Société

Nasion Rénioné vend son usine à gaz à la Civis


A 1km à vol d'oiseau, la montagne de déchets verts de Pierrefonds rivaliserait presque avec la pyramide d'ordures de la Rivière Saint-Etienne.

Peu visible depuis la RN1 du fait de sa couleur qui vire du vert au marron, l'entreposage de déchets verts n'a pourtant pas échappé à la vigilance de l'indépendantiste Aniel Boyer, de Nasion Rénioné.

Le multiple candidat aux élections, que l'on connaissait moins sous sa casquette de défenseur de l'environnement, a donné rendez-vous ce jeudi devant cette pile invraisemblable de déchets verts. Le résultat d'un mois de collecte post-Béjisa nous dira la Civis un peu plus tard dans la même journée.

Pour Aniel Boyer, pas de doute, le gâchis est double, tant pour la non valorisation que pour le contribuable. Il vient cueillir la communauté de communes du sud sur son côté peu regardant de la dépense. "L'entreprise Ho Chong Environnement, prestataire en charge de la collecte, n'a pas achevé son travail", indique Aniel Boyer. Résultat de ce supposé marché public bâclé, il revient aux contribuables sudistes de casquer le deuxième enlèvement du tas de déchets.

Renseignements pris auprès d'un conducteur d'engin pelle-pince, le début de cette collecte hors-norme a débuté il y a quatre semaines. Comme par hasard, le transfert des déchets vers le site de réception habituel s'active "depuis que l'aménagement de la zac a commencé", préfère moquer Aniel Boyer. Les camions auto-chargeur utilisés en collecte de porte à porte ne suffisent plus. Ce sont des cachalots qui sont réquisitionnés pour l'opération "déplacement". "Une manière de réduire le nombre de trajets", répond de nouveau la Civis.

Aniel Boyer, qui en écologiste convaincu, imagine sans mal la quantité de méthane embouteillé qu'aurait pu produire une telle décomposition de branches et de feuilles, accuse l'intercommunalité de "faire payer deux fois le contribuable" sudiste. "Chaque feuille, chaque pied de bois, i faut que nou valorise a lu", entonne Aniel Boyer qui ne se fait pas prier pour rappeler en passant le prix d'une bouteille de gaz : 19,78 euros. "Ça i veut dire a ou que le réunionnais c'est toujours qu'un consommateur !".

La Civis, via son directeur adjoint du Pôle Environnement, confirme que le site a été ouvert exceptionnellement à la suite du passage de Bejisa. La "saturation" de la plateforme de la Rivière Saint-Etienne a nécessité le dépôt d'un dossier d'autorisation d'installation ICPE auprès de la préfecture le 8 janvier. L'amoncellement encore présent aujourd'hui est le résultat d'une collecte organisée entre le 20 janvier et le 20 février. Nicolas Guerin rassure Aniel Boyer en infirmant le risque de pollution du sous-sol. Il s'agit "essentiellement de déchets végétaux, comme un particulier pourrait laisser décomposer des déchets verts chez lui".

Concernant les autres déchets présents comme "le plastique, il ne va pas se décomposer en si peu de temps", se veut-il rassurant. Le directeur adjoint rappelle que tout camion présentant un contenu trop mélangé, fini par vider son chargement du côté des déchets "non affectables".

Michel Fontaine : "On a fait du mieux possible"

Le juteux marché du traitement des déchets a vu la société HCE perdre la main en septembre 2013 au profit de la STAR, - "qui a fait une meilleure offre" - désormais responsable du traitement de la plateforme de la Rivière Saint-Etienne. HCE et la SEMRRE restent prestataires pour la collecte. Sans parler de doublement de facture, la CIVIS concède que "le cyclone fait partie des impondérables" qui peut alourdir la note de "plusieurs centaines de milliers d'euros". "On a dû agir dans l'urgence", rappelle Nicolas Guerin.

"Qu'est-ce qui aurait été reproché à la Civis si on n'avait pas procédé au ramassage des déchets verts après le cyclone ?", rétorque, faussement naïf, le président de l'interco' à l'adresse d'Aniel Boyer. Toujours sur un même ton corrosif, Michel Fontaine se dit "étonné et surtout satisfait de voir M. Aniel Boyer être un défenseur de l'environnement". "On a fait du mieux possible", estime plus sérieusement Michel Fontaine, visiblement pas prêt d'accepter la leçon écologiste de Nasion Rénioné.

Pour la petite histoire, Le site d'enfouissement d'ordures ménagères de la Rivière Saint-Etienne se tourne petit à petit vers une valorisation énergétique des déchets. Un casier d'enfouissement du site comporte actuellement un système de captage de biogaz issu de la fermentation des déchets. Lequel biogaz sert à alimenter un moteur qui tourne au méthane et alimente le réseau électrique. La création du syndicat mixte regroupant plusieurs intercommunalités sur cette question de la valorisation des déchets doit confirmer la direction prise dans ce domaine.

Nasion Rénioné vend son usine à gaz à la Civis
Vendredi 29 Août 2014 - 07:17
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1853 fois




1.Posté par ecolo bobo pasteque le 29/08/2014 08:30
c'est bien que tout le monde s'approprie ces questions au lieu de s'en remettre toujours aux mêmes.

2.Posté par Gros clown le 29/08/2014 09:04
Cet aniel boyer est un gros clown qui n'a qu'une ambition : faire parler de lui
Ce serait comique si en plus ce n'était pas néfaste
Oubliez ce petit individu

3.Posté par Amiral la Po le 29/08/2014 10:12
Aniel.....moin lé pa dakor ek out zidées politiques mais la zordi mi reconné ke moin lé dakor ek ou en ce qui concerne les dépôts sauvages et autres pollutions de notre belle île...

4.Posté par martine le 29/08/2014 10:28
Aniel Boyer écolo, on aura tout vu !!! Ca n'a pas toujours été les cas me semble t'il surtout en ce qui le concerne avec ses carrières.
Que ne ferait il pas pour faire parler de lui; il a peur qu'on l'oublie... Je verse une larme !

5.Posté par politique mafieuse!! le 29/08/2014 11:03
toute façon il y a toujours quelque chose qui ne tourne pas rond a la CIVIS le seul gros problème ce sont les contribuables qui sont toujours lésés

6.Posté par Zoizo Yab le 29/08/2014 11:40
N'y a-t-il que moi qui ne comprend pas le titre de l'article ?

7.Posté par kafir le 29/08/2014 20:00
Bon courage monsieur avec toutes mes encouragements patriotiques !

kafir

8.Posté par dègue le 29/08/2014 21:09
la CIVIS : une drôle d'institution administrative régie par le copinage et l'incompétence notoire !?
Et ce n'est pas pour tirer gratuitement dans le tas mais bien parce que c'est une réalité !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales