Politique

Michel Fontaine a ouvert le congrès de la droite à Saint-Pierre

C'est plus en tant que maire de la ville de Saint-Pierre, que comme président de l'UMP, que Michel Fontaine a pris en premier la parole. C'est ensuite Stéphane Fouassin, maire de Salazie, mais cette fois-ci en tant que président du Nouveau centre, qui s'est engagé pour son parti dans la liste d'union.


Michel Fontaine a ouvert le congrès de la droite à Saint-Pierre
La droite est presqu'au complet ce matin à Mon Caprice à Saint-Pierre. Les militants et les partisans se sont déplacés en nombre. Ils sont plusieurs centaines (trois mille selon l'animateur) à être venus écouter les différents orateurs de la future liste d'union.

Dans son discours de bienvenue et d'ouverture, Michel Fontaine a défini les contours d'un contexte économique et social, qui nécessite “la solidarité et l'adhésion de tous derrière un projet commun”. Le président de l'UMP a également rendu hommage à la politique du président de la République, Nicolas Sarkozy.

“Qui aurait pu prendre les mesures aussi efficaces qui ont permis à la France de faire face à la crise mondiale ? Que serait devenu notre pays, si certains avec leur fausse certitude et leur vraie bravitude, étaient au pouvoir ?”

Michel Fontaine a également précisé que l'union, “ce n'est pas tiré un trait sur le passé ou oublié ce qui s'est passé. Si nous sommes là, c'est nous avons un objectif commun pour l'avenir de La Réunion”. Ces éléments ont été repris par Stéphane Fouassin, président du Nouveau centre.

Le maire de Salazie a assuré l'union du soutien indéfectible de son parti.
Dimanche 13 Décembre 2009 - 10:23
Jismy Ramoudou
Lu 2007 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/12/2009 11:24
foutage de gueule ! la France s'enfonce dans le chômage et les mesurettes du plan de relance qui n'est qu'une accélération de dépenses déjà prévues, ne peut rien contre les dommages importants liées à l'effondrement de la demande.

ensuite, sarko n'a rien à voir dans le système de protection sociale..

2.Posté par JJG le 13/12/2009 15:16
Avec Didier Robert , nous avons construit une majorité de projets, qui trouve sa force dans la richesse des nos propositions. L’ouverture à tous est une chance, le débat une exigence.
C’est dans ce cadre que nous devrons concevoir les relations entre Didier Robert et la jeunesse de la Réunion : fortes mais sincères, libres mais constructives.

Notre unité trouve ses racines dans les valeurs républicaines et humanistes : démocratie participative, égalité des chances, cohésion sociale,…..

Les jeunes engagés auprès de Didier Robert doivent se montrer dignes de ce pacte de confiance, fondé sur le respect, la cohérence.
Cette relation entre les jeunes engagés auprès de Didier Robert doit être sincère et dynamique.

Vous l’avez compris tous, Les jeunes engagés auprès de Didier Robert s’engagent sur le terrain des projets, sur le terrain des idées.

C’est au nom de la confiance que Didier Robert nous porte nous donne que nous allons prendre position sur des sujets qui demeurés jusque là tabous, qui marqueront notre différence, notre engagement.

Le débat aujourd’hui, c’est nous ; le débat, aujourd’hui, c’est aussi pour nous la Jeunesse. Soyons différents mais unis, libres mais rassemblés. Laissons à nos détracteurs le soin d’être semblables par leur conservatisme, divisés par la force de leurs égos.

Ce qui fait la vitalité d’une majorité, c’est sa capacité à être en mouvement. Nous pouvons être fiers de notre débat d’idées, nous pouvons être fiers du lien constructif qui unit et doit unir.




3.Posté par padupe le 13/12/2009 17:02
Ce cher JJG fait feu de tout bois pour soutenir Didier Robert !!!
Que lui a promis ce dernier ? une place au chaud au cabinet par exemple ?
Cher JJG, si t'es pas tamponnais, t'as toutes tes chances......

4.Posté par JJG le 13/12/2009 17:57
POUR FAIRE SUITE A TON MESSAGE

3.Posté par padupe le 13/12/2009 17:02

Ce cher JJG fait feu de tout bois pour soutenir Didier Robert !!!
Que lui a promis ce dernier ? une place au chaud au cabinet par exemple ?
Cher JJG, si t'es pas tamponnais, t'as toutes tes chances

Cher Padupe Oui je suis Tamponnais est fiere de l'être
Oui je soutiens Didier Robert qui à mon sens est un homme droit, intégre, ayant des valeurs.....et mettant l'Homme au coeur de sa politique JE SUIS UN MILITANT
Militant, pour moi nous le sommes tous parce que nous ne pouvons pas vivre en dehors du monde et sans interagir avec lui. Je suis un militant, dans l'action
Nous le sommes tous dans les idées que nous exprimons et les choix que nous faisons. La politique n'est rien d'autre et rien de plus qu'un outil pour nous aider à construire notre vie ensemble.Bien que ce monde bascule chaque jour un peu plus dans la soumission au libéralisme : c'est à dire l'apologie de l'individualisme, du repli sur soi et de l'ambition personnelle, le règne de l'égoïsme et des plus forts, pour dire les choses telles qu'elles sont réellement, nul ne peut prétendre être coupé totalement des autres et de son environnement.
Le militant politique est celui qui même s'il se trompe, car il ne devient pas de fait sur-humain, ne se résigne pas, ne fait pas comme s'il n'avait aucune prise et aucune responsabilité sur son propre sort et sur celui du monde dans lequel il vit. Il a bien des manières d'être militant politique. On peut déjà simplement et en toutes occasion commencer par s'efforcer d'être de plus en plus conscient des conséquences des ses propres pensées, choix et actes, mais on peut aussi donner de son temps, proposer ses dons personnels, offrir son potentiel
On peut échanger et confronter ses idées avec d'autres. On peut donner, partage. On peut manifester. On peut désobéir, refuser. On peut résister. On peut voter, mais en réfléchissant car c'est ce qui donne sa valeur à cet acte.
J'assume mon engagement auprès de Didier Robert et NON il ne m'a rien promis, Non je n'ai rien demandé
Mon crédo à moi c'est la REUSSITE PAR LE TRAVAIL ET L'EFFORT
ALORS PADUPE TES PROPOS SONT SANS FONDEMENT affaire classée

5.Posté par Mazanbron le 13/12/2009 18:00
Une tite place au cabinet? Et pourquoi pas? D'autant que le poste est vacant depuis le Didier Robert a "viré" (le terme est de lui) G.V qui officiait à ce poste.

et puisque l'on parle de cabinet, rappelons que Didier Robert fut directeur de cabinet d'Alain Bénard, et que ce dernier a été, par deux fois et la seconde sans contestation possible, bouté hors de la mairie de Saint-Paul. Rappelons également qu'un certain Jean-Louis Maillot, actuel DGA à la mairie du Tamppon, mais qui exerce plutôt dans un registre "cabinet" fut lui aussi directeur de cabinet de Jean-Luc Poudroux, au Conseil général, puis à Saint-Leu, et que Ti Poudroux, lui aussi, a été éjecté par le suffrage universel de la mairie saint-leusienne...

Mais il ne s'agit là que de pures coïncidences, fortuites et involontaires...

6.Posté par Fidèle de ZInfos le 13/12/2009 18:01
JJG semble être un homme engagé moi ds ses qque ligne je suis contente de voir son engagement auprès de Didier Robert
Il ecris souvent sur ZINFOS est souvent ds ses textes il dit vrai
JJG je te connais pas mais fais pas attention aux attaques

Vive les jeunes

7.Posté par Jeune étudiant en droit le 13/12/2009 18:05
La liberté de pensée est le droit que possède tout individu de déterminer lui-même le contenu de ses représentations intellectuelles, morales, politiques et religieuses.On pense à ce que l'on veut et on pense soi même à ses idées. Cette liberté est souvent codéfinie avec la détermination d'une limite entre sphère publique et sphère privée

PADUPE assez assssez
JJG fait vivre ton engagement pour ton candidat
PADUPE soutien le tiens comme le fait JJG peut être que tu comprendras le sens d'un engagement ....

VIVE DIDIER ROBERT

8.Posté par Zorro le 13/12/2009 18:26
JJG fait surtout partie de ces employés de la mairie du Tampon à qui on n'a rien promis... et la marmotte elle emballe le chocolat aussi!!!

9.Posté par Babouk le 13/12/2009 18:53
Ca commence bien mais ça finit mal...

Il a raison, JJG!
Raison de clamer son militantisme et d'assumer ce qu'il dit, ce qu'il pense. Et quand bien même je ne serai pas d'accord avec lui, je ferai mienne cette phrase de Voltaire, lors du procés Calas: "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire!"

Qu'il apprécie didier Robert, qu'il adhère à ses idées et à ses valeurs, et, comme il le dit lui même, qu'il soit capable d'expliquer pourquoi, d'argumenter, est une chose noble. C'est à l'aune de ce militantisme qui nourrit le débat d'idées qu'une société évolue ou s'atrophie.

Mais si j'adhère à la plus grande partie des propos de JJG, en revanche, je me réserve le droit de ne pas être d'accord avec ce passage dans lequel il écrit: i["On peut échanger et confronter ses idées avec d'autres. On peut donner, partage. On peut manifester. On peut désobéir, refuser. On peut résister. On peut voter, mais en réfléchissant car c'est ce qui donne sa valeur à cet acte. ]Car en me basant sur la connaissance que j'ai de la commune du Tampon, de la gestion des ressources humaines de la commune, ces propos, à mon sens, ne collent pas du tout à la réalité.

Ainsi, il m'étonnerait fort qu'au sein du personnel communal, face à l'incurie de certains cheffaillons dont le seul titre est d'être un zélateur du maire, l'on puisse "désobeir ou refuser" à des ordres stupides, parfois contradictoires, qui ont parfois des conséquences supportées par le contribuable.

Bien sûr, face à l'union contre nature de la bêtise et de l'autorité, on peut, comme le dit JJG "résister". Au Tampon, certains l'ont fait et continuent à le faire et en paient le prix fort en terme d'évolution de carrière, de notation, quand ce n'est pas de placardisation...

Enfin, je suis tout à fait d'accord avec le crédo que professe JJG: "La réussite par le travail et l'effort". Mais là encore, contrairement à ce qu'affirme Didier Robert dans sa communication, notamment à l'adresse du personnel communal, il y a loin des paroles aux actes: tel chef de service, fraîchement arrivé, bénéficie du régime indemnitaire au plafond, alors que tel autre, pour d'obscures raisons, est au plancher depuis des années...

Mais comme la grande majorité du personnel vit quotidiennement la précarité, personne n'ose "résister", et encore moins "désobéir ou refuser", surtout quand lors d'entretiens-convocation, le, premier magistrat du Tampon met en avant la "loyauté" de l'agent sans expliciter le sens de ce mot, qu'uil faut souvent comprendre par des soupçons à l'égard de l'agent sur ses idées, et non sur le travail accompli...

Voila pourquoi je disai en titre que si ça commençait bien, ça finit vraiment mal!

10.Posté par padupe le 13/12/2009 19:03
OK JJG on voit tous que tu as science infuse.... Mais dit moi moi toi qui sais tout et qui croit en ton prophéte comme le dernier des Mohicans(ou plutot la derniére), j'ai une petite question toute béte, car moi je suis tellement inculte que la réponse m'intéresse :
Quelles fonctions et combien touchent de la part de la mairie du tampon Hamilcaro, son amie latchoumy ou en encore l'ancien chauffeur de poudroux, c'est à dire monsieur Toplan ?

11.Posté par une militante et employée communale le 13/12/2009 19:03
ZORRO et toi tu fais partis des employés ausssi?? on dirait non !!!
Ou peut être des heureux perdant des municipales ......??
Parce que je te trouve assez remonté dans tes propos non construtifs peu intéréssant .... Je connais pas JJG mais il devrait m^me pas te répondre tellement se que tu dis ne vollllllllllle pas haut .....
Bref aujourd'hui je remercie JJG de soutenir notre maire car il a besoin d'homme et de femme qui souhaitent faire bouger les choses
T'invite a prendre RDV avec le amire et lui dire en face se que tu as dire on verra si tu as le courage d'assumer tes dires

Zorro défenseur de qui ......

12.Posté par JJG le 13/12/2009 19:30
POUR FAIRE SUITE A TON MESSAGE

Posté par Babouk le 13/12/2009 18:53

JE SUIS UN MILITANT
Militant, pour moi nous le sommes tous parce que nous ne pouvons pas vivre en dehors du monde et sans interagir avec lui. Je suis un militant, dans l'action
Nous le sommes tous dans les idées que nous exprimons et les choix que nous faisons. La politique n'est rien d'autre et rien de plus qu'un outil pour nous aider à construire notre vie ensemble.Bien que ce monde bascule chaque jour un peu plus dans la soumission au libéralisme : c'est à dire l'apologie de l'individualisme, du repli sur soi et de l'ambition personnelle, le règne de l'égoïsme et des plus forts, pour dire les choses telles qu'elles sont réellement, nul ne peut prétendre être coupé totalement des autres et de son environnement.
Le militant politique est celui qui même s'il se trompe, car il ne devient pas de fait sur-humain, ne se résigne pas, ne fait pas comme s'il n'avait aucune prise et aucune responsabilité sur son propre sort et sur celui du monde dans lequel il vit. Il a bien des manières d'être militant politique. On peut déjà simplement et en toutes occasion commencer par s'efforcer d'être de plus en plus conscient des conséquences des ses propres pensées, choix et actes, mais on peut aussi donner de son temps, proposer ses dons personnels, offrir son potentiel
On peut échanger et confronter ses idées avec d'autres. On peut donner, partage. On peut manifester. On peut désobéir, refuser. On peut résister. On peut voter, mais en réfléchissant car c'est ce qui donne sa valeur à cet acte.
Après concernant tes propos CITES DANS TON MESSAGES cela n'engage que toi dans la véracité ou extrapolation que tu souhaites faire passer
Moi j'ai confiance en lui
Mon engagement à ses cotés est sain sans fausses promesses et je suis fière de la dire

13.Posté par adrien le 14/12/2009 09:30
a vous tous vous trouver normal que ce mec (Didier Robert) puisse sans vergogne demander toujours plus sans que personne ne réagisse, enfin je me pose la question il sera rassasier quand cela lui suffit pas d'être maire, député; président de ceux-ci, président de cela et là il veux devenir maître de la Réunion et après le copinage continuera comme avant. il gagne pas assez d'argent sûrement c'est pour ça tous cet engagement il pense à la réunion je comprend il a du courage seulement parce que tous les gens diplômé qui peuvent prétende à un poste mais qui ne peut pas faute place et lui qui est obligé d'être partout pour assumer notre destin c'est incroyable. c'est le nouveau TAK des temps modernes. voilà pour quoi la droite est détestable : trop pouvoir tue le pouvoir...........................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales