Social

NRL:"La Région n'engagera aucune discussion sous la pression"

Les transporteurs ont mis leur menace à exécution. Depuis hier matin, une quarantaine d'entre-eux sont positionnés devant la Région demandant une répartition du travail plus juste sur le chantier de la Nouvelle route du littoral. Après une première discussion, chacun est reparti de son côté. Les transporteurs insatisfaits ont passé la nuit devant la Pyramide inversée.

Dominique Fournel, élu en charge du dossier a hier soir dans un communiqué rappelé "l'impossibilité pour la Région d'ouvrir des discussions sur un marché caduc" les invitant à "respecter les règles des marchés publics".


NRL:"La Région n'engagera aucune discussion sous la pression"
"Dominique FOURNEL, conseiller régional délégué aux Grands Chantiers, a reçu sur leur demande, dès ce matin pendant quatre heures, les responsables de deux entreprises locales du BTP, accompagnées par un syndicat de professionnels du transport. Les deux sociétés en question avaient été retenues en 2013 par la collectivité dans le cadre d'accords-cadres sur la fourniture de matériaux pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. 

Engagées par le Conseil Régional, ces entreprises n'avaient pas été en mesure de respecter le délai contractuel maximal de deux ans convenu pour la fourniture des matériaux, ce qui dès 2014 avait rendu caduc l'accord-cadre passé entre elles et la collectivité.

Ces mêmes entreprises ont ensuite sollicité des commandes auprès du groupement GTOI / SBTPC qui a signé avec l'une d'elles un contrat, actuellement en cours d'exécution, pour la fourniture de 100 000 tonnes de matériaux. Un autre contrat du même volume est en voie d'être signé entre le groupement et la seconde société, sous réserve que celle-ci fournisse l'ensemble des pièces règlementaires.

Dès règles strictes relatives à la sécurité publique et au respect de l'environnement régissent en effet les contrats pour le prélèvement des andains, lesquels constituent en eux-mêmes des protocoles dérogatoires.

Aujourd'hui, après avoir entamé un mouvement de blocage du siège du maître d'oeuvre du chantier de la NRL, la société EGIS, les responsables des entreprises en question ont donc sollicité un entretien auprès de Dominique FOURNEL, qui a accepté de les recevoir. L'élu leur a, à cette occasion, rappelé deux points importants :

- d'une part, l'impossibilité pour la Région d'ouvrir des discussions sur un marché caduc tel que celui de l'accord-cadre de 2013;

- et d'autre part, l'impossibilité pour la Région d'intervenir dans le cadre de la relation entre ces mêmes entreprises et le groupement GTOI / SBTPC.

Ces limites étant posées de façon stricte et incontournable par le cadre de la réglementation des marchés publics, que tous les acteurs sans exception sont naturellement contraints de respecter.

Le conseiller régional rappelle que la responsabilité de l'approvisionnement en matériaux pour le chantier de la NRL revient de façon pleine et entière aux entreprises chargées de la réalisation des ouvrages.

Dominique FOURNEL précise par ailleurs que la Région se verra dans l'obligation d'engager sans délai une procédure en justice contre tout tiers qui bloquerait le site de la collectivité et empêcherait le fonctionnement normal de ses services. Il souligne que la Région n'engagera aucune nouvelle discussion sous quelque moyen de pression que ce soit."
Jeudi 28 Janvier 2016 - 07:22
Lu 1568 fois




1.Posté par Thierry le 28/01/2016 07:55
Voilà, au moins c'est dit.

Kissa ki commann' ? et ils ont fait cela la veille du jour de la rentrée ... les abrutis.

2.Posté par GIRONDIN le 28/01/2016 08:12 (depuis mobile)
"La Région n'engagera aucune discussion sous la pression"

Le temps que l'encre sèche!


NRL Nou Riron Lontan©®

3.Posté par gtoi le 28/01/2016 08:16
c' est pas devant la GTOI que vous devez grévé, le marché est signé, la région a donné du travail, et les autres ne sait pas gérer.

4.Posté par jade le 28/01/2016 08:18
La région a lancé des appels d' offres des entreprises choisit et payé, adressé vous aux bonnes personnes pourquoi venir devant le conseil régional.

5.Posté par ophe le 28/01/2016 08:20
Qui a déclenché tout ceci un jeune de St leu, est ce pas un coup de Thierry Robert, en rajout.

6.Posté par 51889 le 28/01/2016 09:27
M. Fournel a parfaitement raison: les marchés ont été attribués et la Région, en tant que donneur d'ordre, ne peut obliger les entreprises choisies pour la réalisation du chantier à faire travailler telle ou telle entreprises, ce qui reviendrait à s'immiscer dans les affaires d'une entreprise privée.
Quant aux entreprises qui campent devant la Région, leurs dirigeants ont une drôle de conception de l'entreprenariat: sur la photo, on voit des véhicules flambants neufs, qui représentent certainement un investissement conséquent. Leur achat a-t-il été effectué sur la base d'une hypothétique "part du gâteau" du chantier de la NRL?
Quoi qu'il en soit, cette manifestation démontre que les entreprises du BTP dépendent trés fortement de la commande publique alors même qu'un ancien président de la Fédération Nationale du BTP, lors d'une réunion des acteurs réunionnais du BTP les avait mis en garde sur cette dépendance qui ne doit pas dépasser, selon lui, plus de 50%.
Toutes proportions gardées, ces chefs d'entreprises qui campent devant la pyramide inversée, ont la même démarche que certains jeunes et moins jeunes sans emplois qui font pression sur les mairies pour avoir "un ti contrat"...

7.Posté par Merci de nous répondre, M. Fournel le 28/01/2016 09:34
"Le conseiller régional leur a également rappelé que la responsabilité de l’approvisionnement en matériaux pour le chantier de la NRL revient de façon pleine et entière aux entreprises chargées de la réalisation des ouvrages.", dixit M. Fournel !

Pourquoi la Région est-elle dans l'illégalité et pourquoi persiste-t-elle à le rester ?

L'importation de roches de Mada n'a pas suivi une nouvelle enquête publique obligatoire après l'échec des entreprises d'approvisionner en roches locales et il n'y a pas eu non plus de nouvel appel d'offres également obligatoire.

Les entreprises adjudicataires sont hors la loi !!!

"Réagissons !"

8.Posté par Titi or not Titi le 28/01/2016 11:23
"... les invitant à "respecter les règles des marchés publics"."

Ah ? Il Y A Du Changement ! 😄😄
La Brigade Financière Doit Pas Etre Loin ! 😜

ANouLa©®

9.Posté par Mall le 28/01/2016 13:08 (depuis mobile)
Pure manipulation
Qui tire les ficelles ?

10.Posté par Pliage apres depliage, je ne cede pas a la presssion talalere talalere le 28/01/2016 20:36 (depuis mobile)
20h22 : Fin de la réunion. Les transporteurs ont obtenu satisfaction et s''apprêtent à libérer le Conseil régional bloqué par les camions.Imaz

Pliage après la pression!

11.Posté par kld le 28/01/2016 20:41
"sous la pression " ? y a eu distribution de dodo sous pression ? coool .

12.Posté par GIRONDIN le 29/01/2016 12:39 (depuis mobile)
8. Titi 👍
Avant on s"enfoutait des règles des marchés publics? Maintenant on les respectent?

11. kld👎
Non distribution de Taittenger🎉


NRL Nou Riron Lontan©®

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales