Politique

N.Sarkozy répond à D.Robert: Plus de responsabilités politiques accordées aux Réunionnais


N.Sarkozy répond à D.Robert: Plus de responsabilités politiques accordées aux Réunionnais
Suite au soutien apporté à Nicolas Sarkozy par le président de Région Didier Robert pour les élections présidentielles 2017, l’ancien Président de la République a souhaité répondre et réitérer son accord avec les grandes orientations de la Région Réunion.

"J’aurais pu faire mien le diagnostic que vous portez sur la situation de La Réunion et la conclusion que vous en tirez sur la nécessité de confier davantage de responsabilités aux Réunionnais eux-mêmes", affirme Nicolas Sarkozy dans le courrier.

Il note trois secteurs sur lesquels la Région souhaiterait avoir plus de compétence : les négociations directes entre La Région et les États de l’océan Indien, l’élaboration d’un plan d’aménagement et de développement durable par la Région et la mise en place d’une expérimentation permettant de fixer un taux forfaitaire de 15% maximum pour l’impôt sur les sociétés dans tous les secteurs d’activités ainsi qu’une baisse massive des charges sociales patronales.

Il prend donc l’engagement, s’il est élu, "de mener les réformes nécessaires pour accorder à la collectivité régionale les moyens de choisir elle-même la politique qu’elle souhaite conduire en matière de développement économique".

Nicolas Sarkozy s’engage également à financer la continuité territoriale et donc défaire le "désengagement" du gouvernement actuel.

Voici le courrier:


Mercredi 14 Septembre 2016 - 11:00
Lu 4739 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par JORI le 16/09/2016 13:28
45.Posté par redoutable le 14/09/2016 20:23
Vous confirmez donc bien que vous ne savez pas ce que Sarko a fait pour la Réunion, du coup que pourrait il faire demain qu'il n'a pas su faire hier. Enfin, pour votre gouverne, Hollande n'est pas encore candidat que je sache.

66.Posté par Eric le 15/09/2016 17:03
N'importe quoi !.... vous souhaitez Sarkozy comme Président... celui qui a accentué dangereusement la dette de la France, qu'a t'il fait pour la Réunion ? a part venir faire sa campagne présidentielle ici et donc venir a la pêche aux voix....vous souhaitez voir revenir celui qui favorise ses potes du CAC 40, celui qui a tant d'affaires de justice sur le dos... té i fé pité

65.Posté par Bruno le 15/09/2016 16:24
Si il est élu il pourra travailler en collaboration avec le Président de région dans l'intérêt de chaque réunionnais !

64.Posté par prisma le 15/09/2016 16:23
je voterai Sarkozy, il resteras pour moi celui qui prendra un peu plus au sérieux les difficultés rencontrés par la Réunion et qui empêche le développement de notre territoire

63.Posté par Fiona le 15/09/2016 16:14
Malgré ce qu'on peut dire de lui, il est pour l'instant le seul à tenir compte de la situation de notre île ! Si il devient président on pourra enfin espérer un renouveau pour la Réunion ! Didier Robert fait le bon choix !

62.Posté par Jacky le 15/09/2016 16:11
Sarkozy est le seul candidat qui prends en compte les problématiques réunionnaises ! C'est un très bon choix pour un futur président !

61.Posté par francis le 15/09/2016 16:02
une chose et sur j'avais bien moins peur de vivre en France a l'époque ou Sarkosy était Président que sous la gouvernance de Hollande. et je trouve sa une honte en tant que chef d'état de ne pouvoir protéger ta population

60.Posté par Eric le 15/09/2016 12:29
Des promesses de campagne... de la démagogie en veux tu en voilà... aie aie ! ou sont les propositions concrètes pour le peuple de la Réunion ? n'a poin té... la lang n'a poin le zo...

59.Posté par tony le 15/09/2016 11:45
"Plus de responsabilités politiques accordées aux Réunionnais " = + de responsabilités pour les élus réunionnais = + de fric à se partager entre ces élus et leurs potes

De la pure politique Sarkozyste : le pouvoir ne sert qu'à s'en mettre plein les fouilles avec ses amis.

58.Posté par Diana le 15/09/2016 11:11
Nous avons besoin d’un président qui se soucie de nos problèmes, de nos demandes, de notre intérêt ! De ce que je vois il est le seul candidat à le faire !

57.Posté par Wilfried le 15/09/2016 11:09
Sarkozy est à mon sens l’homme de la situation, n’étant pas forcément pour au contre le président de région, mais je le rejoins totalement sur sa prise de décision !

56.Posté par Vétiver le 15/09/2016 11:05
DR est l'exemple même qu'un Réunionnais est capable de décider pour son île !!!!!
Et c'est pour ça qu'en décembre 2015 nous les Réunionnais l'avons réélu !!!!!!

55.Posté par adeline le 15/09/2016 10:16
Aujourd'hui quand ont vois que hollande cherche encore une porte a sorti et se projets vers le future malgré tout ses raté moi j ai envie de lui dire laisse la place aux autres qui feront mieux que toi

54.Posté par ange marie le 15/09/2016 10:08
Critiqué c est bien mais donné son avis c est pas asser il faut bouger les choses comme monsieur Didier Robert le fait actuellement

53.Posté par franck le 15/09/2016 10:04
SI notre président a voulu se rallié aussi avec monsieur sarkozi c est un des hommes politique qui a la tête sur les épaules pour géré la situation

52.Posté par Pascaline le 15/09/2016 09:27
Moi je pense que que sarkozi est le meilleur candidat pour nous après que hollande est foutu la merde

51.Posté par leila le 15/09/2016 09:05
Mais aujourd'hui c est un autre jour c est un jour ou il faut prendre des décisions important , la c est un homme comme Mr sarkozi qu il nous faut car quand je regarde Hollande je suis écœuré avec ses migrants poseur de bombe;

50.Posté par yosoleno le 15/09/2016 06:51
Sarkozy a fait "Paris -La Baule" en jet privé. Espérons qu'il fera bientôt "Paris -La Taule" en fourgon cellulaire.

49.Posté par y'a une coquille dans la lettre le 15/09/2016 07:58
Dans l'avant dernière phrase de la lettre il manque un mot !!!!!
il manque le "nous", et personne n'a vu, même pas le président...
Ca arrive.

48.Posté par Pioneer le 15/09/2016 06:14 (depuis mobile)
Un juste monde by sarko:
Avec les remerciements de
Bolloré
Dassault
Le fouquet
Loreal
Disney land



47.Posté par Grangaga le 14/09/2016 23:51
Oté, lé gayarr'.....sa deu bononm' lé....bon mèm'........po la Rényion sa ..........(an titt' min.....ou......la switt' )......si y donn' Komorr' son départemantalizacyion é po koué pa Mayott' y vyin pa la....kapital' la Frans'....

46.Posté par redoutable le 14/09/2016 21:32
2.Posté par un blanc le 14/09/2016 11:21
"Plus d'argent pour les riches, moins d'argent pour les pauvres, vive Sarkozy!"

Doctrine archaïque! votre jugement est faux, la gauche n'a pas le monopole social,la droite sait l'approprier avec plus de justice avec une croissance économique à la hauteur.

Savez vous que le nombre de millionnaire a augmenté de 200 en France de 2012 à 2015 ! Et pourtant "moi président Hollande" avait promi en priorité de saquer les plus riches dans son programme.

Vous voyez le résultat aujourd'hui , c'est tout simplement un désastre: les riches sont plus riches et les pauvres de plus en plus démunis ! C'est ça la justice sociale de Hollande?

Nous avons besoin d'un monde plus juste, Sarkozy peut l'incarner.

45.Posté par redoutable le 14/09/2016 20:23
29.Posté par JORI le 14/09/2016 15:54 (depuis mobile)
" Ignorez vous que Sarkozy a déjà été président sinon rappelez moi ce qu'il a fait pour la Réunion sous son mandat et mémorisez bien."
Ca coinciderait mieux à la réalité la phrase suivante, vous ne croyez pas :
Ignorez vous que HOLLANDE est actuellement président sinon rappelez moi ce qu'il a fait pour la Réunion depuis le début de son mandat à ce jour et mémorisez bien.

44.Posté par cram le 14/09/2016 20:07 (depuis mobile)
Sarkozy et Didier Robert l''un a appauvrie la France l''autre la Réunion avec la NRL comment ils ose encore venir menti les Réunionnais , l''autre le virapoulé avec son. Amendement alinéa 5 ils as fait régressé la réunion du développement économiques

43.Posté par cmoin le 14/09/2016 18:51
Et il y en a qui y croient!!!

42.Posté par kld le 14/09/2016 18:05
de la comiquerie du bismuth associée au didi .......les meuilleurs , je vous dis . et son programme sur les problèmes de société , plus proche du fn , tu meurs ............... Juppé prot"ge nous de toutes ces iniquités.

41.Posté par babar run le 14/09/2016 17:48
mais arrêtez de donner des responsabilités a des gens qui sont incapables d'en avoir....mais ARRÊTEZ......

40.Posté par GIRONDIN le 14/09/2016 17:37
Pour la mobilité des biens!!!! hihihhi


En attendant dans la vraie vie:

Rouen, 16 Août 2016
NOTE D’INFORMATION
RESTAURATION TARIFIARE OCEAN INDIEN
Mesdames, Messieurs
Suite à la dégradation, depuis le début de l’année 2016, des conditions de fret sur le marché actuel, et
afin de maintenir et garantir notre service hebdomadaire / direct en sortie d’Europe sur les Iles de l’Océan
Indien – M.S.C. Genève se voit dans l’obligation de procéder à une restauration de ses conditions
tarifaires.
Cette mesure rentrera en application à compter du :
1er OCTOBRE 2016 (Date de B/L)
En sortie d’Europe et à destination de l’Océan Indien
Euro 475 / TEU (Dry & Reefer)
Vos interlocuteurs habituels chez MSC France sont à votre disposition pour toute information ou
précisions.
Meilleures Salutations
Directions des Lignes Océan Indien

-----------------------------------------
CMA-CGM

Afin de maintenir la qualité de son service, CMA CGM informe sa clientèle du programme de restauration des taux de fret et d’une Peak Season Surcharge suivant :

General Rate Restoration (GRR) - Depuis le Nord de l’Europe vers l’Afrique de l'Ouest / l’Afrique de l'Est et l’Océan Indien

GRR sera applicable comme suit :

 Montants : 500 EUR par 20' et 1 000 EUR par 40'
 Origine : depuis les ports d'Europe du Nord / la Scandinavie / la Méditerranée / la Mer Noire / L’Afrique du Nord
 Destination : vers l’Afrique de l’Ouest / l’Afrique de l’Est / l’Océan Indien
 Equipement : toutes marchandises (Dry, Reefer, OOG et break bulk)
 Date d'application : 1er Octobre 2016 (date de B/L)

39.Posté par JORI le 14/09/2016 16:33 (depuis mobile)
37. Sonia. Sûrement comme entre 2007 et 2012?. C'est vrai, vous ne deviez pas habiter la Réunion !!.

38.Posté par Blanche-Neige le 14/09/2016 16:31
Vu que les 7 nains sont passés, Blanche-Neige apparait !!
Ohhh, le huitième nain a parlé et il a même accordé plus de responsabilités politiques aux Réunionnais.
Mais c'est qu'il a tout a fait raison le petit Nicolas....
Aux détracteurs ... Il vous faut vous détendre là !!

A las de pou.... A pas de loup les rats ..
Les gars, suivez-moi !!!

37.Posté par Sonia le 14/09/2016 16:21
Je pense qu'il sera à l'hauteur de ses engagements ! Il a bien conscience des difficultés que nous rencontrons ici, et en collaboration avec le président de la région ils pourront aussi faire valoir nos intérêts !

36.Posté par LE BISMUTH le 14/09/2016 16:19
Comment peut on être aussi naïf pour gober de pareilles promesses d'un politique en mal de popularité qui par le populisme et la démagogie essaie de reprendre le pouvoir??

35.Posté par Lola le 14/09/2016 16:16
Tout en restant objective il a été à mon sens un bon président ! Et effectivement nous avons besoin d'un président et d'un gouvernement de fermeté et de détermination ! Le seul qui l'incarne pour le moment est bien Sarkosy ! La France a besoin de retrouver une stabilité et une sécurité !

34.Posté par Maroulecki le 14/09/2016 16:15
Très instructif mais trop long @19,in yab des Yvelines

33.Posté par JORI le 14/09/2016 16:08 (depuis mobile)
20. Merlin. Spécificités et égalité réelle sont antinomiques.

32.Posté par A mon avis le 14/09/2016 16:07
Comment des électeurs de droite peuvent ils encore voter pour Sarkozy avec toutes les casseroles judiciaires qu'il se traîne ?
Comment peuvent ils encore faire confiance à Sarkozy après les résultats catastrophiques de son quinquennat ?
Comment peuvent ils encore faire confiance à Sarkozy qui change d'avis comme il change de chemise ?

Mystère !

31.Posté par Parrain le 14/09/2016 16:05
C'est sans ambiguïté que Didier Robert à signer le parrainage pour Nicolas Sarkozy, la haute autorité tranchera et je pense qu'on aura rien à en redire.

30.Posté par JORI le 14/09/2016 15:57 (depuis mobile)
11. Karine. Qu'en savez-vous ?. Où habitiez vous de 2007 à 2012?.

29.Posté par JORI le 14/09/2016 15:54 (depuis mobile)
8. Sony. Ignorez vous que Sarkozy a déjà été président sinon rappelez moi ce qu'il a fait pour la Réunion sous son mandat et mémorisez bien.

28.Posté par RADIO BISTROT le 14/09/2016 14:56
"...sans que soit garantie la mobilité des personnes et des biens..." !!! alors la je rêve ! on reparle de l'octroi de mer ou non ?
nonnn bien sur car ce n'est pas dans l’intérêt des réunionnais, simplement celui des élus qui s'en mettent plein les poches.
vive sarko, vive didier, vive les politichiens et à bas le peuple !

27.Posté par RADIO BISTROT le 14/09/2016 14:49
15% d'impôt sur les Sociétés ? ? et la taxe d'habitation qui flambe encore...cherchez l'erreur dans la vision politique de ce monsieur !
Et bien sur encore plus d'occasion de détourner tout ça
vive les politichiens !

26.Posté par somenké le 14/09/2016 14:36
somenké li meme meme va remet a nou dan bon chemin

25.Posté par "Vieux Créole " le 14/09/2016 14:00
- MONSIEUR SARKOZY( surnommé par des concitoyens Monsieur Bismuth , "MENT COMME IL RESPIRE" ! ! Son message à Didier Robert met en relief le populisme et la démagogie qui animent les deux grands Amis, complices depuis 2010 ! Ils pensent, tous les deux continuer la même politique qui était la leur et qui continue avec l 'actuel Président de Région depuis qu'il a été reconduit dans son fauteuil !!

- La subvention globale accordée à La Réunion a été légèrement augmentée par Madame Paul Langevin alors Ministre de L'OUTRE-MER : elle l'a prouvé ( chiffres à l'appui, publiés dans la presse locale! ) ... Mais elle n'a pas modifié celle consacrée à la continuité territoriale décidée par " LA CONVENTION SARKOZY - DIDIER ROBERT " ...CELLE-CI était loin d'accorder " L' ÉGALITÉ ET L’ÉQUITÉ VÉRITABLES " ENTRE les bas salaires ( 900 ou 1.00 euros par exemple ) !) ET CEUX qui avaient un revenu mensuel de six mille euros et plus !!! Par ailleurs , cette" Convention Sarkozy -Didier Robert "de 2010 PÉRENNISE LA GRANDE ET INTOLÉRABLE DISCRIMINATION QUI PERSISTE TOUJOURS entre La Corse( située à 175 km environ du continent ) et la Réunion (située à dix mille Km environ de la Métropole ) ! ! ! ET DIDIER ROBERT ET SARKOZY SONT SATISFAITS !!!

- DE NOMBREUX RÉUNIONNAIS ( j'en fais partie ) NE SONT ABSOLUMENT PAS D'ACCORD avec "ces deux trés chers" Dalons sur ce problème ( et d'autres encore... !!!! .....

24.Posté par Aîcha le 14/09/2016 13:57
je suis d'accord avec Mr Sarkozy , le réunionnais est capable de decider pour son île

23.Posté par @4 le 14/09/2016 13:44
les deux robert ne se ressemble pas, un a gardé sa ligne de conduite je suis droite et je le resterai, je parle de DIDIER et l' autre ton dalon lui est comme un papillon la lampe qui actuellement soutient la droite alors que c' est un centriste pur sang, comment ces militants vont gérer.

22.Posté par Mx @ blanc le 14/09/2016 13:38
les pauvres ils faut allé travailler un peu au lieu de pleuré sur free dom zot la pa gagne la prime ceci
On est pauvre à la reunion parce qu 'on le veut bien à Mada c'est autre choses ,???????????

21.Posté par Dazibao le 14/09/2016 13:02
4.Posté par JORI le 14/09/2016 11:38
Les engagements de Sarko n'engagent que lui. Souvenons nous du fameux karcher ...
............................

Faux.
Il n'a pas dit Kärcher mais "CRACHEUR".....et depuis il ne cesse de cracher de partout.......

20.Posté par Merlin le 14/09/2016 13:00 (depuis mobile)
Didier Robert croit en ce nouveau modèle pour la Reunion et tout soutien est bien entendu á prendre . La Reunion doit pouvoir prendre sa place et mettre en valeur ses spécificités . l'engagement sur la continuité est salutaire.

19.Posté par Dazibao le 14/09/2016 12:59
La dotation de continuité territoriale
aérienne avec l’outre-mer

(voir" La dotation de continuité territoriale aérienne avec ... - Cour des comptes
https://www.ccomptes.fr/.../8-dotation-continuite-territoriale-aerienne-outre-mer.pdf"


RÉPONSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL
DE LA RÉUNION
Cette insertion fait, sans en expliciter les motifs, le double constat
pour la Réunion :

- d’une mise en place tardive du régime d’aide de continuité
territoriale conduisant à des lenteurs dans l’utilisation des crédits délégués ;

- et du refus de la collectivité régionale de participer financièrement à
cette politique publique.

Concernant les raisons motivant l’application tardive du dispositif de
continuité territoriale, je souhaite vous apporter les éléments de réponse
ci-après.

1) Dès l’examen de la loi-programme du 21 juillet 2003, la Région a
affiché une position critique sur l’inégalité de traitement entre les
départements et collectivités d’outre-mer et la Corse en matière de
Continuité Territoriale.

La Région par une motion votée à l’unanimité lors de son assemblée
plénière du 23 octobre 2003 a demandé au gouvernement « d’attribuer aux
ressortissants de l’outre-mer une dotation de continuité territoriale évaluée
sur la base de celle attribuée aux ressortissants de la région Corse et dans
l’esprit de ce qui prévaut pour les Régions Ultrapériphériques espagnole et
portugaises ».

Cette motion établit ainsi le constat que la dotation par habitant est
évaluée à 11,5 € à la Réunion contre plus de 616 € par habitant en Corse.
Elle conclue que le dispositif institué pour l’Outre-Mer, tant par ses
modalités que par la modestie des moyens financiers mobilisés, est en
contradiction avec le principe proclamé de la Continuité Territoriale et
s’apparente à un dispositif de plus d’aide à la mobilité.

2) Malgré cela, la Collectivité s’est impliquée activement aux côtés de
l’Etat pour la création du dispositif.

Compte tenu du risque de superposition des aides à la mobilité à la
Réunion pouvant conduire à une double prise en charge, il était essentiel
d’engager une réflexion partenariale en amont de toute intervention.
Ainsi, au cours du premier semestre 2004, de nombreux échanges ont
eu lieu avec la préfecture, les organismes et les collectivités concernées par
des dispositifs d’aides à la mobilité. Ces discussions ont conduit à une
délibération de l’Assemblée Plénière du Conseil régional en date du 29 juin
2004 définissant les critères d’intervention du dispositif.

Par la suite, la Préfecture en date du 5 août 2004 a souhaité obtenir
des précisions sur le dispositif, notamment sur les modalités de gestion.

Ces précisions ont été apportées par la délibération de la Commission
permanente du 14 septembre 2004 mettant en oeuvre les principes de
continuité territoriale définis lors de l’Assemblée Plénière du 29 juin 2004.
Cette délibération a été transmise au ministère de l’Outre-Mer et à la
Préfecture le 21 septembre 2004 en vue de la notification du régime d’aide
auprès de la Commission Européenne.

3) La procédure de notification s’est avérée être une procédure
longue de 9 mois.

Rappelons à cet égard que la notification en l’espèce est adressée à la
préfecture pour transmission au ministère des Transports, lequel vérifie la
conformité du dispositif (en l’espèce un régime d’aide à caractère social)
avec les règles nationales avant de l’adresser à l’Union Européenne
(services de la commission) via le représentant permanent de la France à
Bruxelles. Ce dernier effectue alors les démarches nécessaires auprès de la
Commission Européenne qui a deux mois pour répondre et ce délai est
suspendu jusqu’à obtention des informations réclamées par l’UE.
Ainsi, le représentant de la France a déposé auprès de la Commission
Européenne le dossier de notification du régime d’aide le 9 novembre 2004.
Le 9 février 2005, soit trois mois plus tard, la Commission
Européenne accuse réception du dossier de notification et demande des
informations complémentaires relayées par le ministère français des
transports le 17 février 2005.
Le 26 mai 2005 soit presque deux mois plus tard, le représentant de la
France transmet ses réponses aux instances Européennes.

Au vu des retards pris dans cette procédure de notification qui ne lui
incombent pas par ailleurs, la Région a décidé de démarrer le dispositif le
1er juillet 2005, alors que l’agrément du régime d’aide par la Commission
européenne n’est intervenu que le 20 juillet 2005.

Il en découle que la mise en oeuvre du dispositif dès l’année 2004
était illusoire, et que cet aspect ne pouvait pas être ignoré par les ministères
concernés.

4) Aspects financiers

S’agissant de la participation financière de la Région à la politique
publique de continuité territoriale, il convient de rappeler que la mise en
oeuvre de ce principe relève d’une initiative de l’Etat, confiée à la Région
dans le cadre de dotations allouées à cet effet.

L’extrait du rapport de la Cour des Comptes relatif à la gestion de la
Continuité Territoriale par la Région Réunion, se basant sur des données
anciennes, fait également état de retard dans la mise en oeuvre de ce
dispositif qui se traduit par un taux de consommation de crédits le plus faible
des collectivités bénéficiaires.

Ce constat est toutefois réducteur car après deux adaptations du
régime d’aide, le dispositif de Continuité Territoriale a atteint son rythme de
croisière en 2007.

Malgré les bilans transmis au représentant de l’Etat depuis le
18 février 2007 et le volume de financement justifié d’un montant total de
24 012 239 €, l’Etat n’a pas versé à ce jour le solde de la dotation 2007 d’un
montant de 3 329 204 €.

De même, l’Etat reste redevable du solde des dotations des années
2005 et 2006 non perçues à ce jour pour un montant global de 9 714 263 €.

A cet égard, la Région a adressé le 3 septembre 2007 un recours
gracieux à Monsieur le Préfet de La Réunion pour le versement de ces
reliquats. Aucune réponse n’a été communiquée à la Région à ce jour.
Par conséquent, la collectivité régionale mettra en oeuvre un recours
en contentieux afin de recouvrer les sommes dues.

Aussi, étant donné que les engagements financiers de l’Etat au titre
des années 2005 à 2007 ne sont pas respectés et que les moyens alloués ne
sont pas mis en adéquation avec les besoins exprimés par la population,
traduisant une grosse demande sociale, la Région a été contrainte de
suspendre l’instruction des demandes d’aides depuis le 4 septembre 2007, et
s’interroge sur la poursuite du dispositif en l’absence d’éléments nouveaux.

D’ailleurs, une position similaire semble avoir été prise par la Région
Martinique qui vient d’arrêter le dispositif.

En conclusion, consciente de l’enjeu d’un tel outil de désenclavement
et d’ouverture, la Région Réunion souhaite que l’Etat prenne toute sa
mesure, et mobilise des moyens à la hauteur des attentes de la population
réunionnaise.

..........................
Moralité: qui était au pouvoir en 2004 et qui une fois devenu président n'a pas amélioré le dispositif?

18.Posté par Réaction le 14/09/2016 12:23
C'est bien que Nicolas Sarkozy apporte des réponses aux demande de Didier Robert et surtout il est rapide, c'est ce qui est bien.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales