Politique

Monique Orphé en Afrique subsaharienne avec une délégation présidentielle


Monique Orphé en Afrique subsaharienne avec une délégation présidentielle
La députée réunionnaise Monique Orphé annonce dans un communiqué qu'elle fera partie "de la délégation présidentielle qui entamera demain un déplacement en Afrique Subsaharienne, jusqu’au dimanche 14 octobre".

Un voyage qui la mènera "dans un premier temps à Dakar au Sénégal puis à Khinshasa dans le cadre du XIVème sommet de la Francophonie".

Elle précise qu'elle aura, notamment, l'occasion de se rendre au Palais du Peuple, mémorial de la traite négrière. "C’est avec beaucoup d’émotion que j’envisage cette visite, qui illustre pour moi, les liens forts qui nous unit, nous Réunionnais à l’Afrique", assure-t-elle.
Jeudi 11 Octobre 2012 - 15:03
Lu 1929 fois




1.Posté par noe le 11/10/2012 15:59
J'espère qu'elle sera bien protégée ...Il y a plein de terroristes dans ces régions ...

Pourquoi l'a-t-on envoyée là-bas ?
Pour qu'elle fasse ses preuves ?
Pour se débarrasser d'elle ?

Nous avons besoin de notre députée ...
Que les services secrets la protègent bien !

2.Posté par never forget Australia le 11/10/2012 17:16
Pour les liens unissant les réunionnais à l'afrique.... Monique ferait mieux de se rendre à Zanzibar après une longue traversée à pied du sahara, aux Comores, à Madagascar ou au Soudan, mais elle risquerait de "stigmatiser" une autre phonie que la francophonie !

3.Posté par Jean Blond le 11/10/2012 18:12
Vraiment pitoyable la pauvre bonne femme femme ! Si la nostalgie la taraude à ce point et que son probleme identitaire n'est pas réglé , qu'elle consulte un psy ou qu'elle s'installe en Afrique. Ce qui est sur c'est que là bas, elle ne trouvera pas un lot d'endoctrinés pour faire d'elle un deputé .Y en a vraiment marre de ce couplet sur l'Afrique, berceau de leurs ancetres. Moi, je vais en Europe, dans une délégation conduite par mes chiens, tous titulaires de pedigree, inscrits au loof, le livre des origines , et je vais me ressourcer aux pays de mes ancetres .arrivés les premiers à la Réunion...

4.Posté par Rouletabille le 11/10/2012 18:17
Tiens...tiens... aurait-elle a tapé dans l'oeil de notre Don Juan National ???

Qu'elle se méfie donc du poids des mots ... du choc des photos !!!

5.Posté par pigeon vole le 11/10/2012 20:33
cela apportera quoi a la Réunion ??????!!!!!!!!

6.Posté par Thierry le 11/10/2012 21:22
Et ... ils revinrent le sac plein de BONNES solutions pour résoudre le chômage ... Comment on dit ,??

7.Posté par à quoi servira t-elle ? le 11/10/2012 22:04
Il faut toujours l'alibi du "noir de service" lors des déplacements présidentiels vers l'Afrique.
Mitterrand avait amené Yannick Noah au Cameroun. Les locaux se sont demandés qui c'était et à quoi il servait. Il ne faut pas prendre tous les africains pour plus cons qu'ils le sont ...
A sa place j'aurais refusé. J'en serai sorti grandi. Malheureusement, l'attrait d'un voyage touristique "luxus" aux frais du con tribuable est très fort ...

8.Posté par Caton2 le 11/10/2012 22:34
la population de Kinshasa ne dit pas merci à la francophonie...

"Les fous et folles chassés le long des grandes artères de Kinshasa !
Incroyable, mais vrai. Lors de passage dans le boulevard du 30 juin, votre Journal a constaté un fait très incroyable. A seulement 7 jours de la tenue du 14ème Sommet de la Francophonie, les agents de la Police Nationale Congolaise embarquent de force des fous et folles qui sont souvent postés dans des grandes artères de la capitale Congolaise. Une Jeep de policiers fait ce travail depuis hier jeudi, 4 octobre. Une folle bien assise sur le boulevard a été prise comme un malfrat, alors qu’elle était en train d’arranger aisément ses vêtements. Les policiers l’on mis brutalement dans leur jeep aux yeux et au su de tous les passants. Signalons, par ailleurs, que cet événement s’est déroulé précisément au croisement des avenues Batetela et boulevard du 30 juin, aux environs de 11 heures. Nul ne sait où est-ce que la folle sera déposée. Néanmoins, c’est un fait qui reste déplorable. Si, c’est pour satisfaire ou impressionner François Hollande et les autres invités qui participeront au 14ème Sommet de la francophonie, cela est sans nul doute inutile, car après ces assises, la capitale redeviendra comme avant. A propos, plusieurs questions planent du coté de la population congolaise, notamment celles de savoir si les invités ne savent pas qu’il existe des fous sur la planète terre ? Pourquoi chercher à impressionner ? Pourquoi faire voir ce que nous ne sommes pas en réalité ? Jusque là, ses interrogations n’ont pas encore trouvé des vraies réponses du coté de la population congolaise, en général, et Kinoise, en particulier. C’est qui est sûre, c’est que les fous paient pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Normalement, l’on devrait mettre en place une politique conséquente. Ramasser les fous, les placer dans un asile, doter celui-ci des infrastructures appropriées, disposer d’un personnel qualifié… Or, les centres qui existent déjà souffrent d’un déficit criant en tout et pour tout. Voilà qui poussent à soutenir que les mesures prises, à cet effet, sont sans lendemain.
La Francophonie devrait plutôt être bénéfique pour la République Démocratique du Congo, mais c’est le contraire car tout le monde se plaint, surtout la population de la basse classe.
D’abord l’assainissement de la ville de Kinshasa, avec l’opération Kin-Propre, l’on a chassé les commerçants. Et, maintenant, c’est le tour des fous et folles qui, eux aussi, devront faire preuve de patience jusqu’à la fin de ces assises qui s’annoncent déjà très chaleureuses à Kinshasa. ITK "
(source: http://www.laprosperiteonline.net/show.php?id=12052&rubrique=Nation)

Oui, vous avez bien lu, on élimine les fous et les folles du champ de vision de nos chefs vénérés. A t-on peur que le spectacle de la folie ordinaire les conduise à encore plus de déraison extraordinaire?

9.Posté par lulu le 11/10/2012 22:34 (depuis mobile)
Tiens elle est allée au coiffeur. Sa doit etre sa le changement

10.Posté par tonton le 12/10/2012 00:21
Monique, fait bien attention à toi, la bas !

Revient en bonne santé, et avec qq contrats signés - pour notre industrie - ou pour notre SRPP - l'essence aussi est trop cher ici.

11.Posté par Goldys le 12/10/2012 05:51
Post 9, c'est parce qu'elle le vaut bien !

12.Posté par Elodie le 12/10/2012 04:18
La traité négrière s'est faite grâce aux africains premiers pourvoyeurs d'esclaves qu'ils emmenaient près des cotes en échange de bibelots alcools fusils ou autres;des empires africains,bien avant l'arrivée des européens,ont bâti leur fortune sur les esclaves qu'ils vendaient aux arabes ...tout le monde est coupable ....

13.Posté par observateur le 12/10/2012 12:56
Voila nos 2 cafrines récompensées: Erika, la cafrine salon a été Rapporteur de la loi Lurel à l'assemblée nationale donc elle a pu faire son interessante, et Orphée, la cafrine la kour y gagne un voyage en Afrique...
Aux dyonisiens qui ne voient plus leurs députées aux grandes promesses...de pleurer et manger la misère!

14.Posté par Caton2 le 12/10/2012 13:30
12.
Un courtier africain
(Description d'un dessin d'après nature de Louis Ohier de Grandpré, gravé par Nicolas Courbe, qu'on peut voir aux archives de l'OM à Aix.)

"Au milieu d’un paysage grandiose à la flore luxuriante symbolisée par l’arbre à pain, un Africain, accoudé avec prestance au hamac dans lequel ses fidèles le transportent, apparaît visiblement conscient de sa puissance. Son opulence lui vient de sa fonction de courtier, intermédiaire obligé entre les marchands d’esclaves de l’intérieur de l’Afrique et les Européens qui font la traite. Grandpré l’a dessiné devant la splendide baie de Malembe, où les navires négriers à l’ancre font sa fortune. Tati arbore, comme tous les courtiers, le haut collier en morfil, ivoire d’éléphant à l’état brut, les perles de traite, la longue chaîne autour des reins et les bracelets de métal. Il possède, comme eux, une propriété proche du lieu de traite appelée petite-terre. Son bonnet, attribut donné par le souverain local, le désigne comme dignitaire.

Le registre de traite de La Manette

Le même Tati figure 22 fois dans un document d’archive très rare, le cahier de troc d’un navire négrier de Bordeaux, La Manette, navire de 250 tonneaux, construit à Lorient. Le navire effectue sa campagne de traite entre juin et octobre 1790, du Sud au Nord de la côte d’Angole, principalement à Malembe et sur le Zaïre où le capitaine détache son second. La plupart de ces tableaux détaillés que les capitaines négriers tenaient au jour le jour ont disparu. On voit ici Tati céder 34 "noirs, négresses, négrillons et négrilles", et recevoir, pour chaque esclave fourni, des marchandises soigneusement consignées.
Fait révélateur de la spécificité de cette traite, tous les dignitaires du Kacongo, du Loango et des royaumes voisins apparaissent parmi les courtiers inscrits dans la colonne de gauche. Le mafouc, désigné par le souverain, est chargé de négocier avec les capitaines négriers les conditions de traite et reçoit des Européens le paiement des coutumes. Sont aussi courtiers le mambouc, héritier désigné du trône, les mafoucs des villages centres de traite, le macaye, premier ministre, le maquimbe qui fournit pirogues et porteurs, le monibanze, financier chargé des coffres du roi, le monibèle, messager, les mangofs, chargés de l’introduction des étrangers, le matiente, les princes et fils de roi. Tous, sous contrôle du pouvoir central, vendent des captifs qui ne viennent pas des royaumes locaux, mais de régions périphériques. Ainsi les dignitaires locaux tirent de la traite des fortunes considérables sans modifier la vie des autres habitants."

Source: http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=787

15.Posté par ZembroKaf le 12/10/2012 13:46
Monique profite bien pou bat' karé avek larzen du Con..tribuable...5 ans i pass' vit' !!!

16.Posté par kafrine974 le 16/10/2012 14:20
Bonjour,

Oté zot lé mal au ki que notre députée la partie en afrique, si ct jacqueline farreyol zot norai rien dit, pck c'est madame orphée la zot y fait un plaisir de tirer dessus, allé tire un feuille,
Mi tiens dire a la personne que monique n'avait l'habitude d'aller coiffer , alors ferme un peu zot gueule, si zot la pu rie à faire, allez attend 7 lames la mer pou lave à zot.

vive monique orphée alé wéééééééééééé,

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales