Faits-divers

Mireille, amoureuse obsessionnelle, a été arrêtée et incarcérée


Mireille, amoureuse obsessionnelle, a été arrêtée et incarcérée
Condamnée vendredi dernier par le tribunal correctionnel de Saint-Denis à 2 ans de prison dont un an ferme, Mireille, une Saint-Pauloise de 38 ans, était absente le jour de son procès. Un mandat d'arrêt avait été délivré par les autorités pour retrouver cette femme qui avait, pendant plus d'un an, "harcelé" son ex-compagnon en envoyant des centaines de SMS, appels téléphoniques ou encore en menaçant son ex et sa nouvelle compagne.

La jeune femme se trouvait à l'EPSM (Etablissement public de santé mentale) à Saint-Paul. A sa sortie hier, Mireille a été "interpellée et conduite immédiatement au centre pénitentiaire", explique le Journal de l'Ile dans son édition de ce matin.

Cette incarcération est la conclusion d'une année de harcèlement. Une première fois, Mireille est placée en garde à vue en juin dernier. Placée sous contrôle judiciaire, cela ne l'empêche pas de continuer à harceler son ancien compagnon. Fin juillet, elle est une nouvelle fois placée en garde à vue et présentée au tribunal.
Mais cette fois-ci, elle est conduite à Domenjod pendant une dizaine de jours en attendant son procès. Un procès renvoyé une première fois, en attendant une expertise psychiatrique, et qui s'est finalement tenue vendredi dernier.

L'expertise menée a montré que Mireille était responsable de ses actes, ce qui lui a valu d'être condamnée à de la prison ferme.
Jeudi 18 Octobre 2012 - 07:18
.
Lu 1674 fois




1.Posté par noe le 18/10/2012 08:21
Cette dame devrait méditer sur ces quelques mots :

« Il faut toujours connaître les limites du possible. Pas pour s'arrêter, mais pour tenter l'impossible dans les meilleures conditions. » (Romain GARY)

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 18/10/2012 08:54
Quel changement au TGI: on a du mal a y croire... La Justice Réunionnaise serait elle d'accord soudain pour que les Droits des Hommes et Pères soient respectés ?
Serait on sur le point de changer de comportement au point d'y reconnaitre nos droits ?
Des Milliers de dossiers de Pères seraient alors a mettre en révision.... ....dont le mien...

Reste qu'il parait a 1ere vue incohérent d'emprisonner une Femme sans que soit imposé aux partie une Médiation "Familiale" et Judiciaire, confrontation officieuse dans laquelle les parties soient avertis des sanctions qu'elles encourent, avant un emprisonnement direct pour ce motif...
Amoureux qui plus est...
qui entre nous n'est quand même pas un crime... pas plus que de refuser d'abandonner ses Enfants de Force, quand qu'en disent certains JAFs Révisionnistes de Saint Pierre....

3.Posté par Pipette le 18/10/2012 09:53
Noe ! avant de donner des leçons aux autres ! commencez par vous d'abord !

çà vous fera beaucoup de bien dans votre cerveau très MOL !!!!

4.Posté par Montfort le 18/10/2012 10:45
Alors là je tombe à la renverse ! Que se passe t'il dans la justice Réunionnaise ! La justice ne pratiquerait elle plus la discrimination sexuée ?! Ca c'est une première, à moins qu'il ne s'agisse d'un cas isolé, d'un juge extra terrestre, ou tout simplement s'agit il d'un juge qui a choisi de faire son job en n'examinant que les faits et non en se laissant guider par son propre ressenti, voire, pour complaire à unetelle ou unetelle. Parce que jusqu'à présent le fait d'être simplement un homme faisait de vous un présumé coupable, idem si vous n'étiez pas Renyoné de souche. Cela ne met pas hors de cause le manque de sérieux des "experts" psy et autres charlatans du genre avec leurs analyses à 2balles. A ces derniers je conseille de lire l'excellent livre de Miche ONFRAY, "le crépuscule d'un Dieu" Mais nous savons bien que pour ces "psy" l'expertise ordonnée par les tribunaux est leur gagne pain, et s'ils n'abondent pas dans le sens voulu ils se verront en manque de commande.... En bref si cette volonté de justice asexuée s’avérait pérenne se serait une authentique révolution, la libération de l'homme.... Ca n'est pas trop tôt. J'aurais aimé connaitre le nom de ce ou cette juge car vraiment c'est une première.

5.Posté par audrey le 18/10/2012 12:36
par contre quand un homme menace son ex femme la justice ne reagit que s 'il y a eu meurtre!!!bizarre!!!!!

6.Posté par NORMANDIE le 18/10/2012 13:47
POST 3: Tu as raison ,noe a le cerveau d'un bichique ( et encore ?)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales