Municipales 2014

Municipales : Le PS est "en ordre de marche"


Municipales : Le PS est "en ordre de marche"
A quatre mois des élections municipales, le PS est "en ordre de marche". Tel est le message qu'a souhaité faire passer le Premier secrétaire fédéral, Philippe Leconstant, qui se dit "confiant" pour les élections de mars 2014.

Le PS présentera "une quinzaine de candidats"* aux municipales, les sections ayant voté fin septembre et début octobre pour élire le Premier des socialistes dans chaque commune. Ces derniers ont vu leur élection validée par le Conseil fédéral, pour les communes de moins de 20.000 habitants*, et par le Conseil national pour celles de plus de 20.000 habitants.

Seul le cas de Saint-Philippe est pour le moment "en sursis", du fait d'une "contestation en interne du résultat", explique Philippe Leconstant. Didier Dalleau, qui était le seul candidat, n'a cependant pas trop de soucis à se faire alors que la fédération procède à des "vérifications". Un prochain Conseil fédéral devrait valider définitivement son élection. Il revient à présent aux heureux élus de déterminer la stratégie du PS dans leur commune, soit en présentant une liste, soit en se rangeant derrière un candidat de gauche mieux placé.

"Aujourd'hui, nous sommes le parti le plus uni", souligne Philippe Leconstant, pour qui les bisbilles entre la fédération et le Progrès semblent relever du passé. Le PS local s'enorgueillit ainsi d'être "le seul parti à avoir désigner tous ses candidats" : "Il y a quelques mois les médias nous promettaient l'explosion de notre parti, un schisme... Nous avons fait du chemin depuis", constate Philippe Leconstant.

"Aujourd'hui, la division est à droite", renchérit, un brin moqueur, Phillippe Leconstant, qui rappelle : "notre adversaire, c'est les droites. Oui je dis bien les droites car on ne sait même plus combien il y en a à la Réunion!".  Il fait référence à tous les partis (UMP, Objectif Réunion, UDI...) "qui s'opposent à l'action du gouvernement et qui veulent nationaliser le débat des municipales".

La menace d'un vote sanction des électeurs conséquence de l'impopularité record du chef de l'Etat et du gouvernement ne paraît pas effrayer les socialistes. "Sur le terrain, on ne ressent pas la menace d'une vague bleue", souligne Céline Citoze, déléguée à la formation et en campagne avec Christian Annette à Sainte-Marie, qui ajoute : "Les électeurs savent faire la différence entre les enjeux locaux et nationaux".

Objectif: neuf communes pour le PS

Fort de ce constat d'union et de la division de ses adversaires, le PS se montre ainsi relativement ambitieux tout en étant réaliste. "Le PS ne remportera pas la moitié des communes aux municipales", confie Philippe Leconstant. "Garder nos cinq communes (Saint-Denis, Saint-Benoît, Saint-Joseph, La Plaine des Palmistes et Petite-Ile, ndlr) et en conquérir d'autres", tel est l'objectif du PS pour les municipales. Parmi les communes "gagnables", Leconstant cite Le Tampon, Sainte-Rose, Sainte-Marie et Saint-Philippe. Au total, le PS espère donc remporter neuf communes à l'issue du scrutin de mars 2014.

Désormais, le PS entend rassembler les forces de gauche. "Nous nous inscrivons dans cette logique. Dès le premier tour si c'est possible, au second tour dans la plupart des cas", détaille le Premier fédéral.

La fédération du PS a ainsi rencontré Europe Ecologie les Verts, "une deuxième rencontre est prévue bientôt", et deux fois le PLR d'Huguette Bello. Philippe Leconstant attend en revanche toujours un signe de vie du PCR, qui n'a pour le moment pas donné suite aux demandes de rencontre. Dans tous les cas, les discussions restent à approfondir avec ces alliés potentiels. 


*Les premiers socialistes désignés :

Gilbert Annette (Saint-Denis), Jean-Luc Saint-Lambert (La Plaine des Palmistes), Christian Annette (Sainte-Marie), Sarah Rupert (La Possession), Brice Hérode (Le Port),Jean-Marie Lasson (Saint-Paul), Virgine Gobalou (Saint-Pierre), Michel Vergoz (Sainte-Rose), Patrick Lebreton (Saint-Joseph), Jean-Jacques Vlody (Le Tampon), Jean-Claude Fruteau (Saint-Benoît), Axel Zettor (Petite-Ile), Jasmin Moutoussamy (Salazie), Edmond Mario (Bras-Panon), Didier Dalleau (Saint-Philippe).
Vendredi 22 Novembre 2013 - 15:12
Lu 848 fois




1.Posté par DANORD le 22/11/2013 15:28
Pas la peine de faire les élections , le PS péi a déjà gagner .
La jurisprudence TAMAYA 2001 viré au 1er tour à St Denis rend le PS péi encore plus déconnecté sous le ciel roz bonbon !

2.Posté par ral bol du ps et de grolande le 22/11/2013 16:03
Si zot i veut achève coule la France et la réunion votez PS
Aprés pleur si freedom

3.Posté par MILOU le 22/11/2013 16:28
Leconstant veut déconnecter les élections municipales des enjeux nationaux. Alors pourquoi, lorsqu'un ministre de la République vient à La Réunion, il se rend au chevet d'Annette, de Vlody ou de Christian Annette qui veut flinguer JL Lagourgue à Sainte-Marie.
En fait, ils ne veulent rien assumer nos socialistes locaux. Pourtant ils sont complices de tout et dans le code pénal - Gilbert Annette a eu le temps de le lire pendant son incarcération en 1996 - auteurs et complices encourent la même peine : en l'occurrence le retour au bercail. Alléluia

4.Posté par @2 le 22/11/2013 17:49
Ou lé sûr cet le ps la coulé la France? Cherche bien dans out tête et avec un peu de bonne foi, ou va voir c'est pas le ps le responsable.

5.Posté par ZEPHIR JACQUES le 22/11/2013 18:50
Vous ne voterez que pour un parti : l'UMPS, autrement dit KIF! KIF! Bourricot!

6.Posté par whylliams le 22/11/2013 21:25
Mr Phillippe " Leconfiant",je donnerais juste un conseille !oublie SAINTE-MARIE! Si vous avez pas un autre candidat en tete de liste pour cette ville.

7.Posté par le taz le 22/11/2013 22:36
le vote sanction aura lieu. maintenant, ce gouvernement d'imbéciles avait le choix, donné par gallois, de favoriser soit l'entreprise, la compétitivité et l'embauche (et en contre partie, de faire des réformes et de faire des économies), soit de faire du socialisme. augmenter la générosité et la faire payer par la classe moyenne sans rien réformer.
devinez ce qu'ils ont choisi depuis 18 mois.
et devinez le niveau de colère de la population.... sauf la petite bande de déconnectés qui jugent que tout va bien, que hollande n'est responsable de rien, et qu'il faut encore augmenter les impôts.
l'avant gout des bonnets rouge n'a pas suffit, comme il fallait s'y attendre et ça risque très fort de finir avec des têtes au bout de piques, comme en 89...
facile de mépriser le peuple, de lui dire de fermer sa gueule et de payer, et défendre le mariage homo, défendre le mali, défendre léonarda, défendre maintenant le centre-afrique et je pense que ça va continuer à bien délirer sur cette voie...
au fait, juste un truc dont on ne parle plus trop. la dette, elle continue à augmenter. les impôts ont explosé, mais comme rien n'a été réformé, la dette continue à grimper.... et on va voir en 2017 record de hollande.
déconnectés, ça veut bien dire ce que ça veut dire.

8.Posté par Jean Foutsa le 23/11/2013 08:22 (depuis mobile)
Le seul défaut du PS à Ste Marie c''est son candidat et l''ombre de Gilbert À nette le récidiviste. Quelque soit sa conscience et son intégrité politique, Christian ne pourra jamais se départir de l''influence négative de son frère.

9.Posté par Jean Foutsa le 23/11/2013 08:29 (depuis mobile)
Le maire de Ste Marie n''est pas un candidat vierge de casseroles et il ne serait pas difficile de le faire plonger mais sera élu celui qui sera le moins suspicieu aux yeux des électeurs. A ce titre Anette n''aura pas les faveurs de la population.

10.Posté par Jean Foutsa le 23/11/2013 08:41 (depuis mobile)
Les femmes sont trop rares en politique sauf pour servir de caution à la pluralité. A Ste Marie le PS devrait mettre Anette au service de Citouze et non l''inverse. Dans l''immédiat Lagourgue peut continuer de savourer les victoires de la ste marienne

11.Posté par andrée le 24/11/2013 18:43
bravo annette , les dyonisiens n'ont pas à hésiter ! vous filez vers la victoire et la population ne veut pas retourner avec la droite qui a un énorme poil dans la main au niveau local!



12.Posté par ZOHAN DE ST JO le 25/11/2013 11:22
Voté le PS c'est faire grossir encore plus la gauche caviar surtou le soidizan progré avec lebreton qui de plus en plus lu mette L'argent dans sa poche et lé pti malheureux qui vote pou lu na juste droit a un bon alimentaire ou un contrat 6 mois si na la chance pou coupe herbe.
Lebreton y prend les habitants pou couillon mais 2014 y arrive avec un kelkun qui respect le monde et que na tou les qualités pou faire un très bon maire pou St Joseph.

Allez Alin Guezello!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales