Culture

"Mon île" sur trois octaves avec Battista Acquaviva

La cantatrice Battista Acquaviva sera en concert les 16 et 18 décembre prochains au théâtre de la Plaine des Palmistes. Invitée par l'ONG AROI (Afrique Réunion Océan Indien), elle donnera deux représentations gratuites et partagera la scène avec deux artistes locaux, le guitariste Patrick Sida et à la chanteuse Nicole Dambreville.


"Mon île" sur trois octaves avec Battista Acquaviva
"Ti fleur fané" et "Mon Ile"
 
C'est la musique dans sa dimension universelle qui fera le lien entre deux jolis bouts de cailloux, l'île de Beauté et l'île Intense, à travers des artistes ambassadeurs d'un échange interculturel favorisé par une initiative de Dominique Battisttelli, la présidente de l'AROI. Et ce sont Patrick Sida et Nicole Dambreville qui se portent volontaires pour honorer la Réunion face à Battistta Acquaviva.
 
Elle interprètera les titres "Mon île", de Jacqueline Farreyrol, et "Ti fleur fané", de Georges Fourcade. Agée de 27 ans, Battista Acquaviva sera accompagnée pour sa venue de son père, le célèbre musicien Nando Acquaviva, chercheur musicologue et fondateur du groupe corse A Cumpagnia, qui a chanté notamment au Kremlin et à la scala de Milan.


"Une voix de sifflet", le registre le plus élevé 


Battista Acquaviva a "une voix de sifflet", ce qui veut dire qu'elle compte trois octaves ! Sa tessiture se situe au-dessus de la voix de fausset, le plus haut niveau que la voix humaine peut atteindre dans le registre des aiguës. La première partie du spectacle sera lyrique, avec des chants traditionnels corses tel que "Dio vi salvi Regina", l'hymne de l'île de Beauté. Elle chantera également a capella "Ave Maria" de Schubert. "Je ferais entendre là ma voix de sifflet, en chantant dans les aigües, indique la cantatrice, car c'est pour cette chanson que l'ethno-musicologue Bernard Lortat Jacob m'a désigné comme voix de sifflet". Elle interprétera aussi "Culombia", une berceuse corse, "La nanna di u settenta", etc... L'artiste jouera de la cetera pour le psaume de David, le cistre corse. La deuxième partie du concert sera l'occasion pour la jeune prodige de chanter avec les artistes de chez nous.
 
Elle revient début 2012
 
Battista Acquaviva est appréciée à travers le monde, notamment en Europe, et est surtout aimée au Japon et en Suisse, où elle est souvent en concert. Elle sera par ailleurs en représentation les 20 et 21 janvier 2012 sur la côte d'Azur à Vallauris Eglise et au Cannet Eglise Sainte Philomène, où elle partagera l'affiche avec le groupe la Filetta à Canari le 4 février prochain. Puis, selon Dominique Battistelli, Battistta Acquaviva reviendra dans la foulée à la Réunion !
 
Rendez-vous au théâtre de la Plaine des Palmistes dans la salle Guy Agénor le vendredi 16 décembre à 20h30 et le dimanche 18 décembre à 16h30 si vous êtes amateur de chants traditionnels corses et que vous aimez l'opéra et le mélange des cultures. Pour d'autres, ce sera l'occasion de découvrir une voix exceptionnelle qui revisitera les titres réunionnais, ceux qui ont sûrement bercé votre enfance… Un beau mélange en perpective.


L'entrée est à 12 euros. Infoline et réservation au 0693 01 54 68

Mercredi 16 Novembre 2011 - 08:11
Lu 2161 fois




1.Posté par alysée le 18/11/2011 17:08
Très belle initiative pour un prix modeste, pas comme le gala de l'Opéra à St Denis où la place est à 90Euros!, c'est l'ouverture pour tout public au monde de la musique et de l'opéra Bravo!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales