Social

Mobilisation du SDUCLIAS : la Cirest s’interroge sur les "motivations"

Ce matin, le SDUCLIAS (Syndicat départemental unitaire des agents des collectivités locales, du ministère de l'Intérieur et des affaires sociales de La Réunion) a organisé "symboliquement" un rassemblement devant la mairie de Saint-André.

Le syndicat voulait rencontrer le président de la Cirest, Eric Fruteau, suite au problème d'agressions sexuelles et de renouvellement de contrat de deux employés de la Cirest.

La Cirest réagit face à cette mobilisation et rappelle qu'une délégation a été reçue par un élu. La Cirest s’interroge sur "les réelles motivations" des manifestants. Voici l'intégralité de leur communiqué.


Mobilisation du SDUCLIAS : la Cirest s’interroge sur les "motivations"
Suite à la manifestation du SDUCLIAS-FSU devant la mairie de Saint-André ce lundi 24 décembre 2012, la Cirest confirme que les contrats signés des deux agents concernés s’appliquent de la même manière que ceux des autres agents dont les contrats ont également été renouvelés.

La Cirest rappelle qu’à plusieurs reprises, une délégation a été reçue par des élus mandatés par le Président.

Elle rappelle également que la protection fonctionnelle a bien été accordée à la présumée victime :

- La Cirest a conseillé à la présumée victime d’aller porter plainte en date du mardi 9 octobre 2012.
- La collègue du syndicat a été libérée de ses obligations professionnelles pour l’assister dans cette démarche.
- Un avocat spécialisé dans le droit pénal a été mis à disposition de l’agent.
- Afin de ne pas perdre de journées de carence, il a été conseillé à l’agent de demander un arrêt "accident de travail" à son médecin traitant, en lieu et place d’un arrêt maladie classique.
- Il lui a été également conseillé de prendre attache avec un centre médico-psychologique afin de pouvoir obtenir une assistance et une écoute.

Dans l’attente des résultats de l’enquête, une première mesure de séparation des agents concernés a été prise.

La Cirest dénonce une nouvelle fois l’amalgame fait entre cette procédure judiciaire et la procédure de renouvellement de contrat. Elle souligne qu’il ne s’agit pas d’un mouvement collectif des agents de la Cirest.
Aussi s’interroge-t-elle sur les réelles motivations de ceux qui manifestent, qui pour la grande majorité ne travaillent pas à la Cirest.

Enfin, la collectivité informe le public que ses services fonctionnent normalement.
Lundi 24 Décembre 2012 - 15:17
.
Lu 1050 fois




1.Posté par la misère intellectuelle le 24/12/2012 15:37
la Cirest s’interroge sur les "motivations" !!!
Plusieurs années à la CIREST de la part de ces agents , un dossier professionnel sans tâches, et comme récompense, un contrat de 6 et 3 mois !!!
Et concernant l'application de la loi du 12 mars 2012, aucunes réponses (no coment )!!!
Je tenais à rassurer la CIREST, il s'agit bien d'un accident de travail et la protection fonctionnelle est un droit pour l'ensemble des employés des collectivité: "L'article 11 de la loi du 13 juillet 1983 relative aux droits et obligations des fonctionnaires instaure une protection au bénéfice des agents publics dans deux cas de figure. D'une part, l'administration est tenue de protéger ses agents contre les attaques dont ils peuvent être victimes dans l'exercice de leurs fonctions et, plus précisément, contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages. "
C'est fini le temps ou les agents n'osait s'exprimer, Monsieur le Président de la CIREST.
C'est à vous de les recevoir, afin qu'elles puissent enfin, vous relater les évènements qu'elles ont dû faire face en tant que femmes !!!
Si cela arrivait à l'un de vos proche, que feriez vous ???? Alors mettez vous à leur place, et prenez 30 minutes de votre précieux temps pour les recevoir.

2.Posté par Loubard le 24/12/2012 18:51
Toujours la misère des femmes est mis en avant pourquoi celui de l'homme?
Crtitiqué c'est facile mais la vérité est une toute autre chose.

3.Posté par Sistaflo le 24/12/2012 19:03
Y reste plus zot y demande un RDv au président de la république.

4.Posté par le coco rouge le 25/12/2012 00:03
la prochaine fois tribunal va trouve un rendez vous pour fruteau, mi espère que li sera disponible ????

5.Posté par Cleps le 26/12/2012 12:53
Cosa la fé grève illimitée là?
Y préfère fé la fête ou bien zot y voit zot y gagnera rien ou encore n'a point personne pou plaide pou zot cause?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales