Politique

Morel remet les indemnités des élus de La Possession sur le tapis

Le conseiller municipal de l’opposition du groupe La Possession Avenir fera entendre sa voix, demain lors du conseil municipal. Jean-Yves Morel dénoncera “la répartition totalement déséquilibrée de la subvention municipale, et l’abus des indemnités à cause d’un système pervers”.


“Lors du dernier conseil municipal, le maire a qualifié de farfelue, notre proposition de diminuer les indemnités des élus”, déclare Jean-Yves Morel. Roland Robert avait répliqué que “l’indemnisation des conseillers municipaux, a lieu dans un cadre tout à fait règlementaire”.
“Nous n’avons jamais prétexté que la somme qu’ils percevaient, était illégal, nous avons dit et nous répétons, ce n’est pas parce le système est pervers et faillible qu’il faut en profiter”.

 A ce sujet, Jean-Yves Morel se demande pourquoi le conseil communautaire du TCO a 29 vice-présidents. “Nous savons tous qu’un vice-président perçoit environ 1.500 € par mois alors qu’un simple conseiller communautaire n’a que 300 € mensuel d’indemnité. Dans ce contexte, nous sommes en droit de nous interroger sur l’opportunité d’autant de poste de vice-président au TCO”, martèle le conseiller municipal d’opposition.

Le groupe La Possession Avenir s’interroge aussi sur l’équité de la majorité municipale dans l’attribution des subventions aux associations. “La Possession possède sur son territoire une centaine de structures associatives, 50 ont déposé un dossier de demandes de subvention”.
“Mais demain, la commune va voter les trois quarts des 800.000 € prévues pour cinq associations, pire 61 % de ce budget ira à seulement trois associations. Il y a une grosse injustice”. Jean-Yves Morel s’inquiète de cette situation. “C’est ça la vision du monde associatif, de la part de la municipalité ?”
“Ce n’est pas aidé au développement de ces entités, véritables actrices et moteur incontournable dans le projet de vie d’une cité, à condition bien sûr que l’accompagnement municipal soit équitable et responsable”. Ce n’est pas le cas selon Jean-Yves Morel. Il le dira demain en conseil municipal.
Mardi 14 Avril 2009 - 18:08
Jismy Ramoudou
Lu 834 fois




1.Posté par Philippe Lew le 14/04/2009 22:06
Jean-Yves Morel a tout à fait raison d'interpeller le conseil municipal sur les points qu'il a évoqués. Il connaît mon point de vue sur les indemnités versés aux élus, mais il a entièrement raison de dénoncer l'abus de ces indemnités liés au scandaleux cumul des mandats. Maire, vice-président du TCO, vice-président du Conseil Général, président de l'association des maires, président de l'ACC'DOM...... fiston adjoint au maire et vice-président du TCO.....fifille....
Et les copains et les coquins à certains postes "stratégiques"....
Quant aux subventions versées, n'oublions pas l'O.M.S. et le Comité de Jumelage. On en reparlera. N'oublions surtout pas Cap Insertion.. on en parle déjà, n'est-ce pas?
Je salue le courage de J.Y. Morel et de Possession Avenir; demain sera un autre jour.... On parie?

2.Posté par nono le 15/04/2009 18:04
Bravo M.Morel, continuez , enfin l'opposition ce réveil.
Un encouragement ,à tous ceux qui ont été abusé par cette mairie

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales