Société

NRL : TAK demande l'organisation d'un référendum

André Thien-Ah-Koon demande dans un communiqué l'organisation d'un référendum afin de savoir si les Réunionnais approuvent ou pas le projet de la Nouvelle Route du Littoral.
Selon lui, cette consultation est possible dans le cadre de l'article 72-1, alinéa 2 de la Constitution, à condition qu'elle soit réclamée par un dixième des électeurs réunionnais.
Ci-dessous l'intégralité du communiqué du maire du Tampon.


Le dossier Nouvelle Route du Littoral est loin d’être clos dans le paysage politique, économique, financier et environnemental local.

L’actualité récente montre que le dossier est loin d’être clos, notamment pour ce qui concerne l’approvisionnement du chantier en blocs de roches. Par ailleurs, le rapporteur public ayant demandé la suspension de l’arrêté préfectoral modifiant le schéma départemental des carrières, le Conseil d’Etat pourrait porter un coup sévère à ce projet qui semble avoir été mal ficelé.

En l’état actuel, deux camps s’opposent : ceux qui sont pour ce projet, et ceux qui s’y opposent.

Certes, une première phase de travaux a débuté et les responsables régionaux affirment qu’on ne peut plus reculer. Mais plus que jamais, les choix imposés par la région restent d’actualité et posent d’innombrables problèmes que l’on peut regrouper en trois rubriques :
        - les conséquences financières : ce projet gigantesque qui s’étale sur plusieurs années pèsera très lourd sur les prochaines générations. Son financement et les inévitables dépassements de l’enveloppe budgétaire initiale réduiront fortement la capacité d’investissement de la Région pour de très longues années, au détriment des autres projets et des différentes microrégions de l’île.
        - Les choix techniques sont inquiétants, au regard des capacités destructrices de l’océan et des forces de la nature (houle, cyclones, conséquences du réchauffement climatique…)
        -Les conséquences directes et indirectes sur l’environnement (flore, faune, santé, désagrément liés au transport des matériaux et à l’exploitation des carrières…)

Donner la parole aux Réunionnais

Face à autant d’incertitudes lourdes de conséquences pour notre avenir, il nous semble primordial de donner la parole aux Réunionnais.

C’est donc aux Réunionnais de faire leur choix. Il appartient bien sûr aux décideurs, aux techniciens, d’éclairer ce choix par leurs explications. Cette étape essentielle a été occultée. Elle aurait permis clarté et lisibilité dans ce dossier NRL. Elle lui aurait donné toute la légitimité populaire nécessaire. Elle aurait mis fin à toutes les polémiques, incertitudes et conflits en hausse constante.

Quand il s’agit de confier au peuple les clés de son destin, il faut se référer, puisque nous sommes dans un état de droit, aux possibilités de consultation de tous les administrés.

La réponse est celle du recours à la démocratie locale, au travers des dispositions légales : la loi organique n°2003/705 du 1er août 2003 traite du référendum local, régional en l’occurrence. Elle consacre "la démocratie participative", (article additionnel 72-1, alinéa 2 de la Constitution).

Que précisent les textes ?
•       Il appartient à l’assemblée délibérante, ici le Conseil Régional, de délibérer en une seule fois sur les modalités d’organisation du référendum, celui-ci ne pouvant avoir lieu moins de 2 mois après la transmission au Préfet (la délibération précise notamment le projet d’acte soumis aux électeurs). (Ni dans les 6 mois précédant le renouvellement du Conseil Régional).
•       Les procédures de validation accomplies (elles sont très techniques, je n’en parlerai pas), les Maires organisent le scrutin (le Préfet se substitue aux Maires éventuellement défaillants).
•       Les dépenses d’organisation incomberaient ici au Conseil Régional (précisément) 0,09 euro par électeur inscrit, et 38,11 euros par bureau de vote) !
•       Un dossier d’information sur l’objet du référendum est mis à disposition du public dans les conditions fixées par un décret en Conseil d’Etat.
•       La loi fixe les conditions de déroulement de la campagne, notamment des groupes et partis politiques.
•       Les recours contentieux éventuels sont ceux prescrits pour l’élection des membres de l’assemblée régionale.

Au vu de toutes ces précisions, le référendum est donc bien une procédure institutionnelle encadrée par la loi. Elle n’est pas un mot incantation d’opportunité. Elle est la voie légale permettant d’entrevoir un avenir voulu par la majorité de nos concitoyens.

Les Réunionnais ont le droit de s’exprimer dans ce cadre. Au regard du caractère considéré irréversible de l’avancement du projet, il faut se poser la question suivante : le fait de réorienter, redéployer les engagements pris, techniquement, financièrement, ne coûtera-t-il pas moins cher que l’achèvement du dossier en l’état ? La question mérite encore d’être posée. La réponse sera concrète en termes d’intérêt général et de mobilisation des crédits publics.

La voie démocratique, c'est le référendum

Reste le problème stratégique de l’initiative du référendum Qui peut l’initier ? la réponse est double :
∗       Politique
∗       Légale

La réponse politique ? Chaque candidat tête de liste en décembre prochain devrait dans son programme s’engager sur la poursuite du projet actuel, ou sur l’organisation rapide du référendum suivant l’élection éventuelle d’une majorité hostile au projet.

La réponse légale ? Si la réponse n’est pas politique, si l’on occulte le peuple réunionnais et compte tenu de l’énormité et de la gravité des conséquences du projet Nouvelle Route du Littoral, il appartiendra à tous ceux qui se sentent en charge du devenir de notre île (élus, associations de citoyens notamment), de mettre en œuvre l’art. 1112-16 de la loi n°2004-809 du 13 août 2004, en vigueur le 1er janvier 2005, qui précise notamment que "… dans les autres collectivités territoriales (dont la Région), un dixième des électeurs, peuvent demander à ce que soit inscrite à l’assemblée délibérante de la collectivité l’organisation d’une consultation sur toute affaire relevant de la décision de cette assemblée".

Si l’on veut que La Réunion ne risque pas financièrement d’être anéantie pour les prochaines décennies, (qui sait la vérité ? notamment au regard des passations des marchés ?), il faut recourir à la voie démocratique qui dégagera une majorité absolue (la réponse étant nécessairement le "oui", ou le "non" à la question posée).

Et la voie démocratique, c’est le référendum. Face aux responsabilités considérables qui pèsent sur nos décideurs actuels ou, peut-être, à venir, le référendum est seul porteur d’apaisement social, de respect des citoyens, et de gage de sécurité pour demain.

André Thien-Ah-Koon
Jeudi 4 Juin 2015 - 18:39
Lu 2313 fois




1.Posté par olivier Montfort le 04/06/2015 19:02
Pourquoi montre t il autant d'aigreur ? Il n'a pas été commissionné ? Non, pas de pot de vin il aurait refusé...

2.Posté par DADI le 04/06/2015 19:06
Ce référendum a déjà eu lieu: les réunionnais ont voté pour Didier Robert lors des dernières élections régionales et POUR son programme qui incluait la NRL
TAK, allé tire ein feuille doooon

3.Posté par Titou le 04/06/2015 19:12 (depuis mobile)
Ah ! Voilà ce que j'attendais de tous mes vœux... Il est légitime de demander l'avis des Réunionnais. Le résultat en serait indiscutable et mettrait fin à une grosse partie des polémiques. Il ne reste plus qu'à l'inscrire dans les faits.

4.Posté par GIRONDIN le 04/06/2015 19:49 (depuis mobile)
2.DADI

LES RÉUNIONNAIS ONT VOTÉ??

Rappelons aussi avec 40% d'abstention en 2010:
M. Michel VERGOZ (LSOC) voix 59933 18,99%
M. Didier ROBERT (LMAJ) voix 143485 45,46%
M. Paul VERGES (LDVG) voix 112201 35,55%

Dans la mer à 1 600 000 000€?

5.Posté par lastic le 04/06/2015 19:51 (depuis mobile)
C'est une exellente idée. Sur un projet d'une telle ampleur qui engage les reunionnais sur au moind 3 generations il est indispensable de les consulter. Ce n'est pas parcequ'on est elu qu'on a le droit de faire n'importe quoi durant son mandat.

6.Posté par Fred moufia le 04/06/2015 19:58
Pour information Dadi Didier Robert a jamais été élu par les urnes sur TAmpon li la vole la place du maire qui lui faisait cofiance et pour la région élu comme président après la mésentente des listes de gauche ,encourageant pour ton candidat.

7.Posté par dédé le 04/06/2015 20:23
Super idée.

8.Posté par pdg974 le 04/06/2015 20:39
DADI on veut bien une nrl mais pas forcement celle la à 1 milliard et 600 millions TAK pour une fois a tapé en plein dans le mil ,après faut vor comment sera formulée la question
-etes vous d'accord pour UNE nouvelle route de littoral?
ou bien
- etes vous d'accord pour CETTE nrl?
Allez savoir avec ces grands plilosophes

9.Posté par Ecolooualcolo le 04/06/2015 20:52
Pourquoi pas un référendum pour les élus exclus de vie publique apres une condamnation plutot

10.Posté par ALCANE le 04/06/2015 20:57
http://www.reporterre.net/Le-projet-fou-de-Vinci-et-Bouygues-qui-va-ruiner-l-ile-de-La-Reunion

Houla-la, si les ZADISTES de NOTRE DAME DES LANDES et de SIVENS s'en mêlent, ça va vraiment chauffer...

11.Posté par Un le 04/06/2015 21:15
TAK a rien à dire qu il s occupe de sa mairie et de son départ à la retraite après ce mandat

12.Posté par @2 : qu'est-ce qu'on peut lire comme conneries ici ! le 04/06/2015 21:27
1.- Une élection n'a rien à voir avec un référendum.

2.- DR a été élu par défaut, par la faute de la division de l'opposition, et certainement pas par une majorité des électeurs inscrits.

13.Posté par BILLY le 04/06/2015 21:28
Faut il rappeler que la NRL n'est plus au stade de projet, mais de chantier.

14.Posté par @3 le 04/06/2015 21:55
Les chantiers, pour l'instant, ce sont seulement les échangeurs de la Possession et de la Grande Chaloupe, c'est à dire rien de dramatique pour arrêter la NRL !

15.Posté par Ayez pitié de lui ... le 05/06/2015 00:38
La vieillesse pour cet homme pourtant encore jeune qui perd les pédales est vraiment un naufrage .....
il devient de plus en plus pitoyable quand on le voit et l'entend parler à la télé !!!

Vraiment quelle tristesse pour sa famille et ses proches et quel supplice pour ceux qui travaillent avec lui qui doivent supporter ses sautes d'humeur !!!

16.Posté par Mwa la pa di le 05/06/2015 01:37
de plus en plus fou !!!!

17.Posté par Jacob le 05/06/2015 05:11 (depuis mobile)
Au tampon tout le monde i connais que les plus le maire qui dirige la commune

18.Posté par tamponnais le 05/06/2015 05:50
a t-il demandé l'avis des agents de la mairie quand il a imposé des nouveaux horaires à tous les agents alors que tous étaient contre? cela uniquement parce que les chefs ne prenait jamais une heure pour la pause déjeuner ? d'ailleurs certains ne sont jamais là avant 14 h.....même les sindicats ont étés mis à la poubelle ...... merci la démocratie.

19.Posté par noe le 05/06/2015 06:58
Pitié !
Il est vieux et radote de plus en plus !

Nous ne sommes pas en Suisse où il faut à chaque fois faire ce genre d'élection ... à quoi servent les élus alors ?

20.Posté par Réunionnais le 05/06/2015 08:30
Concernant le site d'extraction de Bois Blanc, indépendamment des polémiques politiciennes sur le projet de nrl déjà mis en oeuvre :
Pourquoi ne pas profiter de cet espace de 52 hectares situé en bordure de la mer pour créer une zone d'exploitation touristique avec un grand plan d'eau complètement sécurisé pour les activités nautiques à l'abri des requins qui permettrait un développement durable dans ce secteur qui deviendrait du coup une opportunité économique pour la Réunion?

21.Posté par lol le 05/06/2015 09:13
Post 6, M; Fred MOUFIA, Didier ROBERT à été élu Maire du Tampon suite à la démission de TAK en 2006 et en 2008 il a été élu par la population au 1er tour des élections municipales. Il a également été élu Député face à Paul VERGES. Alors quand on ne sait pas on la ferme.

22.Posté par Mwa la pa di le 05/06/2015 09:40
Réunionnais, j'approuve ton idée de profiter de cela pour créer une marina du coté d'Etang Salé l

23.Posté par Le Jacobin le 05/06/2015 11:13
Monsieur le Maire André- TIEN -AH -KOON joue avec un Violon Stradivarius, comme il ne connait pas la musique les notes sonnent fausses. Le coup politique est remarquable il sort des bois pour faire une annonce creuse. Monsieur le Maire le référendum serait judicieux si il y avait deux projets concurrents à proposer aux Réunionnais, entre un tunnel et la NRL par exemple adossé le coup de l'endettement, la durée de remboursement et la levée d'impôts. Faire un référendum pour demander à la population de ce prononcer sur un projet unique est une Utopie qui relève de la dictature: SE SOUMETTRE OU SE DÉMETTRE, ce qui, par ricochet permet à son auteur de mesurer sa popularité, voir régler ses comptes, ce qui n'est certainement votre cas Monsieur le Maire!!!!!!!

Cela démontre le manque de compétence de nos dirigeants qui dépensent l'argent du contribuable sans état d’âme, sans même faire les études préalables avant chaque projet sachant qu'ils ne seront pas poursuivis encore moins tenus pour responsables, plus prompte à leur réélection voir à leur posture.

Après des Millions dépensés pour l'étude de faisabilité du Tram Train de Vergès, nous voila avec sur le dos NRL de Didier ROBERT.

A tous les vaniteux qui par intérêts ou par ignorance soutiennent le gaspillage je dit:


24.Posté par SEVERIN le 05/06/2015 12:26
Superbe analyse @23 cette incompétence est a l'image de nos gouvernants de Paris en état de vocifération.
Pour s'y remettre,ils ont besoin d'une gestalt-thérapie,c gravissimes quand on voit l'état du comportement de nos brebis galeuses,a ce niveau.Voir notre pays géré par des simplets,je comprend pourquoi on aura tjrs autant de gâchis dans toutes nos structures économiques,sociales.In yab des Yvelines

25.Posté par Pendule le 05/06/2015 13:54
elle est trop bonne celle là ! un référendum pour un chantier en cours et pour lequel tous les engagements financiers sont scellés !
alala, ils ne savent plus comment faire pour gêner Didier Robert
Il faut, selon eux, tout faire, à tout prix, pour empêcher l'avancée de ce chantier, Didier Robert étant en bonne voie pour être réélu... bien évidemment !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales