Politique

Mutation des policiers: Le Crefom demande à la ministre des Outre-mer d'interpeller B.Cazeneuve


La visite de la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, était une opportunité de plus pour le Crefom de s'exprimer ce vendredi. Après avoir rejeté le projet de circulaire relatif aux mutations de policiers, le Crefom a obtenu un rendez-vous avec Véronique Bertile, conseillère technique de la ministre, en préfecture ce matin.

Une délégation conduite par Richel Sacri, délégué régional du comité, et accompagnée par le responsable du collectif GPX Ultramarins, Idriss Rangasammy, a eu l'occasion de demander le soutien du ministère des Outre-mer dans leurs demandes. "Nous avions signé une convention de partenariat et d'échange avec le ministère et c'est pour cela que nous lui demandons d'interpeller le ministre de l'Intérieur (Bernard Cazeneuve, ndlr) au sujet des mutations des policiers ultramarins", explique Richel Sacri qui espère que la pression du comité, des associations, des députés et de la ministre pourront modifier le projet de circulaire.

"Le président de la République était d'accord sur la mise en place des centres d'intérêts matériels et moraux, ainsi que l'ancienneté de la demande, affirme-t-il, et dans ce projet on ne trouve qu'une obtention de 30 points avec chaque réitération de demande pour tous les fonctionnaires. Il doit tenir sa parole".

Il ajoute également que les points accordés sont annulés et "remis à zéro" lorsqu'un fonctionnaire accepte une mutation dans une autre région de métropole, "ce qui signifie qu'il faut rester à son poste pendant plus de 15 ans pour espérer pouvoir rentrer un jour".

Le Crefom a souhaité faire part de son mécontentement au plus vite avant que la circulaire ne soit actée et espère que George Pau-Langevin pourra mettre suffisamment de pression à son collègue.
Vendredi 23 Janvier 2015 - 15:59
SH
Lu 1047 fois




1.Posté par noe le 23/01/2015 16:45
Ces affaires de policiers , commencent à nous brûler les méninges !
Tj des pleureuses péi qui se font remarquer comme d'habitude !

2.Posté par la france le 23/01/2015 21:14
cazeneuse a autre chose a faire surtout de la réunion

3.Posté par Titi or not Titi le 23/01/2015 21:35
Et bla bla .....

"Conseil Représentatif des Français de l’Outre-mer (CREFOM) "

Ne représentent Que Eux Même et les Ponctionnaires de Police

Et le Reste !?!

Vive les Subventions !!!

Copains Coquins, ca donne ca :

http://m.zinfos974.com/Empietements-illegaux-des-hierarques-du-PCR-La-mairie-de-la-Possession-attend-900-000-dans-ses-caisses_a80677.html

Met Enkor !!

4.Posté par Bommerang le 23/01/2015 21:58
Lebreton est presque KO debout par son propre camp. Il a fait la boue avant la pluie et est obligé d'être sur Paris quand Mme GPL est à La Réunion. En août dernier sur ses terres sauvages du sud , il avait le sourire et comptait bien surfer sur cette visite pour se requinquer des municipales où il était passé tout près d'un 2ème tour.
Notre député sait que le moment est très mal venu car avec les départementales qui arrivent et où il sait très bien que la partie ne va pas être facile car entre ses deux poulains il y aura au moins un qui ne sera plus au conseil général.
Mme GPL elle même a annoncé que certains étaient allés un peu vite en besogne en faisant des effets d'annonce. Il est certain qu'elle avait dans son viseur le sieur de Saint Joseph.
Vive le CIMM (Centre Inter Manipulus Maximus)

5.Posté par un retour au pays natal le 24/01/2015 03:31
Je suis étonnée que le CREFOM et les autres organisations qui veulent défendre les intérêts des fonctionnaires ultra marins ne soit pas mieux informés du fonctionnement du système de mutation. On a parfois 'l'impression que nos élus se servent du projet et de notre problème comme tremplin politique et restent dans la révérence ( au lieu de se battre et d'exiger une transparence) pour préserver leurs arrières auprès du gouvernement et de leurs partis politiques nationaux.Ce projet ne défend que les policiers et c'est bien triste. il y a des fonctionnaires domiens dans les autres ministères, souvent très minoritaires, moins nombreux à vouloir rentrer et donc ayant d'autant plus besoin du soutien politique et d'un cadre garantissant leurs droits.
D'ailleurs ce système à points n'est pas généralisé à tous les ministères. Il faudrait d'abord qu'il existe pour que l'on bénéficie des points d'avance. Dans mon ministère il n'y a pas de système à points par exemple et les CAP sont opaques, les critères officiels ( rapprochement de conjoints) passés outre quand il s'agit de réunionnais,( il y a eu des cas ) les métropolitains semblent se soutenir d'abord entre eux, personne ne remet en question cette pratique, les délibérations sont floues et l'opacité va de pair avec le copinage, certains syndicats parlent ouvertement d'un "droit à aller au soleil" et de "subjectivité syndicale" envers leurs amis lorsqu'on les questionne sur le soutien à tel ou tel collègue métropolitain soutenu en CAP au détriment de réunionnais qui eux avaient une ancienneté dans les demandes en plus du rapprochement familial ou de conjoint, de parents âgés, tous ces critères là ne sont pas du tout pris en compte... Une pratique qui transforme les CAP en agences de voyages pour métropolitains, et encore je suis polie. En résumé sans système à points la majorité de ceux qui souhaitent rentrer au pays seront encore et toujours lésés. Même les syndicats de gauche perçoivent la Réunion que comme un terrain de jeu qui n'attend qu'eux.

6.Posté par kafir le 24/01/2015 03:45
Karam fait campagne pour qui ? PIPI PIPO. il EST INVISIBLE AUX ANTILLES !

KAFIR

7.Posté par un ancien le 24/01/2015 08:31
Il faut cesser de pleurer jeunes policiers, il faut apprendre à aimer le métier que vous avez choisi avec ses avantages et inconvénients : le retour au pays se fera mais n oubliez jamais que vous avez fait un concours national pour des fonctions régaliennes......................

Vivre en métropole n 'est pas une punition mais une chance car au pays nombres de jeunes rallègent avec des diplômes, il faut savoir être patient et surtout ne jamais faire confiance aux politiques de toute tendance confondue : vous avez une preuve au travers de cette circulaire insensée.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales