Social

Mission sur le prix de l'essence : les propositions d'Agir Pou Nout Tout...

Le collectif Agir Pou Nout Tout remettra une série de propositions à la mission d'Inspection Inter-Ministérielle à 17h30. Centrées sur les prix des carburants et du gaz, ces propositions ont pour but, selon le collectif, d'améliorer le pouvoir d'achat dans le département...


Mission sur le prix de l'essence : les propositions d'Agir Pou Nout Tout...
La colère gronde en Guadeloupe et en Martinique. A la Réunion, une plate forme de revendications est actuellement en chantier. Le porte-parole du collectif Agir Pour Nout Tout, Jean-Hugues Ratenon a dressé une liste de propositions qui sera soumise aux inspecteurs pour leurs travaux. Voici la liste de ces propositions :

1. Le prix des carburants et du gaz :

A. La méthode actuelle de la fixation des prix par le Préfet est-elle justifiée?
B. Le prix d'achat "de la structure des prix" reflète t-il la réalité du marché ? Comment se définit-il?
C. Les différentes marges et les droits ainsi que leurs augmentations sont-elles justifiées?
D. Existe t-il des marges cachées?
E. Quelle est la relation financière entre les stations services et les compagnies pétrolières?
F.  Sachant que les stations services ne se concurrencent pas. Peut-on parler d'entente illicite?
G. Le prix d'achat de la bouteille de 12.5 kg est de 5,8711 € et est vendue aux consommateurs 20 €.
     Les différentes marges et droits intermédiaires sont-elles justifiées ?

2. Les propositions :

A.  L'observatoire des prix et des revenus doit fixer les prix à chaque révision.
B. Il faut réduire les marges et droits intermédiaires sont-elles justifiées ?
C. L'Etat doit avoir l'autorité dans les modalités d'approvisionnement (prix d'achat).
D. Nous demandons l'annulation immédiate des "rattrapages" de 1 à 6 cts sur le gasoil et le sans plomb.
E. Nous demandons une baisse immédiate de 3 € sur le prix du gaz et le gel de ce dernier.

Selon Jean-Hugues Ratenon, "avec 52% de notre population vivant en dessous du seuil de pauvreté, il est inconcevable que les vieilles habitudes d'intérêts financiers perdurent dans notre département.(...). Les prix des carburants et du gaz à la Réunion nécessitent une attention particulière car ils pèsent considérablement sur les budgets des ménages...".
Mercredi 11 Février 2009 - 17:15
Ludovic Robert
Lu 789 fois




1.Posté par jean luc le 11/02/2009 17:54
heuresement qu'il est là pour leur mâcher le travail.......! On croit rêver ! ah ah ah ah ah !!!!

2.Posté par darkalliance le 11/02/2009 18:17
www.20minutes.fr : le rapport de la délégation interministérielle sur la fixation des prix aux Antilles est édifiant ... :"Guadeloupe : la note qui met le feu aux poudres"

La note est salée pour les compagnies pétrolières. Elles s'enrichissent parfois «sans cause» sur le dos des consommateurs. Etabli à l'attention du secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer sur le thème de la fixation des prix du carburant aux Antilles et en Guyane, et rédigé par un des membres d'une mission d'inspection interministérielle créée en décembre dernier, le document est très sévère: «Le dispositif actuel de fixation des prix par les préfets prend l'eau de toutes parts».

Selon le texte, dont l'AFP s'est procuré une copie, «les services de l'Etat sont incapables de justifier la base de calculs» servant à la fixation, par les préfets, des prix du carburant en Guadeloupe, Martinique et Guyane.

Calculs avantageux et formule intangible

Les trois DOM sont approvisionnés en carburants par la Société anonyme de raffinerie des Antilles (SARA), filiale de Total qui exerce un monopole de fait. Et depuis sa fusion avec Fina et Elf, Total exploite également près de la moitié des stations-services des trois départements.

Selon la note, «le coût des approvisionnements n'est pas déterminé sur la base des approvisionnements réels» mais selon «une formule intangible», qui s'applique même si la raffinerie installée en Martinique «est arrêtée», comme en 2007.

La marge de raffinage «de l'ordre de 85 millions d'euros par an», subit ainsi des «variations de plus de 15 % dans son évaluation entre deux documents successifs, sans justification», s'inquiète encore l'auteur du rapport. Autre élément mystérieux, le coût du transport des produits finis vers la Guadeloupe et la Guyane, par des navires armés ou affrétés par la SARA, qui «n'est pas plus explicité».

«Ce système profite largement à tous, sauf au consommateur et à l'Etat»

La note relève aussi «un enrichissement sans cause des pétroliers (qui) n'a jamais été mis sur la table»: «l'effet dit de dilatation». Selon l'auteur, le carburant est facturé aux stations-services sur un volume donné à la température de 18°, mais il leur est livré à une température ambiante autour de 30°, ce qui augmente son volume, et donc son coût.

«Ce système profite largement à tous, sauf au consommateur et à l'Etat». Et «en particulier à la SARA» avec son «objectif de rentabilité annuelle de 12 %», «aux pétroliers avec un taux de rentabilité de 15 %, au moins pour Total» et aux détaillants. Les gérants reçoivent ainsi «une belle indemnisation de 150.000 euros en cas de départ définitif, mais aussi un petit bonus (de 15 à 20.000 euros) à chaque reconduction de contrat».

On comprend mieux à la lecture de ses éléments les propos de Jégo dans la dernière édition du Journal du Dimanche, qui évoquait «un vrai problème de transparence et même un questionnement sur un enrichissement sans cause des compagnies pétrolières». Le secrétaire d'Etat avait tonné: «Tout pourrait se terminer par une action judiciaire de l'Etat contre elles». Il a bien des billes pour l’intenter.

Aux lecteur d'en juger !

3.Posté par franck974 le 11/02/2009 20:43
une nouvelle fois : qui représente ce monsieur ?
au nom de qui exactement parle t il ?
quelles sont ses compétences spécifiques en la matière (le pétrole) ?

ceci dit, c'est bien d'être présent sur cette question malgré tout

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/02/2009 00:42
sarko si prompt à flinguer ceux qui ne produisent pas de résultats, devraient virer avec perte et fracas, les irresponsables hauts-fonctionnaires qui se sont succédés dans les DOM...préfet, dir cab, la répression des fraudes...

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/02/2009 00:43
franck974, on aura compris qu'il ne te représente pas...tu seras bien content quand tu paieras ton essence et ton gaz moins cher...!!!

6.Posté par annais le 12/02/2009 07:55
A franck974
Ce monsieur , represente un collectf d'associations facile d'être méprisant, et de se la jouer,heureusement que certains se bougent et tu en profiteras quand tu passeras à la caisse .
Et toi tu fais quoi? tu penses.. TU VAS SUR LES FORUMS assis dans ton canapé
Bien à toi
annais

7.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/02/2009 08:29
2. La mission en question a démenti l'existence de cette fameuse note d'étape.

8.Posté par david le 12/02/2009 08:35
Franck974 a raison. Ils se bougent comme a bougé Mongin... ça devrait servir de leçon. Mais lorsq'un mouvement quelconque a besoin de personnes manipulables, il sait que la Réunion est un bon vivier.

9.Posté par laurent le 12/02/2009 11:55
moi aussi je trouve que franck974 a raison
bonne chose que des associations se bougent
pourquoi plus certaines que d'autres ?
et en plus pierre dupuy met fin au débat

10.Posté par mastercard le 12/02/2009 12:09
Le problème est toujours faussé car on oublie de signaler ce que l'outre-mer apporte à la Métropole et aussi à l'Europe. Signalons, un peu dans le désordre:
les impôts sur le revenu;
les bénéfices des grandes sociétés métropolitaines installées outre-mer;
les placements effectués par les épargnants qui sont investis en Métropole;
la base de Kourou, la seule proche du monde de l'Equateur (après Tahiti et les essais nucléaires)
une bio-diversité très riche
une diversité culturelle;
des populations très jeunes servant souvent de main d'oeuvre en métropole;
d'importantes zones économiques maritimes
l'accès à des mers poissonneuses alors que celles du nord se dépeuplent
le contact avec des pays en voie de développement(Brésil pour la Guyane)
une présence sur les 5 continents
Tout cela se chiffre à combien?
Le discours de M Gisbert est en contradiction avec ceux de la France et de l'Europe qui ont changé de philosophie ces derniers temps et considèrent l'outre-mer comme un atout et non comme un poids mort.

11.Posté par andremctp le 12/02/2009 15:44
Faut arrêter vos bétises un peu. Comment voulez vous faire baisser le prix de l'essence SP 95 et du diesel alors que Total n'a fait que 14 milliards de bénéfices en 2008 ( record pour la société ) ? Vous ne voulez quand même pas mettre Total sur la paille ? C'est d'autant plus dangereux qu'avec de l'essence la paille peut s'enflammer facilemement.

12.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/02/2009 16:34
10. Mastercard, tu t'es plante de sujet: le sujet sur Gilbert, c'est pas la, ici c'est celui sur les prix de l'essence...

13.Posté par Bill Vesée le 12/02/2009 18:44
Ceci n'explique pas cela.

Total vient d'annoncer 13 Milliards de benefice, c'est scandaleux car cela signifie très clairement qu'ils vendent le pétrole trop cher, rien d'autre.

Ils peuvent toujours dire qu'ils sponsorisent, investissent, etc. le résultat est là.

Sommes nous assez naïfs pour croire que les 13 milliards redistribués aux actionnaires font marcher l'économie, cela fait les choux gras des fonds de pensions mais pas de la société.

Si ces bénéfices étaient sous forme de taxes réinjectées dans l'économie, ce serait un pas et que 10% soit reversé aux actionnaires pourquoi pas.

14.Posté par reunion/gwada le 13/02/2009 09:17
je me demande si tout ce petit monde qui critiquent sans savoir le pourquoi du comment, réfléchissent, analysent, s'informent et vivent en guadeloupe pour savoir exactement ce qui se passe dans ce pays. Je suis de la reunion, j'ai vécu un peu partout dans le monde et maintenant je suis sur place, je suis salarié et je n'aime pas l'injustice. c'est la première fois de ma vie que je défile, soutient le LKP (Liayannaj Kont Pwofitasyon : ensemble contre les gens qui profitent), cela représente tous les syndicats et associations du pays plus d'une quarantaine ainsi que toute la population de la guadeloupe. Les débats et les négociations entre le LKP, le patronat, les représentants du medef, l'état ainsi que les élus étaients tous les jours en direct sur une chaine local, des dénonciations ont été dites de la part du LKP avec chiffres, preuves à l'appui et une grandes connaisances de toutes les magouilles dévoilées en direct devant une population qui était loin d'imaginer l'extension de son contenu, meme l'état n'en revenait pas, d'ailleurs des plaintes ont été déposé de sa part. toutes les magouilles qui existent ici, le manque de transparences dans nombreux domaines ont amenés les gens à se rebéller pacifiquement, aucun dérapages, aucunes bouscalades jusqu'à présent hormis quelques images de poubelles brulées par des jeunes voyous un certains soir et que les médias ont passées en boucle. La France a minimisé la chose au point que cela a pris une envergure qui les dépasse totalement aujourdh'ui.Je pense que ce serait trop long de tout vous expliquer mais moi qui suis sur place, antiviolence et pas trop grévistes dans l'ame, je peux vous dire ce que j'ai vu, entendu sur tout ce qui est caché dépasse l'entendement humain.Cela se passe dans un petit pays insignifiant également à l'échelle mondiale. Nous sommes manipulé, endoctricné, désunie à tel point que les gens deviennent aveuglent. L'affaire qui se passe en ce moment a pris une empleur au point que la BBC, el jezirah, les pays tels que le pakistan, l'inde et j'en passe nous soutiennent et viennent faire des reportages sur place pour s'informer sur comment une petile ile perdue a su se rebeller face à son propre gouvernement et dénoncer le système capitaliste. he oui ce n'est pas des blagues.La France met tout en oeuvre pour que tout cela ne s'échappe pas trop mais c'est trop tard, cela a déja pris une ampleur mondiale. Le pb est bcp plus profond car il ne faut pas oublier que les grandes familles béké descendants colonialistes dominent le pays et imposent toujours leur puissance, n'oubliont pas non plus l'émission de canal plus sur les békés des antilles qui n'a pas arrangé les choses, diffusant les propos qu'un patriache de la famille Despointe qui se permettait de proférer des choses pas trop catholiques à l'encontre des noirs, et de préserver une race dominante blanche. Pour ceux qui veulent voir le film, cf les sites parlants des derniers béké de la martinique. Les magouilles de l'essence dans ce pays est un gros dossier bien chaud au point qu'on ne sait plus comment l'aborder. Tout ce tralala d'essence, de gens puissants qui dominent les plus petits, de racisme, de non transparence, du gouvernement qui n'arrive pas à solutionner, de la peur de contagion à d'autres DOM ont envahis les esprits prets à exploser commes des bombes. Cf le site de l'UGTG qui informe encore plus. voila en gros les pb du climat social très tendu en ce moment.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales