Société

Mort de Stéphane Hessel: "Toute la planète a perdu un guide"


Mort de Stéphane Hessel: "Toute la planète a perdu un guide"
Réunies ce matin autour des Indignés 974, plusieurs organisations ont répondu présentes pour rendre un hommage appuyé à Stéphane Hessel, ancien résistant, diplomate, devenu célèbre pour avoir écrit le manifeste "Indignez-vous" vendu à plus de 4 millions d'exemplaires à travers le monde et mort le 26 février dernier.

La date choisie par ces organisations pour rendre hommage à Stéphane Hessel n'est pas anodine. C'est cet après-midi que l'auteur du manifeste "Indignez-vous" sera inhumé au cimetière Montparnasse, après avoir reçu un hommage national aux Invalides.

"Ce matin nous nous sommes réunis pour lui dire merci et au revoir", explique, en introduction, Samuel Mouen, à la tête des Indignés 974. Après avoir observé une minute de silence, tous ont loué l'attitude et le combat mené depuis plusieurs années par Stéphane Hessel. "Nous sommes là aujourd'hui pour lui. C'était un homme simple, mais surtout courageux pour avoir porté un tel combat", souligne Samuel Mouen.

"C'était le premier indigné !", ajoute-t-il, en référence au manifeste écrit par Stéphane Hessel qui a inspiré les différents mouvements nés spontanément dans le courant de l'année 2011, notamment en Espagne. "Toute la planète a perdu un guide et pas seulement les indignés", précise-t-il. "Je voudrais dire merci à celui qui a consacré toute sa vie à la dignité humaine, celle de ne pas se résigner à aucune injustice. Il se reposera en ayant le sentiment du devoir accompli", rappelle Samuel Mouen.

"Réagissez, indignez-vous, exigez, des mots d'actualité dans notre île"

Un sentiment partagé par l'ensemble des organisations civiles, syndicats et personnalités présents autour de la table. "C'est une grande tristesse. Plusieurs fois il nous a soutenu dans nos combats. On s'associe à ce moment pour lui rendre un hommage", explique Thierry Hergault, directeur de l'antenne régionale de la fondation Abbé Pierre. Même son de cloche pour la Ligue des Droits de l'Homme : "le mot indignons-nous doit servir de leitmotiv".

Pour Jean-Hugues Ratenon, le combat de Stéphane Hessel est plus que jamais d'actualité à la Réunion. "Réagissez, indignez-vous, exigez, des mots d'actualité dans notre île. C'est un combat pour la dignité des êtres humains et le respect des droits fondamentaux. Pour moi, l'année 2013 sera celle des indignés", lâche-t-il. "Quand un grand humaniste s'éteint, la flamme de l'humanisme, elle ne s'éteint pas", conclut à sa manière Paul Junot.

Après ces différents hommages, le collectif des Indignés 974 rappelle que le 15 mars prochain, à 12 heures, se tiendra un grand rassemblement en hommage à Stéphane Hessel, sur le parvis des Droits de l'Homme à Champ-Fleuri.
Jeudi 7 Mars 2013 - 14:41
Lu 1287 fois




1.Posté par le journal de personne le 07/03/2013 14:55
Guru
http://www.lejournaldepersonne.com/2013/02/guru/
Pour rendre hommage à l'homme
Je ne vais pas vous parler de l'homme
Je vais faire un grand geste
Et vous parler de ceux qui restent
Tous les indignés qui risquent à tout instant
De perdre désormais leur accent
Pour devenir indignes ou moins dignes de l'homme
Parce que c'est toujours difficile
D'être, de devenir ou de rester "homme"
Parce qu'il n'y a pas d'autre homme
que l'Autre homme
Il s'appelait Stéphane Hessel

2.Posté par le bal des pleureuses le 07/03/2013 14:56
Ces gens ont raison. Réunionnais , indignez-vous , révoltez-vous contre cette bande de grateurs de Q
opportunistes qui vivent grassement sur votre dos et ne savent pas ce que travailler veut dire !

3.Posté par Caton2 le 07/03/2013 15:28
Stephane Hessel ou l'apologie de la révolte contre la finance, les inégalités, la perte des valeurs de la résistance. Ouais. Quoi de neuf docteur? Rien. Mais surtout: quels remèdes docteur? Silence.
C'est ce silence, cette absence de solution qui plait à notre minable classe politique, parce qu'elle lui permet de ne rien faire, avec la bénédiction du nouveau Saint laïc qui a su trouver la solution, s'indigner!
Cette "philosophie" du laisser faire en attendant Godot, elle n'est pas neuve, n'en déplaise aux thuriféraires de Saint Hessel. Elle est même très marquée 4ème république, vous savez, celle des présidents potiches et des majorités introuvables. Son meilleur exégète fut Henri Queuille, l'auteur de phrases délicieusement désabusées comme: "il n'y a pas de problème qu'une absence de solution ne finisse pas résoudre."
C'est certainement ce que pense Hollande. S'indigner devrait suffire pour résoudre tous les problèmes.
Indignons nous... et laissons faire. Merci Saint Hessel.

4.Posté par Pauvre de vous..... le 07/03/2013 18:31
Vous avez fait quoi pour les humains pour vous croire à la hauteur de Monsieur HESSEL? Moi, je n'ai rien à foutre qu'il ait eu des idées gauchisantes, ce qui m'importe c'est son engagement pour le genre humain. Qu'à fait votre père pendant la guerre?

Cesser donc de cracher votre fiel de vieux réac.

5.Posté par @3 le 07/03/2013 18:37
Si vous en avez, rendez-vous le 15 mars à Champ-Fleury, au rassemblement en hommage à Stéphane Hessel. Osez venir et cracher votre fiel en public. Mais, mi doute pas, le boug y viendra pas. Pourquoi? na pu rien dans le moresse.....

6.Posté par Zarboutan le 07/03/2013 18:40
Je suis quant à moi, indigné par les hommages de ce "gouvernement" à la médiocrité !
Hommage au dictateur vénézuélien, hommage à un idéologue aux indignations sélectives. Le culte de la personnalité cher aux socialo-communistes à la peau dure et de beaux jours devant lui !
Honte à ce "président" élu par accident, grâce à la fatale "l'érection" de DSK.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/03/2013 20:19
"Indignez vous".... et après...?

plutôt qu'indignez vous, il aurait plutôt dû lancer "cultivez vous"..ou encore "soyez moins con"..pour faire plus trivial et tout aussi efficace..

mais la simple indignation populaire n'est elle pas le terreau de certains partis très critiquables ..?

Hessel ou quand le vieux singe démontre à la jeune génération bo-bo qu'on ne l'apprendra pas à grimacer ?

8.Posté par Caton2 le 07/03/2013 21:44
7. On est d'accord...

9.Posté par Caton2 le 07/03/2013 22:09
5. Vous, vous n'avez rien dans le coco. La morale à deux "balls" vous tient de pensée... Allez donc voir du côté des Seychelles, vous y trouverez le fruit qui vous ressemble, le coco-fesse.

10.Posté par Keepcool le 07/03/2013 22:43
Reconnaissons à Hessel qu'il avait le droit de s'indigner, vu qu'il était a la fin de sa vie et tout ce qu'il a vécu...!!
Reconnaissons aussi, qu'à La Réunion la fête est tous les mois pour les "profiteurs" du RMI, alors qu'ils sont gérant, salariés, et même "rentiers" qui touchent des loyers... Tous des gens que je connais !
D'ailleurs, ces gens ne roulent pas en Twingo ou bagnole d'occas...
Au fait , vous connaissez le temps le travail des employés du Conseil Général ou de la Région.... Et le taux d'absence "maladie".... ?
Bref, tout cà mis bout à bout, n'arrange pas les comptes de la France et la Run, sans compter les extravagances en Métropole de la classe politique (idem voir pire aux Antilles et Mayotte).





11.Posté par @6 le 07/03/2013 23:01
Cà en fait des accidents depuis des années....à la Région Reunion, à l'Elysée.....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales