Faits-divers

Mutation immédiate et suspension de salaire pour le "professeur aux propos racistes"

Serge Copy, professeur de lettres en poste à La Réunion qui avait tenu des propos à caractère raciste dans le cadre d'une audience au tribunal correctionnel de Saint-Denis de la Réunion le 8 juin 2010, était convoqué hier devant le conseil de discipline du Rectorat.


Mutation immédiate et suspension de salaire pour le "professeur aux propos racistes"

Hier, dans les murs du Rectorat, au Moufia, s'est tenu un conseil de discipline pour trancher du sort du sulfureux professeur de lettres. Ce conseil de discipline était composé de 38 membres répartis en 19 représentants administratifs du Rectorat et de 19 représentants de syndicats.

Le conseil, qui a duré toute la matinée de jeudi et s'est poursuivi dans l'après-midi par une commission administrative paritaire académique pour décider du sort du professeur, a finalement prononcé la mutation immédiate de Serge Copy en métropole.

Autre sanction, financière cette fois, le professeur se voit subir une suspension de salaire de l'Éducation nationale pour une durée de deux ans.

Des sanctions qui viennent s'ajouter à sa condamnation de juin dernier pour une main aux fesses qui avait déjà prévalu cinq mois de prison avec sursis, mise à l'épreuve avec obligation de soins et à une amende de 1.000 euros au professeur.
Vendredi 10 Décembre 2010 - 09:59
Ludovic Grondin
Lu 2890 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/12/2010 10:19
mutation immédiate ? quelle foutaise..


2.Posté par noe974 le 10/12/2010 10:43
Les comportements racistes doivent être sévèrement sanctionnés : très bonne décision de l'Administration .

On n'excuse pas des gens se comportant ainsi en disant qu'ils ont des maladies mentales ou autres et qu'ils doivent se soigner !!! Du baratins !!!!!

3.Posté par Baswa le 10/12/2010 11:27
Très bien, enfin un fonctionnaire de l'état, métropolitain, sanctionné par son administration. Que cela puisse servir d'exemple à ceux, fonctionnaires ou pas, qui tiennent des propos similaires sur la Réunion et sa population. En métropole, combien de nos enfants, parents ou amis se font insulter par ces imbéciles. Nou lé pas plis nou lé pas mwins. Respect anou ! Respect not kiltir !

4.Posté par !!! A LA PORTE !!! le 10/12/2010 11:45
Ce mec n'a rien à faire à l'éducation nationale. Que va y-il enseigner aux enfants? Il aura toujours en tête des arrières pensées.
REVOCATION DIRECTE! C'est une plaie.

5.Posté par SGPEN CGTR le 10/12/2010 12:07
COMMUNIQUE SGPEN CGTR

Affaire du professeur raciste: Tolérance zéro contre le racisme et les racistes

LE SGPEN CGTR s'associe pleinement à l'émoi toujours aussi vif suscité par les propos scandaleux et racistes tenus par un enseignant " Je suis blanc et de toute façon, ici ,c'est tous des nègres et des putes"

Qu'il ait tenu ses propos en état d'ébriété ne constitue absolument pas une circonstance atténuante, bien au contraire "la vérité se trouve au fond du verre " comme le dit un fameux proverbe

Qu'un professeur raciste et misogyne continue d'exercer dans notre ile ou la population est fortement métissée et comme si rien ne s'était passé nous choque particulièrement

Une mutation ne changerait rien , ce serait même un peu trop facile et confortable

Une telle personne n'a pas sa place dans l'éducation nationale , n'oublions pas que le racisme est un délit

A l'instar du collectif contre le racisme, le SGPEN CGTR demande la révocation de ce professeur

Tolérance zéro contre le racisme et les racistes ! Les propos tenus sont inexcusables ! Pas de place pour les racistes à la Réunion !Pas de place pour les comportements racistes , colonialiste et machiste

C'est le peuple réunionnais qui a été bafoué dans ses fondements et origines. La réparation appelle l'exclusion sans délais



Si le SGPEN CGTR aurait été représenté dans cette capa , il aurait voté "des deux mains " et sans aucun état d'ame l'exclusion


Que le ministre prenne maintenant pleinement ses responsabilités et le plus vite sera le mieux



A st Denis, le jeudi 9 décembre 2010



LE SGPEN CGTR

6.Posté par alysée le 10/12/2010 12:14
Je trouve que la sanction est très légère, il avait déjà été muté une 1ère fois de la possession, à l'issue d'1 procédure devant le conseil de discipline, à St Paul pour état manifeste d'ébriété comportement non conforme agressions verbales envers certains élèves et collègues féminines et étude de texte non appropriée pour des élèves de 2nde(caractère pornographique et violent).voir le quotidien d'hier. Rebelotte à St Paul , nouvelle procédure placé en congé d'office puis en congé longue maladie.....depuis décembre 2009, le muter encore une fois je trouve que c'est vraiment déconcertant, dans une entreprise privé je ne suis pas sûr qu'il aurait eu tant d'indulgences! Je suis d'accord avec l'ossociation respekt anou, il faut une sanction exemplaire!

7.Posté par kreol974 le 10/12/2010 12:21
état d'ébriété en cours, injures racistes, n'importe quel autre employé du privé se serait fait virer depuis longtemps!!! dans l'Education Nationale non!!!! en ce moment M.Serge COPY est toujours payé par nos impôts, il n'est pas certain qu'au bout de ces deux ans de suspension il soit liciencié pa rle Ministre, en tout cas chose extraordinaire il s'est apparemment trouvé un syndicat enseignant pour le défendre, syndicat dont je suppose la majoprité des membres est métro, syndicat qu'on n'entend pas bouger lorsque qu'un CPE au Lycée Roland Garros est soupçonné d'avoir proposé des emplois de surveillantes à des jeunes filles en échange de quelques faveurs, syndi cat qu'on n'entend pas lorsque des différentes affaires de pédophilie présumée de certains enseigants, syndicats prompts à manifester, à bloquer les établissements dès qu'un élève a un ptit mot déplacé envers un enseignant mais qu'en est-il du comportement des enseigants envers les élèves réunionnais? qu'en est-il de la manière dont certains enseignants s'adressent aux élèves créoles, qu'en est-il de la manière dont l'administration traîte les parents les plus défavorisées socialement, qu'en est-il de ces profs qui commencent les cours avec 30 minutes de retard sans s'excuser, de ces profs absents couverts par les chefs, de ces profs qui ne disent même pas bonjour à leurs élèves, qu'en est-il de ces profs qui n'ont à la bouche que surrémunération, soleil, plage, dommage les parents réunionnais et les fédération de parents soient apparemment trop bêtes pour comprendre que les profs n'ont en tête que leur propre petit intérêt, celui de l'élève réunionnais, celui de l'illétrisme ils n'en ont que faire tant que leur 2500 euros minimum pour 18 heures de boulot effectif tombe, tant que les élèves ne les embêtent pas!!!! kréols rouve zot zyeux, komen zot i peux être couillons kom sa?

8.Posté par le congo chez tintin le 10/12/2010 12:21
Les tribunaux staliniens n'ont donc pas complètement disparus, ils persistent à l' E.N..

J’espère que M. Copy fera appel avant de finir "au camp de la mort de la tolérance"


http://www.dailymotion.com/video/x2y318_le-camp-de-la-mort-de-la-tolerance_fun

9.Posté par anonyme le 10/12/2010 12:39
P7

T'as qu' à créer un comité de soutient pro-raciste.........., pro-colonialiste,
et j'en passe.............
Tu devrais te surnommer "LE congo chez ZinZin", çe serait plus approprié.

10.Posté par Phyllie le 10/12/2010 12:46
A qui ferons nous croire qu' une personne peut tenir des propos racistes devant des magistrats et un procureur de la république en plein tribunal correctionnel, et ne soit pas immédiatement condamné par cette même juridiction ???

Il y a une coquille quelque part non?

Cependant, que des propos aient été tenu lors de son passage en cellule de dégrisement je veux bien le croire....
En outre, y a t il eu plainte déposée à l'encontre de cet individu à qui l'on prette ces propos ?
As t il été jugé pour ces faits? condamné ? ne bénéficie t il pas de la présomption d'innocence?

Alors sur quoi le conseil de discipline a t il bien pu débattre???

Et bien , sur la condamnation pour agression sexuelle "la main au panier"....5 mois de prison avec sursis.
Nous espérons tous que la justice soit aussi ferme pour les délits qui empoisonnent notre vie de tous les jours, comme les vols, les agressions physiques....

Certains journalistes et personnalités politiques ont crié "Haro sur le baudet", dans quel but ? pour quelle finalité ?

Peut être Pierrot, aurais tu les minutes de l'audience prouvant que cet homme ait proféré de tels propos racistes, la plainte, une main courante ???????

Si il est de bon ton en finance, d'acheter la rumeur et de vendre la nouvelle...ce n'est pas forcement le cas dans cette affaire un peu trop politique à mon goût.

Ce n'est pas l'affaire Dreyfus , certe, mais si des journalistes éclairés se saisissaient de ce dossier, je pense qu'il y aurait de quoi faire un bon article.

La vérité se cache souvent sous des apparences trompeuses....


11.Posté par noe974 le 10/12/2010 14:08
Cet enseignant a eu ce qu'il mérite , plus la peine d'en parler , de faire un roman ;;;

Ne mélangeons pas les connotations de type "zoreille , blanc ou noir..."
Ne tombons pas dans le racisme , sinon nous serons comme lui !
Débat clos

12.Posté par Logique le 10/12/2010 14:11
8.Posté par le congo chez tintin le 10/12/2010 12:21

Pauvre caricature de vieux pétainiste sur le retour, vos écrits ont la même odeur que votre pseudo:
Ils puent.

13.Posté par Anabase le 10/12/2010 14:22
Je ne comprends pas que l'on puisse montrer autant de haine ! Si le Rectorat propose une sanction, c'est qu'elle a été étudiée et que chacun a pu montrer ses arguments et dans certains cas sont-ils étayés de preuves, n'est-ce pas ? Tous le monde doit se calmer ; le racisme ? C' est la chose la mieux partagée du monde ! Nos amis créoles devraient être bien plus sage avec cela...

14.Posté par jy91 le 10/12/2010 17:36
mutation du prof ou.....
griny... marseille..grenoble..ou HEC..a doubhai nouvelle école pour les riche sans la rack..
zoreil y di créole y baise lo rhum mais l'inverse est pire....
perso je cherche un site pour l'écriture du créole de l'océan indien...

15.Posté par jy91 le 10/12/2010 17:59
question?
pourquoi former des profs à la réunion pour travailler a versailles..

16.Posté par Anabase le 10/12/2010 18:15
Moi, je ne sais pas ce que je suis mais je ne comprends rien du tout à ce qu'écrit JY91 ! On semble y discerner un peu de Mme Bello qui ne veut pas que les stagiaires de La Réunion soient mutés en Métropole. Moi lorsque j'étais étudiant, je ne rêvais que de partir de France pour voir du monde, ce que j'ai fait, on me le reproche assez mais je ne le regrette pas ! Que lmes jeunes Réunionnais soient un peu plus aventuriers, que diable, ce n'est pas le bout du monde...

17.Posté par eric du peuple de france le 10/12/2010 21:13
p5
"C'est le peuple réunionnais qui a été bafoué dans ses fondements et origines. La réparation appelle l'exclusion sans délais ..."

"Qu'il ait tenu ses propos en état d'ébriété ne constitue absolument pas une circonstance atténuante, bien au contraire "la vérité se trouve au fond du verre " comme le dit un fameux proverbe"

Quel peuple ?
J'aime bien votre interprétation à coups de pelle ....sauf que les coups de pelle c'est dans la gueule qu'on les met oups pardon je me suis emporté mais comme on dit ça venait du cœur....

Bon allez je dois vous laisser mon employé du peuple réunionnais a encore fait tomber un verre je vais finir par l'attacher à un poteau sur le bord de l'autoroute ..ah merde il y a pas d'autoroute ici ....

18.Posté par jean le 10/12/2010 22:17
P17 : excellent !!

19.Posté par LIN CHING TOO le 10/12/2010 23:52
Pour ce futur ex prof de lettres, je lui accorde la lettre X (comme Xénophobe). La révocation n'aurait été que Justice.

20.Posté par Salaire le 17/12/2010 15:31
Salaire, Salaire Moyen, Grille Salaire, Évaluations, Offres d'Emploi, Articles, Statistiques, Vidéos et Information sur les Entreprises - Des milliers de données associées à des positions réelles dans l'industrie, les services,

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales