Politique

Michel Mercier : "Domenjod est une prison parfaite"

Visite au pas de charge ce matin pour le ministre de la Justice Michel Mercier au centre pénitentiaire de Domenjod. Une visite qui a pour le moins évité l'aile des incarcérations longues pour privilégier le quartier plus "soft" des nouveaux arrivants ou des mineurs détenus.


Le circuit du ministre s'est arrêté tour à tour du côté du quartier des nouveaux arrivants, suivi de celui des mineurs où quelques rencontres avec des jeunes détenus ont eu lieu.

Un peu plus loin, Michel Mercier s'est également attardé dans le local de soins de la prison. Radiologues, dentistes,... Le ministre y est allé de son commentaire : "Vous êtes bien équipés ici". Juste avant, des cellules témoins avaient été présentées au Garde des Sceaux. Des cellules qui rappellent grosso modo des chambres d'étudiants ou les chambres d'un hôtel express (lit, bureau avec écran tv, coin sanitaire intégré) comme on peut en trouver le long des autoroutes métropolitaines.

Michel Mercier : "Domenjod est une prison parfaite"
D'ailleurs, à l'issue de sa visite, le ministre n'a pas manqué de rappeler que la prison de Domenjod était à ses yeux "une prison tout à fait parfaite. L'une des prisons les plus modernes de la République qui respecte les détenus" même si "on n'oublie pas qu'être détenu, c'est être condamné (...) pour un délit voire un crime et il est normal que la détention soit la détention", a-t-il affirmé, à la limite un peu gêné devant cette apparente modernité.

Les magistrats attendent de pied ferme le ministre


Clou de sa visite, le ministre a rappelé que le préfet Michel Lalande était chargé de trouver du foncier pour sortir de terre la future prison du sud, prévue à Saint-Pierre. La date de 2017 a été avancée. Une projection qu'accueillait avec beaucoup de scepticisme les syndicalistes de la pénitentiaire qui auront eu 30 minutes d'audience auprès du ministre, c'était vers midi.

Prochaine étape pour le Garde des Sceaux, la rencontre prévue cette après-midi avec les magistrats. Une rencontre que dit ne pas appréhender le ministre. "Je vais les écouter. Il n'y a pas de République sans juge. On a besoin d'eux. Les magistrats font du bon travail. Ce n'est pas facile d'être magistrat". Une façon peut-être de déminer le terrain.

Le cortège quitte le centre pénitentiaire vers midi
Le cortège quitte le centre pénitentiaire vers midi
Lundi 11 Avril 2011 - 13:47
Ludovic Grondin
Lu 1690 fois




1.Posté par David Asmodee le 11/04/2011 15:02
Michel Mercier : "Domenjod est une prison parfaite"

Réserves-y une chambre !

2.Posté par Moukateur le 11/04/2011 15:53
Tellement parfaite que Verbard a réussi à s'évader...

3.Posté par zorgano le 11/04/2011 17:49
bcp de creol dans le cortege !!!

4.Posté par Vivien DURIEUX le 11/04/2011 18:36
M. Michel MERCIER Garde des Sceaux dit :

"on n'oublie pas qu'être détenu, c'est être condamné (...) pour un délit voire un crime et il est normal que la détention soit la détention"

"Je vais les écouter. Il n'y a pas de République sans juge"!?

M.Michel MERCIER est ALZHEIMER que la statue de THEMIS , déesses de la justice,, fut foudroyée au PALAIS BOURBON, perdant son bras droit , mise au banc de la société par ZEUS , lors de l'inauguration de la constitution de 1959 de notre Direction de la justice , non indépendante du pouvoir, n'étant pas un Pouvoir Judiciaire, indépendant du pouvoir en France, comme le Président sortant de la Cour de Cassation l'a reconnu, tout dernièrement devant M. Michel MERCIER!?

Alors M. Michel MERCIER il n y' a pas de RES PUBLICA, sans Juge indépendant, ne mélangeant les affaires à dessein, d'un Juge de ST PIERRE , mentant par écrit à nos avocats, comme dans l'affaire Jeanne FRUTEAU, victime de "LA MAFIA DES TRIBUNAUX" , d'une justice de république bannanières ,niant le parjure, d'une justice se donnant en plus, parfois par des juges parjures, juge et partie et assermentés, donnant leurs arrêts, "AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS", comme nous en avons saisi le Procureur Général de la République de LA REUNION et vous même sur CYBERJUSTICE!?

Nous étonnant que Nicolas SARKOZY intervienne au moins 3 fois, dans l'affaire Jeanne FRUTEAU, allant mourir dans sa cage, dans son "GOULAG" à ST PIERRE, sans retrouver sa sœur jumelle Marguerite ayant 91 ans le 23.08.11 à Nancy, du fait de "Juges des tutelles ne faisant rien pour Jeanne FRUTEAU" selon accusation écrite de sa fille le 28.06.08 m'écrivant de nouveau le 01.02.11 pour porter plainte contre le bourreau, l'escroc en col blanc ,l'élu de la CCIR ne dormant pas encore au quartier VIP de DOMENJOD , car protégé par le Premier Magistrat de France, au moins 3 fois !?

"Dans ces affaires qui heurtent l'esprit de la République" selon , Huguette BELLO, notre Première Magistrate de SAINT PAUL, s'étonnant et ayant saisi Michel MERCIER, ainsi que M.A.M. et la Comtesse DATI, sans aucun résultat jusqu'à présent, si non de perdre sur la forme et non sur le fond , comme nous le 20.01.11 devant l'EUROPE fermant ses "GRANDS YEUX" en grecque, de "FAITS QUI TUENT" dirait le camarade LENINE!?


5.Posté par noe974 le 11/04/2011 19:54
Même pour les VIP ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales