l’arast et les combines de zilbert?
« Donc ce désordre sur l'ARASTisation de l'ADI, est venu du même personnel de l'Agence départementale de l'insertion. Il y a de quoi être inquiet si des agents ne connaissent pas leur statut ».Et oui mon cher monsieur il faut tout de même s’inquiété sur les personnes que votre ex ou vous-même ont placé dans cette structure mais aussi au CG sur les arrondissements. Il vous reste toujours les 1000 postes pour les ex arast pour assoir votre légitimité en achetant les consciences.

4.Posté par Toto le 23/06/2010 20:35
qui ça l'a dit:
le VVF lé à vendre
qui ça l'a dit après
il n'a jamais été questoin de vendre le VVF
qui ça l'a dit le 1er décembre 2008 dans l'hémicylce du Conseil Général devant un tacon do moun:
la loi sur le RSA lé voté n'a rien pou l'adi làdans, l'adi y ça fermer un peu va aller pole emploi un peu va aller la caf...
Et ça lé enregistré par le conseil général soi même., di non?
QUI ça l'a dit encore:
"Nous attendions aussi le rapport Victoria" pour nous positionner sur l'adi et le RSA, tout le band DOM l'a positionne à zot, tout ? non le département de la Réunion a brillé par son silence.
qui ça l'a dit encore, band z'agents l'a dit lé couillon y connais même pas zot statut?
Moins mi dit le band décideur qui président i connais même pas zot dossiers tout z'agents l'adi lé pas titilaire.
comment y appel un moun y menti tout le temps et peut être y connais pas li menti.
Dire que c'est ça y dirige le département.
Tant qu'à l'autre l'a di lu veut pas être le fossoyeur de l'adi et i vient dit haut et fort la jamais étét question ferme l'adi et i tape su le personnel... Est -ce que lu connais encore ou ça lu habite?
Un n'affaire lé sur, na oir si aprés mars 2011 un peu sera pas content trouve in ti place bordage. Et lé pas en embauchant à tour de bras do moun dans fond la riviere à l' ADI (aller vérifier) que zot va sauve zot...
M.VLODY n'a un discour constructif certains y devraient copier.

5.Posté par Une mytho a la tête du Conseil General le 24/06/2010 20:17
Alors comme çà, le Conseil Régional s'intéresse à l'ADI?????
Mais je croyais que l'ADI dépendait du Conseil Général...

UNE QUESTION: Quel interet pour la Région de savoir quel sera le sort de l'ADI?????

Mais bon, pour la petite histoire, il n' y a JAMAIS eu de demande de rencontre qui émane de la Région, quel intérêt pour nous de nous occuper de ce qui n'est pas de notre compétence?????!!!!!!!!

Aussi, la vice-présidente en question, c'est la Dindar qui l'a appelé et a voulu la rencontrer en tant qu'agent de l'ADI, et non en tant qu'élue!!!!!!
Mais comme tout le monde sait ce que vaut la parole de la Nassimah, elle a préféré prendre ses précautions, et à du enregistrer la conversation pour en faire profiter à ses collegues, car, pour quelle raison, aujourd'hui, la présidente du CG la recevrait elle toute seule, alors qu'il y a des organisations syndicales pour çà...?????

Enfin bref, toujours est-il que la présidente et son DGS auraient essayé de faire pression sur la pauvre femme, et qu'elle a eu raison de ne pas se laisser faire!!!!!!!

Donc, quand on entend dire publiquement, de la bouche de la Nassimah qu'une vice-présidente de la Région se comporte de la sorte, elle ferait mieux de se regarder avant de donner des leçons!!!!!!!!

En tout cas, c'est bien malheureux pour nous d'avoir une mythomane à la tête d'un telle collectivité!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales