Blog de Pierrot

Mohamed Rochdi à la recherche de 6 millions d'euros. Qui a une idée ?

Mercredi 6 Mars 2013 - 10:41

Mohamed Rochdi à la recherche de 6 millions d'euros. Qui a une idée ?
En décembre 2012, Mohamed Rochdi qui avait  tout fait pour se faire réélire dans les conditions que l’on sait, a fait voter son budget primitif, sincère, forcément sincère, et d’ailleurs qui en douterait ? La preuve  le recteur Fourar s’est gardé, dans le délai d’un mois imparti à la chancellerie, de lui faire la moindre remarque. Seuls les mauvais esprits pourraient y voir là le dernier geste d’un recteur en partance à son ami Rochdi. L’amitié, on le sait, ne se mégote pas. Mostafa Fourar et Mohamed Rochdi, eux également, en sont convaincus.

Jamais durant  son mandat Mostafa Fourar n’a manqué à son ami Mohamed Rochdi. Certains diront qu’ils étaient plus qu’amis mais c’est sans doute que l’amitié est, non seulement sacrée, mais aussi toujours débordante !  

Début janvier le recteur Fourar est débarqué, certains diront enfin. Nul doute que sur son lieu de vacances, Mohamed Rochi a dû être très chagrin, voir s’éloigner un ami c’est toujours triste, surtout un recteur ! D’autant que dès la rentrée, un certain nombre d’opérations classiques, mais importantes, concernant l’université sont au rendez-vous. Ainsi pour rester sur les questions budgétaires, il y a ce qu’on appelle la DBM. Elle doit-être présentée le 28 février, réglementairement elle doit être communiquée à la chancellerie 15 jours avant la date prévue pour son examen au conseil d’administration. C’est idiot, Mohamed Rochdi n’a pas respecté la procédure... Reliquat certainement des relations d’amitié entre recteur et président d’université qui n’ont que faire des règles obtuses qui gâchent la vie. Mais entre-temps, un nouveau recteur a été nommé. Il s’appelle Thierry Terret et c’est peu dire qu’il n’a pas apprécié la conduite du président de l’université. Et voilà de surcroit qu’il s’invite au conseil d’administration de l’université sans informer le Président. D’accord le Recteur, comme chancelier des universités, est dans ses prérogatives. Mais alors que son prédécesseur n’avait assisté à un CA de l’université et fait confiance à l’ami, voilà qui détonne. Ce ne sont pas des manières, lui a déclaré Mohamed Rochdi.
 
Sa colère s'est encore aggravée en découvrant la véritable raison du déplacement du recteur : il était venu apprendre aux administrateurs, tous soutiens de Rochdi depuis les dernières élections, que le Budget qu’ils ont voté en décembre était non sincère ! Il ne manque en effet à ce budget que 6 millions d’euros en recettes générales, une paille ! En l’état le budget ne prévoit pas les crédits nécessaires au respect des obligations et des engagements de l’Université. Donc il faut le reprendre. Autant d’interventions du recteur qui n’ont pas plu à Mohamed Rochdi ! Du coup, depuis jeudi dernier, on phosphore beaucoup à la présidence de l’Université  avec une seule question : où trouver les 6 millions d’euros manquants ?

Les soutiens sont mobilisés, les AG se succèdent, les plans sont échafaudés. Pointer l’Etat et les collectivités comme responsables de ce gouffre budgétaire sera la première riposte. La dessus pas une ombre d’hésitation. Ainsi les deux budgets électoraux avec  les multiples largesses aux bons votants, primes, promotions, missions, et autres avantages qui  ont été nécessaires à Mohamed Rochdi pour se faire réélire, seraient camouflés. Reste à savoir comment forcer l’Etat et les collectivités à sortir 6 millions d'euros. Surtout en ces temps de crise !

C’est sur ce point que Mohamed Rochdi et ses soutiens sont à la recherche de "bonnes idées". C’est ainsi que l’UNEF, l’association d'étudiants longtemps dirigée par Gilles Leperlier, proche du PCR, la CGTR maison, la FSU et la garde rapprochée de Mohamed Rochdi sont sur le pont depuis jeudi dernier.

Si vous avez des idées, écrivez à Zinfos. Nous les transmettrons à Mohamed Rochdi. Promis...
Pierrot Dupuy
Lu 4702 fois



1.Posté par JF Hoarau le 06/03/2013 11:24

Votre article M DUPUY est méprisant pour l'ensemble de la communauté universitaire. Vous oubliez d'indiquer dans votre article qu'une majorité d'universités de France et de Navarre rencontrent les difficultés similaires du fait du passage en RCE (Responsabilités et Compétences Élargies). Vous omettez de dire que le budget a été voté et il est fidèle mais que le gouvernement n'a pas tenu ses engagements en reversant la totalité des dépenses prévues sur l'exercice n-1, vous oubliez de dire que la Région, proche d'un certain arriviste, a sucré 10% des sommes allouées à l'université ... Vous avez la mémoire bien courte M DUPUY et cela ne vous honore pas.

2.Posté par mazenbron le 06/03/2013 12:04

Taxer les post de Noe ?

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/03/2013 12:21

recteur Fourar est débarqué, certains diront enfin... Beaucoup en fait, et ça se comprend...

Reliquat certainement des relations d’amitié entre recteur et président d’université qui n’ont que faire des règles obtuses qui gâchent la vie.... sans oublier le Parquet...

Une idée ? Faire l'impasse sur les primes accordée sans résultat chaque année aux auto-promus... Faire disparaitre la fonction, tout simplement qui n'est que l'anti-chambre politique des promotions personnelles et du j'm'en foutisme VIPiste "Républicain" actuel. Réhabilité les seuls techniciens comptables légitimes à ce poste et redonner au Peuple le pouvoir qui lui revient de droit pour en virer toutes les sangsues avides.

4.Posté par lionel le 06/03/2013 12:44

6 millions d'euros de déficit ! Mohamed Rochdi, c'est la preuve que tu es incapable de négocier ni avec la droite, ni avec la gauche !

La seule solution c'est la démission !

5.Posté par galimatias le 06/03/2013 12:49

ça doit pas être compliqué, l'université excelle dans le domaine de La Recherche.

6.Posté par La chienlit, c'est maintenant le 06/03/2013 12:51

Qu'il aille voir le trio infernal du Parti socialiste à Sin Dni, à savoir Gilbert Annette et les 2 poupettes , Morphé et Erika. N'est-il pas encarté à la section du chef lieu ??? A moins que le Leconstant lui prete main forte en appelant à la rescousse le Parti et le gouvernement.
Reste quand meme un mystere: la nomination d'un recteur se fait en conseil des ministres et sont promus des gens proches du pouvoir en place dont ils sont la courroie de transmission; ne serait-ce pas le cas du remplaçant de Fourar ??!!!!

7.Posté par David Asmodee le 06/03/2013 13:55

Business Plan.

- généraliser les salles de shoot, projet phare du Parti Socialiste
- en installer dans les écoles, collèges, lycées et universités
- faire payer l'entrée
- taxer les seringues et autres produits dérivés

Goute ça !

8.Posté par hontepourlareunion le 06/03/2013 15:02

Réunionnais, j'ai dû malheureusement m'exiler pour suivre des études et trouver un travail, avant de pouvoir revenir.
L'université de la Réunion est une honte pour tous les réunionnais : magouilles, éducation au rabais, filières mal orientées, mépris des étudiants, conflits politiques. Et un niveau bien bien bien en-dessous de la dernière des universités de Métropole.

Vous voulez des économies ? Fermez l'université. Ou recrutez un vrai recteur réunionnais qui a envie de soutenir les étudiants réunionnais, pas un fanfaron politique et zorey.

9.Posté par lionel le 06/03/2013 15:05

Moi Président, l'université est le moteur du développement de La Réunion
Moi Président, chaque agent contractuel est titulaire
Moi Président, chaque étudiant a un diplôme
Moi Président, l'université a un budget sincere
Moi Président, le ministère, la région, la mairie subventionnent mes copains,
Moi Président, ....

Un Président en quête de 6 millions d'euros

10.Posté par david Vincent et les envahisseurs le 06/03/2013 15:23

" Mohamed Rochdi à la recherche de 6 millions d'euros. Qui a une idée ? " Et pourquoi pas
les rechercher dans les poches de tous ceux qui les ont volé ?

11.Posté par RadioLondres le 06/03/2013 15:31

Au Post1 (aux ordres et chargé de la veille médiatique)
Dire qu'une majorité des universités est en grande difficulté financière est inexact (revoyez vos chiffres !).
Informez-vous sur la réalité des déficits de certaines universités métropolitaines (sont-ils supérieurs ? toute proportion gardée...).
Ne pas s'étonner du déficit abyssal annoncé par le président Rochdi est intellectuellement inquiétant.
Attaquer le gouvernement qui n'aurait pas accordé de quoi payer les dépenses à hauteur de celles de l'année n-1 est injuste. En effet, le budget 2012 de l'Université de La Réunion a été gonflé en recettes (de plusieurs millions !) et donc en dépenses (pour qui, pour quoi ? je vous laisse répondre).
L'Etat a déjà fait un effort important pour votre Université, le savez-vous ?

12.Posté par lionel le 06/03/2013 15:37

Mohamed Rochdi est à la tête de l'université depuis 9 ans. Son Résultat :
- 6 millions d'euros de déficit
- une école d'ingénieur à la dérive, abandonnée par l'intérieur et l'extérieur
- une université comme un champ de bataille, tellement divisée qu'elle est morte
- des effectifs étudiants qui stagnent (les chiffres ne sont meme plus mis à jour sur le site de l'université (http://sites.univ-reunion.fr/apogeestats/apogee/inscrit2012/NbrIaPrem12.pdf)

Le voilà qui menace et pousse à la grève en chef de clan au risque de faire péter le chaudron.

Ceux qui y travaillent savent, un climat délétère : si tu n'as pas la carte du parti du Président, tu es exclu du partage, // une ambiance de gabegie : on ne compte pas les décharges de services et les promotions distribuées au nom du partage // des services de luxe et sur mesure aux membres du parti
... le chantage permanent de Mohamed Rochdi

Ces 6 millions d'euros de déficit, c'est le vrai visage de Mohamed Rochdi une compétence qu'il cherche continuellement à prouver derrière des courriers pseudo-techniques à 3h du matin. Du matin au soir, il gère les affaires courantes de l'université en oubliant de faire son boulot : négocier, renforcer la trésorerie, fixer des objectifs, donner un cap, construire du rêve ...

PAS UN EURO - PAS UN CENTIME de plus
il y a 5 ans, l'université avait un trésor ... cette équipe a mis l'université sous terre, sur le plan social, sur le plan financier ...
PAS UN EURO - PAS UN CENTIME de plus

L'urgence n'est pas dans cette université à la dérive.
L'urgence n'est pas de mettre ces gens sous perfusion de voyages, de voitures, de logements, de décharges ...

AU BOULOT braves gens.


Pour le service PUBLIC, LIONEL



13.Posté par lionel le 06/03/2013 15:43


A tous les planqués de l'AG de vendredi , affidés des combines de Rochdi, au boulot !
Pas un centime d'euro pour ces gauchistes caviar à plus de 5000Euros/mois à ne rien faire.
Voilà une idée : un audit pour supprimer les faux emplois ... et il y en a !

14.Posté par JANUS le 06/03/2013 15:47

@ Post 1

Monsieur HOARAU, le principe d'un budget, lorsqu'il est proposé pour apporbation à un CA, c'est qu'il soit sincére ... c'est à dire que les recettes et les dépenses qui y sont soient connues et reconnues ... même si elles sont "prévisionnelles" ...

Un budget "vit" tout au long de l'année, d'où les DBM votées pendant l'année en cours, pour "ajuster" le budget prévisionnel.

Que plusieurs Universités françaises connaissent beaucoup de problèmes pour présenter un budget prévisionnel qui tienne la route, c'est une évidence, et tout le monde vous le concéde ...

Mais je connais trés peu d'universités françaises qui voient leurs budgets votés en décembre 2012, mis en cause en janvier 2013 ... avec un "trou" de 6 millions d'euros.

Il est peut-être normal que Mr DUPUY se pose des questions sur la "sincérité" de ce budget primitif.

15.Posté par lionel le 06/03/2013 15:50

Quand une entreprise est dans une telle situation on applique la rigueur absolue :
- plus de voitures de fonctions
- plus de primes
- plus de promotions
- plus de recrutements
- réductions de fonctionnement
- plus de missions
...
à l'université cela ferait combien ? 5, 6, 8 millions ... le compte est bon !

16.Posté par Momo le terrible le 06/03/2013 17:05

à Post 15.

Merci Lionel d'oublier de parler des logements de fonctions, des emplois de complaisance (vous savez, ces gens qui viennent occuper un bureau pour sa Clim' et sa Ligne Téléphonique), les cartes d'essence, les frais de réception, etc...

17.Posté par Solution le 06/03/2013 18:59

Je propose que toutes les personnes qui ont des responsabilités pour le développement de l'université de la Réunion et qui sont au pouvoir depuis une décennie réduisent leurs salaires par deux, car ce sont eux les responsables de cette situation

18.Posté par Helena le 06/03/2013 20:08

Rien de neuf avec Rochdi and co ... Rien de neuf sous le soleil !

Une idée ? demander à Rochdi, c'est son probleme, il est payé pour ça.
Il a meme une prime de plus de 15000/an pour cà.

19.Posté par Amphi le 06/03/2013 20:34

Rochdi est dit-on les chiffres : la belle affaire!
N'est-il pas avec ses amis depuis des années, grâce à leur protection, n'est-ce-pas Madame Bareigths; Monsieur Vergès; monsieur Annette; ceux qui ont mis l'Université par terre ?
La responsabilité numéro 1 c'est d'abord celle des politiques qui l'ont installé et qui le protègent.
Alors que ni leurs enfants pour les moins âgés d'entre-eux ,ni leurs arrières petits-enfants, pas plus que leurs petits enfants fréquentent cette université.
Pas plus d'ailleurs que les enfants des dirigeants actuels de cette université.

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/03/2013 21:37

que faut il comprendre des sous entendus du journaliste..?

21.Posté par noe le 07/03/2013 11:31

Il faut trouver les moyens pour nos étudiants ! L’évolution de la carte des formations technologiques et professionnelles, du secondaire au supérieur, constitue un axe récurrent de concertation nécessaire avec les milieux économiques, en termes de définition des besoins de formation, de capacité d’accueil dans les entreprises des jeunes en formation et de débouchés à l’issue des formations. Forma-sup est à cet égard un modèle d’organisation d’une concertation permanente et prospective pour préparer la carte de l’apprentissage du supérieur.

22.Posté par Caton2 le 07/03/2013 13:44

Les nouveaux mandarins de l'université ont des années lumières de retard. Qu'ils s'inspirent du modèle universitaire anglo-saxon et les millions pleuvront sur l'université.
Tant que l'université française ne se rapprochera pas du monde de l'entreprise elle continuera à sombrer.
Pour les officiers du "upper deck" il n'y aura pas mort physique. Ces demi-dieux quitteront le bord pour des retraites dorées, sans aucun remord.
Seuls les étudiants toucheront le fond sans équipement pour remonter à la surface.

23.Posté par pour le plaisir le 07/03/2013 17:31

Dommage qu'au final les vrais dindons de la farce, ce sont les étudiants réunionnais...
leurs manifestations seraient plus légitime que les actuelles brailleurs qui bloquent les routes.

24.Posté par bourbon pointu le 07/03/2013 20:41

Le président de l'université doit assumer et s'expliquer!
C'est pas moi c'est la collectivité, c'est l’État c'est le Recteur , c'est ....
cela suffit
Elu il doit rendre des comptes , c'est la cas de le dire, de ce qui se passe ,

25.Posté par Fin d'un système corrompu? le 08/03/2013 15:12

Est ce que les acteurs politiques de la Réunion vont prendre conscience que Rochdi et ses copains sont en train de ruiner notre université? La formation de notre jeunesse? Le développement de notre île???????? Il faut que cela cesse vite, il y a le feu qui ravage....

26.Posté par falcucci pascal le 09/03/2013 06:07


AIDER LES PAUVRES D ABORD MERCI!!!!


PASCAL FALUCCI

27.Posté par Basta ! le 09/03/2013 10:24

Le Président Rochdi est bien mal entouré, ce qui ne l'exonère pas de sa responsabilité... Une belle clique de profiteurs incompétents qui ne pensent qu'à se servir : logements de fonction (dont les loyers - pourtant dérisoires - ne sont pas versés !), voitures de fonction, embauches et promotions pour les proches, sanctions pour les gêneurs... Service public et démocratie ne signifient rien pour tous ces parasites. Et quel exemple donné par le DGS !

28.Posté par Richard le 09/03/2013 13:01

La jeunesse réunionnaise est en danger
il faut créer un front unitaire et solidaire ...
Députés, Région, Département ... tous derrière Rochdi et contre l'Etat !


pour la démocratie, le partage et le service public.

29.Posté par HEP! le 09/03/2013 14:53

28
Enfin la jeunesse réunionnaise !
quand il s'agit de défendre leurs intérêts ces personnages la découvrent!
Fait croire que cela brule hein Messieurs-dames !


30.Posté par Mona le 11/03/2013 02:10

J'ai une idée géniale ; vous filez votre dem., on refait un budget sincère, et tout sera sous contrôle.

31.Posté par Jonas le 11/03/2013 17:27


Rochdi crée la tempête dans un verre d'eau ; Il vit au dessus de ses moyens, vide joyeusement les caisses de l'universite, un bien collectif qui nous fait rayonner regionalement. Une fois que les dégâts sont faits, il prend l'état en chantage en cherchant à soulever les étudiants, sachant que sa cause aura un écho politique auprès d'un gouvernement socialiste qui ne cherche pas surtout pas à s'attirer mauvaise presse dans une telle cause. Il prend les étudiants véritablement en otage, en criant au manque de moyens. Quel gâchis ! J'espère que l'agenda politique qui le motive en vaille la peine. C'est Machiavel sous les cocotiers.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >