Société

NRL : Le vice-président de la BEI "satisfait" de l’avancée des travaux


Actuellement en visite dans l’île, le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Ambroise Fayolle, en a profité pour faire un détour sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral (NRL).

La BEI finance le projet de la NRL à hauteur de 500 millions d’euros. Malgré les nombreuses critiques dont fait l’objet ce chantier, l’émissaire européen se dit "satisfait" de la manière dont le chantier est mis en oeuvre. "On a toujours raison de se poser la question de savoir si l’argent est bien utilisé", indique Ambroise Fayolle.

Interrogé sur un éventuel retard de la livraison finale de la NRL, le vice-président de la BEI ne se défausse pas et tient à rappeler qu’un ouvrage d’une telle ampleur connaît généralement de légers retards. Mais le plus important pour lui est que "le rythme soit désormais soutenu".


Après l’inauguration la semaine dernière du viaduc de la Grande Chaloupe, un point d’étape a été fait ce mercredi 13 septembre 2017 concernant le viaduc MT3. Francis Guinchard, le directeur du projet du Groupement Viaduc du Littoral, a estimé que ce viaduc de 5 400 mètres qui reposera sur 48 piles, dépassera la Pointe du Gouffre "avant la fin de la prochaine saison cyclonique".











Mercredi 13 Septembre 2017 - 15:42
samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 1596 fois




1.Posté par cmoin le 13/09/2017 16:00

Le chantier est en retard et dépasse le budget prévu mais tout va bien?
Qui va croire ca?

2.Posté par Samwinsa le 13/09/2017 17:05 (depuis mobile)

Alors té po sa linogurasion le ti morso d route?
Entre Robert et Macron zot i coné nou sa goûté?

3.Posté par foudehors le 13/09/2017 18:20 (depuis mobile)

Pret a parier qu'elle sera payante mais pour l'instant chut..

4.Posté par GIRONDIN le 13/09/2017 19:51

Retard ????!


Quel retard !!!!!!!!!! Tout est sous contrôle..... 😆 .


"Jusqu’à maintenant, tout est sous contrôle"

"Nous sommes à un moment un peu particulier. Il va y avoir, au milieu de cette année, la décision ou pas, par les services de l’Etat de l’ouverture de la carrière de Bois Blanc. Jusqu’à maintenant, tout est sous contrôle. La récupération des andains permet par exemple de récupérer des terres agricoles, et nous a permis de maintenir le chantier dans son rythme normal. La question maintenant est de savoir si nous pourrons avoir des matériaux nécessaires pour aller jusqu’au bout de ce chantier dans de bonnes conditions, respecter le calendrier et l’enveloppe budgétaire."
didiX linfo. Re 17/6/17

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 13/09/2017 21:50

fukcd473
4.Posté par GIRONDIN le 13/09/2017 19:51
Ah bon, tu commentes les commentaires du Barman ? lol !
Tout est sous contrôle, tout est sous contrôle ! Mon Q ! Il manque 250M € ! Et le barman cherche déjà les financements. J'ai la solution. Installer un péage sur NoUtRoUtELiTtOrAlE qui est face à un danger imminent ! Pdr !

6.Posté par GIRONDIN le 14/09/2017 09:07

5. PATRICK CEVENNES
Salut,il y bien raison de ne pas commenter les commentaires.Qu'il cherche des roches, le plan A et B et C et D sont tombés en mer.
Qu'il cherche un plan E...😆

Tout est sous contrôle et il n'a pas prévu les roches....Hihihi

NoUtRoUtELiTtOrAlE👍

NRL Nou Riron Lontan © ®

7.Posté par roro 61 le 14/09/2017 12:17

La BEI finance le projet de la NRL à hauteur de 500 millions d’euros, lorsqu'on sait que La France est le deuxième contributeur au budget de l'UE en 2016 ( 21,51 milliards d'euros) . En déduction c'est nous les couillons qui payons cette route, il a de quoi être satisfait ce vice-président de la BEI..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 18:35 Didier Robert : "Une démonstration d'unité"