Société

Monseigneur Aubry souhaite une joyeuse fête aux musulmans de l'île

Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de la Réunion, s'adresse aux musulmans d el'île à l’occasion de l’Eid-Ul-Fitr, la fin du Ramadan, dans un communiqué ce mercredi 7 août:


Monseigneur Aubry souhaite une joyeuse fête aux musulmans de l'île
"EID – UL – FITR
MEILLEURS VŒUX ET ENGAGEMENTS !

Après le mois du Ramadan, voici venues les joies et les réjouissances de l’Eid-ul-Fitr ! Au nom de l’Eglise Catholique je souhaite une joyeuse fête à tous les musulmans de La Réunion. Votre temps consacré à la prière a été plus intense sur les derniers dix jours par la retraite spirituelle. Que la louange de Dieu nous rapproche encore davantage pour être pleinement des artisans de paix dans notre vie de tous les jours !

Cette année, je me réjouis du fait que le message traditionnel du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux à Rome soit signé personnellement par le pape François. Il exprime ainsi l’expression de son estime et de son amitié envers tous les musulmans, spécialement envers leurs chefs religieux.

A cette occasion, le pape écrit : "Je suis conscient que les dimensions de la famille et de la société sont particulièrement importantes pour les musulmans pendant cette période, et il vaut la peine de noter qu’il y a des parallèles avec la foi et la pratique chrétiennes dans chacun de ces domaines. Cette année, le thème sur lequel je voudrais réfléchir avec vous et également avec tous ceux qui liront ce message, c’est un thème qui concerne à la fois musulmans et chrétiens : il s’agit de la promotion du respect mutuel à travers l'éducation. Le thème de cette année entend souligner l’importance de l’éducation en fonction de la manière où nous nous comprenons les uns les autres sur la base du respect mutuel. "Respect" signifie une attitude de gentillesse envers les personnes pour lesquelles nous avons de la considération et de l’estime. "Mutuel" exprime un processus qui, loin d’être à sens unique, implique un partage des deux côtés."

"Ce que nous sommes appelés à respecter dans chaque personne, c’est tout d’abord sa vie, son intégrité physique, sa dignité avec les droits qui en découlent, sa réputation, son patrimoine, son identité ethnique et culturelle, ses idées et ses choix politiques. C’est pourquoi nous sommes appelés à penser, à parler et à écrire de manière respectueuse de l’autre, non seulement en sa présence, mais toujours et partout, en évitant la critique injustifiée ou diffamatoire. À cette fin, la famille, l’école, l’enseignement religieux et toutes les formes de communications médiatiques jouent un rôle déterminant. Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs. C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci ! […]".

Encourager nos jeunes

"En ce qui concerne l’éducation des jeunes musulmans et chrétiens, nous devons encourager nos jeunes à penser et à parler de manière respectueuse des autres religions et de ceux qui les pratiquent en évitant de ridiculiser ou de dénigrer leurs convictions et leurs rites. Nous savons tous que le respect mutuel est fondamental dans toute relation humaine, spécialement entre ceux qui professent une croyance religieuse. C’est n’est qu’ainsi que peut croître une amitié durable et sincère."

A l’évidence, le pape François pense aux multiples situations mondiales où des conflits ethniques, économiques et politiques, des guerres se camouflent sous des étiquettes religieuses ou les utilisent ouvertement. Ces stratégies mortifères déstabilisent souvent des sociétés où les chrétiens, les musulmans, les membres d’autres religions vivaient en paix. D’autres formes sournoises de  déstabilisation existent qui consistent pour certains à dénigrer les valeurs religieuses des uns et des autres.

A l’ile de La Réunion, tout au long de notre histoire mouvementée dans l’ensemble français, la vie nous a façonnés avec nos religions diverses ou sans religion. Pour les croyants que nous sommes, que le Très Haut dans sa miséricorde infinie nous aide tous à prendre conscience des richesses humaines, culturelles, spirituelles de notre même "communauté de destin" ouverte sur l’Indianocéanie et le monde. Que les aînés et les jeunes puissent se rejoindre sur les besoins réels de notre société pour pouvoir les satisfaire au mieux afin que tous puissent avoir les moyens de vivre dignement. Que ce qui a été construit ici dans la persévérance ne soit pas détruit par des stratégies extérieures ou par un enfermement faussement identitaire. En m’exprimant ainsi je ne formule pas seulement des vœux pieux pour nous tous. Vœux pieux, oui. En effet, que serions nous en effet sans la vie partagée, la piété, la prière, l’adoration, le service des autres ? Aussi, demandons à Dieu la grâce, la lumière et la force des engagements, à la mesure de chacun de nous, dans des appartenances associatives multiples, avec les autres. Que notre société réunionnaise s’humanise à la mesure de son nom. La Réunion. Joyeuse fête de l’Eid-ul-Fitr !

Le 6 août 2013
Monseigneur Gilbert AUBRY
Evêque de La Réunion"
Mercredi 7 Août 2013 - 11:47
Soe Hitchon
Lu 1457 fois




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 07/08/2013 12:10
*** Le voilà qui se réveille ! – et nous propose, à la place de sa prose, celle du Pape François qui – Dieu Merci ! – a un ton nouveau. Pas du tout le style Gilbert AUBRY, en ses faux discours « étouffe-chrétien »…

2.Posté par WQS le 07/08/2013 15:39
A propos de règles alimentaires musulmanes :

Je zappe hier soir sur un reportage intitulé " scandale dans la viande hallal " , intrigué , je regarde...

D'après le titre , je m'attendais à un reportage sur l'introduction sournoise sur le marché de viande hallal
que de braves chrétiens consommeraient à-l'insu-de-leur-plein-gré-mon-dieu-seigneur-Marie-Joseph ?

Ou pire , ces plats cuisinés au boeuf " hallal " qui contiendraient en fait de la vraie viande de porc ?

Et bien pas du tout !

Ce reportage montrait que dans la nébuleuse des " appellations " et " certifications " hallal , il y avait de sacrées magouilles , il devient très difficile pour un bon musulman de respecter la sainte loi !
Car l'un des leaders du secteur du poulet vend depuis des années une marque de poulets siglés " hallal " qui ne sont pas plus hallal que des poulets " normaux " puisqu'abattus comme les autres...

Le comble de la farce étant que ces poulets " faux-hallal " s'exportent partout dans le monde et entre autres en Arabie Saoudite , le "Saint des Saints "....j'avoue que j'en ris encore !

3.Posté par Amiral La Po le 07/08/2013 16:39
J'espère que l'Arabie Saoudite et autres pays "amis" du moyen orient,pays trés trés tolérants nous souhaiterons un joyeux Noêl et ensuite une joyeuse fête de Pâques....

4.Posté par Ray_au_Port_Spatial_de_Kourou le 07/08/2013 16:55
Tiens, li bouge encore ? ? ?

5.Posté par Des chiffres qui parlent d''''eux-mêmes le 07/08/2013 18:44
Ramadan été 2013 (source DREUZ) : bilan

Au nom de la religion de paix et d’amour /Au nom des autres religions / Par les monstres islamophobes

Attaques terroristes :
271 / 0 /1
Attentats suicides :
27 / 0 / 0
Nombre de morts :
1419 / 0 / 0
Blessés :
2676 /0 / 0

6.Posté par WQS le 07/08/2013 21:00
Le reportage dont je parle post 2 était très instructif , mais pas forcément dans le sens des auteurs...

J'ai appris par exemple qu'un animal abattu selon le rite hallal doit regarder en direction de la Mecque.
Il faut également que le "sacrificateur" prononce les paroles rituelles :

- Tu seras lavé de tes péchés
- Allah est grand

Déjà je ne vois pas comment un mouton pourrait avoir des " péchés " à se reprocher , faudrait-il que ce pauvre animal à l'intelligence notoirement limitée soit conscient du bien et du mal , on peut en douter !
Et vu la vie que mène un mouton d'élevage , on voit mal quelles occasions de pêcher il aurait pu avoir...

Bref...en vérité ces pauvres bêtes ne semblaient pas très motivées pour ce sacrifice ô combien spirituel !

Elles étaient plutôt en train de se débattre dans le couloir étroit de grilles métalliques qui , les menant vers
l'égorgeur rituel , est censé maintenir leur tête dans la direction imposée par Le Texte.

Du coup la plupart des moutons ne regardaient absolument pas dans la bonne direction vu que leur tête est beaucoup plus étroite que leur corps , elle garde une mobilité multidirectionnelle incontrôlable dans ce passage...ils regardaient partout , mais jamais en direction de la Mecque !

Alors j'espère que ceux qui consommeront ces animaux récalcitrants aux grands principes de cette noble religion bénéficieront d'une relative clémence dans leur vie " au delà " pour ce manquement involontaire !

7.Posté par duduche le 08/08/2013 09:47
décidément celui là c'est à longueur de temps qu'il monopolise,le devant de la scène.... mais comme on le lui a déjà précisé il n'est que le représentant d'une secte qui a réussi....pauvre humanité primitive!

8.Posté par Zarboutan le 08/08/2013 11:34
Mgr Aubry a t-il "halaliser" ses voeux pour les rendre religieusement recevables par les musulmans dont on sait qu'ils sont très à cheval sur la "pureté" des choses. Bonne fête aux mouslimines et mouslimettes de la Réunion.

9.Posté par Le Corbeau le 08/08/2013 18:07
TRAGIQUE OU DRAMATIQUE

Il semble que d'aprés la Génèse l'homme, chassé du paradis, est arrivé dans ce monde en pleurs.
Et depuis sa naissance, son parcours sur cette terre, est parsemé d'embûches et autres obstacles qu'il doit affronter ou trébucher.
Abandonné, sans savoir ou il va, il se sent perdu.
C'est pourquoi il a recours à une religion ou autres croyances, à un Dieu miséricordieux dans l'espoir d'un retour à un passé perdu.
DIEU EST-IL BON ?
Pourquoi a-t-il exilé l'homme sur cette terre ??

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales