Société

Moins d'observations de baleines en 2012 comparé à 2011


Image : Globice
Image : Globice
L'association Globice fait les comptes de ses observations 2012 de baleines à bosse. Après avoir animé les eaux bordant notre île pendant les mois d’hiver, elles ont repris la route, à destination des hautes latitudes méridionales.

Pour l’équipe scientifique de Globice, c’est l’heure de se plonger dans les données acquises depuis le premier souffle détecté le 18 mai 2012. Ainsi, 137 sorties en mer organisées en grande partie par les bénévoles de l’association ont permis la collecte des données nécessaires entre début juin et fin octobre. Cela représente près d’une sortie par jour et 652 heures de prospection, réparties sur l’ensemble de la saison.

Ainsi, comme chaque année, le secteur Ouest reste majoritairement prospecté, mais cette saison est marquée par un effort plus important dans le secteur Nord, jusqu’à St-Denis.

Grâce à cet effort de prospection conséquent, couvrant l’ensemble du littoral de Saint-Denis à Saint-Pierre, 235 observations de baleines à bosse ont été réalisées cette année entre juin et octobre, contre 331 sur la même période en 2011. Deux observations précoces sont par ailleurs à rapporter en mai.

Il convient cependant de pondérer ces résultats par l’effort de prospection explique l'association Globice, ce qui permet la comparaison objective des saisons. Ce travail a ainsi montré que la fréquence d’observation des baleines a été plus faible en 2012 qu’en 2011. La moyenne mensuelle sur 2012 s’élève à 0,325 observation par heure de prospection, contre 0,441 observation par heure l’année en 2011.

L’année 2012 semble ainsi moins riche que 2011, mais il est vrai que cette dernière a été un excellent millésime. Si l’on élargit la comparaison, le niveau de fréquentation des baleines à bosse en 2012 reste similaire à celui observé entre 2008 et 2010.

En 2012, 67 individus ont ainsi été identifiés selon la technique de la photo-identification. Ce chiffre, relativement faible (172 baleines avaient été identifiées en 2011), peut être expliqué par une proportion plus importante de mères accompagnées de nourrissons cette année (72% des observations comportaient des nouveaux nés, contre 40 à 50% les années précédentes). En effet, les mères et leurs baleineaux sont souvent en phase de repos et sondent peu. En d’autres termes, elles exposent rarement leur nageoire caudale, limitant les possibilités de photo-identification des individus.
Lundi 7 Janvier 2013 - 07:15
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 988 fois




1.Posté par lawax le 07/01/2013 07:12
c'est a cause des PRR avec leur jetski et leurs drum line en catimini

2.Posté par Baba Figue le 07/01/2013 08:36
Merci aux ONG parisiennes à tête de morts dont les moutons de bobos écolos s'empressent de se faire photographier aux côtés de baleineaux pour se montrer plus proche de la nature que leurs copinous dans la grisaille, histoire de frimer lors des soirées mondaines.

3.Posté par FAUX ! le 07/01/2013 08:39
On en voit de plus en plus accompagnés de leurs baleinaux dans les allées des supermarchés poussant des caddies bourrés de charcutailles , de sodas et de bonbons...

4.Posté par Trop facile le 07/01/2013 12:05
À FAUX, exact mais celles qu on observe ds les supermarchés ne sont ni protégés ni comestibles haha ha.de plus elles sont présentes tte l année

5.Posté par zanrené le 07/01/2013 12:17
C'est parce qu'il y a trop de requins, ils font fuir les baleines,ou les tuent ...

SAUVONS LES BALEINES, PECHONS LES REQUINS !

6.Posté par noe2013 le 07/01/2013 12:44
Post 3
Je ne comprends pas les raisons qui poussent certaines personnes à être aussi "baleines" ...elles n'ont pas peur des problèmes de beauté , de santé ...un corps aussi énorme n'est pas joli à voir ...

"Quand il y a une grosse femme dans une maison, les chiens de garde sont inutiles."
(Honoré de BALZAC)

7.Posté par Thierry le 07/01/2013 13:13
A les faire fuir par des approches trop fréquentes, pas besoin d'être un GRAND scientifique pour deviner que les conséquences auraient été une fuite vers des eaux plus clémentes ... et exemptent d'ABRUTIS curieux ... égoïstes d'un jour ...

A c'est vrai, il y avait une CHARTE pondue ... par des bureaucrates et des camarades de bureau ...

8.Posté par John Galt le 07/01/2013 16:38
Y en a qui n'ont rien d'autre à foutre que de percevoir des subventions pour faire du comptage de baleine pas étonnant que ce pays est en faillite

9.Posté par seasheproute le 07/01/2013 19:39
ça confirme une fois de plus que Sea Shepherd NE SERT A RIEN !

10.Posté par Tanbi le 07/01/2013 21:04
Déjà que ça nous faisait une baleine de moins en France avec l'exil fiscal du Gégé

9- Toujours à râler J Galt ? Estimez vous heureux pour l'instant car le jour où il y faudra donner des subventions pour le comptage de bichiques, ce sera d'un tout autre montant mon ami.

11.Posté par John Galt le 08/01/2013 07:04
10.Posté par Tanbi le 07/01/2013 21:04 | Alerter pov crétin ça les bichiques à 30 € ça se mange contrairement au baleine et ça profite une petite économie non déclarée , mais ça vous ne viendrez pas le dire fort combien pouvez vous évaluer les revenus un bazardier de bichiques je sais ils font pitié

12.Posté par noe2013 le 08/01/2013 07:08
Post 8
Vous auriez voulu qu'on comptât les "baleines terrestres" moins productives et pas trop jolies à voir et qui déhambulent dans les grandes surfaces ?
Je vous comprends !

13.Posté par Tanbi le 08/01/2013 18:25
11- Vous n'avez qu'à les dénoncer au fisc mon garçon...
Mais peut être qu'ils ne sont pas assez nombreux pour les débusquer...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales