Politique

Michel Theuil : "La révocation n'est pas à l'ordre du jour"

Présent en fin de matinée en sous-préfecture de Saint-Pierre dans le cadre du comité de suivi des comptes de Saint-Louis, le secrétaire général de la Préfecture, Michel Theuil, a indiqué que les mesures visant à redresser les finances communales devront être expertisées. Quant à l'hypothèse d'une révocation, elle n'a jamais figuré à l'ordre du jour de la réunion de travail.


Le secrétaire général de la Préfecture, Michel Theuil, n'en démord pas. Le principe d'une révocation ne figurait pas à l'ordre du jour de la troisième réunion du Comité de suivi des comptes de la commune de Saint-Louis. Présent ce mercredi sur la table des discussions aux côtés du sous-préfet de Saint-Pierre et du Trésorier payeur général, Michel Theuil a indiqué que Claude Hoarau avait présenté un certain nombre de mesures visant à redresser les finances communales. "De toute façon, le budget de la commune est en difficulté parce que la section de fonctionnement est en difficulté. Tout ce qui allégera les charges de fonctionnement du budget de la commune ira dans le bon sens", précisait-il au sortir de la réunion de travail.

Le secrétaire général de la Préfecture a également indiqué que rien ne permettait pour le moment de prendre position sur les volontés émises par le maire de Saint-Louis en fin de matinée. Volontés qui ont néanmoins été actées "avec intérêt", précisait l'intéressé. Seule une expertise détaillée permettra de "vérifier la conformité des engagements de la commune de Saint-Louis, non seulement à l'arrêté de règlement d'office, mais aussi au plan de redressement pluriannuel qu'elle s'est engagée à mettre en œuvre", précise un communiqué émis par les services de la Préfecture.

Lesquels précisent que la municipalité n'a pas suivi les mesures préconisées dans l'avis de la Chambre régionale des comptes en date du 2 juillet 2009. Mesures reprises dans l'arrêté préfectoral du 13 août 2009 et pour lesquelles Claude Hoarau avait ce lundi, pointé des erreurs graves de calculs.
Mercredi 29 Septembre 2010 - 16:30
Ludovic Robert
Lu 2252 fois




1.Posté par Contribuables974 le 29/09/2010 16:48
Comment croire quelqu'un qui dit sans arrêt, c'est jamais de ma faute, c'est celle des autres ? Car jamais, il ne se remet en cause.
Pour preuve, des travaux qui se font chez un employé communal par des employés communaux. C'est la faute à qui ? A lui sûrement qui ne sait pas tenir ses troupes.

2.Posté par ANONYME le 29/09/2010 17:12
comme qui dirait un de ses adjoints - si cloclo l'a gagne sortir de ce pétrin ben lu c'est mac gyver!

3.Posté par Tipa Tipa Varivé le 29/09/2010 17:34
post 1 - Allé joué cachette don !
Pendant toute la mandature du Sieur Hamil des chemins goudronnés sont apparus de partout, des clôtures appartenant à des privés se sont transformés en jolis murs moellonés, etc. etc.
Regard out dériyér si lé prop avan sali lé zot !

4.Posté par Lallemand le 29/09/2010 17:40
La vraie question est : est-ce que St Louis arrivera à sortir de ce pétrin dans lequel l'ont mis aussi bien le maire actuel que son prédécesseur ? Et les St Louisiens sauront-ils reconnaître leur responsabilité pour ne voter ni pour l'un ni pour l'autre aux prochaines élections, cantonales comme municipales ?

5.Posté par excalibur le 29/09/2010 17:57
Pour le poste 2 : et bien je crois qu'au final, cet adjoint comme vous dites constatera en effet que HOARAU c'est donc Mc Gyver. Sans rire, je crois tous ceux qui attendaient le 29 comme la date du salut pour leur carrière politique, ou ceux qui fantasmaient à la seule idée de voir claude etre mis à la porte, c'est pas encore demain la veille. Les jaloux et autres vomisseurs trouveront toujours autre chose à vomir sur le dos du maire de st louis. au fait post 1: Hoarau ne dit pas ce n'est pas de ma faute mais que la faute est partagée sinon pourquoi Hamilcaro aurait augmenté les impots juste avant les élections de 2008 au risque de perdre les élections..? marce qu'il savait que cela était indispensable pour passer le cap de ses 1000 embauches qui a fait passer la masse salairiale de 17 Millions en 2001 à 42 en 2008. mais pour certains la verité n'est jamais bonne à dire....

6.Posté par DGS le 29/09/2010 21:15
Monsieur le Secrétaire Général,
Ne croyez vous pas que le contrôle de légalité aurait dû être plus vigilant.
La section de fonctionnement était déjà dans le rouge au budget primitif de 2008 à l'arrivée de l'équipe d'élus en place aujourd'hui. Cette nouvelle équipe signe dans les deux mois qui suivent des arrêtés de titularisation (584 plus exactement) puis pendant deux ans 856 autres. Soit en charge financière au chapitre personnel titulaire une augmentation de plus de 3 millions par mois.
Or, vous le savez bien, la ligne budgétaire comptable prévisionnelle était insincère et le contrôle de légalité a laissé passer.
Aujourd'hui si on multiplie ces charges supplémentaires sans rentrée prévisionnelles, on obtient un peu plus du montant annoncé du déficit chiffré.
Je n'accuse personne cher collègue, mais à mon sens il n'y a pas qu'à Saint-Louis qu'on a été léger.
Connaissant le mode de fonctionnement de Claude Hoarau, je suis persuadé que le déficit va s'aggraver et que les impôts vont encore augmenter pendant au moins 3 ans.
J'ai honte pour cette ville ou les passions se déchainent parfois sans raison et surtout sans savoir.

7.Posté par foxi le 30/09/2010 22:11
Michel Theuil : "La révocation n'est pas à l'ordre du jour"
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
D'accord mais quand "l'ordre du jour" est épuisé on fait quoi ? On lève le boug ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales