Municipales 2014

Municipales: Europe Ecologie les Verts sera présent sur au moins 10 communes


Municipales: Europe Ecologie les Verts sera présent sur au moins 10 communes
Europe Ecologie les Verts donne du temps à sa stratégie des municipales. "Contrairement à d'autres candidats, notre priorité n'est pas la précipitation dans la médiatisation mais plutôt de renforcer nos réseaux locaux", admet Jean Erpeldinger, secrétaire régional d'EELV Réunion. Le positionnement du parti pour les municipales sera en grande partie connue le 8 juin au cours d'une réunion programmatique.

Preuve de la montée en puissance des valeurs écologiques, le parti estime à "entre dix et quinze" le nombre de communes sur lesquelles des candidats EELV seront présents. Même si sur certains territoires, le parti ne pourra présenter sa sensibilité à son électorat, cette projection pour 2014 est déjà plus confortable qu'en 2008.

"Il y aurait entre dix et quinze communes où on aurait du monde", lance-t-il. En 2008, seule une liste autonome à Saint-Paul avait pu se constituer. Des représentants avaient pu se présenter à Saint-Pierre, l'Etang-Salé, Saint-Denis ou à la Possession avec une liste PS/les Verts. A Saint-Paul, on connaît la suite. Quatre élus écologistes avaient pu trouver un terrain d'entente pour intégrer la majorité emmenée par la députée-maire de  Saint-Paul. D'une certaine manière, la ville de l'Ouest peut être vue comme un exemple à suivre.

"Sainte-Marie, Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Leu, Saint-Louis, Saint-Pierre ou encore le Tampon" sont les villes que Jean Erpeldinger cite en premier, là où les verts seront à coup sûr présents.

"Notre parti est vraiment un parti décentralisateur"

Impossible pour l'heure d'envisager entrer dans les mairies sans un panachage de listes. Mais là encore les alliances naturelles, avec le Parti socialiste par exemple, ne sont pas envisagées d'un seul tenant.

"Il y a des disparités entre chaque ville. Notre allié naturel c'est la politique faite autrement par des gens avec qui on peut répondre à l'urgence écologique et sociale. D'ailleurs au PS, il y a des personnalités diverses", juge-t-il, une façon d'annoncer la couleur : c'est bien au cas par cas que le parti avisera. "De toute façon, même les statuts de notre parti ne le permettraient pas (un accord global avec tel ou tel parti, ndlr)". La raison de cette attitude : "notre parti est vraiment un parti décentralisateur. C'est bien la section municipale qui décide de son sort, avec bien sûr malgré tout un respect de nos statuts", ajoute-t-il.

Contrairement aux législatives où la validation des candidatures devait être avalisée par Paris, celles des municipales le seront localement, au cours d'une AG régionale, en seconde partie d'année. Avant cette échéance, c'est donc une réunion "programmatique" qui est fixée pour le 8 juin.
Vendredi 3 Mai 2013 - 10:24
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1958 fois




1.Posté par Chouchou974 le 03/05/2013 13:37
Extrait " D'une certaine manière, la ville de l'Ouest peut être vue comme un exemple à suivre. " ah bon?
elle est à quoi votre tisane?

2.Posté par Et à St Joseph ? le 04/05/2013 11:48
Nous serons heureux que Mr GRONDIN Bertrand d'Europe Écologie les Verts puisse continuer son combat qu'il a commencé depuis l'année dernière. Il est important que ce parti se positionne pour apporter toutes la lumière sur le retard pris par cette équipe en matière de respect de notre environnement. Saint Joseph mérite mieux que cela. Après plus de douze années aux commandes on ne peut plus se permettre encore une fois de leur faire confiance malgré qu'on nous disent que le projet de la STEP est imminent. Pour cela il a fallu attendre 12 ans !!!! Et ce qui me fait rire juste avant les municipales !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales