Politique

Michel Séraphine répond au FN : "Le Port n'est pas une ville cancrelats"

Le Journal de l'Ile a publié dans ses "échos de campagne" datés du mardi 22 mai des propos tenus en marge d'une conférence de presse par une candidate suppléante du Front national sur la 3e circonscription. Les propos d'Elizabeth Gimenez ne sont pas passés inaperçus. Celle-ci avait qualifié la commune du Port de "ville cancrelat. Hormis la médiathèque et l’école des beaux-arts, il n’y a absolument rien d’attrayant en terme d’architecture." La réponse de la ville du Port est venue mardi après-midi par l'intermédiaire de son 1er adjoint.


Michel Séraphine répond au FN : "Le Port n'est pas une ville cancrelats"
Elizabeth Gimenez, membre du Front national et un temps pressentie pour être candidate dans la 2ème circonscription, a éprouvé le besoin de déverser sa haine sur la commune du Port et ses habitants.
Dans une déclaration reproduite par le JIR du mardi 22 mai 2012, elle affirme : "C’est une ville cancrelat. Hormis la médiathèque et l’école des beaux-arts, il n’y a absolument rien d’attrayant en termes d’architecture."

L’injure est inacceptable. A tel point que le journaliste du JIR n’a pas hésité à qualifier les propos de Mme Gimenez de "détonnants et ambigüs".

Elizabeth Gimenez rabaisse ainsi toutes les Portoises et tous les Portois au rang de cancrelats. C’est toute la population du Port qu’elle tente d’humilier par ses propos d’une ignominie rare.

Cette insulte proférée par une représentante du Front national vient après l’invective de Jean-Marc Gamarus, premier adjoint d’Huguette Bello, ordonnant au maire du Port, Jean-Yves Langenier, "Va dire à ton maitre", sous-entendant ainsi que le maire portois est un esclave.

Nous l’avons déjà dit : la période électorale exacerbe les tensions et les passions mais elle ne peut en rien justifier tous les propos basés sur la vindicte, sur l’exclusion, sur la haine.

Il est largement temps que chacun se reprenne, que l’on n’impose pas à cette campagne électorale un ton et un climat honteux et dangereux et que l’on laisse l’électorat trancher le débat en toute sérénité.


Michel Séraphine, 1er adjoint au maire du Port
Mercredi 23 Mai 2012 - 07:09
.
Lu 1545 fois




1.Posté par noe le 23/05/2012 07:38
Il faut lui répondre : "Plus cancrelat que toi , tu meurs !"

Le FN , comme le PCR , souvent racontent n'importe quoi pendant les élections ...

2.Posté par Critique acerbe le 23/05/2012 08:09
Un peu comme toi, noe, donc ...

3.Posté par causement gras le 23/05/2012 09:08
après le "esclave" du tandem Bel-Gamarus à Langenier, les "cancrelats" du FN
Super ambiance la campagne dans la 2

4.Posté par ndldlp le 23/05/2012 11:07
Le Port est une ville sale..comme de nombreuses autres également..Suffit de se ballader dans les cités pour s'en apercevoir.

5.Posté par Boa Bill le 23/05/2012 11:34
Les dérives et autres excès de langage reflètent bien l'état d'esprit des adeptes de ce parti. La marque de fabrique des partisans du FN restera partout la même.

6.Posté par Martine le 23/05/2012 14:25
Je me rends qu'il y en a pleins qui n'ont pas connu Le PORT dans les années 60 !!! Jamais contents vraiment certaines personnes ne sont jamais contents !!! Car moi je trouve que Le Port est une belle ville, qui s'est bien développée et que c'est une chance d'avoir ces écoles ( beaux-arts et L'ILOI etc...), c'est la jalousie et la haine qui vous font parler comme ça ! Le front national ne règle pas les problèmes de délinquance, mais attisera encore plus la haine...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales