Politique

Monique Orphé demande une conférence sociale propre à l'Outre-Mer

Monique Orphé a interpellé le Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social sur le droit à l’expérimentation et la mise en place d’une conférence sociale propre à l’Outre-Mer.

Voici le communiqué de presse de la députée socialiste:


Monique Orphé demande une conférence sociale propre à l'Outre-Mer
Lors de l’audition qui a eu lieu à la commission des affaires sociales, Monique Orphé a interpellé le Ministre.

Intervention de Monique Orphé:

Monsieur le Ministre,

La conférence sociale vient de se terminer et je vous félicite de la placer sous le sceau de la lutte contre le chômage, de la relance de l'apprentissage, et du pouvoir d'achat. Autant de sujets qui m'intéressent en tant que Députée ultramarine, car les Départements d’Outre-Mer de façon générale, et la Réunion en particulier, souffrent de grandes inégalités liées au chômage, à la faiblesse des revenus et à la vie chère.

Ceci étant dit, je m'interroge sur la place de l'Outre-Mer dans cette conférence sociale, alors que ces sujets sont de véritables défis. En tant que nouveau Ministre, je voudrais vous rappeler ces quelques chiffres :

- lorsque vous êtes en Métropole à 10 % de chômage, la Réunion est à 30 %. Trois fois la moyenne nationale.
- lorsque la moyenne du chômage des jeunes est à 25 %, nous en sommes à 60 %. Le plus fort taux des départements français et même d’Europe. C'est vous dire l’ampleur du défi que nous avons à relever en la matière. Avec un tel niveau de chômage, il ne faut pas s'étonner que 42 % de la population réunionnaise vivent au dessous du seuil de pauvreté.

Monsieur le Ministre, vous avez mis en place des dispositifs : emplois d'avenir, garantie jeunes, contrats de génération, qui ont du mal à être consommés car les entreprises ne jouent pas le jeu. Les CUI/CAE dans le secteur non-marchand ont du mal à être utilisés faute d'un résiduel élevé à la charge des collectivités et des associations.

S'agissant de l'apprentissage, nous portons à la Réunion une ambition, mais nos jeunes peinent à trouver des lieux de stage en raison de l’étroitesse de notre tissu économique. Quand vous êtes dans l’Hexagone à 7 % de jeunes qui sortent du circuit scolaire sans qualification, nous en sommes à 15%. Or, l'apprentissage est un levier pour remettre ces jeunes dans le circuit de l’insertion et de l’emploi.

Monsieur le Ministre, vous l'aurez compris, les problèmes que nous rencontrons en Outre-Mer sont hors normes et nous ne pouvons pas appliquer les mêmes remèdes que dans les départements de Métropole.

Nous prônons donc  le droit à l'expérimentation pour trouver des solutions qui soient à la hauteur de nos problèmes. Je prône une conférence sociale spécifique à l'Outre-Mer qui réunirait les partenaires économiques et sociaux, afin de réfléchir sur tous ces sujets et trouver des solutions adaptées.
 
Réponse du Ministre :

J’ai entendu la demande qui a été faite, je connais la situation des départements et territoires d’Outre-Mer. De manière spécifique vous avez pointé la situation de la Réunion, votre département. Je vais étudier votre proposition de conférence sociale spécifique à l’Outre-Mer, et, je vais en parler à George Pau-Langevin.

Je pense que c’est une piste que je ne peux pas écarter comme ça, au contraire, je suis prêt à la faire examiner. Je voulais vous le dire Madame Orphé. J’ai en tête la situation des départements d’Outre-Mer qui présentent chacun des spécificités qui leur sont propres. Il y a là un sujet sur lequel nous devrions avancer.
Jeudi 10 Juillet 2014 - 16:31
Lu 1014 fois




1.Posté par On n'a pas le temps de jouer le 10/07/2014 18:01
car les entreprises ne jouent pas le jeu.


On n'a pas le temps de jouer. On bosse.

2.Posté par pfffff le 10/07/2014 18:11
ah ça pour créer des conférences, organiser des réunions ils sont là les socialos. mais pour changer concrètement, réellement les choses ils sont où ? c'est de la poudre aux yeux, ils se gargarisent de leur pseudo action et laissent mourir la réunion. c'est pathétique.

3.Posté par véridik le 10/07/2014 18:23
"lorsque la moyenne du chômage des jeunes est à 25 %, nous en sommes à 60 %"

80% attendent devant la boutique, 20% veulent réellement s'en sortir...

4.Posté par grand gosier le 10/07/2014 19:06
la plupart des entreprises a la reunion sont diriger par des personnes qui a la base étaient pistoné par des hiérarchies politique qui ne voulaient qu'une chose faire des aboiements et non se mettrent aux travaillent . tout cela pour faire valoir le nom de leur famille et dans le courant d'éffet de nous priver du fructus.

5.Posté par ron& le 10/07/2014 19:30
et le peu qui marche encore est totoché et bientot se cassera la gueule

6.Posté par Titi or not Titi le 10/07/2014 19:32
Depuis 3 ans ont relance les Zélus , l'état via le Préfet
sur
la crise Requin et indirectement les touristes ...
les prix du billets d'avion ...
Greves a tout va ... merci la cgtr
etc...

quant on vous dit on Ferme car trop de Taxes...
pour goinfrer les zozos du Rsi et la CCIR
Trop d'impôts ....

Et c'est qu'aujourd'hui que vous pensez a la
population Réunionnaise ????

Vous Vous Foutez de Qui ???

C'est trop tard !!

La Région investi avec notre Argent et celui de l'Europe
dans les iles vanille !! Et ca Fonctionne !!!
En Plein Boom économiquement et touristiques !!

En concertation , on a décidé ( 5 gérants ) de tous
fermer nos structures a la Réunion et de les ouvrir
dans les autres iles vanille !! Et on Embauche !!!

En 2015 , Toutes les boîtes vont fermer en France !!!
Renseigner vous sur ce que Votre gouvernement
nous prépare !!!! c'est édifiant !!!

Pourquoi On n'a Plus Le Droit d'Entreprendre En France ?????

Pour Vous Payez Vous et Vos autres Ponctionnaires ???

Assis derrière Vos bureaux , climatisé, a nous foutre des bâtons
dans les roues avec Vos Paperasse et Vos Normes ....

Tout ca pour nous faire voir que vous Exister ???
On le sait , On Vous paye !!!
Vous etes des Cumulards .... !!!

Vous PRODUISEZ QUOI VOUS MADAME ?????
Vos Ponctionnaires Sur Rénumerer , ils Produisent Quoi ???

Gout Aster !!! Et paye le Rsa aux ptits malheureux !!

Nartrouv !!!

7.Posté par con-tribuable le 10/07/2014 19:36
voila encore une qui voudrait que la France assiste et assiste encore la délinquence et l'alcoolisme grandissent dans ce pays, arett souplé, fé in naferr de bon et bien!!!

8.Posté par R I P O S T E le 11/07/2014 06:13
Rentre out kaz Monique ORPHé , demande la permission out ANNETTE Gilbert , PS péi le stratège quartier Sin Dni

9.Posté par kachane le 11/07/2014 09:22
Comme toujours, de la masturbation cérébrale .... gaspillage publique, création de poste lénifiante et bien payé.
Du pain et des jeux .... décadence de l'empire romain.

10.Posté par mauvais joueur le 11/07/2014 13:10
Les entreprises ne « jouent » pas madame. Elles sont elles dans le réel. Des contrats d’avenir ? Quel avenir ? celui de mettre la clef sous la porte pour être « pompé » comme des cochons ?
L’économie se casse la gueule jour après jour, l’argent ne circule plus, les gens n’ont plus envie, ont peur et gardent pour eux ce qu’ils restent par angoisse de ce qui les attend.
Il y a deux plaies dans le système aujourd’hui : les politiques, qui se gavent pendant que l’économie se casse la gueule et les banques qui se goinfrent sur la misère et la spéculation. En 2013, sous votre gouvernement de gauche, les plus riches le sont encore plus de 15 %. Arnaud a accru sa fortune de 2M7 millions d’euros (soit 10%) pendant que le peuple n’en peut plus de payer taxes, impôts et contributions. Et vous tout ce que vous proposez c’est une conférence. Pour faire quoi ? Un constat ? Quelles propositions concrètes ou quel ébauche de solution proposez vous ? Rien. La politique est pire qu’une religion ou on se contente d’incantations en espérant que cela va arriver. Que connaissez vous de la réalité de l’économie ? Rien absolument rien. Comme 90 % des élus vous êtes issue de la fonction publique, n’avez jamais investi un cent dans un processus économique. Et vous voulez nous expliquer ce qu’il faut faire ?? En 1789 le peuple a mis la tête des royalistes au bout de piquets. En 2015 cela sera celles des politiciens de gauche comme de droite qui se sont repus du travail des autres au point de mettre notre pays en faillite après 40 ans de déficits accumulés pour les entretenir. Vous voulez construire la maison du futur. Alors avant de choisir la couleur des rideaux commencez pas faire des fondations qui supporteront le bâtiment. La réponse de votre ministre à votre proposition stérile et inutile d’une conférence, un machin pour dire « ca va mal faisons quelque chose », est à la hauteur de votre incapacité : nous allons étudier la chose. Le temps lui passe inexorablement et la catastrophe approche à grand pas. Surtout pour vous.

11.Posté par Titi or not Titi le 11/07/2014 14:11
Notre Avenir !!!

https://www.youtube.com/watch?v=U9dz9KpZ2Gs&list=UU_NBvUCmnjCuYVKJYD2sSgw

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales