Société

Mobilisation importante contre le diabète devant la préfecture


Mobilisation importante contre le diabète devant la préfecture
Quelques centaines de personnes sont venues protester contre le manque de réactivité des communes face au diabète, devant la préfecture ce samedi lors de manifestation "Diabète: Arrêtons le massacre, appliquez la loi Lurel". Des membres du public, sains et malades ont apporté leur soutien aux associations ayant organisé l'événement. La Mutualité de La Réunion, l'Association diabète nutrition (ADN 974) et l'Union des consommateurs de La Réunion (UCOR) ont dansé et brandi leurs drapeaux dans une ambiance très festive.

L'objectif de la mobilisation était de pousser les municipalités à agir et plus précisément à imposer la loi Lurel relative aux niveaux de sucres dans nos aliments.

Mobilisation importante contre le diabète devant la préfecture
"C'est comme si nous étions programmés pour être diabétiques, affirme Théodore Hoarau, président de la Mutualité de La Réunion. Il faut que nos produits aient les mêmes taux de sucre qu'en métropole. Ici, un enfant d'un an pèse déjà 500 grammes voir un kilo de plus qu'un enfant du même âge dans l'hexagone, tout simplement parce que le lait est plus sucré".

Il parle "d'addiction au sucre" et un sentiment de culpabilité chez les malades qui sont avant tout des "victimes du système".

Selon lui, les diabétiques de l'île, qui représentent 10% de la population réunionnaise, sont invisibles: "Tout est fait pour les isoler et rien n'est fait pour les aider. La loi a été adoptée il y a un an, et n'a pas été mentionnée dans le Journal Officiel en juin 2013. Aucun arrêté ministériel n'est encore sorti non plus".

Hormis les problèmes de santé, le coût des traitements du diabètes est phénoménal. "Une dialyse coûte 100.000 euros et une amputation, 65.000. Sachant que 1.000 personnes sont amputées chaque année à La Réunion..."

Mobilisation importante contre le diabète devant la préfecture
C'est la première fois que des associations organisent une telle manifestation et le but serait de le faire plus régulièrement. "J'aimerais aussi créer une structure permanente pour la lutte contre le diabète", a ajouté Théodore Hoarau.

Une délégation de cinq personnes, dont les trois présidents des associations, a été reçue par la directrice de cabinet du préfet, Julie Bouaziz.

Samedi 31 Mai 2014 - 11:58
SH
Lu 1259 fois




1.Posté par RR le 31/05/2014 15:27
Attention, soyez prévoyant car il sera difficile, voir impossible de revenir en arrière.
Un individu atteint de diabète de type 2 le conservera toute sa vie ! La seule possibilité de guérison, c’est la prévention, mais sachez que le fait de consommer plus ou moins de sucre ne solutionnera pas le problème. C’est toute votre hygiène de vie qu’il faudra revoir, mieux manger et faire de l’exercice.

2.Posté par noe le 31/05/2014 17:23
C'est bien qu'on prenne conscience de cette maladie sournoise qui vient petit à petit prendre notre santé .... c'est peut-être une maladie génétique ... ou une maladie de "fin de vie" !
Jadis on l'avait à 70 , 90 ans et on allait prier car on sentait que la Faucheuse était à l'entrée de la cour ...
Aujourd'hui , les enfants l'ont dès la naissance ...
La faute à la bouffe , la malbouffe , les sucres , la sédentarité ? Va le savoir !
On n'a que des hypothèses ! Heureusement que l'insuline retarde l'arrivée de la grande Faucheuse !

Pourquoi le pancréas ne fabrique plus ou pas assez d'insuline dans notre corps ? Mystère !

3.Posté par DR ANONYME le 31/05/2014 21:21
IIl n'est pas toujours évident de faire comprendre que le riz, les grains, les nouilles, les pâtes ce sont des sucres lents, des glucides. Ce n’est pas les arrêter qui change les choses c’est d’en manger beaucoup moins que le bol classique du cari.

Exemple le boulanger ne met pas de pain dans le sucre : de la farine, du seul, de l’eau. Cependant mettez en bouche du pain ; et au lieu de l'avaler, gardez le en bouche comme un chewing-gum au moins cinq minutes.

Le goût salé sera remplacé par un gout sucré: le pain contient 50 % de sucres lents. Le riz lui c'est 85 % !

4.Posté par Dan le 31/05/2014 22:29
Bonjour à tous.
Je suis Diabétique de type 1 depuis l'age de 2 ans (diabète le plus sévère), et je peux vous dire par expérience que le diabète n'est pas une fatalité. Lorsque l'on est diabétique, il y a des règles à respecter, à commencer par l'alimentation surveiller son taux de sucre,car chaque diabétique a ce que l'on appel un contrôleur glycémique, et il n'est pas la pour faire jolie, un diabétique doit se contrôler 3 à 4 fois par jour et ne pas dépasser lors des contrôles 1,20 g de sucre par litre de sang 3 heures après chaque repas. Et éviter les repas avec Riz+pain+désert, car la ça devient un vrai danger.
Enfin pour finir un diabétique doit surtout respecter aussi les règles suivantes chaque plaie doit tout de suite être prie très au sérieux, car tous les diabétiques ont un gros problème de cicatrisation. en respectant les règles ci-dessus les choses peuvent devenir un peu plus simple.
Bon courage à tous les Diabétique, et ne baisser surtout pas les bras.

5.Posté par Zoé le 01/06/2014 03:12
C'est un massacre...
Les boissons sucrée devraient être taxées autant que l'alcool à la Réunion !! Notre île est une île au sucre a tout les point de vue, mais c'est pas bon.
Combien il faut de chaudron pour que les choses change un peu...
F....k l'économie de marché !

6.Posté par Zarin le 01/06/2014 10:36
•Le riz blanc a un index glycémique élevé
•Le riz complet un IG de 31

7.Posté par kafir le 01/06/2014 14:58
A noter que le quart d'une baguette contient 4 morceaux de sucre. Aussi il est impératif de ne pas mélanger le riz avec d'autres féculents tel que les lentilles, les haricots rouges, ou blanc. Manger le riz avec des légumes où les brédes. Aussi il n'est pas nécessaire de prendre un jus de fruit le matin.
SI vous êtes adepte des grains accompagnez les avec des carottes par exemple .
Les pays les plus touchés par cette maladie sont les suivants : Koweït, qu'Atar, Arabie saoudite, Egypte, les pays du Maghreb, les îles Sannois et Wallis et Futuna, sans oublier Tahiti et ses îles.

Kafir

8.Posté par improbable le 01/06/2014 23:25
On aura tout vu. DOKITHONON qui manifeste contre le diabète et le sucre dans les sodas alors qu'il n'existe pas un restaurant dans l'île ou la cuisine est aussi grasse que le sien.
Trop fort le gars !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales