Société

Moustiques: Les équipes de lutte anti-vectorielle ont contribué à contenir les épidémies


L'ARS OI fête ses 5 ans. Cinq années qui ont été l'occasion pour les équipes de lutte antivectorielle de mettre en pratique leurs actions établies et renforcées à la suite d'une année 2006 particulièrement difficile en raison de l'épidémie de chikungunya à la Réunion.

Préserver et aménager un environnement favorable. Tel a été le défi de ces dernières années pour le service de lutte anti-vectorielle géré par l'ARS OI. Environ 200 personnes agissent quotidiennement sur le terrain, à la Réunion, pour prévenir les maladies transmises par les moustiques. Au total, plus de 500.000 visites chez l'habitant à la Réunion et à Mayotte ont eu lieu ces 5 dernières années.

Aujourd'hui, l'Agence de Santé Océan Indien peut affirmer que son dispositif est bien structuré. D'ailleurs, Chantal De Singly a eu l'occasion de souligner, lors d'une conférence de presse donnée à l'occasion des 5 ans de l'Agence, que notre région est la plus performante de France en matière de stratégie de lutte anti-vectorielle.

Ainsi, l'ARS OI pense avoir largement contribué, avec le soutien de ses nombreux partenaires associatifs et éducatifs, à la non propagation de maladies comme ce fut le cas pour la dengue sur trois années successives, entre 2012 et 2014.

Face à la résistance des moustiques aux insecticides, l'ARS OI a fait évoluer ses modes d'intervention au fil des années. La stratégie du service de lutte anti-vectorielle repose ainsi sur la prévention du développement des moustiques vecteurs, la mobilisation de tous autour des gestes préventifs et le déploiement rapide de moyens de lutte autour de cas signalés.



La lutte anti-vectorielle en chiffres à la Réunion: 

Plus de 290.000 visites en porte à porte
1.428 signalements de suspicions d'arboviroses traités par le service
Plus de 10.000 appels sur le numéro vert
Plus de 61.000 contrôles de ravines
2.200 personnes formées dans le cadre de la mobilisation sociale

 
Jeudi 9 Avril 2015 - 16:22
MR
Lu 761 fois




1.Posté par noe le 09/04/2015 19:43
Il n'y a plus de moustiques dans l'Est !
Tout est OK , je vous le jure !

2.Posté par Travis le 09/04/2015 21:51
Merci les gars. Il faut continuer.

Par contre, St-DENIS c'est super grade en ce moment, les poubelles publiques ne sont pas vidées. L'entretien de la voirie est laissé à l'abandon. Et la mode maintenant, c'est de débroussailler mais de ne pas ramasser les déchets.... Certes les gens sont des gros porcs qui jètent tout partout mais quand même...

A côté du score de bellepierre, il y a dépotoir sur un terrain vague. Ni la Marie, ni l'ARS, ni le GLAIVE qui est venu voir, ne veulent s'en occuper. A 80m à vol de moustique, il y a des malades atteints le dengue au CHU...
Il faut faire quoi pour que quelqu'un se bouge ???

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales