Politique

Michel Fontaine défend la réforme des ports d'Outre-mer devant le Sénat

Hier, Michel Fontaine, le sénateur-maire de Saint-Pierre, est intervenu devant le Sénat pour soutenir la réforme des ports d'Outre-mer relevant de l'Etat et diverses dispositions d'adaptation de la législation au droit de l’Union européenne dans le domaine des transports.


Michel Fontaine défend la réforme des ports d'Outre-mer devant le Sénat
 
Hier, durant son intervention devant le Sénat, le sénateur-maire de Saint-Pierre a qualifié de "déterminant et d'indispensable le projet de loi portant sur la réforme des ports d'Outre-mer". Ce texte a, selon lui, recueilli "tant lors de son examen par l’Assemblée nationale, que lors de son examen devant notre commission de l’économie, le soutien de parlementaires de tous horizons".

Extraits de l'intervention de Michel Fontaine au Sénat :

"La modernisation des ports ultramarins est une question cruciale pour nos territoires, notamment du fait de leur insularité.
 
Nos ports sont en effet une ouverture sur le monde extérieur et une zone d'échanges qui en font un élément majeur de nos économies locales.
Ils détiennent un positionnement géographique stratégique dans les échanges de chacun de nos départements, avec l’extérieur. Ils sont les centres vitaux de l’économie et du développement de nos collectivités ultramarines.

Les trafics de marchandises s’effectuent en effet en quasi-totalité par voie maritime ; le poids des ports dans l’économie ultramarine est donc beaucoup plus important qu’en métropole.
 
 
Le gain de compétitivité de nos installations portuaires que génèrera le texte examiné participera à développer nos économies ultramarines, notre tourisme et notre filière pêche.
 
La situation de Port Réunion, au carrefour des routes maritimes Asie/Amérique et Europe/Afrique, est tout à fait remarquable.
 
La région de l'océan indien est d'ailleurs l'une des plus dynamiques en matière d'échanges commerciaux par voie maritime.
 
Dès lors, Port Réunion gagnera en efficience et sera véritablement une plateforme incontournable, notamment dans la région océan indien.
 
Il est d’ailleurs le seul port français à cumuler les cinq fonctions de gare maritime, port de commerce, port de plaisance, port de pêche et base navale.
Il dispose de surcroît de moyens logistiques performants et modernes, qui avec 4 millions de tonnes traitées en font le troisième port conteneur français derrière ceux du Havre et de Marseille.

60% des échanges entre l’Europe et les îles de l’océan Indien.

Comme l’a d’ailleurs indiqué madame le rapporteur, il constitue le « principal port maritime des DOM et celui dont l’activité se développe le plus ». Il gère ainsi 60% des échanges entre l’Europe et les îles de l’océan Indien.
 
Port Réunion s’affiche donc comme un port avec un rayonnement régional majeur aux infrastructures, équipements et outillages remarquables. Il dispose également d'un personnel qualifié avec un haut niveau de technicité accompagné de compétences et d’expertises reconnues, que je tiens à souligner, ici.
 
Cet outil unique doit pouvoir disposer des moyens nécessaires pour devenir un acteur majeur et ainsi jouer un rôle déterminant pour développer la compétitivité de l'île de La Réunion.
 
Or, le management partagé entre l'Etat et la Chambre de commerce et d'industrie, n'est plus en mesure, aujourd’hui, de répondre aux nouvelles exigences de performance, de productivité et de réactivité.
 
Cela plaide donc pour sa transformation en grand port maritime.
 
Ce nouvel établissement public national, avec une gouvernance réformée, sera un atout grâce à l’unité de fonctionnement et de gestion dont il bénéficiera.
 
Cette nouvelle gouvernance permettra également la mise en place d’outils d’aide à la décision et d’évaluation des politiques tels que l’observatoire des prix, ce qui assurera notamment un meilleur fonctionnement concurrentiel.
 
A La Réunion, ce texte fait largement consensus et tous les acteurs du secteur appellent de leurs vœux une application rapide de cette réforme portuaire. Cette forte attente est d’ailleurs confortée par le fait qu’il n’existe aucun obstacle technique ou administratif à cette mise en œuvre".
Vendredi 27 Janvier 2012 - 11:49
.
Lu 1166 fois




1.Posté par sgeg le 27/01/2012 11:24
j'aimerais savoir quand la nouvelle darse plaisance verra le jour...il me faut une place !

2.Posté par Thierry le 27/01/2012 12:16
OU sont les détracteurs .....????????

Qui veut critiquer ????????

3.Posté par jeff le 27/01/2012 15:46
La nouvelle darse fait parti d'un projet global d'urbanisation de la ville du Port, va-t-informer auprès de la mairie du Port, sgeg. Va t'inscrire au bureu de port pour te mettre sur la liste d'attente, c'est le principal conseil que je puisse te donner, je crois savoir qu' il y a en à déjà beaucoup qui ont déjà fait une demande de place.

De toute façon, il y a de grande possibilité que les darses de plaisance passent entre les mains de la ville du Port, l'Etat se retirant. Qui va prendre la place de port Réunion pour les darses de plaisance : la ville du Port, le TCO, ou autre? Qui assurera la gestion en régie? la CCI, une SEM? Personne ne court après, les ammodiations étant loin de couvrir les frais de fonctionnement, les remplacements de équipements vieillissant et les amortissements, il ne faut pas oublier que ce sont les contribuables qui paient la plus grosse partie et non les quelques 500 amodiataires. La mairie ne doit pas être emballée par le cadeau.

Par exemple, il faut savoir que les plaisanciers qui ont fait le choix de vivre sur leur bateau ne paient pas de taxe d'habitation, ni de taxe foncière, ni d'eau, ni d'électricité, ce n'est pas réjouissant pour la Mairie, ils ne sont pas vu comme des contribuables, mais comme des "privilégiés" qui paient un loyer certe , mais ils oublient que ceux qui vivent dans les HLM payent la taxe d'habitation, un loyer, de l'eau, et de l'electricité et les places de parking sont publiques pour la plupart avec les mêmes risques d'insécurité qu'offre les lieux publiques.

Dans tous les cas, sgeg, la plaisance n'est pas directement concernée par la réforme portuaire, sinon par le transfert de l'Etat vers une entitée locale.

C'est une très bonne chose que la réforme portuaire soit enfin votée, cela devenait urgent.

4.Posté par job le 27/01/2012 16:55
Il ne faut pas oublier que cette réforme a été votée par la droite et la gauche, pour une fois qu'ils trouvent un concensus sur un problème très important, c'est à applaudir.

5.Posté par sgeg le 27/01/2012 19:48
@ jeff
merci pour ces tuyaux...mais inquiètes pas , je suis inscrit sur la liste depuis un bout de temps...
à propos des tarifs , on est à 1/2 des tarifs de métropole et vu ce que tu expliques , ça va certainement pas baisser...mais si ça augmente et incite quelques clodos des mers et leurs épaves à aller squatter aileurs et que ça libère des places , je n'y vois aucun inconvénient
quant à l'évolution du projet ? personne ne sait rien ! lol !

6.Posté par COUILLON le 28/01/2012 16:19
Je trouve que monsieur FONTAINE devrait devenir le président de l'assemblée unique. il est sérieux et y'a qu'à vois comment il a fait évoluer St Pierre pour comprendre qu'il serait 1000 fois meilleur que Didier ROBERT.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales