Social

Moins de consommateurs mais plus de buveurs excessifs

L’ORS, Observatoire Régional de la Santé, vient de publier un rapport sur les addictions à l’occasion de la journée nationale des toxicomanies qui se tiendra le 15 octobre. Bilan: La Réunion est marquée par plusieurs particularités en matière de toxicomanie, d’alcool, de tabac et des jeux de hasard et d’argent.


Moins de consommateurs mais plus de buveurs excessifs
La mortalité liée à l’alcool est supérieure de 70% par rapport à la métropole. Voici une des particularités de La Réunion car il faut comprendre ce chiffre de la façon suivante: moins de consommateurs mais plus de buveurs excessifs. Conséquence principalement observée chez les hommes avant 65 ans: cinq fois plus de décès. Concernant la consommation de tabac, le bilan 2007 est "mitigé" rapporte l’ORS. Les ventes de cigarettes sont en légère baisse et la consommation de tabac chez les jeunes est significative.
Cependant, plus de 550 personnes meurent chaque année suite à des maladies directement liées au tabac, principalement des hommes.
Le tabac reste la première cause de décès par cancer, à hauteur de 16% des cancers. Un taux qui a tendance à progresser chez les femmes, même si les hommes sont toujours majoritairement concernés.
Si le phénomène est moins important qu’en métropole, la consommation de drogues illicites est de plus en plus préoccupante à La Réunion. Les interpellations liées aux stupéfiants augmentent et d’avantage d’usagers ont recours à des prises en charge spécialisées.
Au classement des produits les plus expérimentés, le cannabis (zamal) est loin devant les autres. Il est le plus consommé et le plus banalisé.
Les jeunes ont également tendance à vouloir expérimenter des médicaments. Un constat: les filles (26%) sont plus concernées que les garçons (9%).
La polytoxicomanie existe et concerne les usagers de drogues qui associent l’alcool, le zamal et les médicaments détournés de leur usage.
Enfin, parmi les addictions, il ne faut pas oublier tous les jeux de hasard et d’argent. Les Réunionnais dépensent plus d’argent aux jeux de loterie, de tirage et de grattage: 3, 2 euros en moyenne contre 2,8 en métropole. Ils sont également plus friands des courses de chevaux: 215 euros par an contre 143 en métropole. Les exclusions dans les casinos sont en forte hausse en 2007: 135 joueurs Réunionnais ont demandé à être exclus, estimant "avoir un comportement à risque, compulsif vis à vis des jeux" précise le tableau de bord de l’ORS. Des chiffres qui ont triplé en 2 ans.
Jeudi 9 Octobre 2008 - 15:03
Melanie Roddier
Lu 635 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales