Politique

Nasion Rénioné : Aniel Boyer et ses dalons font leur rentrée politique

Aujourd’hui, Nasion Rénioné, le parti indépendantiste, a fait sa rentrée politique. Aniel Boyer et ses dalons ont invité la presse pour dénoncer pêle-mêle les problèmes rencontrés depuis la rentrée scolaire, le scandale des embauches sur le chantier de la centrale du Port et le cas d’allocataires du RSA dont le dossier serait bloqué par la CAF. Au milieu de ces dossiers "péi", les responsables de Nasion Rénioné ont dénoncé l’intervention en Libye de la France et de l’OTAN, jugeant qu’il s’agit d’un processus de re-colonisation de l’Afrique.


Nasion Rénioné : Aniel Boyer et ses dalons font leur rentrée politique
 
Nasion Rénioné avait choisi de faire une conférence de presse aujourd’hui pour dénoncer, sans stratégie ou objectif particulier. Comme souvent, la parti indépendantiste a mis le doigt sur la problématique de l’analphabétisme à la Réunion et "la faillite d’un système éducatif inadapté en milieu créolophone". Selon eux, le problème résiderait dans l’arrivée chaque année d’un contingent d’enseignants venant de l’extérieur : "on continue contre vents et marées à vouloir à tout prix faire de nos enfants de bons petits français… en mettant de côté leur langue, leur culture leur histoire", explique leur communiqué.

40.000 demandes de RSA bloquées par la CAF ?

Par ailleurs, Aniel Boyer et ses amis dénoncent la situation d’allocataires de la CAF dont les dossiers du RSA seraient bloqués. Ils affirment sans en apporter la preuve, puisqu’ils évoquent des indiscrétions d’employés de la CAF, que 40 000 demandes de RSA serait actuellement bloquées par la caisse d’allocation familiale : "on fait des prestataires du RSA des parias de la société. Ils sont constamment soupçonnés d’être des voleurs, des paresseux qui refuseraient le travail", s’insurge Aniel Boyer, qui dénonce également la situation de "ces familles que la Sécurité sociale pousse vers les mutuelles en supprimant la CMU".

Lybie : Contre l’intervention coloniale de l’OTAN

Outre "le scandale des embauches sur le chantier de la centrale EDF du Port", le parti indépendantiste se scandalise également de l’intervention de la France et de l’OTAN en Libye. Selon eux, elle ne se différencierait en rien "à celles des conquêtes coloniales du 19ème siècle". " On condamne les frappes de l’OTAN car c’est une reconquête de l’Afrique", s’indigne Bernard Grondin, qui semble convaincu de la nécessité de communiquer sur la Libye : "si nous n’en parlons pas, personne ne le fera à la Réunion", conclut-il.
Vendredi 26 Août 2011 - 15:33
Lilian Cornu
Lu 1787 fois




1.Posté par !!!!! le 26/08/2011 15:44
Messieurs, l'école n'est pas obligatoire, c'est l'enseignement qui l'est. Rien ne vous interdit de retirer vos enfants de l'école colonialiste et de leur enseigner ce qui bon vous semble sans oublier quand même le calcul, le français.
J'espère que vous refusez les allocations familiales, les allocations de rentrée scolaire, que vous refusez la sécurité sociale, bref de vous faire soigner par les colonisateurs de médecins, de pharmaciens.

2.Posté par Charly le 26/08/2011 16:00
Un jour sur "Festival" il nous avait expliqué comment récupérer de l'eau de mer à Saint-Pierre, la laisser "sécher" et récupérer son sel enfin d'économiser au moins ça...
Vivement l'indépendance !

3.Posté par has been le 26/08/2011 16:20
a propos de has been , as-t-on des nouvelles du PSR et d'alain Armand? sait-on s'ils sont devenu qq chose?


4.Posté par Raz le bol de riz le 26/08/2011 16:30
Cela fait toujours plaisir d'avoir des nouvelles des extra-terrestres....

Que Mr Aniel se rassure, quand il sera élue "Président du Monde de l'ile de Sa Réunion libérée du joug de la méchante colonisation", il expliquera a son heureux peuple libre des allocs et autres prestations familiale que maintenant, c'est tout le monde au boulot....

5.Posté par Lequel des 2 est le + C... ? le 26/08/2011 17:05
Un mec comme ça il faudrait le marier avec Bernard Law-Waï
Et s'ils font des petits qu'ils m'en gardent un ça vaudra cher

6.Posté par jeremy le 26/08/2011 18:17
il faut reconnaitre qu'il est dépassé dans ses propos MAIS il ya une génération de jeunes moins imbéciles, diplômés, qualifiés et avec de l'expérience qui veulent un vrai changement ,du boulot pour les réunionnais diplômés; pas par copinage ( ex: la shlmr) ou dans d'autres secteurs de notre quotidien.En France ou en Europe ,à la vue de la situation économique ,la réalité d'un certain protectionisme est réel(j'invite les jeunes réunionnais d'aller sur le site du" bloc identitaire" pour comprendre le phénomène de cette préférence nationale qui choque certains quand on parle de préférence régionale ici.de toute façon la nouvelle génération arrive avec ses choix et ses ambitions.

7.Posté par !!!!! le 26/08/2011 18:48
Ah autre chose, Monsieur Anyel savez-vous que vous pouvez renoncer à la nationalité française et devenir apatride ? Ce qui aura pour résultat, aucune retraite, rien ne pourra vous appartenir, si, pardon, votre liberté et ça, ça se monnaye pas.
Un peu de courage, faites la démarche en Préfecture.

8.Posté par ndldlp le 26/08/2011 18:55
5.
+1

9.Posté par Noé BABET le 26/08/2011 20:17
noe974
L'indépendantiste péi ...le faiseur de miracles dans toute sa splendeur ....
Le vrai "bon yab" de chez nous ...le bon "con" ...le diseur de bonnes aventures ...

En avant , marche !!!

Les clowns solos , comme on les déteste car ils ne savent pas ce qu'ils disent et ce qu'ils font ....
Heureusement que le ridicule ne tue pas !
Ainsi soit-il !

10.Posté par Sansblague... le 26/08/2011 20:30
En France, par la voix de SARKO, GUEANT et autres, les français des campagnes clament le droit de faire la démonstration de tous les aspects de leur identité mais localement dés que vous voulez revendiquer les aspects historiques de votre identité, vous êtes de suite taxé d'indépendantiste, tant par les nouveaux arrivants que par une minorité de créoles qui se pensent plus métro que les métros et c'est çà le comble.

Sarko vient de parler de concessions communes en New. Calédonie et ben ici aussi partage des postes....

11.Posté par ndldlp le 26/08/2011 21:06
quel est le projet de développement économique de monsieur Boyer (chiffres à l'appui)?

12.Posté par Sansblague... le 26/08/2011 21:27
C'est vrai, depuis des mois, SARKO, GUEANT WAUQUIEZ, COPE, HORTEFEUX, pour grapiller des voix à Marine qui leur fait peur, n'ont de cesse de nous gaver de déclarations à propos du terroir français que les nouveaux arrivants doivent respecter et s'y identifier.

Toutefois, dans le même temps, O paradoxe, ici à la Reunion on doit cacher, taire notre terroir ce qui prouve bien qu'il y a les papes et les sous- papes. Je rappelle que l'armée de libération de la France, celle des premières heures, étaient majoritairement composée de soldats de l'empire colonial ( plutôt noir que blanc), c'est à dire que des hommes qui n'étaient considérés comme des français sont venus mourir pour délivrer une terre qui n'était pas la leur, quand dans le même temps de vrais français de souche collaboraient avec l'occupant .

Il n'est nul question d'indépendance mais de partage. Le zoreil il est certes français mais le créole ne l'est pas moins dés lors pourquoi il aurait moins ? Le zoreil il a sa place à la Reunion mais la mansiétude des restes des restes on n'en veut pas.....

13.Posté par Sansblague... le 26/08/2011 21:41
C'est vrai tous les responsables politiques de l'UMP ne cessent depuis des mois de mettre en avant le terroir français, les racines, l'identité, que doivent respecter les nouveaux arrivants.

Toutefois, à la Reunion, O paradoxe, le créole il doit taire son terroir, le cacher pour ne pas heurter ceux qui arrivent. Vous devriez plutôt dire merci et baiser la main de l'homme africain qui selon l'autre zouave n'est pas assez entré dans l'histoire alors même que l'armée de libération de la France, cette armée des premières heures, était majoritairement composée d'hommes des colonies françaises qui n'avaient pas la nationalité de leur colonisateur. Ces hommes noirs définis comme pas suffisamment entrés dans l'histoire, sont souvent entrés les premiers en Normandie, en Provence, quand dans le même temps nombre de français de souche collaboraient avec les allemands.

Vous êtes ici chez vous mais évitez surtout de nous considérer comme des étrangers: nous ne sommes pas de la banlieue. Nous voulons seulement un juste partage des responsabilités. Même Sarko a été obligé de reconnaître lors des Etats généraux qu'il fallait changer les mentalités, les mauvaises habitudes et partager....

14.Posté par raména le 27/08/2011 04:16
il est tombé de son lit ce mec!!! ou bien il a mal digéré ses croissants! Il faut plus de locaux dans les administrations ça évitera à l'état de gaspiller des sous. certains métros viennent en outre mer juste pour les primes!c'est scandaleux!

15.Posté par PSR is not has been... le 27/08/2011 18:23
Au post N°3 " a propos de has been , as-t-on des nouvelles du PSR et d'alain Armand? sait-on s'ils sont devenu qq chose? "

Nous vous répondons bien volontiers parce que vous avez l'air de vous interesser à nous. Cela vous pose un pb.

En ce qui concerne PSR, le parti est fier d'avoir écrit son projet " Donn' créols responsabilités - métissons les sphères de décisions" , en 2001, dix ans déjà , et voir comment cette problématique est accaparée, et prend de l'importance...Je vous invite à relire nos écrits à ce sujet...

Mais à l'époque , il n'y avait aucune connotation sectaire ou racisme...nous parlions notamment du principe européén de subsidiarité, et que l'équilibre de notre société passait par la présence des Réunionnais aux postes de responsabilités = gage de paix , de sécurité de notre petit territoire ..

Par ailleurs, ce qui s'est passé au CA de la SHLMR est d'une grande importance et doit nous interpeller davantage....

Vous nous entendez moins , c'est vrai car nous offrons moins le flanc à la critique stérile à des "experts, ou spécialistes qui restent et resteront toujours dans l'anonymat et qui recherchent sans cesse à refaire le monde tel vous...

Nous privilégions des débats d'idées, sans faux fuyants , avec des amis, des gens ouverts, tolérants et qui souhaitent par dessus tout réellement l'évolution de notre île...

Pour le reste nous réussisons pas mal nos vies...à condition de ne pas regarder par le petit bout de la lorgnette et dans le caniveau ...

Au plaisir de vous voir sortir de l'anonymat , de grandir has been, mais nous savons que c'est plus confortable oour vous d'y rester...

Bien à vous






16.Posté par jumeau_974 le 28/08/2011 17:08
Post n°1 et n°7 => Pour votre gouverne, Aniel BOYER est entrepreneur (transporteur/concasseur). Donc, il cotise lui-même pour sa retraite au régime des indépendants, de même pour sa santé (il doit avoir une mutuelle). Donc, pas d'ARS, pas d'allocations familiales, pas de RSA. Ne vous inquiétez pas pour lui, il est certainement à l'abri, et ce n'est pas un type qui fait la manche. Je suis sûr qu'il peut vous acheter deux ou trois fois pour vous jeter ensuite ^^. Quoi ! Cela vous étonne ! Un Créole qui n'est pas synonyme de gratteur de cul ?!! La prochaine fois, gardez vos clichés pour vous.

De même, apprenez que la France ne tolère pas l'apatridie. Donc, Aniel BOYER ne peut pas "abandonner" sa nationalité.

Quant à l'école, aux dernières nouvelles, elle est payé par les impôts du contribuables, dont la TVA (1er impôt) qui paie le salaire des profs et agents techniques, et l'octroi de mer (régional et communal) qui finance les infrastructures scolaires. Donc, financés par les Réunionnais également. Aniel BOYER est donc contribuable, je ne verrais pas au nom de quoi il devrait retirer ses enfants, s'il en a, de l'école financée en partie par ses impôts (dont celles issues de son entreprise, la CET).

Arrêtez de faire croire que la Réunion est un pays de cocagne, où la France paye tout et le Réunionnais reçoit tout, la bouche ouverte, et sans contre-partie, et qu'il doit donc fermer sa "gueule", car sinon la France va couper les vivres. Cette mentalité ne relève absolument pas d'une citoyenneté entièrement assumée. D'où certainement du syndrome local bien connu, celui de la goyave de France, où il faut être plus royaliste que le Roi pour montrer sans cesse que l'on est de bons Français, de bons Gaulois. Et certains ne se gêne pas pour en profiter : dernier exemple en date, celui du DG de la SHLMR.

Mais bon, continuez comme cela, vous avez sûrement intérêt que la situation actuelle perdure. Mais bon nombre des Réunionnais ne la tolère plus.

17.Posté par Bayoune le 29/08/2011 15:38
Mi yantan i parle zorèy, kisa ilé sa?? Ma donn in lesplkasiyon din granmoune la donn amwin é mi arvann minm pri mwin la péyé. Wala, en France, il y a des français, napwin Maîtropolitin laba, zot i krware a pa mwin napwin zorèy non plu, na dé rasis sé tou. Kèl diféranss nana ante sé trwa diférans, dapré mon viyé tonton, pé a son ame, pou ke li rale pa mon dwa de piyé aswar. Wala, in français li di amwin zot i vive an france konm réniyoné nou vive la Réniyon. Kan zot i débarke la Réniyon, dan la koloni, zot i dviyin dé Maîtropolitin, zot i wa, na déza Maître dodan - pou mètt anou sandoute. Selon leur konportman è la popilasiyon lokale, sé mutan deviennent dé zorèys, stadire rasis, méprizan, arogan, se krwa sipérièr o loko, èrèzman tonton i di amwin tou lé pa parèy. Par konte lo réniyoné, isi li krwa ali français siouplé, wala pa li sote la mer, kan li arive dan son péi la France, domoune laba i komanss trète ali, de sale biko, minm si li finn binyé, makake, sale nèg - il ne sait plus, il avait déjà perdu son identité, maintenant en France, il vient de perdre sa qualité de français, l'attribut qu'on lui a collé dosi son krte didantité. Bonpé respé pou granmoun...

18.Posté par J.Claude Barret le 29/08/2011 21:25
Pour éviter tout confusion, je vais passé le texte que nous avons remis à la presse concernant notre position sur la Libye :
La guerre impérialiste en Libye
On va quand même pas terminer, sans dire deux petits mots sur l’agression « humanitaire » impérialiste en Libye.

Les pseudos insurgés ou rebelles ne seraient que l’arbre qui cacheraient la forêt, c'est-à-dire cette guerre d’agression contre un pays souverain, la Libye.
Ils veulent nous faire avaler la similitude de la révolte des peuples en Tunisie et en Egypte, avec celle déclenchée en Libye. La différence est énorme, dans les deux premiers pays, les masses affrontaient mains nues ou avec des bâtons pour se défendre de la police de Ben Ali, ou de Moubarak.
En Libye, les « révoltés » insurgés ou rebelles comme vous voulez, disposaient d’armes lourdes, de chars. L’Otan aurait même bombardé un avion, qui ne pouvait être autre que celui des troupes régulières de Kadhafi, en fait cet avion était celui des insurgés.
Depuis octobre 2010 se préparait cette guerre, des contacts étaient noués avec la France, ce qui expliquerait la précipitation de Sarkozy à vouloir partir seul dans cette guerre de conquête du pétrole. Il ne faut pas oublier que la France traverse une crise dans son économie, un pétrole moins cher arrangerait l’Etat impérialisme français.

Après la barbarie et les crimes commis par la France en complicité avec l’ONUCI en Cote d’Ivoire pour installer Allasane Wattara, l’ancien directeur du FMI pour l’Afrique, et ami de Sarkozy, nous dénonçons et condamnons sans réserve l’agression de l’OTAN et de la France contre la Libye, pays souverain, tout en apportant notre soutien au peuple Libyen en lutte contre l’agression étrangère.

Ces guerres d’aujourd’hui ne se différencient en rien à celles d’hier des conquêtes du 19ème siècle. Baptisées « humanitaire » pour tromper et abuser les peuples, il s’agit bien de guerre de rapine et de pillage pour piller les richesses des pays, surtout le contrôle des puits de pétrole en Libye, comme cela se fait toujours en Irak, ou en Afghanistan.
En Libye, le crime de Kadhafi, est sans doute d’avoir voulu ouvrir son marché du pétrole aux Chinois et de diversifier les l’approvisionnements de son pays.

Et surtout d’avoir voulu pour l’Afrique des moyens de communication modernes, indépendants de l’occident en déposant sur la table de l’U.A 400 millions de dollars pour le lancement d’un satellite de communication. Cette volonté d’indépendance, Kadhafi paye le prix aujourd’hui, comme hier Thomas Sankara en 1987.

Comme pour l’Irak, où il a été inventé les ADM, non prouvé jusqu’à ce jour. Pour la Libye ce sera le massacre non prouvé, de plus de 50 000 personnes en un mois qui aurait déclenché l’intervention de l’OTAN-Français – Selon des spécialistes, et étant donné la topographie désertique de la Libye, c'est-à-dire, il n’y a pas de concentration de population en Libye comme en Europe. Il serait quasiment impossible de tuer autant de personne dans un mois Jusqu’à preuve du contraire, les insurgés, l’OTAN et la France, n’ont pas encore découvert des fours crématoires en Libye comme il y a eu en Allemagne nazis.

Conférence de presse Woaky 26 08 2011


Pour le M.A.R. ( Mouvman Antikoloniyalis Réniyoné) pour Nasion Rénioné
J. Claude BARRET Aniel Boyer

je rajoute un lien qui peut vous amener à mieux comprendre les raison réelle de cette guerre en Libye
http://www.lislamiste.com/

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales