Municipales 2014

Municipales de St-Denis : Ismaël Aboudou, porte-voix des artistes et des associations


Municipales de St-Denis : Ismaël Aboudou, porte-voix des artistes et des associations
On connaissait le chorégraphe, le restaurateur, mais à vrai dire un peu moins le politicien. Ismaël Aboudou est pourtant bien candidat aux municipales de Saint-Denis en mars prochain.

Le danseur, âgé de 52 ans, a présenté les grandes lignes de son programme dans son restaurant de Sainte-Clotilde. Un prgramme axé sur la culture. "J'ai toujours fait de la politique anonymement par mes axes chorégraphiques et artistiques. Aujourd'hui, je le fait publiquement. Je suis né à Saint-Denis, j'ai bourlingué dans cette ville et j'ai vu son évolution. Saint-Denis se dégrade énormément", explique Ismaël Aboudou.

Son programme prévoit de "démocratiser la culture". Car pour lui, Saint-Denis est devenue une "ville dortoir" qu'il faut "réveiller". "Il faut sortir Saint-Denis du fénoir et de la morosité", souligne-t-il.

Alors pour dynamiser le chef lieu, Ismaël Aboudou propose de mettre en place un festival "Capitale en Fête" d'une durée de trois semaines, de créer une semaine culturelle de la petite enfance ou encore un théâtre municipal de 1.200 places au Chaudron car "personne n'a remplacé le théâtre Fourcade". Pour sensibiliser la population aux transports doux, le candidat veut organiser une Journée sans voitures, démocratiser le vélo "comme à Amsterdam"... "Il faut rêver", aime-t-il à dire, citant aussi bien Aimé Césaire, que Gandhi ou Kennedy.

La militante culturelle et associative, Bernadette Ladauge, si elle ne sera pas sur sa liste, a apporté son soutien à Ismaël Aboudou : "Il sera la voix des artistes et des associations de cette ville", souligne-t-elle, livrant une lourde charge, dans un langage fleuri, contre la politique culturelle mise en place par Gilbert Annette et son adjoint René-Louis Pestel. Bernadette Ladauge reproche notamment de ne pas faire confiance "aux associations de quartiers", qui auraient de plus en plus de mal à mener à bien "des petits projets" de proximité.

Dans la même logique, le candidat souhaite ouvrir la pratique du sport à tous les citoyens, en distribuant notamment des "coupons sport".

Ismaël Aboudou qui se dit aimé "par 99% de la population", par son programme atypique et son parcours, ne laisse pas indifférent ses concurrents. Annette lui a  "proposé une place en or (sur sa liste, ndlr)" et "tous les autres candidats" l'ont approché, assure le chorégraphe. Lui est déterminé à aller "jusqu'au bout". Choisira-t-il un candidat au second tour, s'il n'est pas qualifié ? "La nuit porte conseil", conclut celle qui sera en deuxième position sur sa liste, Sabine Tessier.
Vendredi 7 Février 2014 - 10:25
Lu 1357 fois




1.Posté par sambi974 le 07/02/2014 12:52
Je te souhaite bon campagne et surtout de capitaliser un maximum de vote,bon courage sur le terrain car si tu contre panette , tu sera diaboliser par ces sympathisants qui se fera un plaisir d'inventer des conneries sur toi . BON COURAGE.

2.Posté par maline le 07/02/2014 20:19
St denis plus grande ville des dom mais loin derrière Fort-de-France ou pointe-à-pitre sur le plan culturel. Dire que le projet de G.Annette,( il en parlait avant sa mandature) était de créer un centre culturel à l'image du "Grand Carbet" de Fort-de-France! Qu'a t-il fait avec un Pestel qui ne connait rien à la culture et aux aspirations des réunionnais sinon un 20 décembre folklorique donc touristique? Pas grand chose.
Où sont les jeunes de la capitale tous les week-ends? Pas à St-denis en tous cas.
Avec une telle misère culturelle sur St-denis, Mr Aboudou aura bien des défis à relever.

3.Posté par kafir le 07/02/2014 21:09
Par expérience je sais combien ce genre de situation est souvent difficile.
Vous êtes sans doute l'un des artistes minoritaires que compte aujourd'hui notre ville.
Pensez aux moyens d'actions qui vous seront souvent refusés : l'information, la communication, mais également les interventions pour défendre et appliquer vos convictions sur le terrain. Pour votre salut allez avec Monsieur Lagourgue pour booster la culture dans cette belle ville devenue dortoir. Je corrobore que Fort de France reste très vivante mais aussi violente par la faute de Monsieur sSerge Letchimy ancien maire socialo.
Kafir

4.Posté par DOM le 08/02/2014 09:51
Ismaël Aboudou qui se dit aimé "par 99% de la population",........ Mégalo
mon parcours, ne laisse pas indifférent ses concurrents ............UN RIGOLO DE PLUS

5.Posté par C'est du n'importe koué..... le 08/02/2014 12:32
"J'ai toujours fait de la politique anonymement par mes axes chorégraphiques et artistiques"
............................
Moi aussi, par mes axes jardinesques et gastronomiques....

6.Posté par cimendef le 09/02/2014 14:00 (depuis mobile)
Liste de rigolos, rien qu'à voir qui est le second sur la liste.

7.Posté par Misty le 10/02/2014 23:02
La culture et que la culture comme programme ! et des idées déjà appliquées lors de journées nationales pour l'environnement, les transports doux !!! Aboudou n'invente pas la poudre, mais c'est de la poudre aux yeux qu'il envoie dans la sphère dionysienne. Il sera le maire d'un festival, pendant 3 semaines ! prendra son vélo une journée, restera sans mobile une autre. journée.. fera danser les gens dans la rue une autre journée ? Et pirouette, cacahuète... tout s'effondrera.. Tout cela a si peu de consistance que je n'ai pas pu m'empêcher de délirer sur le thème proposé... C'est du n'importe quoi ce que vous proposez, M. Aboudou !

8.Posté par soleil le 20/02/2014 10:37
Génial. De toute façon, on a déjà essayer les autres.
En s'appuyant sur les agents municipaux, il fera aussi bien que les professionnels de la politique. Et quel symbole de progrès !
Bon courage Ismael ! Car ils vont tout faire pour te nuire. Dans les commentaires, on voit déjà que les injures ont commencé. Ton combat est digne.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales