Société

Monseigneur Gilbert Aubry: Eïd Moubarak... et paix !

A l'occasion de la fin du Ramadan, l'évêque Mgr Gilbert Aubry adresse un message aux musulmans de La Réunion pour la fête de l'Eïd-Ul-Fitr:


Monseigneur Gilbert Aubry: Eïd Moubarak... et paix !
A la fin du mois de Ramadan, je souhaite Eïd-Moubarak à tous les musulmans de La Réunion. Que votre fête soit vraiment bénie pour que les grâces reçues en ce temps particulier de jeûne, de prière et de partage portent du fruit tout au long des jours à venir. Que Dieu vous bénisse et nous bénisse tous à La Réunion et dans le monde.
 
Gardons en mémoire la rencontre historique, prophétique, entre le pape François, Shimon Peres, Mahmoud Abbas à Rome le 8 juin, avec les délégations d’Israël et de Palestine. Cette rencontre s’est tenue à l’invitation du pape après son voyage au Proche Orient  du 24 au 26 mai 2014. Le monde entier a senti ou pressenti que ces moments étaient traversés par le souffle de l’Esprit de vie qui est aussi l’Esprit de paix.
 
Gardons-nous cependant de qualifier le conflit israélo-palestinien de guerre de religion avec d’un côté soi-disant les Juifs de confession judaïque et de l’autre, soi-disant les Palestiniens de confession musulmane. Cela ne correspond pas à la réalité qui est beaucoup plus complexe. La question n’est pas d’abord religieuse. Elle est avant tout politique. Le Gouvernement israélien, jusqu’à présent, n’est pas disposé à vouloir la paix. C’est l’inverse. Et ce Gouvernement fait peu cas des Juifs qui veulent la paix. De l’autre côté, l’action d’extrémistes à partir de la Palestine sert de prétexte à l’armée israélienne pour le bouclage intégral de la bande de Gaza et le pilonnage des cibles tant militaires que civiles. Le peuple palestinien – où il y a aussi des chrétiens arabes – serait-il un peuple à affamer, à soumettre à tous points de vue, à humilier. A éliminer ? Cela doit cesser. Nous sommes très nombreux à le penser.
 
Le conflit dure depuis 1967. L’AMR (Association Musulmane de La Réunion) a rappelé que l’on doit mettre fin à « la colonisation des territoires occupés ou annexés à Jérusalem – Est, en Cisjordanie et à Gaza, et ce conformément aux résolutions internationales, pour permettre aux Palestiniens chassés de leurs terres de disposer de leur propre Etat, par ailleurs viable, tel que prévu par la décision de partage de la Palestine par l’Assemblée Générale de l’ONU en 1947 » (Résolution 181, Communiqué du 12 juillet 2014). Le Droit International ne peut pas être impunément bafoué avec les atermoiements des grandes puissances qui laissent faire. A chacun sa chasse gardée : Afrique, Ukraine, Proche et Moyen Orient… Des conflits peuvent même être attisés en sous-main.
 
Mettre fin à la destruction
 
Tout le Moyen Orient est une poudrière. Début avril 2014, les évêques d’Israël, de Palestine et de Jordanie ont diffusé un texte important du Comité Justice et Paix de Terre Sainte. Il est nécessaire que « chrétiens et musulmans doivent lutter ensemble contre les nouvelles forces de l’extrémisme et de la destruction. Tous les chrétiens et de nombreux musulmans sont menacés par ces forces qui cherchent à créer une société dépourvue de chrétiens et où seulement quelques musulmans agiront en maîtres. Tous ceux qui cherchent la dignité, la démocratie, la liberté et la prospérité sont attaqués. Nous devons être solidaires et parler haut et fort en vérité et en liberté. »
 
Le texte continue : « Les pouvoirs politiques locaux et internationaux cherchent leurs propres intérêts. C’est entre nous seuls que nous devons bâtir ensemble un avenir commun. Nous devons nous adapter à nos réalités même face à la réalité de la mort et nous devons apprendre ensemble à mettre fin à la persécution et à la destruction afin de mener une vie nouvelle et digne dans nos propres pays. »
 
« Ensemble, nous devons unir nos voix à tous ceux qui rêvent comme nous d’une société dans laquelle musulmans, chrétiens et Juifs seront citoyens égaux, vivant côte à côte et construisant ensemble une société dans laquelle les nouvelles générations pourront vivre et prospérer. Enfin, nous prions pour chacun, pour ceux qui joignent leurs efforts aux nôtres, comme pour ceux qui cherchent à nous nuire et à nous tuer. Nous prions pour que Dieu leur permette de voir la bonté qu’il a mise dans le cœur de chacun. Puisse Dieu transformer chaque être humain dans la profondeur de son cœur. »
 
Cette prise de position poignante des évêques de Terre Sainte est plus que jamais d’actualité pour tout le Moyen Orient. Dans son message pour l’Eïd-Ul-Fitr 2014, le cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux, nous invite à méditer les paroles du pape Jean-Paul II : « Nous tous chrétiens et musulmans, nous vivons sous le soleil du même Dieu miséricordieux. Nous croyons les uns et les autres en un seul Dieu, créateur de l’Homme. Nous acclamons la souveraineté de Dieu et nous défendons la dignité de la personne humaine comme serviteur de Dieu. Nous adorons Dieu et nous professons notre totale soumission à Lui.  Donc, nous pouvons nous appeler au vrai sens des mots : « frères et sœurs dans la foi en un seul Dieu » (Kaduna Nigéria, 14 février 1982).
 
Que de travail à faire pour nous tous et par nous tous pour ne pas nous laisser gangréner par les simplismes de tous bords qui peuvent alimenter les extrémismes toujours dangereux pour des individus, des familles, des sociétés entières. Notre vivre-ensemble réunionnais n’est pas qu’une « carte postale pour touristes en peine de cœur ». C’est une construction en pleine évolution qu’il nous importe de faire réussir dans un souffle spirituel d’humanisation permanente, sur notre terre de rivages, pitons, cirques et remparts.  Tout homme est mon frère. Ici et ailleurs ! Joyeux Eïd-Ul-Fitr.
 
 
25 juillet 2014
Monseigneur Gilbert AUBRY
Vendredi 25 Juillet 2014 - 10:42
Lu 1216 fois




1.Posté par don a moin le 25/07/2014 12:18
L'esprit de vie flotte t'il sur les chrétiens d' Orient Monseigneur, pas un mot pour ces martyrs ? Votre posture continuelle de roi du vivre ensemble c'est bien gentil, mais vous devriez vous tenir au fait de l'actualité internationale au lieu de la jouer vision nombriliste comme si vous n'étiez branché que sur Freedom en continu et croire que nous serions une exception, que la Réunion n'est pas sur terre.

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/07/2014 12:25

*Je n'investis plus dans la lecture de la prose de Gilbert Aubry, de type "Pét-de Nonne"...

*Je ferais néanmoins encore un effort, si la production est en vers...

3.Posté par Temudjin le 25/07/2014 14:07
" Nul ne vient au Père si ce n'est par moi"
"Qui ne rassemble pas avec moi disperse"
Ces citations auraient très bien pu être de Urbain II.
Excusez, je n'ai pas pu réssister à la taquinerie.

4.Posté par Dolly Prane le 25/07/2014 14:57
Pas un mot sur les chrétiens de Mossoul, pas même une petite prière !
http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/22/01003-20140722ARTFIG00339-irak-la-semaine-de-calvaire-des-chretiens-de-mossoul.php

5.Posté par Le manège enchanté le 25/07/2014 15:15
le spécialiste du prêchi-prêcha (discours moralisateur et ennuyeux) nous ressert inlassablement un discours convenu totalement déconnecté de ce qui se passe à l'intérieur même de son église.
On dirait un discours à la sauce cialiste fait pour endormir le bon peuple et cacher les turpitudes de ceux qui se servent au lieu de servir. J'espère me tromper mais j'ai l'impression que l'église à la réunion ressemble à un bateau ivre livré aux tarets qui minent la coque catholique de l'intérieur.
Un bon capitaine se soucie d'abord de l'état de son bateau avant de rêver à José Maria de Hérédia

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d’un mirage doré ;

Où, penchés à l’avant des blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles.

6.Posté par 974 le 25/07/2014 16:24
Qui représente les chrétiens sur cette île? On n'existe plus.

7.Posté par KLOD le 25/07/2014 17:08
974 où le syndrome du "fé pitié"

8.Posté par WOUI-WOUI le 25/07/2014 18:49
avan souhaite bonne fête z'enfant les zot komense po regarde si l'avote n'a lé avant a médité et en saplet souplé

9.Posté par mi marche ec Melenchon le 25/07/2014 21:57
si les religions étaient abolies combien de guerre en moins?

10.Posté par don a moin le 26/07/2014 11:06
Il est pas fatigué de toujours souhaiter bonne fête aux autres sans qu' on lui rende jamais la pareille , il lui faut quoi pour comprendre qu'il n'est pas dans une démarche de collaboration mais bien de soumission ?

11.Posté par don a moin le 26/07/2014 11:08
@ Pour la religion marxo melenchoniste le chiffre est connu, cent millions de victimes de conflits en moins, abolissons Melenchon !

12.Posté par Alex le 26/07/2014 12:19
Entre 2 verres n'oublie pas de leur demander réparation de la destruction de la tombe de Jonas en Irak Mossoul

13.Posté par Dimitri ALAIN le 26/07/2014 13:36
et ou n'a raison don a moin le vatican oubli le chrétien de l'orient nos évêques font reluire le cuir règle les problèmes de pédophilies et d'homosexualités entres eux histoires que la justice terrestre ne se mêle pas de leurs salades (de concombres )je n'ai pas entendu dire que dans les dix commandements de dieu remis a Moise ou que Jésus a dit a ses apôtres qu'ils étaient interdit de se marié il y a bien des profiteurs de cette manne financière que dieu nous préserves des détenteurs des fondements réels de des tables de la loi divine .

14.Posté par KLOD le 26/07/2014 17:42
A lire attentivement l'article de MGr Aubry, il est très intéressant , bravo à lui .

15.Posté par Mgr Aubry dialogue pour dire quoi aux musulmans ? le 28/07/2014 16:10
Les chrétiens disent qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
Les musulmans disent la même chose.
C'est le seul et unique point commun entre eux.
Mais sur TOUT le reste les avis sont complètement divergents.
Aucun dialogue n'est donc possible avec les musulmans.
D'ailleurs dialoguer pour dire quoi ?
Jésus n'a pas demandé aux chrétiens (et à plus forte raison à nos évêques) de "dialoguer" mais de partager avec tous les hommes une certitude absolue : Il est mort crucifié puis ressuscité le surlendemain.
Jésus a laissé la signature indiscutable et irréfutable de Sa mort par crucifixion puis de Sa résurrection sur le linceul de Turin.
Mais les meilleures preuves ne valent que pour les gens qui ne sont pas bornés.
Je termine ce post en livrant aux musulmans de notre île le contenu du Coran lui-même à la sourate III, verset 55 où Allah prévient que ceux qui ne croient pas en Jésus seront punis d'un cruel châtiment dans l'au-delà.
Armand GUNET

16.Posté par Boa Bill le 28/07/2014 17:33
15.Posté par Mgr Aubry dialogue pour dire quoi aux musulmans ? le 28/07/2014 16:10

Toujours pas compris à quoi sert un pseudo UNIQUE sur un espace de discussion, le gunéen ?

Encore une manifestation de l'extrémisme religieux qui n'apporte rien au débat et conduit à l'opposition, à l'exclusion et à la violence ! Pôvre gunet !

17.Posté par Boa Bill le 28/07/2014 17:42
Et pour ridiculiser ceux qui croient détenir La Vérité !... Je vais encore une fois encore citer le gunéen !

Parole ... résumée... de Saint Armand de la Médiocrité :
"Frères, Jésus m'a inspiré et j'ai donc raison !"

Pas la peine de perdre du temps à en écrire plus...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales