Social

N. Dindar : "Le GIP devra structurer tous les métiers liés au service à la personne"

Le 1er octobre dernier voyait la naissance du GIP-SAP, autrement dit le Groupement d'Intérêt Public de Service à la Personne. Promis, ce GIP, qui doit tout bonnement remplacer la défunte ARAST, sera "plus léger", selon les termes de Momar Lo, responsable de l'élaboration de ce groupement depuis plus de neuf mois. Assez de temps sans doute pour ne pas commettre les mêmes erreurs que dans le passé à l'heure où les décisions de justice en faveur des ex-employés de l'ARAST occupent toujours l'actualité.


Les 29 et 30 octobre prochains aura lieu le Colloque de l'Aide à la personne. Cet événement aura pour objectif de réunir l'ensemble des professionnels du secteur. Une manière de marquer le véritable lancement de la structure qui a comme challenge de piloter le secteur de l'aide à la personne. Histoire de ne pas connaître le même épilogue que l'ARAST.

"Plus jamais ça", lance Ibrahim Dindar, vice-président du Conseil général. En informant de la tenue du colloque de l'Aide à la personne les 29 et 30 novembre prochains, les élus de la majorité du Conseil général s'attendaient sans doute à devoir se justifier une nouvelle fois sur les "cendres" de l'ancienne structure, l'ARAST.

"Nous voyons déjà ressurgir les souffleurs de bougies qui nous montrent du doigt une nouvelle fois", se défend Nassimah Dindar. "Effectivement, il y a un an, l'ARAST avait stoppé sa mission à la suite d'une décision administrative", ajoute pour sa part Ibrahim Dindar, mais "aujourd'hui, il est de notre devoir d'être une sorte de super consultant auprès des associations qui ont besoin d'avoir tous les renseignements nécessaires dans leur démarche", ajoute-t-il.

Avant d'évoquer la création de ce GIP, la présidente a voulu recadrer sa mise en place : "cette prise en compte de la dépendance de la personne âgée s'inscrit dans un contexte qui dépasse le seul département de la Réunion. Le Président de la République veut faire de la dépendance une grande question de l'année qui vient".

Professionnaliser les acteurs de l'aide à la personne pour éviter les erreurs du passé


A ce titre, avant l'été 2011, une loi sera mise en branle après une grande consultation des départements de France. A la Réunion, 90.000 personnes ont plus de 60 ans et une bonne part vit avec moins de 600 euros par mois. Un niveau de vie inférieur à la moyenne nationale.

N. Dindar :  "Le GIP devra structurer tous les métiers liés au service à la personne"
Le colloque de la semaine prochaine aura donc pour mission de faire connaître aux professionnels les missions du GIP. "C'est une démarche volontariste de la part du Conseil général qui se devait de relancer toute la filière de l'aide à la personne".

Le chargé de mission dans le montage de cette structure, Momar Lo, annonce, déjà, la présence dans ce GIP de près de 63 associations d'aide à la personne. Associations qui ont toutes reçu un agrément leur permettant d'intervenir dans ce domaine. "Mais cette approbation ne suffit pas", lance-t-il. "Il faut désormais professionnaliser les acteurs" pour ne pas retomber dans les travers qu'a connu l'ARAST dans sa mauvaise gestion. Des propos que complète Ibrahim Dindar : "on devra développer l'aspect formation du personnel. Toutes les structures devront présenter une structuration solide".

Une structure qui se veut légère mais qui intégrera de nombreux partenaires institutionnels


Cependant, malgré l'objectif affiché de mobiliser l'ensemble du secteur, le "GIP devra être léger" rappelle Momar Lo. Nassimah Dindar s'en va, pour sa part, promettre "qu'aucune embauche superficielle ne se fera. Le GIP n'a pas pour vocation d'embaucher du personnel". Sur ce point, Ibrahim Dindar prend le relais : "On a déjà pas mal intégré les ex-salariés de l'ARAST".

Malgré sa légèreté, la structure devra malgré tout intégrer de nombreux partenaires institutionnels ou autres. Région, Département, association des maires, centres intercommunaux d'action sociale, associations agréées, devront prendre part à la gestion du nouveau bébé.

Le GIP continue donc sa tournée de présentation et sera amené dans les prochaines semaines à devenir l'interlocuteur privilégié des associations œuvrant dans le domaine de la dépendance. Un véritable défi pour la collectivité départementale puisque le choix de montage en GIP, "certes forcé par le désastre de l'ARAST" selon les propos d'Ibrahim Dindar, devra faire figure d'exemple au plan national. Aucun GIP sur ce domaine n'a, en effet, été créé sur l'aide à la personne âgée.

Seul un montage en Syndicat d'économie mixte est connu à ce jour. Une expérience peu concluante qui a montré que cette formule était trop sujette à des orientations politiques. C'est justement ce qu'essaiera d'éviter, à l'avenir, la majorité du Conseil général.
Mercredi 24 Novembre 2010 - 18:23
Ludovic Grondin
Lu 2006 fois




1.Posté par conseil général menteur le 24/11/2010 18:52
quabd Ibrahim dit : on a deja intégré pas mal des salariés ARAST MENSONGE
Comment peut on ainsi MENTIR et se prétendre Elu c'est pas possible
a part son ami chargé de mission du GIP aucune intégration n'a été faites
quand les DINDAR se déciderons enfin à parler VRAI

2.Posté par le ridicule tueur le 24/11/2010 19:05
Quelle pourriture, on en tripote de toutes les vermines et on est tellement empêtré qu'on se lave à loisir dans ces excréments . Le bel élu du social insiste en permanece sur feu l'arast , c'est parce qu'il a tété un super profit des embauches qu'il a imposées à ces mauvais gestionnaires( mes ex-copains chéris)! mal géré dira un illuminé, on a commis des erreurs , et on retrouve ce fabuleux gestionnaire dans le sein de cette collectivité à coté de la majesté la présidente qui sera virée en 2011. C'était lui le bon lo, le célèbre lo. le gip sera un gouffre financier pour servir la mégalomanie de certains pour les élections prochaines

3.Posté par RDS le 24/11/2010 20:47
Ibrahim tais-toi !!!

Tu es décevant !!
Tu es vraiment sans honte après tout ce que toi et ta bande avez fait au département, tenir un tel discours ... les mots me manquent ....
Tu dors bien la nuit ?
Je pense que oui !!! Vous faites une belle brochette à cette table !!!!!!!!

4.Posté par JUNOT Paul le 24/11/2010 20:55
Monsieur Dindar, vous dites ""On a déjà pas mal intégré les ex-salariés de l'ARAST".
Pourriez vous nous dire s'il vous plait : Combien de salariés ont été déjà intégré? Sous quel type de contrat? et dans quelles fonctions ?
D'avance je vous remercie pour l'éclairage que vous pouvez nous apporter sur ces points.
Bien à vous .

5.Posté par JUNOT Paul le 24/11/2010 21:20
Monsieur Momar Lo vous dites: ""Il faut désormais professionnaliser les acteurs" pour ne pas retomber dans les travers qu'a connu l'ARAST dans sa mauvaise gestion." Pouvez vous s'il vous plait nous donner des exemples de cette mauvaise gestion de façon factuelle et précise? Qui a abusé de quoi pendant combien de temps, quelles sont les montants en jeu......???En quoi cette gestion était-elle mauvaise? dérives financières? sous financement ? laxisme ? détournement ?
En tant que directeur adjoint de cette association pourquoi n'avez vous pas fait le nécessaire pour redresser la barre? pourquoi ne pas avoir saisi les instances compétentes à ce moment là?
Pour notre part nous restons dans l'attente des rapports CRC et IGAS promis par le prefet depuis janvier. Pour ma part je peux affirmer que l'inertie actuelle du prefet entrave notre recherche de Justice. Pour ma part je peux affirmer que sans vérité il n'y aura pas de Justice. Monsieur le Prefet que j'ai rencontré le 23 mars m'avait pourtant affirmé sa volonté de faire la lumière sur ce naufrage.
De même le sous préfet directeur de cabinet du Préfet dans un entretien le jeudi 14 octobre nous avait donné sa parole qu'un écrit nous serait adressé pour nous préciser l'état d'avancement des ces rapports. Comme il y avait le feu au Maido nous avons patienté quelques semaines. Depuis nous attendons toujours. Je peux vous assurer que sur ce point nous n'avons pas l'intention de laisser passer la recherche des responsabilités, indispensable si nous ne voulons pas que l'histoire se repète apres Arfuts St Jean de Dieu et Arast.
Monsieur Lo si déjà vous pouvez nous apporter votre éclairage cela nous aidera et je vous en remercie par avance votre éclairage. Bien à vous

6.Posté par pseudo jetable le 24/11/2010 21:48
"Nous voyons déjà ressurgir les souffleurs de bougies qui nous montrent du doigt une nouvelle fois", se défend Nassimah Dindar.
Cette présidente oubli un peu vite que ces mêmes souffleurs de bougies ont rempli le théâtre de champs Fleury lors de la visite de raffarin ou encore le parc des expos pour roseline ou embauché à l’arast sur ses ordres. Aucun respect pour les 1200 familles qui sont sans emploi depuis un an.
Cependant, malgré l'objectif affiché de mobiliser l'ensemble du secteur, le "GIP devra être léger" rappelle Momar Lo. Nassimah Dindar s'en va, pour sa part, promettre "qu'aucune embauche superficielle ne se fera. Le GIP n'a pas pour vocation d'embaucher du personnel". Sur ce point, Ibrahim Dindar prend le relais : "On a déjà pas mal intégré les ex-salariés de l'ARAST".
C’est le même momar lo de l’ex DGA de l’arast qui parle ? Mais ils sont ou les autres ?
Si on croit mme dindar il n’y aura aucune embauche superficielle, sauf peut être quelques militants du bas de la rivière et en plus mr dindar confirme que le cg a réintégré d’ex salariés. Les ags ont raison de ne pas vouloir payer les indemnités il y a continuité d »activité. Pourquoi certains et pas les autres Mr dindar ?

7.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/11/2010 07:02
On prend les mêmes, et on recommence, a quelques dettes et mensonges prêt.
Gageons que les plus ripoux s'y retrouverons planqués, comme d'hab, tout ceux qui tiennent les dossiers des compromissions Dindar et TGIste...

* Contrat APA aux Mères seules pour être payées a boire le café en famille, avec plainte pénale et a la CAF classées systématiquement sans suite malgré les preuves ...
* "action sociale, associations agréées, devront prendre part à la gestion du nouveau bébé", les mêmes qui ont refusé l'application des lois paritaires éducatives par PURE INTÉRÊT FINANCIER DE VENTE DE NOS ENFANTS... temps qu'ils sont protégés par le "monde locale judiciaire" et la force publique détournée de sa fonction au seul profit des devises départementales...

On prend les mêmes, et on recommence, a quelques mensonges prêt. avec comme avantage d'effacer les dettes, les archives compromettantes, en laissant sur le carreau les vraies victimes...
ET SANS AUCUNE SANCTION D'UN ENCADREMENT MINABLE ET INCOMPÉTENT ...comme d'hab

8.Posté par le zoreille le 25/11/2010 08:15
C'est quand qu'elle a prévu de couler cette structure?

9.Posté par qui? le 25/11/2010 14:46
la ddtefp et le tribunal administratif avaient annuler non le licenciement des salariés protégés, non ? parcequ'il avait continuité d'activité. juste pour rappeler que bientôt les ex-arast i soufflera plus de bougies mais boieront du champagne à 1000 euros la bouteille parcequ'ils n'auront plus de souci d'argent. A la votre monsieur madame DINDAR! bientôt ils diront cela.

10.Posté par je ne désespere pas le 25/11/2010 17:09
Les procès antérieurs et le discours de ces protagonistes m"apportent beaucoup d'espoir.en effet ils nous donnent la preuve de leur bêtise. Y fout 1200 formés dans l'aide à la personne dehors pour reformer d'autres dans les 63 associations du GIP SAP mais c'est foutre de la gueule des gens.On voit très bien depuis que ce couple est au pouvoir ,il se sente intouchable et font des discours infondés de leur politique de proximité. A chaque fois que je vois la tronche de cette dame à la télé, mon folie y lève. j'étais conscient que le métier d'élu était de mentir mais pas à ce point. ZOT la pas honte de dire que 46% du personnel a été reclassé alors que beaucoup sont dans une situation de précarité extrême. je garde beaucoup espoir de mon procès futur et de mon intégration au CG

11.Posté par CG974 le 25/11/2010 17:58
Post 10
Dites vous bien qu'ils ne sont pas seul les Dindardz, dans le genre voyou y-en a d'autres...

Regardez bien à cette table vous verrez ...

12.Posté par jenémar le 25/11/2010 19:36
mr dindar ds l1 de vos commentaire vous dites ke vous avez 1 longueur d'avance par rapport o ex salariés de l'arast é avec 1 sourire narquois mé lé prudom de st pier a condamné le conseil général mé bientot vous seré comdamné a lé embauché alors le conseil général va banqué et com kelkun ds un commentaire plus o il vous diront a la notre avec lé bulles lé 2 ou 3 million que vous oré du injecté pour sové c emploi vous alé bientot payé le triple mé non il falé écouté lalliance é le grand manitou de la région de l'époque pou ke le PCR é l'ALLIANCE y récupére le marché a travers korbeil d'or é rien ke zot deux monsieur é madame dindar payeron lé po cassé é vos ti copain otour de la table se frotteron leur main é dira c pa nou c vous. é pouré vous me dir a combien s'éléve le taux horaire que vous financé cet structure car pour l'ARAST il été a 18,22 euro é vous voulé le ramené a 16euro é comment voulé vous avec 2 euro de moin X 1 milion d'heure le deficit de l'arast ne grandissé pas vous ki étes comptable c t flagran non

13.Posté par fey toll' le 25/11/2010 20:44
il n'a pas honte ce momar LO! il peut encore se regarder dans une glace? au service Aide à Domicile combien de personnes pour qui on a fait des entretiens "de complaisance" car elles nous étaient envoyées par le cabinet? ces mêmes personnes bien sûr sans aucune formation qui s'adressaient à leurs élus de référence quand elles étaient remises en cause dans leur pratique professionnelle par leur hiérarchie. Très vite un coup de fil de cet élu "remettati les choses dans l'ordre". Respectez au moins notre souffrance depuis un an, nos familles qui partent en vrille, notre précarité....

14.Posté par DGS le 25/11/2010 21:31
Après tout ça étonnez vous que nous n'irons pas voter en mars et après.
a L'arast, que M. LO dise combien il touchait et quel était les salaires des chefs. Certains seraient étonnés du montant.
Ce sont eux qui ont coulé l'ARAST pas les travailleurs familiaux qui faisaient un travail pénible et qui attendent toujours leurs dus.
L'ARAST est la meilleure preuve de la façon de gérer une collectivité façon couple DINDAR.
Virez moi ces incapables dyonisiens, nous comptons sur vous.
Merci de nous rendre ce service.

15.Posté par VGA le 09/02/2011 12:59
Mr LO?

N'était t-il pas arrivé a l'ARAST Pour soi disant sauver le TITANIC?

Qu'a fait LO? la rale toute la bande dan l'eau la boue!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales