Social

Mobilisés pour une préférence locale à l’embauche

Ce matin, l’association "Agir pou nout tout", l’UNEF, l’ARCP et l'AJFER se sont donnés rendez-vous devant la préfecture pour faire entendre leur ras-le-bol. La cause de leurs griefs ? L’embauche de main d’œuvre non locale en dépit d’un fort taux de chômage sur l’île.


Mobilisés pour une préférence locale à l’embauche
 
Le recours aux forces vives réunionnaises au lieu de faire appel à la main d’œuvre européenne, tel est le combat que menait encore ce matin UNEF, ARCP, AJFER et l’association "Agir pou nout tout".

Leurs membres étaient réunis devant les grilles de la préfecture pour exprimer leur indignation face à un phénomène qui "dure depuis des années", le recours aux travailleurs étrangers sur des tâches que les Réunionnais seraient aptes à effectuer.

Elément déclencheur de la mobilisation, l’occupation de "centaines d’emplois" par des "personnes venues de l’extérieur" sur le chantier de la centrale thermique du Port.

Les militants, dont Jean-Hugues Rathenon, de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP), ont interpellé par courrier en fin de semaine dernière le préfet sur cette question sensible au vu du fort taux de chômage constaté sur l’île. Une lettre à laquelle l'ancien président de "Agir pou nout tout" attend une réponse.

"C’est un scandale ! Je n’ai rien contre les Européens et je suis pour l’unité, mais c’est un véritable affront qui est fait aux Réunionnais. Bien sûr, les Européens ont le droit de travailler à la Réunion, mais est-ce légal de laisser 30% des Réunionnais au chômage ? A qui profite le crime ? Nous attendons la vérité et nous voulons que cela change", fulminait-il ce matin, devant la préfecture.

En attendant, Jean-Hugues Rathenon et les autres Réunionnais rassemblés ne comptent pas en rester là. Ils s’apprêtent à une sensibiliser la population de la Possession et du Port, demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire et sollicitent un entretien avec le Pôle emploi "qui a une responsabilité dans l’affaire".
Mercredi 3 Août 2011 - 12:11
Lu 1871 fois




1.Posté par noe1000000000000000 le 03/08/2011 12:27
Penser à rien est à la portée de tous ....

2.Posté par JORI le 03/08/2011 12:29
UNEF, ARCP, AJFER et l’association "Agir pou nout tout", encore une belle brochette de communistes. Et s'ils nous montraient l'exemple en ayant que des élus "locaux" car comme ils disent si bien pourquoi aller chercher des candidats " étrangers sur des tâches que les Réunionnais seraient aptes à effectuer". Je reste toutefois perplexe sur l'aptitude de nos élus locaux à exercer leur mandat, mais c'est un autre sujet. La préférence régionale est un enferment sur soi même et dans tous les cas, même si les communistes réunionnais disent le contraire, la réalité est qu'il n' y aura jamais du boulot pour tous les réunionnais sur l'île. Le reste étant une affaire de compétence et d'expérience dans les domaines concernés.

3.Posté par JORI le 03/08/2011 12:34
Pour mémoire, je rappellerai que lorsque la direction de la fictive MCUR était assurée par fifille du pharaon tout le monde râlait, pourtant il me semble bien qu'elle est réunionnaise. Alors je dis qu'il faut savoir ce que l'on veut.

4.Posté par Le Troll velu 974 le 03/08/2011 13:01
Ne dirait on pas que le PCR , la CGTR , l' UNEF, l'ARCP, l'AJFER et l’association "Agir pou nout tout" reprennent avec conviction et force les idées du FN sur lequel ils vomissent généreusement et continuellement ? Je me gausse !!!

5.Posté par Discrimination le 03/08/2011 13:03
Textes tirés se service-public.fr :

L'employeur est libre d'engager le candidat qui, selon lui, convient le mieux à l'emploi offert.

Aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement en raison de son origine, de son sexe, de ses moeurs, de son orientation sexuelle, de son âge, de sa situation de famille ou de sa grossesse, de ses caractéristiques génétiques, de son appartenance ou non appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses, de son apparence physique, de son nom de famille, ou, sauf inaptitude constatée par le médecin du travail, en raison de son état de santé ou de son handicap.

6.Posté par Bayoune le 03/08/2011 13:51
Si mi tronpe pa mwin, dann son bann konféranss de survi, Popol la siflé la sominn deniyère dosi lé travayèr zétranzé, é zordi la meute des affidés i yakour. Bé mi konpran pa, Vergès et ses acolytes ont milité, et militent toujours pour une Réunion dans l'ensemble français. D'ailleurs c'est bien le granmoune Raymond Vergès par un tour de passe de passe a éviter que notre pays se décolonise effectivement, et assume ses responsabilité dans le concert des Nation libres. Avec la philosophie des Vergès et de sa bande de pantins qui le suit, la Réunion terre française - qu'ilsne sont pas près à remettre en cause, comment veulent-ils interdire à des français de travailler sur une partie du territoire de la République. En fait comme des clowns, ils amusent la galerie au détriment du peuple réunionnais - qu'ils nient l'existence.


7.Posté par chikun le 03/08/2011 14:30
4.Posté par Le Troll velu 974 le 03/08/2011 13:01
Ne dirait on pas que le PCR , la CGTR , l' UNEF, l'ARCP, l'AJFER et l’association "Agir pou nout tout" reprennent avec conviction et force les idées du FN sur lequel ils vomissent généreusement et continuellement ? Je me gausse !!!

Effectivement monsieur Ratenon ne parle que d'étrangers européens. Il ne parle pas de zorey.
Tant que le dicours de ce monsieur n'est pas dirigé contre d'autres français (venus de l'extérieur) son discours est en parfaite harmonie avec celui du FN et je me réjouis de compter monsieur Ratenon et ses potes parmi les sympathisants du FN. Ce qui prouve bien ce que je dis depuis longtemps : les prolos sont en train de virer FN et de vider les syndicacacas du PS et Du PC de leur substance historique : les travailleurs français.

Sur que les pisse-vinaigre et les la paluche doivent être verdâtres de haine. Malgré leur pseudo bien-pensance UNIQUE ils se ramassent en commentaires délirants et stériles.




8.Posté par le taz le 03/08/2011 15:25
vous récoltez NATURELLEMENT la tempète que vous avez créé avec vos méthodes socialo-communistes. c'est du genre "je prone le tout social, ça coute une fortune, ça augmente sans arrêt les charges des entreprises et nos impôts pour financer l'état providence et ça vient pleurer que l'embauche favorise (j'imagine) les européens, sans doute largement moins cher que la main d'oeuvre locale.
Mais ce système est en train de disparaitre, mettant tout le monde au chômage.
grotesque, pathétique et ridicule.
vous disparaitrez, comme tous les sociaux démocrates de cette planète, une fois que les gens comprendront que vous les mettez au chômage et dans la misère juste pour assouvir une idéologie qui ne fonctionne pas.
et oui, en france, nous avions une économie qui aurait pu donner du travail à beaucoup de gens, mais depuis 1981, les gauchos socialistes ont cassé cette économie, la rendant non compétitive avec plus d'impôts et de charges qui payent les 35 heures, les retraites, les fonctionnaires à gogo, l'immigration incontrôlée qui a donné une nationalité de papier à des milliers de gens qui ne partagent pas notre mode de vie et qui coute un max.
et maintenant que ça ne fonctionne plus, qu'il n'y a plus d'embauche, plus de croissance, que les déficits se creusent, vous venez pleurer sur votre sort ?
pathétique.
au moins, il y a une constante. les gauchos détruisent et dévastent tout sur leur passage. l'idée originelle, dépouiller les riches pour soi-disant redistribuer aux plus pauvres. résultat de l'utopie : même les communistes n'ont pas tenu leurs promesses et ça a fini en 1989 à berlin. et à la fin, tout le monde est pauvre et l'économie est ruinée. comme bientôt chez nous en france.
le jouet est cassé. la main d'oeuvre trop chère et le pays à coté de ses pompes niveau compétitivité. même plus capable de vendre des tgv, des rafales ou des centrales nucléaires (c'est les espagnols qui on vendu dernièrement "leurs" tgv aux saoudiens)
allez, venez tous pleurer, c’est pas grave, le mal est fait et le chômage bientôt institutionnalisé, tellement c’est un problème insoluble.

9.Posté par Choupette le 03/08/2011 16:12
Ben, comment ils savent ça ? Ils ont des preuves ?

10.Posté par FN le 03/08/2011 16:34
La préference locale est une IDEE D'EXTREME DROITE. Comme solution à leur "crises d'odolescence ", je demande à ces gens de militer pour réclamer à ce moment là, l'indépendance de La REUNION !
Même dans une REUNION indépendante, la préférence nationale reste une idéologie fasciste.

11.Posté par fredo974 le 03/08/2011 17:16
MI POSE A MOIN TJRS LA KESTION, RATENON ET CONSORT PRKOI ZOT LA JAMAIS BATAILLE POUR L'EMPLOI DES REUNIONNAIS KAND VERGES T AU POUVOIR A LA REGION, ALLEZ DEVANT LE DEPARTEMENT, ALLEZ DEVANT LES MAIRIES DE GAUCHE.

EN DIRAIT KE KAND COMMUNISTE T OU LE AU POUVOIR Y EMBAUCHE RIEN CREOLES.

BEN LAISSEZ MOI RIRE M. RATENON, MAIS VOUS ETIEZ EN VACANCES APRES LA PARUTION DU RAPPORT DE LA SR21?

12.Posté par freeride!! le 03/08/2011 17:41
la prefecdure devrait prendre un arrété interdisant aux etrangers de travailler ici... comment? c est anti-constitutionnel?? on m aurait menti?? je vais vite demander des comptes a ceux qui sont derrière tout ca mdr!!!

13.Posté par onnevitpasdanslemememonde le 04/08/2011 08:41
Ca sent le coup politique ! Et en plus une politique nauséabonde, qui rappelle de très mauvaises heures.
On ne peut pas défendre tout et son contraire....
Et quand je vois la presse qui fait ses choux gras de 10 manifestants devant la préfecture, je me demande qui télécommande tout ça... Y aurait-il des élections, bientôt ?
Au fait, ce chantier, il a créé combien d'emplois pour la Réunion?

14.Posté par vanessa le 19/02/2012 19:52
je dirai tout simplement à chaqu'un ca chance d avoir du boulot maintenant le partage equitable serai bien

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales