Courrier des lecteurs

Najat "m’a tuer" !


Najat "m’a tuer" !

Hollande citant Najat Vallaud Belkacem avoue dans ce péplum qu’est la parution des entretiens intimes avec  notre futur-ex Président rapportés par deux journalistes du Monde, que celle-ci " manipule bien la langue de bois ". lors d’ un entretien accordé à RTL, nous en avons eu confirmation. Il a fallu que la FCPE monte au créneau pour dénoncer l’absentéisme non remplacé des profs pour que Najat réagisse. L’avenir nous dira si les dispositions nouvelles seront efficaces. Mais là ou Najat " m’a tuer ", c’est lorsqu’elle a développé son analyse au sujet des violences dont sont victimes les personnels de l’Education Nationale, du personnel de Direction aux profs. La Seine Saint-Denis et le val d’Oise sont en proie depuis quelques jours à des violences assassines à l’égard des fonctionnaires en charge de l’Instruction et de l’Education de ce qui nous est le plus cher : nos enfants.

Lorsque  des cocktails Molotov frappent une grille de lycée, lorsque des mortiers raisonnent à proximité, lorsque des profs ou proviseurs finissent à l’hôpital pour avoir été agressés par leur propres élèves, il faut s’interroger. Najat : " dès lors que l’établissement scolaire a été agressé par des éléments extérieurs, cela ne concerne pas l’Ecole " ! Plus langue de bois tu meurs ! Notre société a à faire face à un rejet général , par une gangrène grandissante, des Institutions, donc de la République. Les pompiers, les personnels hospitaliers notamment aux urgences, Les ambulanciers, les personnels de l’Education nationale, les Policiers, tous des gens admirables et j’en oublie, qui interviennent dans leur profession la boule au ventre pour sauver ou aider autrui  ne sont pas compris et se sentent abandonnés par l’Etat. Encore hier, les policiers ont manifesté anonymement massivement place de l’Etoile pour dénoncer leur manque de moyens et les carences de la Justice qui a souvent recours juste au rappel à la loi envers des individus récidivistes dangereux et qui devraient se trouver " à l’ombre ".

Najat m’a tuer !


Alain NIVET
Bellepierre

Mercredi 19 Octobre 2016 - 09:56
Lu 890 fois




1.Posté par Citoyen LAMDA Réunionnais ! le 19/10/2016 10:22
Je CROIS que si " Najat "n'a pas encore totalement tué " Hollande , l'auteur de cet article serait VRAISEMBLABLEMENT décidé de lui" prêter main forte, efficace " !!! En tout cas , il l'a " FAIT DANS SA TËTE " !! -

Monsieur Nivet ne l'appelle -il pas déjà " NOTRE FUTUR EX -PRÉSIDENT t" : il écrit au présent ,:SIX MOIS AVANT LES PRÉSIDENTIELLES : ce n'est plus le simple vœu d'un Opposant mais , la PRÉDICTION d'un grand Visionnaire !!! Décidément notre Île en regorge !!!!

2.Posté par Pif le yinch le 19/10/2016 15:17
Il y a du travail à faire, des choses à changer aussi bien dans l'éduc nat que dans la police ou même ailleurs.
Et il y a des réalités financières.
La situation n'est pas ordinaire dans ce quinquennat, puisqu'on a à faire face à des menaces terroristes sérieuses, qui ont nécessité des moyens financiers qu'on n'avait pas prévus.

On a des gens, en politique, qui réclament plus de moyens le lundi, et qui s'insurgent des déficits publics le vendredi.
Bizarrement, à la fin de ce quinquennat, ils ont plein d'idées géniales. Mais quand ils étaient au pouvoir sous Chirac et Sarkozy, ils ont fait quoi, ils ont proposé quoi, ça a donné quoi ???

Des émeutes, il y en a eu sous la droite, il y en a eu sous la gauche, et il y en aura à chaque gouvernement futur, tant qu'on ne résoudra pas le problème dans le fond.
Des ados rebelles, portés sur la violence, il y en a toujours eu à chaque génération.
Sauf qu'avant, on ne leur faisait pas de publicité dans les médias.
Aujourd'hui, on se délecte des faits divers : ça fait gagner de la thune sans trop d'efforts aux médias (qui n'ont qu'à faire des copié-collés des faits-divers locaux), ça fait frissonner les mickeys qui se plaignent de la violence ambiante alors qu'ils sont obsédés par ça (et quand on lit leurs coms on voit bien qu'eux aussi sont fondamentalement violents), ça fait mousser les politicos qui n'ont jamais été au pouvoir et qui croient désespérément qu'ils feront mieux que tous les autres, ...

On a fait la une avec des histoires de cocktails molotov et de violences sur des profs, et on s'aperçoit que depuis, ces types de faits se reproduisent. Ca reste limité, sur une population de 66 millions (sans compter les étrangers), mais comme d'hab on en fait tout un cirque public, au lieu de régler les choses discrètement en interne.

Si tu chopes ton gosse à fumer un joint, tu vas lui faire son procès devant ses petits frères qui ne savent même pas ce que c'est ?
Ou bien tu règles l'affaire discrètement avec lui, en lui disant que surtout il ne faut pas que ses petits frères sachent ?
Le bon sens voudrait que ça soit la 2ème solution qui l'emporte ...

3.Posté par alain NIVET le 19/10/2016 17:34
A Pif,

je vous dois le respect,Pif, mais devant cette violence exponentielle et assassine, vous mettez la pédale douce ! Vous avez lu en diagonale ma prose : il s'agit d'un rejet violent des institutions qui sont la colonne vertébrale de la République. Vous banalisez les actes tueurs (les boules de pétanques avec lames de rasoir, les cocktails Molotov). Vous suggérez de tout régler avec le sermon. Je suis sûr que vous êtes un homme sérieux et conscient, mais de grâce, ouvrez lez yeux ! Avec un discours comme le vôtre, nos enfants sont en danger.. La société a évolué dans le mauvais sens. La violence est banalisée. et certains comme vous, au regard de votre prose, semblent l'excuser.

Cordialement.
Alain NIVET

4.Posté par Pif le yinch le 20/10/2016 15:56
3.Posté par alain NIVET

Salut Alain

D'entrée, je précise : mon com ne t'était pas adressé en particulier, c'était une réflexion sur le sujet, avec une option sérieuse sur la responsabilité des médias.
Par exemple, quand je disais "Si tu chopes ton gosse ..." à la fin de mon com, j'utilisais le "tu" pas pour m'adresser à toi en particulier, mais au lecteur en général (comme le font les Réunionnais).
Si je m'étais adressé à toi en particulier, je t'aurais salué en début de com, ou j'aurais dit "Oui, Alain, ...." ou "Effectivement, Alain, ...".

Je reviens maintenant sur ton com qui m'est destiné.
Tu me reproches de banaliser ces incivilités. Oui et non.
Non, car justement je reproche aux médias de le faire au niveau national.
Oui, car ça fait longtemps qu'on a remarqué que les jeunes sont particulièrement rebelles (pas tous, mais une bonne partie, à différents degrés).

Je développe :

NON.
A Marseille, des mecs ont commencé à chouraver des cables de cuivre sur les chantiers SNCF. C'était très marginal. Mais on en a parlé dans la presse nationale, et le phénomène s'est amplifié.
Pareil pour les bagnoles brûlées à chaque nouvel an (ça a commencé à Strasbourg).
Le "happy slapping" et le "car jacking", comme leur nom l'indique, sont apparus au Royaume-Uni. On en a parlé dans les médias en France, et depuis c'est entré dans les moeurs de certains (notamment le "happy slapping" chez certains jeunes de nature violente et dominatrice), dans notre pays.

Là on vient d'avoir des gros titres sur des affaires de jet de cocktails molotov, de violences sur profs, et on constate très vite que ces pratiques se reproduisent ici et là. On n'en est qu'au début.
Alors je dis "Il faut arrêter de faire de la publicité aux actes d'incivilité, même au nom du droit à l'information, parce que ça constitue des mauvais exemples".
C'est donc moi qui reproche aux médias de banaliser.

OUI, dans un sens, mais le terme "relativiser" convient mieux que "banaliser".
Car souviens-toi de ta propre adolescence, et de ton entourage. Tu as du remarquer qu'à un certain âge (en gros à partir de 13-14 ans), on a une tendance à se rebeller, à jouer à l'homme.
Bien sûr, dans le lot, il y a une minorité de vrais rebelles, et une majorité d'autres qui les imitent ou simplement les suivent parce qu'ils les prennent pour des héros, des chefs naturels (nature de meneur, et nature de suiveur, les 2 font la paire).

Quand je suis entré au collège, au début des années 80, c'était déjà comme ça. Je voyais les "grands", dans la cour de récré, avec des crêtes colorées, des boucles d'oreilles et des anneaux dans le pif. C'étaient des punks. J'en voyais avec les cheveux longs et des tee-shirts avec des têtes de mort (les "hardos").
Des mecs fumaient la clope à 12 ans !
C'était le début des années 80.
Et souviens-toi de mai 68, des pavés lancés sur les CRS : c'étaient des jeunes rebelles, et il y en avait déjà beaucoup.
Donc moi je ne fais que rappeler tout ça, parce que des comiques professionnels essaient de faire croire aux Réunionnais que ces situations n'existent qu'uniquement lorsque c'est le PS au gouvernement.
Tu remarqueras d'ailleurs que ces faits divers ne sont pas l'occasion pour les comiques de montrer de la compassion envers les victimes, mais surtout l'occasion de vomir sur la gauche.
Donc je ne cherche pas à banaliser, mais à relativiser.

Ca n'empêche qu'on est à peu près tous d'accord sur un point : les gouvernements successifs, depuis bien longtemps, n'ont pas trouvé de solutions face à tout ça.
Soit ils ne s'en sont pas occupés du tout, soit ils s'en sont occupés inefficacement, tant sur le plan de la prévention que sur le plan de la répression.
Personnellement, je pense que la répression ne règle rien contrairement à la prévention, mais faute d'avoir fait de la prévention efficace, il ne reste plus que la répression, dans l'urgence. C'est malheureux.
Mais au moins, si on ne faisait pas de publicité à ce type d'actes, je pense qu'on en aurait moins.

Que ferais-tu, personnellement, si tu chopais ton fils ou ta fille en train de fumer un joint ? Tu en ferais un scandale devant tes autres enfants, ou bien tu règlerais l'affaire en toute discrétion pour préserver au maximum tes autres enfants ?

5.Posté par Zozossi le 20/10/2016 16:17
La petite Benkassine n'a aucune importance ni volonté propre.
Elle n'est qu'un pion mis en place pour imposer une politique décidée au niveau mondial, puisque tous les pays occidentaux suivent le même chemin vers l'abime.

Elle est juste plus commode que d'autres car intouchable, puisque toute critique contre elle est accusée de… quoi? de wâââcizme bien sûr! Vous avez gagné.

Les fonctionnaires, profs, pompiers, ambulanciers ou policiers, ne réagiront qu'en en prenant plein la gueule: il n'y a que cela pour rendre intelligents des gens formatés par le lavage de cerveau polit' cor et les faire réagir sainement et efficacement.

Rien à attendre des syndicats (de profs, parents, policiers ou autres) qui sont complices du pouvoir car tenus par l'argent.

Face à la barbarisation accélérée de la société, on voit poindre chez les policiers ce qui va arriver partout et qui est la seule issue: la révolte spontanée des individus menacés qui se regroupent contre un pouvoir de trahison.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales